Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 déchets liquides

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
benjamin14
Funambule
Funambule



MessageSujet: déchets liquides   Lun 21 Fév 2011 - 15:36

Bonjour,

j'aimerai savoir ce que deviennent les déchets liquides produits en CNPE. Je sais qu'ils font parti des déchets particuliers mais qu'en font ils?
merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
deedoff
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: déchets liquides   Mar 22 Fév 2011 - 12:49

Je dirais:
- on compte
- on dilue
- on rejette
Après, il y a liquide ou assimilé à un liquide: dans ce cas, on fixe dans un liant ou on concentre et on fixe.

...je ne suis pas calé dans les déchets et je peux encore me tromper.
Revenir en haut Aller en bas
http://cartoandco.eklablog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: déchets liquides   Mar 1 Mar 2011 - 15:42

Bonjour,

il y a plusieurs cas de figure selon le niveau d'activité mesuré et les radionucléides présents dans la solution considérée :

1) selon radionucléides présents et si activité inférieure aux limites de rejets, pas de problème
2) selon radionucléides présents et si activités supérieures aux limites de rejets, envoie vers l'unité d'incinération de CENTRACO (cf. critères d'acceptation de SOCODEI)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: déchets liquides   Mar 1 Mar 2011 - 15:50

Bonjour
Un point peut-être si je me souviens bien.
Les limites pour les rejets (quand on constitue pour un site dans le cas du CNPE un dossier d'autorisation) sont données de manière annuelle.
Il faut donc évaluer les quantités qui seront rejetées pendant ce laps de temps pour ne pas dépasser les limites.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: déchets liquides   Mar 1 Mar 2011 - 16:22

+1 Kloug

ça fonctionne comme ça effectivement.
Se référer aux DARPE pour ça
Revenir en haut Aller en bas
lcx2007
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: déchets liquides   Mar 11 Sep 2012 - 11:29

Bonjour,

Les cuves de décroissances doivent etre équipés de cuves de secours. J'ai trouvé dans un powerpoint que les cuves de secours doivent avoir une capacité de rétention de 100% de la capacité du plus grand récipient ou 50% de la capacité de tous les réservoirs.
J'aimerai savoir d'où vient cette information, de quel texte?
merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: déchets liquides   Mar 11 Sep 2012 - 11:54

Bonjour
Je n'ai rien vu dans l'arrêté du 23 juillet 2008 "portant homologation de la décision n° 2008-DC-0095 de l’Autorité de sûreté nucléaire du 29 janvier 2008 fixant les règles techniques auxquelles doit satisfaire l’élimination des effluents et des déchets contaminés par les radionucléides, ou susceptibles de l’être du fait d’une activité nucléaire, prise en application des dispositions de l’article R. 1333-12 du code de la santé publique".
C'est peut-être quand même demandé par le plan de gestion des effluents.
Je cherche s'il y a un autre texte.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: déchets liquides   Mar 11 Sep 2012 - 14:13

Guide ASN N° 18 (version 26/01/2012) :
"Elimination des effluents et des déchets contaminés par des radionucléides produits dans les installations autorisées au titre du code de la santé publique"

Le Guide de l’ASN (n°18) « Elimination des effluents et des déchets contaminés par des radionucléides produits dans les installations autorisées au titre du code de la santé publique » est publié par l’ASN. Ce guide s’adresse aux professionnels du domaine médical et industriel concernés par la gestion des déchets et des effluents contaminés par des radionucléides et dont l’activité nucléaire est soumise à autorisation ou à déclaration (laboratoires de recherche, services de La médecine nucléaire regroupe toutes les utilisations de radionucléides en sources non scellées à des fins de diagnostic ou de thérapie. Les utilisations diagnostiques se décomposent en techniques in vivo, fondées sur l’administration de radionucléides au patient, et en applications exclusivement in vitro.médecine nucléaire, etc.). Il vise à préciser les conditions d’application de la décision n° 2008-DC-0095 de l’Autorité de sûreté nucléaire du 29 janvier 2008, homologuée par arrêté du 23 juillet 2008. Il vise à faciliter la bonne application de la décision par les professionnels concernés.

Le guide rappelle les règles de gestion des effluents et déchets contaminés et préconise des bonnes pratiques. Il précise, en particulier, les dispositions techniques à mettre en œuvre pour le tri, l’emballage et l’L'entreposage de déchets ou de combustible irradié correspond à des solutions provisoires de gestion. Il est dans tous les cas nécessaire de procéder à une surveillance du site et à une reprise des colis avant que le temps n'ait pu affaiblir les barrières dans lesquelles les éléments radioactifs sont confinés, avant la mise en œuvre d'une solution d'élimination définitive.entreposage des déchets et la gestion des effluents. Il définit également les objectifs du plan de gestion et son contenu. Enfin, le guide indique les modalités spécifiques applicables aux services de La médecine nucléaire regroupe toutes les utilisations de radionucléides en sources non scellées à des fins de diagnostic ou de thérapie. Les utilisations diagnostiques se décomposent en techniques in vivo, fondées sur l’administration de radionucléides au patient, et en applications exclusivement in vitro.médecine nucléaire.

On retrouve donc à la Page 19 :

"- dispositifs de rétention au-dessous des déchets liquides entreposés (bacs de rétention, sol
formant une cuvette étanche …).
Il est préconisé que la rétention soit dimensionnée de manière à contenir un volume au moins
égal à la plus grande des deux valeurs suivantes : 100 % de la capacité du plus grand contenant,
50 % de la capacité totale de l’ensemble des contenants ;"


Dernière édition par Bertille le Mar 11 Sep 2012 - 14:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: déchets liquides   Mar 11 Sep 2012 - 14:17

Merci Bertille !
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
lcx2007
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: déchets liquides   Mar 11 Sep 2012 - 15:18

merci. Ceci est cependant simplement préconisé donc pas obligatoire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: déchets liquides   Mar 11 Sep 2012 - 15:45

Non : pas obligatoire réglementairement... mais qui peut être imposé par un inspecteur ASN... (que je n'irais personnelement pas contredire Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
Klax
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: déchets liquides   Mar 11 Sep 2012 - 21:28

Citation :
Ceci est cependant simplement préconisé donc pas obligatoire...
Si. Il y a une directive EDF qui l'impose. De tête je ne sais plus laquelle (pas les docs sous les yeux, mais il me semble que la DI104 y fait référence, ainsi que les DI sur les déchets, le stockage de produits dangereux et autres docs...

_________________
J'aime pas les matins...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org
Thrr-Gilag
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: déchets liquides   Ven 12 Oct 2012 - 20:05

lcx2007 a écrit:
Bonjour,

Les cuves de décroissances doivent etre équipés de cuves de secours. J'ai trouvé dans un powerpoint que les cuves de secours doivent avoir une capacité de rétention de 100% de la capacité du plus grand récipient ou 50% de la capacité de tous les réservoirs.
J'aimerai savoir d'où vient cette information, de quel texte?
merci

Cela provient de la réglementation sur l'entreposage de substance chimique liquide. Je n'ai plus l'article d'où cela provient, mais une recherche sur le site de l'INRS vous y menera.
Cette règle est donc à appliquer notamment pour l'ensemble des réactifs et produits, radioactifs ou non.
Revenir en haut Aller en bas
 
déchets liquides
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Procès suite au blocage du train de déchets nucléaires italiens
» Pourquoi et comment les déchets nucléaires sont-ils retraités à La Hague ?
» Où vont nos déchets nucléaires?
» Stockage de déchets nucléaires.
» Tricastin :770 T de déchets radioactifs enfouis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Les déchets-
Sauter vers: