Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Impulsions vs c/s

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
benjamin14
Funambule
Funambule



MessageSujet: Impulsions vs c/s   Mar 15 Fév 2011 - 17:04

Bonjour,

J'aimerai connaitre la relation entre les désintégrations d'un élément et le nombre de c/s mesuré.
Si je prends l'exemple du Cobalt60, emetteur béta et 2 gamma. Mon contaminamètre devrait alors mesurer 3 impulsions( le beta et les 2 gamma). Cependant je crois qu'il ne nous indique pas 3 c/s. pourquoi?
merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
SW
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Impulsions vs c/s   Mar 15 Fév 2011 - 18:19

Bonjour,

Il s'agit aussi de tenir compte du rendement de détection de l'appareil de mesure. Ce dernier ne détecte (quasiment) jamais toutes les désintégrations d'où la différence entre le nombre d'impulsions indiqué par l'appareil (c/s) et l'activité radioactive de la source (Bq).

@+

_________________
- Are you sure you're missing an electron?
- I'm positive.
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Impulsions vs c/s   Mar 15 Fév 2011 - 21:14

Bonsoir,
pour compléter le post de SW, une source émet en 4 pi. La sonde (conventionnelle) ne peut donc pas physiquement "voir" tous les rayonnements zé particules émises. De plus, entre le nombre de particules (zé rayonnements) qui entrent dans le détecteur et le nombre "compté" par le détecteur, il y a aussi un delta.
Fred quinaimepaslathechnologiedesdétecteurs sic
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Impulsions vs c/s   Mer 16 Fév 2011 - 7:44

benjamin14 a écrit:
Si je prends l'exemple du Cobalt60, emetteur béta et 2 gamma. Mon contaminamètre devrait alors mesurer 3 impulsions( le beta et les 2 gamma).
Et peut être que ton détecteur n'est pas sensible pour tous les types de rayonnement...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impulsions vs c/s   Mer 16 Fév 2011 - 8:05

Bonjour
D'ailleurs question : quel est ton type de détecteur ?
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
CastorJr
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: Impulsions vs c/s   Mer 16 Fév 2011 - 20:51

Pa ailleurs si la source - plus ou moins en fonction de sa géométrie et du matériau qui la constitue - va arrêter ou atténuer une partie du rayonnement émis par ses atomes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impulsions vs c/s   Jeu 7 Avr 2011 - 19:03

il faut surtout voir l efficacité de detection au radioélément mentionné
Revenir en haut Aller en bas
Kawax
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: Impulsions vs c/s   Jeu 7 Avr 2011 - 22:05

Bonsoir,

pour compléter ce que dit SW, l'activité (désintégration par seconde) et le nb de c/s est fonction du rendement de la source (2 ou 4pi, voir moins), du rendement du détecteur (exprimé en % et donné par rapport à un radionucléide), mais peut également dépendre de la surface du détecteur, de la surface de détection...

Il y a donc moult raisons pour ne pas avoir une égalité : nb de désintégration <-> c/s

Kawax

PS : je peux voir pour des formules, si cela vous intéresse...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impulsions vs c/s   Jeu 7 Avr 2011 - 22:10

en faite, pour en savoir plus, il faut te reporter à ton PV de mise en service (pas toujours probant), ta doc technique (pas toujours suffisamment détaillée), voir le PV du CPE (contrôle périodique de l'étalonnage) (pas toujours précis, selon le prestaire)
Revenir en haut Aller en bas
 
Impulsions vs c/s
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Instrumentation en RadioProtection :: Contaminamètres - Mesures de contamination atmosphérique et surfacique-
Sauter vers: