Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Dosimétrie passive et opérationnelle en scintigraphie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Dosimétrie passive et opérationnelle en scintigraphie.   Lun 21 Fév 2011 - 14:24

Bonjour,

J'ai fait un bilan des doses annuelles de plusieurs personnes travaillant en scintigraphie, suivies en dosimétrie trimestrielle.
Dosi passif et opérationnel sont portés assidûment, voici les résultats :



Personnellement, ça ne m'étonne pas que l'exposition soit différente car les détecteurs n'ont pas la même sensibilité en exposition et en énergie.
Ma question est plus de savoir si vous trouvez des résultats analogues, en scintigraphie et pourquoi pas d'en d'autres domaines.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dosimétrie passive et opérationnelle en scintigraphie.   Lun 21 Fév 2011 - 14:49

Bonjour Balda
Voici quelques observations en fonction de ton tableau :
A part le n°10 tous les opérateurs ont une dosimétrie opérationnelle supérieure à la dosimétrie passive ce qui, en fonction des seuils, pourrait être logique.
Pour tous les opérateurs (sauf les opérateurs 4, 7 et Cool la dosimétrie passive est supérieure à 500 µSv. Ce qui fait en moyenne 125 µSv par trimestre, à condition que l'activité soit uniforme dans l'année, ce qui n'est peut-être pas le cas les mois d'été. Ce qui fait quand même des valeurs au-dessus de la limite de détection pour le dosimètre passif (50 µSv).
Et il devrait y avoir concordance entre dosimétrie passive et opérationnelle, en tout cas moins de 20 % d'écart. Ce qui n'est pas le cas des opérateurs 1, 2, 3, 6, 7, 9 et 11.

C'est donc sur la sensibilité en énergie et en réponse angulaire qu'on peut s'interroger.
Tu dis scintigraphie : Technétium-99m ? Fluor-18 ? Thallium-201 ? autres ?
La réponse en énergie pourrait se trouver là.

Sur le positionnement, je viens d'avoir une expertise intéressante. En cardiologie interventionnelle le dosimètre passif est posté plus près du milieu du corps que le dosimètre électronique. Et comme certaines chasubles (équipement de protection individuelle) sont échancrés, il y a eu des doses importantes (relativement bien entendu) sur les dosimètres électroniques et rien sur les dosimètres passifs. Cela rejoins la réponse angulaire.

A voir maintenant si les autres klowns du domaine médical ont observé les mêmes choses.

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dosimétrie passive et opérationnelle en scintigraphie.   Lun 21 Fév 2011 - 15:07

Je te rejoins sur l'énergie, je pense que la réponse angulaire joue moins qu'en interventionnel car en scinti le manip fait face à la source.

Il y a les 3 radionucléides cités, sauf pas de fluor-18 pour 4, 7, 8, 9 et 10. Ce qui expliquerait les expositions plus faibles en DP, mais pas en DO.

J'ai des hypothèses de variation d'exposition DO selon la taille, sexe et acuité visuelle qui ne marchent pas trop mal, mais qui n'expliquent pas non plus une différence DP/DO.

Je n'en dis pas plus pour ne pas influencer les collègues.

[Pour la cardio, nous faisons mettre le dosi opérationnel le plus possible vers la gauche, c'est à dire vers la source de diffusé mais aussi l'emmanchure, ce qui permet de détecter les tabliers inadaptés à la corpulence du porteur.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dosimétrie passive et opérationnelle en scintigraphie.   Mar 22 Fév 2011 - 8:09

A une époque j'avais directement demandé à mon fournisseur de dosimétrie passive qui m'a envoyé 2 courriers de réponse...

Rien ni d'extraordinaire ni de secret, mais si ça te dit.... Smile
Revenir en haut Aller en bas
 
Dosimétrie passive et opérationnelle en scintigraphie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dosimétrie opérationnelle non portée : déclaration ?
» Dosimétrie passive et opérationnelle en scintigraphie.
» Accès de la PCR aux rapports de dosimétrie passive
» Dosimétrie opérationnelle (active)
» Evolution de la réglementation : plus de dosimétrie opérationnelle dans SISERI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Instrumentation en RadioProtection :: Dosimètres : passifs et opérationnels-
Sauter vers: