Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 sources scellées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: sources scellées   Dim 31 Oct 2010 - 11:11

bonjour a tous d un nouveau sur le forum
une presentation rapide s'impose : je suis sapeur pompier professionnel dans la vienne avec une qualifiquation "pompier" dans le risque radiologique nommée RAD3 (niveau PCR) et je suis progammé pour l 'année 2011 pour passer PCR car nous utilisons une source de CO60 pour nos entrainements .
nos missions sapeur pompier sont basées sur des situations accidentelles impliquant n'importe quelle source et donc plusieurs senarios "d'approche" du risque radiologique et dans un deuxieme temps j'ai de par mon grade une fonction d'encadrement et de fomateur dans cette specialité pompier d'ou une question qui en ammenera certainement d'autres car ce forum a l air passionnant :
prenons le cas d'un gammagraphe source co 60 ou autre en position de tir qui serait soumis a un incendie, ce gammagraphe soumis aux normes NF M60-551 et ISO 3999 garantie une protection de l'enveloppe ou est situé le radionucleide mais en position source a l'interieur du blindage. qu'en est il des garanties prevues quand la source est en position de tir je crois qu elles sont regies par les normes ISO 9978. NF 61 002 et NF 61 003 mais je n 'arrive pas a savoir le type d'epreuves auxquelles elles peuvent etre soumises comme le sont les colis de type A ou B .pouvez vous m'eclairer
pour resumer l'enveloppe contenant la source scellee a elle plus de chances de devenir contaminante suite a un incendie quand elle est en position de tir que quand la source est rentrée
merci d avance mon mail si vous voulez *************
édit modo: Pas de mail dans les messages. Utilisez la fonction MP pour les échanges d'adresses. Merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sources scellées   Dim 31 Oct 2010 - 17:12

Bonsoir
Je n'ai pas les normes concernant les matériels autres que le gammagraphes.
N'étant pas dans mon bureau avant la fin de la semaine prochaine je n'aurai pas accès à tous mes textes.
A priori une source placée en bout de flexible a quand même des risques. C'est surtout le flexible qui a moins de chance de résister à l'incendie que l'enveloppe de protection.
Et tout cas bienvenue sur la piste du cirkus.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: sources scellées   Dim 31 Oct 2010 - 18:19

Bonsoir,
je suis comme Kloug, je ne peux pas avoir accès aux normes si je ne suis pas brancher sur l'intranet de ma boite...
Par contre, je peux signaler plusieurs choses :
- sur chantier, tu trouveras surtout des gammagraphes chargés en 192Ir, plus rarement en 60Co (vu la taille du gammagraphe), sauf des GR3500 (de mémoire, il peuvent être chargé avec 300 Ci de 60Co!!!) mais ça ne court pas les rues. Le 75Se devrait lui, monté en puissance (ce qui serait un sacré gain de radioprotection!!!);
- La norme NFM60-551 concerne effectivement la conception des gammagraphes et définit les contraintes auxquelles doivent répondre les enveloppes (par contre, là, de tête, dire si il y a des températures annoncées...);
- Les sources scellées doivent répondre aux normes NFM61002 et ISO 9978 (qui remplace la norme française NFM61003) et, je crois bien, pour la gammagraphie, il y aussi la norme NFM61001. Ces normes vont aussi définir les contraintes auxquelles doivent satisfaire les enveloppes des sources.
- En cas d'incendie, la source, placée dans son porte-source sera bien plus protégée dans le gammagraphe (qui assure aussi la fonction de colis de transport [Type B(U)] pour l'192Ir) que dans la gaine d'éjection, du fait entre autre, de la protection biologique du projecteur de gammagraphie en uranium appauvri. Le colis de transport pourra surtout être exposé à un risque thermique, suite à un accident de circulation et que le chauffeur n'a pas pu retirer le colis du véhicule en flamme. Sur un chantier extérieur, la probabilité d'apparition d'un tel accident est quand même relativement faible, et la consigne du radiologue est de mettre son chantier en sécurité, autrement dit de rentrer le porte source dans le gammagraphe et "d'évacuer l'installation".
Si pas de bol, le porte source a du mal à rentrer dans le projecteur de gammagraphie, sa position la plus sûre est alors dans le collimateur (si il y en a un bien sûr);
- En face d'un tel accident (gros incendie avec présence d'un projecteur de gammagraphie), la question que l'on peut se poser, c'est qu'est ce qui va "lâcher" en premier : la source et le porte source (avec donc un risque de dissémination) ou le projecteur de gammagraphie avec sa protection biologique (avec un méchant risque d'exposition externe)? affraid
Fred :pig:
PS : Hé Conta, c'est le moment d'intervenir!!! :ponpon:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sources scellées   Dim 31 Oct 2010 - 18:30

j ai trouvé ca http://www.lea-cerca.com/fr/informations/qualite.html mais je ne sais pas si ces tests d 'envelpoppe correspondent a toutes les enveloppes pour info notre source d'entrainement est du co60 enfermée dans une capsule en aluminium que je n ai bien sur jamais ouverte mais si c est la seule protection elle me parait bien faible
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: sources scellées   Dim 31 Oct 2010 - 20:54

Bonsoir d'après la norme ISO2919, elle doivent résister pour le test en température à :
* 20 min à -40°C
* 1 h à +400°C
* Un choc thermique de +400°C à +20°C
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
contaminatorfou2
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: sources scellées   Lun 1 Nov 2010 - 10:45

Je n'ai pas la réponse pour le porte source du gammagraphe, le plus à même à répondre a cette question serai le "furieux" bernard R. du CEA. Maintenant la source par elle même doit répondre aux qualités d'une source "scellée sous forme spéciale" donc plutôt résistante, il faut faire fondre l'alliage d'acier avant que la matière radioactive ne se disémine.(à vérifier le temps et la t° de fusion)
Pour ce qui est du tube alu de Tof, pas d'inquiétude, par principe on ne l'ouvre pas (le tube permet un repérage visuel plus facile que si la source était seule) mais la source scellée sous forme spéciale se trouve à l'intérieur. je dois avoir des photos et des docs de source de 60Co de SP, Tof si tu en veux envoie moi ton adresse email par MP
Revenir en haut Aller en bas
http://ensosp.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: sources scellées   Dim 21 Nov 2010 - 12:24

Bonjour
A bientôt à l'ENSOSP pour parler de cela
JD15 formateur certifié de PCR à l'ENSOSP (renouveler depuis hier pour 5 ans)
Nous parlerons de tout cela, mais attention toutefois, la norme ISO 2919 ne décrit pas les conditions d'un incendie donc méfiance
Revenir en haut Aller en bas
 
sources scellées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Signalisation des sources scellées
» Sources de calcium - pour Melplan (et les autres !lol)
» [résolu]Comment importer et export du dictionnaire des sources pour les autres versions d'Heredis ou généalogies ?
» Saisie par actes sources multiples
» Sources de la Grande Guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Réglementation :: Mise en conformité-
Sauter vers: