Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 zonage salles de radiologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: zonage salles de radiologie   Dim 12 Juin 2011 - 18:16

h-ym a écrit:
Il va y avoir du grabuge chez les dentistes, les radiologues, les vétos,.. vu les débits de doses que je mesure.

si tu penses que ton travail est de nature à provoquer du grabuge
dans un domaine ù les risques réels sont connus pour être tout à fait négligables
(50% du parc radio 1% de la dose globale )

libre à toi

mais réfléchis bien parce si tu fous la merde tu as intérêt à avoir un argumentaire en béton

sinon , tu pourras changer de job !

h-ym a écrit:
On trouve des résultats de zonage très très différents s
elon qu'on réalise le zonage en fonction du débit de dose "instantané" mesuré
ou de l'équivalent de dose calculé sur une heure?

vas y fais pêter les chiffres pour une pano pour voir si t'es proche du "vrai"
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: zonage salles de radiologie   Dim 12 Juin 2011 - 19:57

changer de job est sans doute exagéré , mais de clients, ca peut s'imposer

bref je te suggère de te reporter au document présent sur ce site
dans la catégorie "médical" puis "dentaire"
et intitulé "Analyse de poste en dentaire"
fourni par Jean Marc Ariscon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: zonage salles de radiologie   Lun 13 Juin 2011 - 12:05

Juste une ch'tite remarque :
Vu les temps d'émission en dentaire et en angiographie (si on est en mode pulsé).
Je suggère humblement de donner l'appareil utilisé en même temps que le débit quand on donne des débits instantanés de 100 mSv/h et plus.
Sans vouloir mesurer plus haut que mon .. radiamètre, je n'arrive personnellement pas à comparer des valeurs sans avoir une idée de l'incertitude et de la gamme de mesure de l'appareil.

Il existe plusieurs topics où nous avons déjà pu parler des mesures en débits de dose.
Par exemple pour le FH40 : http://www.forum-rpcirkus.com/t1971-manipulation-fh-40-g-l10
Revenir en haut Aller en bas
Kilimikou
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: zonage salles de radiologie   Lun 13 Juin 2011 - 14:29

h-ym a écrit:
Il va y avoir du grabuge chez les dentistes, les radiologues, les vétos,.. vu les débits de doses que je mesure.
On trouve des résultats de zonage très très différents selon qu'on réalise le zonage en fonction du débit de dose "instantané" mesuré ou de l'équivalent de dose calculé sur une heure?

Jusqu'à maintenant, je réalisais mes études de postes en me basant sur l'équivalent de dose pour ne pas faire c**** le monde.
Qu'en pensez vous?

A mon avis, la notion de débit de dose dans le zonage permet justement de créer des zones réglementées car si tu travaille en dose calculé par heure, tous les cabinets dentaires serait public...(si on sert uniquement de la notion de dose dans le zonage et non pas du fait qu'un générateur soit présent dans la salle...).


Verdonckium 485 a écrit:
Si on prend les mesures en mode débit, c'est certain : toutes les salle de radiologie conventionnelle devraient être orange ( on mesure 200 à 400 mSv/h à 50 cm du diffuseur) avec un peu de rouge autour du patient, mais la il va falloir construire un mur lol

OK pour l'orange, par contre si tu as vraiment une table qui délivre 400 mSv/h pour faire un cliché, je te conseille vivement de la changer!!!!!!


Verdonckium 485 a écrit:
En angiographie, il y a des cardiologues qui travaillent à plus de 100 mSv/h (sans protection) donc en zone rouge ! ! !

IDEM, comment fais-tu pour avoir des doses comme ça???? le cardio n'utilise que le mode graphie et non le mode scopie???

Pour ce qui est de la protection, c'est la PCR qui doit faire le long travaille de sensibilisation et qui doit équipé la salle des moyens de protection adéquate (paravent mobile pour le mode graphie par exemple)


Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: zonage salles de radiologie   Lun 13 Juin 2011 - 15:02

Kilimikou a écrit:

A mon avis, la notion de débit de dose dans le zonage permet justement de créer des zones réglementées car si tu travaille en dose calculé par heure, tous les cabinets dentaires serait public...(si on sert uniquement de la notion de dose dans le zonage et non pas du fait qu'un générateur soit présent dans la salle...).

