Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 un conteneur radioactif immobilisé sur le port de Gêne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nico
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: un conteneur radioactif immobilisé sur le port de Gêne   Jeu 13 Jan 2011 - 14:41

Je suis tombé sur un artile du Monde du 10 janvier portant ce titre dans la revue de presse de ma boîte.

Impossible de trouver d'autres infos concernant ce conteneur provenant des Emirats Arabes Unis et dans lequel "un expert décelait la présence de Cobalt-60 et mesurait une radioactivité de 600 mSv."

A priori cela s'est passé le 14 juillet mais je n'en ai jamais entendu parlé. Quelqu'un aurait-il d'autres infos sur le sujet, parceque la valeur de 600 mSv, 600 mSv/h je pense, me laisse pantois.

Je ne suis pas à mon bureau et n'ai pas les moyens d'estimer l'activité d'une source qui donnerait ce débit de dose au milieu d'un conteneur de transport mais j'essaye de faire çà dès que j'y rentre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un conteneur radioactif immobilisé sur le port de Gêne   Jeu 13 Jan 2011 - 15:03

Bonjour
Je viens de prendre connaissance de l'article.
Pas mal d'imprécisions notamment en ce qui concerne le 600 mSv (par heure, par mois, par an ?).

Il est aussi possible que ce soit le conteneur lui même qui soit radioactif.
Voir le lien sur le site du cirkus :
http://www.rpcirkus.org/documentation/industrie/transport
les portiques de détection - transparents 36 à 42.

Mais si on fait appel au moyen mnémotechnique des "vieux" : 1 ci de cobalt-60 = 1 rad/h à 1 mètre
soit : 37 GBq donne 10 mSv/h à 1 mètre
Vous voyez ce que ça pourrait donner s'il y a une source dans le conteneur (en négligeant l'atténuation de l'acier du conteneur).

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
deedoff
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: un conteneur radioactif immobilisé sur le port de Gêne   Jeu 13 Jan 2011 - 17:18

J'avais déjà vu cet article, et j'ai été ai étonné de ces valeurs. Je ne l'avais pas diffusé en info sur mon site, surtout que je ne trouvais pas d'autres sources parlant de ce sujet.
Après il faut peut-être voir le contexte de cet évènement.
Revenir en haut Aller en bas
http://cartoandco.eklablog.com/
Nico
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: un conteneur radioactif immobilisé sur le port de Gêne   Ven 14 Jan 2011 - 9:47

Pour l'exemple que tu donnes dans tes transparents Kloug, je le connais bien, puisque j'ai été faire des mesures avec la CMIR sur cette benne, puis sur quelques autres stockées chez l'importateur qui ne faisait que les peindre.
D'ailleurs, outre les 2 renforts métalliques, il y avait une partie du compacteur qui contenait aussi du cobalt 60. Mais les débits de dose au contact ne dépasssaient pas quelques µSv/h, la règlementation polonaise de l'époque permettant de commercialiser des métaux dont le débit de dose au contact ne dépassait pas 1 µSv/h...

Pour en revenir au sujet, je vais essayer d'avoir des infos par les quelques contacts que j'ai en Italie. ils pourront traduire les journaux locaux, ce dont je suis bien incapable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un conteneur radioactif immobilisé sur le port de Gêne   Ven 14 Jan 2011 - 9:58

Envoi moi les journaux dont tu parles, je peux faire la traduction Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un conteneur radioactif immobilisé sur le port de Gêne   Ven 14 Jan 2011 - 10:39

http://www.dirittodicritica.com/2011/01/06/cobalto-genova-radioattivita-11055/

Citation :
Un container carico di Cobalto 60. Dal 14 luglio scorso, parcheggiato in un’area isolata del porto di Genova, c’è un cubo radioattivo a cui non è possibile avvicinarsi e il cui “sarcofago” metallico potrà essere aperto solo il mese prossimo, con l’ausilio di un robot. Il container – secondo quanto riporta il Secolo XIX – proverrebbe dagli Emirati Arabi uniti, dal porto di Jeddah e, prima di giungere a Genova, sarebbe passato dal porto di Gioia Tauro, in Calabria, dove il dieci settembre scorso era stato sequestrato un altro carico di sette tonnellate di esplosivo T4. Una delle ipotesi formulata dagli investigatori è che quella individuata nel porto ligure possa essere una spedizione utile a creare le cosiddette “bombe sporche”, costituite in parte proprio da agenti chimici.

La bolla di accompagnamento del container radioattivo sequestrato nel porto di Genova, inoltre, attesta un carico di diverse tonnellate di metalli e rame. La presenza di materiali ferrosi – dicono gli esperti – aiuta a schermare la radioattività verso l’esterno. Parcheggiato sul terminal numero 6, al container in questione ne sono stati affiancati altri pieni d’acqua o cemento, in modo da evitare ulteriori dispersioni di radiazioni. Ad ordinare il carico, la ditta Sigimet Surl di Pozzolo Formigaro (Alessandria) specializzata nel trattamento e nello smaltimento di rottami metallici che avrebbe utilizzato uno spedizioniere genovese già indagato per sostanze contaminate (non radioattive).

Ieri i tecnici del Viminale (ministère de l'Intérieur) hanno esaminato il carico dall’esterno e – pur escludendo pericoli per la cittadinanza – hanno rilevato radiazioni molto intense, soprattutto nel punto di contatto della sorgente con il container. Già nel marzo del 2008, inoltre, al porto di Genova era stata sequestrata una partita di metalli radioattivi, contenenti Cobalto60. In quel caso la spedizione proveniva dalla Cina.

Una stranezza che ancora non è stata chiarita, infine, riguarda il porto di Gioia Tauro: nessuno si è accorto della radioattività sprigionata dal container.

Un container chargé de Cobalt 60. Depuis le 14 juillet dernier, "garé" dans une aire isolée du port de Gênes, Il y a un cube radioactif dont il n'est pas possible de s'approcher et le dit sarcophage métallique pourra être ouvert seulement le mois prochain, avec l'aide d'un robot. Le container – selon comme le rapporte le Secolo XIX (journal)– proviendrait des Emirats arabes unis, du port de Jeddah et, avait de rejoindre Genes, serait passé par le port de Gioia Tauro, dans le sud de l'Italie, où le 10 septembre dernier a été saisie, un autre chargement de sept tonneaux d'explosifs T4. Une des hypothèses formulée par les enquêteurs est celle, identifiée dans le port ligure (région de Gênes), que l'expédition servirait à créer la dite "bombe sale", constituée en parie d'agents chimiques.

Le papier (tamponné!) d'accompagnement du contenaire radioactif retenu dans le port de gênes, en outre, atteste d'un chargement de divers tonneaux métalliques et cuivrés.
La présence de matériel ferreux, disent les experts, aide à cacher la radioactivité de l'extérieur (du container).
Parché sur le terminal numéro 6, d'autres containers pleins d'eau et de ciment sont restés à côtés, pour éviter des dispersions ultérieurs de radiations. (gab: pas de radiations mais si conta, aie aie aie). Le destinataire, la dite Sigimet Surl di Pozzolo Formigaro (Alessandria), spécialisée dans le traitement et dans l'élimination de débris métalliques, aurrait utilisé une expédition génovèse déjà impliqué (condamnée) pour substance contaminée (non radioactive).


Hier, les techniciens de Viminale ont examinés le chargement de l'extérieur et, pour exclure les dangers pour les citadins (!), ont relevé des rayonnement très intense, d'autant plus au point de contact de la source avec le container.
Déjà en mars 2008, dans le port de Gênes, était saisie un "jeu" de métaux radioactifs, contenant du Co60. Dans ce cas, l'expédition provenait de Chine.

Une étrangeté qui n'a pas encore été éclaircie, et regardant le port de Gioia Tauro: personne ne s'est rendue compte de la radioactivité emprisonnée dans le container.


---------------------

Gab: ça sent l'article de quelqu'un qui ne connait pas (la radioactivité).
Mais si c'est effectivement une bombe sale, ça fait froid dans le dos
Revenir en haut Aller en bas
Nico
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: un conteneur radioactif immobilisé sur le port de Gêne   Mer 19 Jan 2011 - 18:12

Voilà la déclaration originale péchée sur le site de l'AIEA, dont je viens de découvrir la partie "incidents". Elle a été postée le 13 août 2010.

On July 20th, at the port of Genova Voltri, an elevated gamma rate was detected in corrispondence of a container of metal scraps. Radiometric measures revealed the presence of a Co-60 source, with an hot -spot of gamma dose rate of 600 mSv/h at contact with one wall of the container, about 40 mSv/h at one meter and 100 microSievert/h at 25 meters from the container wall. Moreover, radiometric survey around the container showed that from the other sides of the container the dose rate level was in the range from 20 to 80 microSievert/h. Smear sample measurements did not show any contamination on the container walls. A rough estimation gave e source activity ranging from 150 to 200 GBq.
A safety exclusion zone was established around the container.
The container arrived on July 13th from the port of Jeddah (Saudi Arabia), shipped by a company based in Ajman (United Arab Emirates).
During the trip the shipping vessel stopped at the Gioia Tauro port.
No information is currently available on the container before it was loaded at the Jeddah port.
Potential doses attributable to the workers of the Terminal were evaluated with conservative assumptions. The effective dose received by each person in the harbor area has been estimated to be less than 1 milliSievert. The highest effective doses are those received by the operator responsible for the removal of the container legs during the unloading of the container from the ship (225 microSievert). No people outside the harbor area were involved.
As a precautionary measure and with the aim to reassure the people, about thirty-five workers were identified and subjected to medical examination and some clinical analysis. Other workers asked for medical check. A total of about eighty workers were examined and subjected to clinical analysis.
The Prefecture of Genova is responsible for public information and for the safe management of the event with the support of Fire Brigades Corp, The Regional Agency for Environmental Protection and the National Institute for Environmental Protection and Research. According to national legislative provision, the prefecture is also managing the activities aimed at preparing for the safe return of the container to the shipper, in compliance with international regulations on the transport of radioactive materials.
Investigation activities are in progress under the coordination of the Office of Public Prosecution. A specific project for the source identification and recovery is under preparation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un conteneur radioactif immobilisé sur le port de Gêne   Jeu 20 Jan 2011 - 9:58

Bonjour
Après calcul coin de table une source perdue de gammagraphie pourrait donner ces valeurs.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Nico
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: un conteneur radioactif immobilisé sur le port de Gêne   Mar 6 Déc 2011 - 14:20

Voilà les suites de ce dossier trouvées sur internet.

M'en vais aller regarder le site de l'AIEA voire s'ils en disent plus.

http://www.wired.co.uk/magazine/archive/2011/12/features/mystery-box?page=1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un conteneur radioactif immobilisé sur le port de Gêne   Mer 7 Déc 2011 - 21:42

500 mS/h au contact du container, c'est chaud !
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: un conteneur radioactif immobilisé sur le port de Gêne   Mer 7 Déc 2011 - 21:54

Voir même, c'est super chaud kea
Un truc (voir même deux, oups bis) me chiffonne, ça fait un bail que cette affaire traine, on n'a pas été foutu de faire une spectro gamma pour identifier le ou les radionucléides Question , de faire pénétrer un robo pour identifier/visualiser l'intrus Question
Edit : en fait en relisant les posts ci-dessus, une spectro a confirmé la présence de 60Co. Mais bon, à 0,31 mGy/h.GBq à 1 m, pour avoir 500 mSv/h à 50 cm, ça fait une source nue de plus de 400 GBq de 60Co, en négligeant l'atténuation de la paroi du conteneur... affraid
PS : il vient de quelle source ce document Question je suis preneur...

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un conteneur radioactif immobilisé sur le port de Gêne   Jeu 8 Déc 2011 - 5:07

C'est une image de la "gallery" de l'article de Wired évoqué par Nico.
http://www.wired.co.uk/magazine/archive/2011/12/features/mystery-box?page=1
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: un conteneur radioactif immobilisé sur le port de Gêne   Ven 9 Déc 2011 - 14:00

Sacré source Exclamation
Elle à du en "arroser" du monde...
J’espère qu'il y auras une analyse et un suivi pour les marins, dockers, ferrailleur, etc...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Nico
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: un conteneur radioactif immobilisé sur le port de Gêne   Ven 9 Déc 2011 - 15:09

Il me semble que les calculs ont déjà été faits. 225 microsieverts Max pour les dockers.
C'est dans les news de l'aiea un peu plus haut dans le sujet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: un conteneur radioactif immobilisé sur le port de Gêne   Ven 9 Déc 2011 - 20:00

Bonsoir
Je n'ai pas eu le temps de voir le scenario ,de calcul (je fais confiance).
A suivre quand même les valeurs d'exposition.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
 
un conteneur radioactif immobilisé sur le port de Gêne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vos escales] Port des Galets (La Réunion)
» Les navires Allemand dans le port d'Ostende de 1940 à 1944
» PORT VENDRES 42°31 N - 03°07 E
» Entrée dans le port d'Ostende
» Le port de Brest

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Coin-café, buvette et vente de bonbons :: Débats et decryptage de l'actualité-
Sauter vers: