Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
SW
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?   Mer 1 Déc 2010 - 11:06

Bonjour,

J'ai un peu cherché dans quelle rubrique je pouvais bien poster, ça concerne un peu tout.
À la fin, j'opte pour le but primordial, être conforme à la réglementation.

Il s'agit de notre contrôle externe annuel de radioprotection par un organisme agréé.
Si j'étais grossier je dirais WTF cette année ?

Ça commence par un manque de communication interne :
- le chargé d'affaires ayant constitué le plan de prévention et le document d'intervention en milieu radioactif avec nous demande d'avancer le contrôle d'une semaine par rapport à la période prévue
- le jour dit, personne ne se pointe
- après appel, le type n'avait rien dit, ils envoient quelqu'un une demi-journée plus tard

Et ils nous ont envoyé un "rookie", tout seul, sans tuteur si aucune supervision de quelque sorte.
Une personne :
- au demeurant fort sympathique et tout à fait volontaire, mais absolument pas formée !
- qui n'a jamais vu une source alpha et qui en voulant tester son étanchéité allait me l'emmener sur son frottis.
- qui n'a visiblement pas eu d'information quant à quels types de rayonnements est associé à quel radionucléide.
- qui donc essaye de mesurer un débit de dose au contact d'une source de tritium
- qui constate en direct l'atténuation dans l'air des bêtas du Sr-90.

Bref, j'en passe, vous avez compris. On l'a formé.
Il se trouve que nous sommes des "gentils", que nous avons une vocation pédagogique dans notre établissement qui est en partie consacré à l'enseignement, mais que se serait-il passé ailleurs ?

Avez-vous déjà rencontré ce cas de figure ?


J'essaye d'imaginer ce qu'il convient de faire tout en ne nuisant pas à notre contrôleur qui en l'occurence n'y est absolument pour rien.
Texto, il était au mauvais endroit au mauvais moment et a été envoyé chez nous (il devait suivre une formation cette semaine-là, sans blague).

Je n'ai encore effectué aucun retour à l'oragnisme en question, je vais probablement attendre leur enquête de satisfaction pour émettre un commentaire.

Tu parles d'un contrôle... c'est une plaisanterie, nos contrôles mensuels internes sont mille fois plus pertinents !

Merci pour vos retours.

@+

SW

_________________
- Are you sure you're missing an electron?
- I'm positive.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?   Mer 1 Déc 2010 - 11:58

Bonjour
Nous avons évoqué ce problème de la formation des contrôleurs lors d'un post ou même dans la gazette. Aujourd'hui il n'y a pas de formation requise et ce n'est vu que par le dossier de renouvellement des organismes à l'ASN.
On peut donc se retrouver avec un contrôleur débutant, formé sur le plan théorique et pas pratique.
Ce qui comme tu le souligne, pose un réel problème;
Il était là alors qu'il aurait du être en formation. La responsabilité repose en fait sur l'organisme et sa capacité d'organisation qui à l'air, défaillante, au moins pour cette fois.
L'ASN nous a dit avoir envisagé de demander un niveau de formation préalable, sans pour l'instant préciser lequel.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?   Mer 1 Déc 2010 - 13:52

On a eu cette situation aussi.

Plusieurs contrôleurs pratiquent le binôme : un contrôleur expérimenté accompagne le nouveau le temps d'un apprentissage sur le terrain.
Ca ne coûte pas bien cher et est efficace, mais en ces temps de guerre des prix, vu du côté OA ça fait double dépense.
Peut-être leur rappeler que l'agrément qui saute coûterait bien plus cher ?

Amis klowns des OA, je n'arrive pas à croire que dans vos procédures l'accompagnement des nouveaux embauchés ne soit pas prévu.
Je pense que vous allez nous éclairer très rapidement.
BaldaConfiant
Revenir en haut Aller en bas
Groucho
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?   Mer 1 Déc 2010 - 15:32

Bonjour Balda,

Juste pour alimenter le débat, sur le principe, je suis d'accord avec toi. Les OA ne sont pas agréés à vie. Cela dit, je n'en connais pas (mais je ne les connais pas tous) qui ait perdu leur agrément en route. Sur la base de quel texte réglementaire définissant le maintien ou non de l'agrément pendant sa période de validité ? Et surtout, sur la base de quel(s) contrôle(s) de l'Autorité compétente ?
Par ailleurs, l'ASN rappelle à loisir le fait que l'exploitant (ou l'entité) faisant appel à un OA se doit d'avoir un oeil critique sur la nature et la qualité des contrôles effectués par l'OA. Si cela sous entend que le seul risque éventuel de remise en cause de l'agrément dépend d'une délation d'un expoitant auprès de l'ASN, cela pause problème ! Car quid du cas de figure, éventuellement source de litige entre exploitant et OA, où ce dernier déclarerait telle ou telle installation non conforme !
Je pense que nos klowns travaillant chez des OA ont certainement déjà connu certaines pressions exercés par leurs clients si d'aventure ils ont mis en évidence certain(s) manquement(s) ou non conformité(s), non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?   Mer 1 Déc 2010 - 15:47

Bonjour Groucho,

Plusieurs remarques fort justes !

Il me semble que les OA se font régulièrement inspecter par l'ASN lors de visites chez les clients.
Mais je ne connais pas les critères de perte d'agrément.
Pour moi, ça ne viendra pas forcément du client. Si j'ai un problème avec un contrôleur que je trouve trop cool*, je change d'OA mais ne vais pas faire un courrier à l'ASN.
* Genre 'PCR présente' ou 'documents présentés' cochés, alors qu'en fait non.
Revenir en haut Aller en bas
deedoff
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?   Jeu 2 Déc 2010 - 13:11

Citation :
.....Car quid du cas de figure, éventuellement source de litige entre exploitant et OA, où ce dernier déclarerait telle ou telle installation non conforme !
Je pense que nos klowns travaillant chez des OA ont certainement déjà connu certaines pressions exercés par leurs clients si d'aventure ils ont mis en évidence certain(s) manquement(s) ou non conformité(s), non ?

ça c'est tout l'art de la diplomatie en Radioprotection (en ayant bien conscience des tenants et des aboutissants).

Il n'empêche, dans tous les cas de figure, il faut savoir être ferme ("une poigne de fer dans un gant de velour "dixit un ancien prof de l'INSTN de Cadarache !) ...et je pense aussi que l'OA est quelquepart un "représentant" de l'ASN (dixit l'ASN eux-même).
Aprés, il faut juger au cas par cas de ce qu'il est acceptable de laisser passer (vis à vis de la relation client/fournisseur), et ce qui est innaceptable vis à vis de la réglementation (avec toutes ses interprétations possibles).

Personnellement, je n'ai jamais rencontré ce type de litige (exploitant vs OA), mais sur le terrain (en tant que RP) il m'est arrivé de faire des mécontents côté exploitant et d'énerver un peu....aprés, il faut toujours discuter, expliquer et convaincre.
Revenir en haut Aller en bas
http://cartoandco.eklablog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?   Mer 16 Fév 2011 - 5:25

Bonjour,
En tant que ex contrôleur d'un OA, je vous confirme que le nombre de tutorats est défini dans une procédure, mais ça ne va pas très loin (1 appareil par catégorie, exemple, 1 rétro alvéolaire, 1 panoramique dentaire, 1 table, 1 ampli de brillance et 1 appareil en interventionnel) et ça y est vous êtes qualifié pour tout faire en médical. En sachant que la personne qui au final décide que ça suffit, est un chef qui n'y connait pas grand chose en radioprotection, sauf que ça peut rapporter gros... et que ça fait perdre de l'argent les tutorats.
Je pense que la meilleure solution lorsque vous tombez sur un contrôleur qui ne connait pas son boulot, c'est de demander à l'OA d'envoyer un autre contrôleur et de ne pas payer la facture tant qu'un nouveau contrôle ne sera pas réalisé. pirat
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?   Mer 16 Fév 2011 - 8:31

en ce qui concerne un cabinet dentaire

l'OA est passé il y a 8 mois effectuer un "contrôle technique externe" annuel

le praticien n'a pas pris contact avec moi ( sa PCR externe )

l'OA n'a pas non plus pris contact avec la PCR et n'a pas mentionné lors de la prise de RDV qu'elle devait être présente

il y a bien eu une mesure à 1m mais seulement a 45°
pas de mesure au "poste de tir"
pas de mesure dans l'axe de tir

bref renseignements pris le contrôle a été "rapide" ( mais selon les dires du praticien , donc...)

quant au fantôme utilisé , visiblement 20*20 ne signifie pas la même chose dans les textes et dans la réalité

quels sont les recours ?

à noter que le même organisme en a profité pour placer un contrôle électrique 12 mois après le précédent qui ne présentait pas de non conformité ( les textes prévoient un contrôle biennal dans ces cas là ...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?   Mer 16 Fév 2011 - 10:14

Merci gwadatome de ta contribution matinale.
Question à Diabolo, le praticien devait être content que ce soit rapide ?
En gros la PCR est la seule que ça embête ?
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?   Mer 16 Fév 2011 - 10:14

Bonjour,
personnellement, j'ai une fonction de délégué technique qui consiste, entre autre, à superviser des futurs contrôleurs au sein de mon AO. Je prends par exemple le cas d'un collègue que j'ai accompagné dans le cadre d'une extension de qualification, cette personne était déjà contrôleur, mais uniquement en diagnostic médical (et possédait déjà l'attestation PCR (formation théorique et pratique)). Et bien, cette personne a suivi une journée de formation sur les principes généraux de radioprotection adaptées aux sources scellées, 1,5 jours de formation sur la réglementation adaptées aux sources scellées, et la formation pratique PCR domaine industriel sources scellées et géné X. Ensuite sont venues des visites en double afin qu'il puisse visualiser des installations (malheureusement pour lui, uniquement avec moi!! - non, plus sérieusement, j'essaie de faire "tourner" les tuteurs afin que le "nouveau" n'ai pas qu'une seule vision des choses, quand on peut...) : Irradiateur, aire de gammagraphie, enceinte de radiologie X industrielle, jauges de niveau et local de stockage, générateurs X pour recherche de corps étrangers, détecteurs à captures d'électrons dans des CPG, analyseur par fluorescence X pour recherche de plomb dans les peintures, analyseurs de poussières, mesures d'ambiance ICPE, jauges d'épaisseur, gamma densimètre humidimètre & gammadensimètre et local de stockage, générateurs Rx industriels utilisés en atelier. Pour finir, une supervision sur site où l'inspecteur fait la visite réglementaire tout en étant supervisé, le tout tracé dans dans des documents "qualité". Il s'en suit une décision sur la qualification demandée et l'habilitation" sera alors délivrée par le responsable hiérarchique.
Après, il ne faut pas se leurrer, il n'y a pas d'école pour faire notre métier, il faut du terrain... Par contre, c'est clair, il faut un minimum, minimum qui est aussi fonction de chacun, suivant sa formation de base, son Rex,... Je n'aime pas envoyer des gars au casse-pipe, et je leur demande toujours au final, leur ressenti, se sente t il capable d'y aller seul?
En ce qui concerne les PCR externalisées lorsque je prends un rdv avec un client, je lui rappelle que sa PCR externalisée doit être présente, à sa charge de le contacter. L'absence de la PCR fait l'objet d'une remarque (et non pas d'une non conformité) sur le rapport, ce qui permet d'expliquer des fois, le nombre de NC sur le rapport du fait de l'absence des pièces demandées présentées.
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?   Mer 16 Fév 2011 - 10:54

Fred a écrit:
L'absence de la PCR fait l'objet d'une remarque (et non pas d'une non conformité) sur le rapport

La trame des rapports Socotec ne prévoyait pas cette mention

j'ai perso demandé son ajout il y a plus de 6 mois ; peut être y est elle maintenant ...

la présence PCR est obligatoire de par les textes , il est certain que si elle n'est pas convoquée , placer une non conformité est un peur dur à avaler
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?   Mer 16 Fév 2011 - 11:19

Hello Diabolo,
La trame des rapports de contrôle est intimement liée à la nature des contrôles définie par l'arrêté du 15 Mai 2010. En plus elle est "validée" par l'ASN lors de l'agrément de l'OA, puisque c'est un élément du dossier de demande d'agrément. Un OA ne peut pas se permettre de modifier une trame de rapport comme ça.
Concernant ta dernière phrase, je suis tout à fait d'accord avec toi, d'où l'importance de bien le spécifier lors de la prise de rdv.
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?   Mer 16 Fév 2011 - 11:55

Peut-être peut-on rappeler que c'est une remarque à l'établissement et non à la PCR : l'absence de la PCR n'est pas une "faute" de celle-ci, même si nous pouvons le ressentir (où on nous le fait ressentir) quelquefois.
Donc si l'établissement ne prévient pas sa PCR, il s'en prend à lui-même.

[
Rq corollaire : mon établissement à 150 générateurs X et 5 services de sources non-scellées. La présence de la PCR aux contrôles devient -même en groupant- une activité à 3-4 semaines/an. Je ne me satisfais pas des cases cochées "PCR présente" alors que je n'y étais pas, et n'ai pas le temps d'accompagner ma souriante contrôleuse dans toutes ses visites annuelles*. Je ne peux donc pas du tout la ramener sur cette question.
]
*Je fais quand même les principales visites initiales et après travaux.
** pas que sur celle-là d'ailleurs, j'en conviens ;o)
Revenir en haut Aller en bas
SW
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?   Mer 16 Fév 2011 - 13:05

Gwadatome a écrit:
Je pense que la meilleure solution lorsque vous tombez sur un contrôleur qui ne connait pas son boulot, c'est de demander à l'OA d'envoyer un autre contrôleur et de ne pas payer la facture tant qu'un nouveau contrôle ne sera pas réalisé.

Bonjour,

C'est un point de vue indiscutable, mais un peu trop théorique selon moi.
Je m'explique : le jeune homme que l'OA a envoyé chez nous "à l'arrache" n'y était pour rien, il était au mauvais endroit au mauvais moment.
De mauvaises langues diraient qu'il était tranquille à la machine à café ou la photocopieuse quand ça lui est tombé dessus. Laughing
Quand je dis que c'est trop théorique c'est que ce type est venu, on a vu son manque de formation criant, mais il n'y pouvait rien. Et si j'avais demandé une nouvelle intervention à l'OA je ne vois pas comment ça n'aurait pas fini par lui revenir en pleine tronche.
C'est bien au niveau des leurs procédures que ça a déconné : il a suffi d'un coup de fil de ma part avec un peu de pression (genre on a tout prévu, j'ai demandé que toutes les sources soient disponibles, etc.) pour qu'ils envoient le stagiare tout seul.
Entre parenthèses, si jamais dans un futur pas si lointain les OA devront se faire accréditer 17020 avant d'être agréés par l'ASN, on va se marrer.
Le côté tutorat est justement l'une des pièces angulaires de la norme.
Mais on en a déjà parlé sur des sujets voisins.

La 2e chose où je voulais intervenir : je serai un poil moins catégorique que Fred quant à la latitude à faire évoluer les trames de rapport pendant une période d'agrément. Si (et seulement si) on respecte les exigences réglementaires en la matière, il me semble possible de faire évoluer les "trames de rapport". Du reste, nous envoyons périodiquement tous nos enregistrements en cours de validité à l'ASN.

_________________
- Are you sure you're missing an electron?
- I'm positive.
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?   Mer 16 Fév 2011 - 13:14

Salut SW,
Je suis d'accord avec toi, mes propos étaient plutôt dans le sens "on ne va pas modifier la trame du rapport, dans son contenu, pour faire plaisir au client". Lors d'audits de l'ASN, elle regarde bien la correspondance de la trame utilisée et celle présentée lors de la demande d'agrément. En cours d'agrément, elle peut être modifiée (elle l'est souvent d'ailleurs, suite à des références réglementaires par exemple - on adore ressaisir les rapports tous les ans!!!) mais, si je ne m'abuse, la nouvelle trame a été envoyée à l'ASN.
Fred sic
Revenir en haut Aller en bas
SW
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?   Mer 16 Fév 2011 - 13:47

Salut Fred,

Absolument et en écrivant, je me trouvais de plus en plus catégorique en fait.

_________________
- Are you sure you're missing an electron?
- I'm positive.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?   Ven 18 Fév 2011 - 15:53

Diabolo a écrit:
en ce qui concerne un cabinet dentaire

l'OA est passé il y a 8 mois effectuer un "contrôle technique externe" annuel

le praticien n'a pas pris contact avec moi ( sa PCR externe )

l'OA n'a pas non plus pris contact avec la PCR et n'a pas mentionné lors de la prise de RDV qu'elle devait être présente

il y a bien eu une mesure à 1m mais seulement a 45°
pas de mesure au "poste de tir"
pas de mesure dans l'axe de tir

bref renseignements pris le contrôle a été "rapide" ( mais selon les dires du praticien , donc...)

quant au fantôme utilisé , visiblement 20*20 ne signifie pas la même chose dans les textes et dans la réalité

quels sont les recours ?

à noter que le même organisme en a profité pour placer un contrôle électrique 12 mois après le précédent qui ne présentait pas de non conformité ( les textes prévoient un contrôle biennal dans ces cas là ...)

-Je pense que c'est au dentiste de prevenir sa PCR,car je ne pense pas que le controleur puisse lire dans sa boule de crystal qui est la PCR.

-"l y a bien eu une mesure à 1m mais seulement a 45°
pas de mesure au "poste de tir"
pas de mesure dans l'axe de tir"
Ces genres de mesure ne sont pas une obligation de l'OA,il est la pour verifier la conformité de l'installation,mesures à l'exterieur du local,fuite de gaine si réalisable,etc............PAR CONTRE EFFECTIVEMENT POUR RENDRE SERVICE au PCR qui ne dispose pas d'outils de mesure,là c'est une question de relationnel et cela ne mange pas de pain que de rajouter un panel de mesures.
-Bien evidement la pcr externe ne se servira en aucun cas de ces mesures pour réaliser ses EP .
Il y a beaucoup d'anecdotes sur les OA,mais bon il y a du progres,c'est un peu comme l'externalisation des pcr cela evolue il y a du progres!
Alors pourquoi parler de recours,faisons avancer les choses!
Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?   Ven 18 Fév 2011 - 17:02

Caledo a écrit:
-Je pense que c'est au dentiste de prevenir sa PCR,car je ne pense pas que le controleur puisse lire dans sa boule de crystal qui est la PCR.
quand l'OA prend rendez vous , il y a UNE question à poser : QUI est la PCR ?
De plus j'étais présent au CText du même OA 1 an avant , donc je suis mentionné comme PCR sur le rapport précédent ( le contrôleur était pas le même, c'est certain

Caledo a écrit:

-Bien evidement la pcr externe ne se servira en aucun cas de ces mesures pour réaliser ses EP

Ha bon ? interessant

je ne connais pas tous les textes par coeur ( et je l'ai déjà prouvé , mais celui là , nulle part il ne s'est présenté à mes yeux

colporterais tu une légende urbaine ? What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?   Ven 18 Fév 2011 - 18:18

Bonsoir
Si on s'en tient au bon vieux code du travail :
Article R. 4451-11
Dans le cadre de l'évaluation des risques, l'employeur, en collaboration, le cas échéant, avec le chef de l'entreprise extérieure ou le travailleur non salarié, procède à une analyse des postes de travail qui est renouvelée périodiquement et à l'occasion de toute modification des conditions pouvant affecter la santé et la sécurité des travailleurs.

Ces études de postes sont basées sur des mesures
Article R. 4451-30
Afin de permettre l'évaluation de l'exposition externe et interne des travailleurs, l'employeur procède ou fait procéder à des contrôles techniques d'ambiance.
Ces contrôles comprennent notamment :
1° En cas de risques d'exposition externe, la mesure des débits de dose externe avec l'indication des caractéristiques des rayonnements en cause ;
2° En cas de risques d'exposition interne, les mesures de la concentration de l'activité dans l'air et de la contamination des surfaces avec l'indication des caractéristiques des substances radioactives présentes.
Lorsque ces contrôles ne sont pas réalisés de manière continue, leur périodicité est définie conformément à une décision de l'Autorité de sûreté nucléaire prise en application de l'article R. 4451-34.

Et là la phrase importante c'est :
l'employeur procède ou fait procéder à des contrôles techniques d'ambiance
Donc la PCR (interne ou externe ce n'est pas là le sujet) fait ses mesures et peut aussi utiliser d'autres mesures (fait procéder), s'appuyer aussi sur les mesures de l'organisme agréé pour valider les siennes.

Dans la circulaire du 21 avril 2010, là encore, on dit simplement :
Cette analyse vaut également pour l’article R. 4451-11 qui organise, dans le cadre de l’évaluation des risques, les conditions d’analyse des postes de travail et où la question se pose à son 1er alinéa, de savoir à quel employeur revient cette obligation en cas de co-activité. Cette interrogation est notamment fondée sur l’observation, par les agents de contrôle, de pratiques divergentes en la matière en fonction des secteurs d’activité.
Repartant du principe que chaque employeur est responsable des salariés auxquels il est lié par le contrat de travail, celui-ci doit, à ce titre, mener une analyse de poste pour ses propres travailleurs. Cette démarche doit être effectuée en collaboration avec les autres entreprises dans le cadre de la coordination générale organisée par le chef de l’entreprise utilisatrice, afin d’assurer la prévention des risques liés aux interférences entre les activités. Cette analyse est cohérente avec l’article R. 4451-8 alinéa 3.

Pas de précision concernant les mesures et qui les réalisent.

Désolé d'être un, peu long

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?   Ven 18 Fév 2011 - 18:45

Merci Kloug de ces précisions, perso cela valait le coup que tu prennes le temps de citer le bon texte et de clarifier les choses, car
je n'avais pas compris. Cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?   Ven 18 Fév 2011 - 18:58

Diabolo a écrit:
Caledo a écrit:
-Je pense que c'est au dentiste de prevenir sa PCR,car je ne pense pas que le controleur puisse lire dans sa boule de crystal qui est la PCR.
quand l'OA prend rendez vous , il y a UNE question à poser : QUI est la PCR ?
De plus j'étais présent au CText du même OA 1 an avant , donc je suis mentionné comme PCR sur le rapport précédent ( le contrôleur était pas le même, c'est certain

Caledo a écrit:

-Bien evidement la pcr externe ne se servira en aucun cas de ces mesures pour réaliser ses EP

Ha bon ? interessant

je ne connais pas tous les textes par coeur ( et je l'ai déjà prouvé , mais celui là , nulle part il ne s'est présenté à mes yeux

colporterais tu une légende urbaine ? What a Face
Loin de moi cette intention!

Je me suis mal exprimé,mais il arrive de croiser certaines PCR qui,malgré leur externalisation ne possedent aucun outils de detection,et qui lors de visite insistent pour avoir 50 mesures,pretextant que l'outil coute cher,apres perso,je le fais ,mais,franchement,un peintre sans pinceau????
Apres le fond de mon post precedent est que nul n'est parfait,et que décrier les uns ou les autres ne fera pas avancer grand chose!
Quand a demander le nom de la PCR ,;je le fais dans les cliniques et hopitaux,mais pour le reste,aucun interet,d'ailleurs la question à poser pour moi est plutot avez vous une PCR?

Arrêté du 24 novembre 2009
,Article 4
La PCR externe à l'établissement, signataire de l'accord formalisé, doit :
― être titulaire du certificat, en cours de validité, délivré à l'issue de la formation à la radioprotection prévue à l'article R. 4456-6 du code du travail ;
― connaître l'ensemble des dispositions particulières, en matière de radioprotection, définies par la profession, relatives aux secteurs dans lesquels elle intervient ainsi que les risques professionnels d'autre nature associés à l'activité mise en œuvre ;
― disposer des moyens nécessaires à l'exercice de l'ensemble de ses missions ;
disposer des moyens ou instruments de détection des rayonnements ionisants adaptés. L'accord formalisé cité à l'article 2 de la présente décision peut, en tant que de besoin, préciser les conditions de mise à disposition par l'employeur des moyens de mesure spécifiques.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?   Ven 18 Fév 2011 - 19:12

Bonsoir
Caledo a écrit:
La PCR externe à l'établissement, signataire de l'accord formalisé, doit :
...
disposer des moyens ou instruments de détection des rayonnements ionisants adaptés. L'accord formalisé cité à l'article 2 de la présente décision peut, en tant que de besoin, préciser les conditions de mise à disposition par l'employeur des moyens de mesure spécifiques.
C'est un débat que nous avons déjà eu ici sur le matériel que doit avoir la PCR externe ; elle doit disposer de matériel adapté. On ne reviens pas là dessus.
La question que je pensais être posée était (ou alors j'ai mal compris et veuillez m'excuser) : est-ce qu'une PCR peut s'appuyer sur les mesures d'un organisme agréé pour ses études de poste ?

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?   Ven 18 Fév 2011 - 21:32

Bonsoir,
à ma connaissance, rien ne l'interdit.
Par contre, est-ce que les mesures réalisées dans le cadre des contrôles externes suffisent pour mener à bien une étude de poste... Je dirais que cela dépend de l'installation. Il est sur que si le client nous impose une batterie de mesures supplémentaires, personnellement, c'est niet. Tout en sachant, que personnellement, une PCR sans appareil de mesure, moi, ça me pose un gros soucis (mais bon, on ne va pas revenir dessus...). Dans nos méthodologies de contrôle, il nous est bien précisé que nos mesures d'ambiance ne doivent en aucun cas se transformer en étude de poste (méthodologies transmises à l'ASN dans le cadre de notre agrément).
La encore, je crois qu'il serait judicieux que l'ASN s'engage un peu plus dans la réflexion.
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
SW
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?   Sam 19 Fév 2011 - 12:00

Bonjour,

Oui, il y a souvent un peu de flou là-dedans.
Un inspecteur de l'ASN (c'était à l'époque de la DGSNR et ils n'avaient pas encore le titre d'inspecteur si je ne m'abuse) m'a une fois clairement demandé si je n'avais pas effectué d'étude de poste pour un client dans le cadre d'un contrôle réglementaire.

C'était un test de sa part pour voir si on ne faisait pas du "conseil" pour le client.

L'idée qui se cache derrière étant tout à fait recevable : il ne faut pas que l'année d'après le même OARP aille contrôler la validité de l'étude de poste qu'il a lui-même contribué à mettre en place.
Mais on sait tous comment ça se passe, la PCR un peu larguée (parce seule dans son coin) pose beaucoup de questions à l'OARP, qui sur les études de poste, qui sur le zonage, etc..

_________________
- Are you sure you're missing an electron?
- I'm positive.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?   Sam 19 Fév 2011 - 12:43

PCR et OA discutent beaucoup au sein des réseaux, notamment les soirées RPH.
Revenir en haut Aller en bas
 
Devons-nous former les contrôleurs des organismes agréés ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Paroles en l'air, spécial pilotes et contrôleurs aériens
» combien de temps devons nous garder nos papiers !!
» Pourquoi devons nous suivre le Christ?
» Pourquoi nous approuvons les jugements de Jéhovah
» Le phare de gatteville classé.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Réglementation :: Mise en conformité-
Sauter vers: