Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 le fh 40 sur de la contamination de poudre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: le fh 40 sur de la contamination de poudre    Jeu 6 Jan 2011 - 21:28

bonjour a tous, j ai rencontré une poudre radioactive : je ne connaissait pas le radio élément pour me protéger j ai utilisé le fh40 , j avais juste mon bruit de fond , par contre au cab avec une sonde x je suis monté a plusieurs chocs :
le fh 40réagit il sur de la conta , et quand je ne connais pas le radioélément quelle sonde faut il utilise sonde a ou x et pourquoi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le fh 40 sur de la contamination de poudre    Jeu 6 Jan 2011 - 22:02

Bonsoir
Les sondes à scintillation ou les Geiger-Müller permettent de mesurer la contamination.
En cas de produit radioactif inconnu, on peut commencer avec un GM et grâce à des écrans discriminer les différents rayonnements émis.
Il y a d'ailleurs un petit travail dirigé sur le site du cirkus.
http://www.rpcirkus.org/rp/cours-radioprotection et Travaux dirigés de détection
Le FH 40 seul aura du mal une voir une contamination ou une activité faible.
En revanche un appareil avec des sondes de contamination pourra avoir une meilleure sensibilité.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: le fh 40 sur de la contamination de poudre    Ven 7 Jan 2011 - 9:16

Bonjour,
un FH40 est un radiamètre, il peut effectuer des mesures de débit de dose et donc quantifier un risque d'exposition externe sans contact (un risque d'irradiation, quoi...). Cela sous-entend que ta source de rayonnements est suffisamment conséquente (en terme d'activité) pour générer un débit de dose quantifiable. Dans le cas de la contamination, l'activité en présence est, en règle générale, relativement faible et, par conséquent, le débit de dose aussi. C'est pour cela qu'un appareil permettant de "visualiser" des rayonnements ou des particules est plus adapté...
Quand au choix des sondes, tout dépend de ce que tu as à disposition : le minimum, c'est, pour moi, une sonde X et une sonde béta "mou", et si possible, une sonde alpha. L'intérêt d'une sonde X, c'est qu'elle visualise des photons de plus de 5 keV et des alphas "purs", ça ne court pas la rue (dans la cas où on n'a pas de sonde alpha à disposition). Par contre, tu peux trouver des bétas purs...
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le fh 40 sur de la contamination de poudre    Ven 7 Jan 2011 - 10:34

Bonjour,

Pour déterminer le radio-élément (ou les radio éléments) présent(s) avec certitude, le moyen le plus sur est d'effectuer une spectrométrie.

L'utilisation d'une sonde alpha ne donnera qu'une information quantitative.

L'utilisation d'une sonde x ne donnera, elle aussi, qu'une information quantitative. De plus, la valeur est influencée par l'irradiation ambiante.

Dédé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le fh 40 sur de la contamination de poudre    Ven 7 Jan 2011 - 10:55

Bonjour
Une spectrométrie X (ou gamma) reste assez simple à réaliser.
C'est plus complexe pour une spectrométrie alpha.
Comme la sonde x a donné une information une spectrométrie gamma/X peut permettre de déterminer le radionucléide.
Pour avoir une estimation quantitative il faudra aussi que le spectromètre soit étalonné dans la géométrie correspondante, ce qui peut se révéler délicat.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le fh 40 sur de la contamination de poudre    Ven 7 Jan 2011 - 11:06

Re,

KLOUG a écrit:
Bonjour
Pour avoir une estimation quantitative il faudra aussi que le spectromètre soit étalonné dans la géométrie correspondante, ce qui peut se révéler délicat.
KLOUG

En cas de présence de poussière, la méthode de prélèvement par frottis semble indiquée. Dans ce cas, la problématique de la géométrie est plus simple à gérer.

Au final, tu quantifies la contamination surfacique à la sonde sur le terrain puis tu détermines les radio éléments par spectro en labo.

Qu'en penses tu ?

Dédé
Revenir en haut Aller en bas
contaminatorfou2
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: le fh 40 sur de la contamination de poudre    Ven 7 Jan 2011 - 22:07

Je rejoint Fred pour l'utilisation de la sonde X dans tous les cas de figures en première instance. Les alphas sont tellement difficiles à détecter sur le terrain (humidité, distance...) que les sondes alpha laissent une incertitude "certaine", les GM des sondes "beta mou" on largement gagnés en efficacité ces dernières années mais attention aux anciennes générations aux rendements "très bas" (je reste poli !).
Je reste aussi perplexe à envisager une quantification de "terrain" tant la façon de mesurer peut faire varier le résultat de la mesure en fonction de l'opérateur.
le terrain, à mon sens, doit rester humble et laisser aux labos la quantification,
Revenir en haut Aller en bas
http://ensosp.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le fh 40 sur de la contamination de poudre    Sam 8 Jan 2011 - 10:38

Bonjour,

contaminatorfou2 a écrit:
Je rejoint Fred pour l'utilisation de la sonde X dans tous les cas de figures en première instance. Les alphas sont tellement difficiles à détecter sur le terrain (humidité, distance...) que les sondes alpha laissent une incertitude "certaine", les GM des sondes "beta mou" on largement gagnés en efficacité ces dernières années mais attention aux anciennes générations aux rendements "très bas" (je reste poli !).

Tout à fait en ce qui concerne les radio éléments émetteurs alpha. Autrement,J'en suis resté au "vieilles" générations de GM Embarassed . Quel matériel proposerais tu ? As tu les références constructeur(s) que je puisse y jeter un coup d'œil ?

contaminatorfou2 a écrit:
Je reste aussi perplexe à envisager une quantification de "terrain" tant la façon de mesurer peut faire varier le résultat de la mesure en fonction de l'opérateur.
le terrain, à mon sens, doit rester humble et laisser aux labos la quantification,


En ce qui concerne l'évaluation quantitative (dans le cas de présence de poussière qui est la problématique de ce topic), le laboratoire, je te rejoins sur ce point, va quantifier d'une façon très fine. Cependant il ne peut analyser que le prélèvement qui lui est fourni. La marge d'erreur la plus importante sera donc lié au prélèvement de terrain. Je m'explique : Le coefficient d'arrachement d'un frottis peut varier de façon très importante (dans le cas de contamination labile, j'ai rarement constaté un rendement inférieur à 10% et déjà constaté, rarement aussi, des rendements à 100%). Par conséquent, dans tout les cas, contrôle direct ou indirect, c'est le raprotectionniste de terrain qui, dans le respect des procédures et normes, par son expérience, son bon sens, les informations glanées, la prise en compte de l'environnement (hygrométrie, distance sonde-support de contamination, etc...), la gestion de sa force musculaire (dans le cas d'un prélèvement frottis), etc ... pourra limiter la marge d'erreur. Je te rassure, il reste humble même lorsqu'il effectue l'analyse de labo. Wink
Revenir en haut Aller en bas
contaminatorfou2
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: le fh 40 sur de la contamination de poudre    Sam 8 Jan 2011 - 11:09

Bonjour Didounet,
Pour ce qui est des NaI (X et Gamma) j'utilise SX2R et SG2R que je trouve très performantes surtout la gamma qui a énormément gagné en sensibilité par rapport aux anciennes générations (Nardeux-Eurisys). On retrouve aussi sur l'Inspector 1000 la sonde LaBr, plus sensible et de meilleure résolution (Hélas pour un prix quasi-prohibitif), les GM de dernière génération (fenêtre plus mince...) sont les SABG 15 / MCB2, le tout chez Canberra.
J'utilise également le COMO 170 Saphymo (scintillateur plastique et ZnS) très adapté au terrain à part la fragilité du mylard, mais il ne faut pas oublier les autres LB... de chez Berthold...
FAG dispose également d'une pleïade de sondes autour du FH 40 G dont certaines semblent pas mal du tout (j'ai pas encore testé les Pancakes, part contre, la télésonde 4 mètres est très "très" lourde).
Le marché des détecteurs de terrain est vaste, il est très difficile d'en faire le tour. Par contre, les fabricants s'arangent pour développer des systèmes complémentaires (radiamètre/icto avec des sondes exclusives) se qui impose hélàs à l'acheteur modeste de rester "fidèle" à une seule marque.

Eric
Revenir en haut Aller en bas
http://ensosp.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le fh 40 sur de la contamination de poudre    Sam 8 Jan 2011 - 11:15

Re,

Je regarde cela.

Merci

Dédé
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: le fh 40 sur de la contamination de poudre    Sam 8 Jan 2011 - 11:34

Hello,
personnellement, le LB 122 est génial pour de la recherche de conta dans un labo; Sur le terrain, il est quand même relativement fragile (mylar)
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le fh 40 sur de la contamination de poudre    Lun 10 Jan 2011 - 18:39

merci pour vos reponses bien précises ,pour ma part j utilise un fh 40 f2 ,je détecte donc des rayons x et y nous sommes d accord il détectera aussi les rayons a et b également.Par contre je mets la sonde a distance 4m avec une sonde b,la seule que nous disposons pourtant je sais que mon radioélement est du x ,pourquoi ne pas mettre une sonde x qui est plus sensible vais je endommagé ma sonde bet quel interet d avoir qu une sonde b merci
Revenir en haut Aller en bas
contaminatorfou2
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: le fh 40 sur de la contamination de poudre    Lun 10 Jan 2011 - 18:58

Le FH 40 F2 est un appareil assez ancien, il est doté d'un GM mesurant le photons à partir de 45 KeV > 1.5 MeV sa plage de mesure commence au dessus de 0.1 µnSv.h-1 à 10 mSv.h-1 si mes souvenirs sont exact.
Dans tous les cas de figures, il ne peut détecter seul les alphas. Dans le cas d'un 241 Am c'est le gamma de 59 KeV qui est vu c'est valable pour les autres émeteurs alpha-gamma aussi, par contre sur du 239 Pu il ne verra rien du tout, les photons ne sont pas assez énergétiques (c'est déja difficile avec une sonde alpha...). Il faut alors lui connecter une sonde alpha, le FH modifie son affichage et donne un comptage (c/s)
Quel type de sonde beta utilise tu ? Un pancake (GM) ou un scintillateur plastique ?
Quel radionucléïde utilise tu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://ensosp.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le fh 40 sur de la contamination de poudre    Ven 21 Jan 2011 - 19:32

petite erreur dans ma sonde, il s agit d une sonde y l'interet de mettre une sonde y c'est que meme des radioélements délivrant du beta émettent des rayons y d'ou l interet de mettre une sonde y qui est sensible je suis dans le vrai
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le fh 40 sur de la contamination de poudre    Ven 21 Jan 2011 - 19:48

Bonsoir
petit a écrit:
petite erreur dans ma sonde, il s agit d une sonde y l'interet de mettre une sonde y c'est que meme des radioélements délivrant du beta émettent des rayons y d'ou l interet de mettre une sonde y qui est sensible je suis dans le vrai
y = gamma ???
Le mieux serait de l'écrire
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le fh 40 sur de la contamination de poudre    Dim 23 Jan 2011 - 21:17

désolé il s agit d'une sonde gamma
Revenir en haut Aller en bas
 
le fh 40 sur de la contamination de poudre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Limite Pratique de Contamination Labile
» Quatre employés contaminés à la centrale de Paluel.
» accouchement par vb et positive au strepto
» Les crabes Normands contaminés.
» bien ranger son refrigerateur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Instrumentation en RadioProtection :: Radiamètres - Mesures d'ambiance-
Sauter vers: