Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 mesure en dose équivalente et dose équivalente ambiante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Acoma
Funambule
Funambule



MessageSujet: mesure en dose équivalente et dose équivalente ambiante   Mar 5 Jan 2010 - 10:13

Voila mon soucis ; on a un certain nombre d'appareils qui mesurent en H*(d) et d'autre en simple dose équivalente H.
Ma question est: deux appareils dans ce cas mesureront ils la meme valeur?
Si non, quelle valeurs doit etre retenue comme mesure pour une comparatif avec la législation?
Je comprend bien que pour le H*(dà comme pour la dose individuelle Hp(d) de nos jolis dosimêtres, il y a une notion d'épaisseur traversée, mais à ce moment si c'est la seule différence, tout appareil qui mesure H doit pouvoir, avec le cache approprié, être étalonné en H*(d), non?
Je sais des fois je me pose des question existentielles.... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Klax
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: mesure en dose équivalente et dose équivalente ambiante   Mar 5 Jan 2010 - 10:31

N\'est ce pas juste une manière différente d\'écrire la même chose ?

Le cache devrait nous permettre de distinguer les doses peaux des doses en profondeurs, de la même manière qu\'un dosimètre passif. Mais dans ton cas je ne sais pas à quoi correspond ton H. Il dépend de l\'appareil. Je serais d\'avis de dire qu\'il prend en compte tes différents équivalents de dose. Une fois étalloné, ton appareil est en mesure de mesurer l\'équivalent de dose H pour lequel il a été conçu.

_________________
J'aime pas les matins...


Dernière édition par Klax le Mar 5 Jan 2010 - 10:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org
KLOUG
Fakir
Fakir



MessageSujet: Re: mesure en dose équivalente et dose équivalente ambiante   Mar 5 Jan 2010 - 10:44

Bonjour Acoma

Voila quelques éléments de dosimétrie :

Dans sa recommandation 60, l’ICRP préconise l’utilisation de ces grandeurs opérationnelles pour estimer la grandeur de protection «dose
efficace». Par conséquent, quelle que soit la grandeur de protection considérée, les grandeurs opérationnelles sont des estimateurs «raisonnables» de celle-ci.
Les grandeurs opérationnelles ont les caractéristiques suivantes :
- Elles sont mesurables par des instruments équipés de détecteurs de rayonnements externes ;
- Elles sont des estimateurs généralement majorants de la dose efficace et des doses équivalentes aux organes, pour les rayonnements
fortement et faiblement pénétrants ;
- Pour des rayonnements, des énergies et des angles d’incidence différents, les valeurs de chacune de ces grandeurs sont additives.

1) Définition des grandeurs opérationnelles pour la dosimétrie de zone ou d’ambiance.
Ces grandeurs sont l’équivalent de dose ambiant - - pour les rayonnements fortement pénétrants et l’équivalent de dose directionnel - - pour les rayonnements faiblement pénétrants.

L’équivalent de dose ambiant H*(d) en un point dans le champ de rayonnement est l’équivalent de dose qui serait produit par le champ expansé et unidirectionnel correspondant, dans la sphère ICRU à une profondeur d, sur un rayon qui fait face à la direction du champ unidirectionnel.

Un champ de rayonnement, en général, est un champ où, en chaque point, la fluence et ses distributions énergétiques et angulaires sont quelconques. Dans un champ expansé, la fluence et ses distributions énergétiques et angulaires sont les mêmes dans tout le volume considéré et identiques à celles du point de référence.
Dans un champ expansé et unidirectionnel, la fluence et sa distribution énergétique sont les mêmes que dans le champ expansé mais sa distribution angulaire est la même en tout point du volume considéré.
La profondeur d recommandée est de 10 mm et l’on peut écrire H*(10)

La sphère ICRU (ICRU Rapport 33, 1980) a 30 cm de diamètre, elle est constituée d’un matériau équivalent tissu d’une masse volumique de 1 g.cm-3.

L’équivalent de dose directionnel H'(d,oméga) en un point dans le champ de rayonnement est l’équivalent de dose qui serait produit par le champ expansé correspondant dans la sphère ICRU à une profondeur d, sur un rayon et dans une direction spécifiée oméga.
La profondeur d recommandée est de 0,07 mm et l’on peut écrire H'(0.07)

Ces valeurs sont donc mesurées par des débitmètres (type chambre d'ionisation, GM compensé). Il y a un étalonnage et pour certain appareil une homologation prononcée. C'est le centre technique d'homologationde l'instrumentation de radioprotection (CTHIR) qui se trouve à l'IRSN qui compile la réalisation de tous les essais.

2 Définition de la grandeur opérationnelle pour la dosimétrie individuelle

Cette grandeur s’appelle équivalent de dose individuelle Hp(d). C’est l’équivalent de dose dans le tissu mou au point spécifié sur la surface du corps à une profondeur d.

Le champ de rayonnement est le champ réel où se trouve l’individu. Cette grandeur peut être mesurée à l’aide d’un dosimètre porté à la surface du corps. Ce dosimètre peut être constitué d’un détecteur recouvert d’une épaisseur appropriée de matériau équivalent tissu.

La profondeur d recommandée pour le contrôle des rayonnements fortement pénétrants est de 10 mm et l’on peut écrire : Hp(10)
La profondeur d recommandée pour le contrôle des rayonnements faiblement pénétrants est de 0,07 mm et l’on peut écrire : Hp(0.07).

3 Différence entre les grandeurs
H*(10) et Hp(10) sont parfois proches. mais en fonction du rayonnement (sa nature, son énergie, ses interactions avec la matière) une mesure d'ambiance peut différer d'une mesure personnelle. Il y a notamment l'effet compton qui peut jouer sur la mesure au niveau du dosimètre (mesure Hp sur une personne) et peut influencer davantage le système de détection.

Tu peux également aller télécharger sur le site de la SFRP (www.radioprotection.org) un excellent article de Didier PAUL sur ce sujet
Radioprotection 2000
Vol. 35, no 4, pages 457 à 47 I
Article
Grandeurs de protection en dosimétrie externe *
D. PAUL**

(Manuscrit reçu le 14 janvier 2000. révise: le 5 mai 2000, ciccepté le 10 mai 2000)
RÉSUMÉ Cet article résume les principales recommandations tirées des dernières publications
de I’ICRP et de I’ICRU sur les grandeurs de protection et les grandeurs opérationnelles.
L’objectif est de focaliser l’attention sur les relations qui existent entre
ces grandeurs à des fins d’étalonnage en radioprotection et d’analyser le comportement
de l’instrumentation utilisée pour la mesure des équivalents de dose dus aux
sources externes de photons et d’électrons

Si tu as besoin d'un polycopié en dosimétrie n'hésite pas à le dire. En m'envoyant ton adresse électronique en messagerie privée, je pourrai te le faire parvenir.

A bientôt
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: mesure en dose équivalente et dose équivalente ambiante   Mar 5 Jan 2010 - 12:56

que rajouter de plus... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Acoma
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: mesure en dose équivalente et dose équivalente ambiante   Mar 5 Jan 2010 - 14:32

Bon vais bien lire tout ca mais en tous les cas, merci pour la rapidité de réponse. Kloug toujours au sommet cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: mesure en dose équivalente et dose équivalente ambiante   Ven 8 Jan 2010 - 16:51

Bon ben je me posais la question:
que veut dire le 10 dans H*(10) ?

Ben me la pose plus (mais chai pas pourquoi j'ai mal à la tête maintenant)...
Merci Docteur Kloug ... (vite un aspirine........) scratch
Revenir en haut Aller en bas
KLOUG
Fakir
Fakir



MessageSujet: Re: mesure en dose équivalente et dose équivalente ambiante   Ven 8 Jan 2010 - 17:03

Bonsoir
Désolé d'avoir fait un peu long et un petit poil compliqué.
Je devrais même ajouter : 10 mm et 0.07 mm équivalent tissus mous.
Certains appareils de détection ne répondent pas forcément à ce critère et seraient d'ailleurs susceptibles de ne pas être homologués (si leurs constructeurs demandaient une homologation type CEI).

Bon ! Et les gars ! Un cachet d'aspirine pour riri79 !
Moi j'verrai plutôt comme traitement un rhum vieux !
Et moi un pur malt dans le style Machallan !

Bon tu as le choix dans la médecine
A bientôt
KLOUG
si on essayait
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: mesure en dose équivalente et dose équivalente ambiante   Ven 8 Jan 2010 - 21:35

Par contre, choisi bien ta médecine, les mélanges peuvent être... surprenants... drunken
Revenir en haut Aller en bas
space
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: mesure en dose équivalente et dose équivalente ambiante   Ven 8 Jan 2010 - 22:31

Pour ma part, j'opte pour la médecine à base de malt.
Revenir en haut Aller en bas
Acoma
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: mesure en dose équivalente et dose équivalente ambiante   Ven 8 Jan 2010 - 22:36

justement ma question visait une information type homologation...
D'ailleurs sur un document je en sais plus lequel j'ai vu une chose du type "merci au technicien kloug"...faudrait que je te le retrouve mais dans mes 3 million de chose que j'ai lu cette semaine c'est peut etre pas gagné...

Et attention aux maux de tête apres les traitement violents au malt Razz
Revenir en haut Aller en bas
KLOUG
Fakir
Fakir



MessageSujet: Re: mesure en dose équivalente et dose équivalente ambiante   Ven 8 Jan 2010 - 22:58

Bonsoir
Il y a un monde fou ce soir sur la piste et dans les gradins...
Le petit Klax est aux anges ! Moi ausssssssssssssssssi !

Alors côté homologation c'est l'IRSN qui est le maître d'oeuvre pour l'instrumentation en radioprotection.

Alors je vais faire comme Kidou qui nous doit une petite histoire d'ici peu de temps (je lui rappelle).

Le centre technique d'homologation en radioprotection (CTHIR) a existé depuis les années 1980 et peut-être même avant (mais j'étais encore trop petit).
Le CTHIR a eu parmi ses dirigeants des personnes remarquables que beaucoup ont oublié. J'en profite pour rendre hommage à des "maîtres" qui sont loin de nous ou en retraite et parmi eux Raymond PRIGENT et Maurice CHEMTOB.

Cet organisme qui existe toujours (c'est Jacques CORBIERE qui le dirige) réalise des essais physiques sur le matériel de radioprotection, avec l'aide de différents laboratoires (commele laboratoire national d'essais LNE). Ce sont des essais qui répondent aux normes internationales de type normes CEI (commission électrotechnique internationale).
Jusqu'en 1992 c'était l'IPSN qui prenait financièrement en charge les essais. Les documents d'homologation étaient sa propriété.
Entre 1986 et 1990 j'ai travaillé pour le compte du CTHIR pour l'homologation des capteurs de contamination atmosphérique et la mise au point du banc d'étalonnage ICARE qui existe toujours et est dans sa version III ou IV (je suis un arrière papy heureux) avec de nombreux développements.
C'est à cette époque que nous avons écrit les procédures d'étalonnage qui servent à l'homologation CEI aujourd'hui pour ce type de matériel au niveau international.

A partir de 1992, ce sont les constructeurs qui ont du payer les essais. ils étaient alors les propriétaires des résultats. Et comme il n'y avait AUCUNE obligation réglementaire pour homologuer le matériel, le nombre d'essais a notablement diminuer.

Nous avions eu l'idée avec Jean-claude Thevenin qui travaillait à l'IRSN (et était vice président d'une commission de la CEI) de réintégrer l'homologation dans le cadre réglementaire quand nous avons écrit l'arrêté contrôle et notamment la partie sur l'instrumentation.
Peine perdue car il aurait fallu un décret et le législateur n'était pas trop motivé (il n'était peut-être pas le seul) pour qu'on l'écrive.

Voila donc où nous en sommes aujourd'hui. mais si l'homologation vous intéresse, je vous ferai parvenir les coordonnées des gens à contacter.

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.com
space
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: mesure en dose équivalente et dose équivalente ambiante   Ven 8 Jan 2010 - 23:08

si, je comprend bien cela signifie que tout le matériel n'aurait pas des performances satisfaisant au standard ??

j'ai déjà constaté des variabilités significatives entre différents radiamètres. certains surestiment d'autres sous estiment.... mais je pensais qu'ils répondaient quand meme à une norme (le fameux + ou - 20%)
Revenir en haut Aller en bas
KLOUG
Fakir
Fakir



MessageSujet: Re: mesure en dose équivalente et dose équivalente ambiante   Ven 8 Jan 2010 - 23:25

Et bien non...
On ne citera pas de nom mais c'est bien le cas.
Certains GM compensés par exemple sont en limite haute d'erreur tolérée quand il s'git de mesurer du cobalt-60.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.com
space
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: mesure en dose équivalente et dose équivalente ambiante   Ven 8 Jan 2010 - 23:36

Evil or Very Mad arrg quelle déception
je savais qu'on était pas dans le domaine de la métrologie mais c'est quelque peu décevant.
on peut quand meme dire que ces GM là ne sont pas dans la base de matériel sélectionné par le Cirkus clown
Revenir en haut Aller en bas
Klax
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: mesure en dose équivalente et dose équivalente ambiante   Sam 9 Jan 2010 - 0:22

ok, je comprend mieux pourquoi certains appareils n'ont pas été retenus...

_________________
J'aime pas les matins...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org
 

mesure en dose équivalente et dose équivalente ambiante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» mesure en dose équivalente et dose équivalente ambiante
» Inspector plus : mesure débit de dose rayons X faible énergie
» Lien entre Respect de la réglementation et dosimétrie opérationnelle
» ganglion sentinelle
» Le FH40 et ses possibilités

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus ::  :: -