Je ne suis pas d'accord pour deux raisons :
1) Comme l'a souligné Balda, le temps de réponse de certains radiamètres (dont le FH40 qui semble très utilisé dans le dentaire) ne permet pas de mesurer le débit de dose sur des temps d'émission très courts tels que ceux des rétroalvéolaires ;
2) Toujours dans le cas des rétroalvéolaires, certes il s'agit de faibles doses mais tu as nécessairement une ZS autour de la tête de ton patient ; même de quelques cm. A moins d'avoir un marquage, ta zone sera étendue à la salle ...

Arrêté du 15 mai 2006 relatif aux conditions de délimitation et de signalisation des zones surveillées et contrôlées et des zones spécialement réglementées ou interdites compte tenu de l’exposition aux rayonnements ionisants, ainsi qu’aux règles d’hygiène, de sécurité et d’entretien qui y sont imposéesI. - Sous réserve des dispositions prévues aux II et III ci-dessous, les limites des zones mentionnées à l’article 1er coïncident avec les parois des locaux ou les clôtures des aires dûment délimitées recevant les sources de rayonnements ionisants.
II. - A l’exclusion des zones interdites mentionnées à l’article R. 231-81 du code du travail, qui sont toujours délimitées par les parois du volume de travail ou du local concerné, lorsque les caractéristiques de la source de rayonnements ionisants, le résultat des évaluations prévues à l’article 2 et l’aménagement du local le permettent, la zone surveillée ou la zone contrôlée définies à l’article R. 231-81 du code du travail peut être limitée à une partie du local ou à un espace de travail défini sous réserve que la zone ainsi concernée fasse l’objet :
a) D’une délimitation continue, visible et permanente, permettant de distinguer les différentes zones. Lorsqu’il s’agit de zones spécialement réglementées prévues à l’article R. 231-81 du code du travail, les limites sont matérialisées par des moyens adaptés afin de prévenir tout franchissement fortuit ;
b) D’une signalisation complémentaire mentionnant leur existence, apposée de manière visible sur chacun des accès au local.
Revenir en haut Aller en bas
Verdonckium 485
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: zonage salles de radiologie   Lun 13 Juin 2011 - 17:28

Alors, depuis 12 ans que je fais des mesures, à 70, 80 kV et 400 mA, la mesure à 50 cm est de 400 mSv/h en débit de dose (quelque soit la table, c'est un probléme de constantes et de filtration). Les tables peuvent travailler à 800 mA voir 1000 mA maintenant donc je vous laisse faire le calcul mais apparemment Kilimikou doit débuter dans le metier
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: zonage salles de radiologie   Lun 13 Juin 2011 - 18:32

Nous sommes tous des débutants vu l'évolution des machines dans certains secteurs.
C'est un peu plus calme dans celui des tables de radiologie, mais la démocratisation du numérique et les NRD ont quand même fait bouger les constantes usuelles.

Je fais mes mesures en dose cumulée à 1 m sauf exposition des extrémités.
Je peux recalculer une valeur à 50 cm, voire faire une mesure dans ces conditions mais d'abord mettons-nous d'accord sur un diffuseur, un radiamètre et pourquoi pas une installation (on croise souvent les mêmes).
Sinon je ne me risquerai pas à une comparaison.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: zonage salles de radiologie   Lun 13 Juin 2011 - 18:51

Diabolo a écrit:
h-ym a écrit:
Il va y avoir du grabuge chez les dentistes, les radiologues, les vétos,.. vu les débits de doses que je mesure.

si tu penses que ton travail est de nature à provoquer du grabuge
dans un domaine ù les risques réels sont connus pour être tout à fait négligables
(50% du parc radio 1% de la dose globale )

libre à toi

mais réfléchis bien parce si tu fous la merde tu as intérêt à avoir un argumentaire en béton

sinon , tu pourras changer de job !

h-ym a écrit:
On trouve des résultats de zonage très très différents s
elon qu'on réalise le zonage en fonction du débit de dose "instantané" mesuré
ou de l'équivalent de dose calculé sur une heure?

vas y fais pêter les chiffres pour une pano pour voir si t'es proche du "vrai"

Je n'ai nullement envie de changer de job lol! ni foutre la m****.
J'avais juste envie de pointer les différences notables entre le zonage avec un débit instantané et celui avec un équivalent de dose.
Je voulais avoir le REX du forum sur l'attitude à adopter
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: zonage salles de radiologie   Lun 13 Juin 2011 - 19:53

Bonsoir
Je vous renvoie également à la lecture de la circulaire DGT/ASN du 21 avril 2010 et l'ananlyse que nous en avons faites.
http://www.rpcirkus.org/reglementation/textes-reglementaires/circulaires
et
http://www.rpcirkus.org/reglementation/autres/analyse-reglementation
Il n'y a pas de "triche" comme disait quelqu'un à faire une mesure sur une heure.
C'est justement la souplesse de l'arrêté zonage qui permet de le faire (mais évidemment pas au-delà des 2 mSv/h...).
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Kilimikou
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: zonage salles de radiologie   Mar 14 Juin 2011 - 15:55

Verdonckium 485 a écrit:
Alors, depuis 12 ans que je fais des mesures, à 70, 80 kV et 400 mA, la mesure à 50 cm est de 400 mSv/h en débit de dose (quelque soit la table, c'est un probléme de constantes et de filtration). Les tables peuvent travailler à 800 mA voir 1000 mA maintenant donc je vous laisse faire le calcul mais apparemment Kilimikou doit débuter dans le metier

Je me suis peut-être mal exprimé, désolé.
Loin de moi l'idée de vouloir me prendre pour un expert.

Ce que je veux dire, c'est que je ne vois pas comment tu te retrouves avec un débit de dose de 400 mSv/h pour faire une radio ??? Ca me parait vraiment énorme comme débit de dose....

Scully a écrit:
Je ne suis pas d'accord pour deux raisons :
1) Comme l'a souligné Balda, le temps de réponse de certains radiamètres (dont le FH40 qui semble très utilisé dans le dentaire) ne permet pas de mesurer le débit de dose sur des temps d'émission très courts tels que ceux des rétroalvéolaires ;
2) Toujours dans le cas des rétroalvéolaires, certes il s'agit de faibles doses mais tu as nécessairement une ZS autour de la tête de ton patient ; même de quelques cm. A moins d'avoir un marquage, ta zone sera étendue à la salle ...

Je suis d'accord sur le fait qu'il est difficile de mesurer un débit de dose en dentaire.

Mais mon formateur nous avez fait comprendre que si tu travailles uniquement en dose sans prendre en compte le débit de dose, et selon l'activité radiologique d'un site, tu peux te retrouver en dessous des 80 µSv de la ZS.

Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: zonage salles de radiologie   Mar 14 Juin 2011 - 16:37

Kilimikou a écrit:
Mais mon formateur nous avez fait comprendre que si tu travailles uniquement en dose sans prendre en compte le débit de dose, et selon l'activité radiologique d'un site, tu peux te retrouver en dessous des 80 µSv de la ZS.

c'est vrai ....ce serait con de valider quelque chose de pas dangereux

ca casse le métier quoi lol!

nan nan , c'est pas dangereux , mais vaut mieux pas le laisser voir affraid
Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: zonage salles de radiologie   Mar 14 Juin 2011 - 16:55

En attendant, Diabolo, quelque soit ton opinion et la mienne, les textes de loi sont ce qu'ils sont : tu as nécessairement une ZS autour de la tête du patient et .... (pour la suite, relire mon post précédent : j'en ai assez ...).

Scully qui a l'impression de perdre son temps parfois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: zonage salles de radiologie   Mar 14 Juin 2011 - 19:10

Diabolo a écrit:
nan nan , c'est pas dangereux , mais vaut mieux pas le laisser voir affraid
Alors, allons jusqu'au bout de la transparence, il te faut dire : "En l'état actuel des connaissances des effets des très faibles doses, c'est peut-être dangereux, peut-être pas, peut-être bénéfique."

Baldak1 study
Revenir en haut Aller en bas
 
zonage salles de radiologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» zonage salles de radiologie
» Zonage et radiologie conventionnelle
» Regroupement des cartes de zonage des orthophonistes
» bientôt dans les salles : "Guillaume, la genèse du Conquérant"
» Nos Salles de Cinéma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: