Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Spécial Japon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spécial Japon   Ven 18 Mar 2011 - 9:40

Tout a fait d'accord avec ces propos!!!
Merci Bertille pour ces photos, j'en avais entendu parler sans les voir, et c'est vraiment impressionnant et "percutant" de voir les dégâts...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spécial Japon   Ven 18 Mar 2011 - 9:49

J'en profite pour rebondir ... Je viens de lire ça témoignage employée

Cela permet également de voir la situation par une autre "fenêtre" ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spécial Japon   Ven 18 Mar 2011 - 9:55

Bonjour
Et toujours sur le même thème, pour montrer que ce n'est pas qu'une opinion unique :

Chère famille et amis de France,

Le vendredi 11 mars à 14h46, le Japon a connu sa plus grande catastrophe depuis la second guerre mondiale. Un séisme de magnitude 9 a touché la côte pacifique du Nord-Est du Japon, causant d'innombrables dégats et déclenchant un tsunami qui a tout rasé sur son passage.

Une catastrophe d'une telle ampleur a bien sûr attiré l'attention des médias, et c'est normal. Vous avez le droit d'être informés sur ce qui arrive. Outre les milliers de familles qui ont vu leur vies brisées et qui ont tout perdu, le désastre a aussi causé des dégats dans une des centrales nucléaires vieillissantes de Fukushima. Les mécanismes de sécurité ont bien fonctionné et les réacteurs ont cessé de fonctionner juste avant la catastrophe. Néanmoins, personne ne pouvait parer à une catastrophe d'une telle ampleur, même le Japon qui vit dans la constante possibilité de tremblements de terres. La coupure d'électricité combinée à l'inondation qui a causé la panne des groupes électrogènes de secours a mis en péril les systèmes de refroidissement. Ces systèmes de refroidissement ne fonctionnant plus, la pression s'est accumulée dans les réacteurs, causant un risque important d'explosion et forçant donc les responsables à relâcher de l'air irradié dans l'atmosphère

Le nucléaire parle à nos peurs les plus intimes. L'ennemi est invisible, s'immisce au plus profond de l'organisme sans que personne ne le remarque. Il est aussi inconnu et ses dangers sont amplifiés par les fantasmes de la guerre froide et de la guerre totale nucléaire. Tout le monde se souvient bien sûr aussi de Tchernobyl, et du gouvernement qui nous avait menti à l'époque en nous disant que le nuage radioactif s'était arrêté à nos frontières.

La France est le deuxième pays producteur d'électricité nucléaire au monde, derrière les Etats-Unis et devant le Japon, et le nucléaire, bien que faisant tourner notre pays, fait peur. Cette peur est amplifiée par l'opacité des informations et les relations qu'entretiennent la politique française avec le lobby du nucléaire.

Je comprends donc que vous ayez peur pour moi et ma famille ici et que vous vous sentiriez beaucoup mieux si l'on était auprès de vous, loin d'une zone potentiellement dangereuse. J'ai été ému par vos réactions, par tous les mails et coups de téléphone me demandant si nous allions bien.

Néanmoins en lisant attentivement les journaux français et en écoutant les radios, je ne peux n'empêcher de ressentir un certain malaise. Cracher des nouvelles alarmistes toutes les heures, alimentées par les récupérations politiques en ces temps d'élections ne me semble la chose la plus judicieuse, ni la plus correcte à faire. Des milliers de familles souffrent ici. Ils sont sans toits, n'ont pas de nouvelles de leur famille, n'ont plus de travail et leurs avenirs sont très incertains. Comment peut-on regarder son nombril et penser uniquement à ce qui pourrait arriver dans son pays dans ces moments là?

Oui je vous comprends. Je ne suis pas un expert en énergie nucléaire et laissez-moi vous donner quelques informations qui, j'espère, vous donneront des raisons de vous apaiser.

J'habite à Osaka, et les niveaux de radiation sont normaux ici. Même à Tokyo et autour de la centrale, les radiations sont inférieures à ce que l'on pourrait absorber dans un scanner ou pendant un voyage en avion.

Fukushima et Osaka sont distantes de 560 km. Imaginons que la centrale de Flamanville subisse le même sort, c'est comme si je me situais à Dijon. Même en cas de vents très forts, le nuage radioactif mettrait des heures à nous atteindre, nous laissant le temps de nous abriter. Le Japon bénéficie en outre d'un réseau de capteurs très efficace, et consultable directement par Internet.

Nous ne sommes pas stupides et s'il y avait un vrai accident, et pas seulement quelques particules volant à droite à gauche, nous saurions quoi faire. Nous avons déjà des réserves d'eau et de nourriture, et ce comme toutes les familles japonaises vivant avec le risque constant des tremblements de terre.

Pour finir j'aimerais que vous fassiez moins attention aux média, qui se concentrent sur ce qui fait le plus peur aux gens, qui peuvent se sentir en sécurité chez eux. Si vous voulez vraiment aider le Japon, pensez à ces enfants qui ont perdu leurs parents. Ils vont grandir sans personne. Qui va payer leurs études? Qui va s'occuper d'eux? Pensez à ces milliers de morts et aux dizaines de milliers de familles touchées par ce drame. Ne pensez pas à cet incident qui n'en est pas un. Ne pensez pas aux conséquences politiques que cela va avoir en France. Un peu de retenue et de recueillement est ce que le Japon, le pays que j'aime au moins autant que la France, a besoin aujourd'hui. Tout va bien ici, ne gaspillons plus d'énergie à céder à la panique et prenons les informations des médias français pour ce qu'elles sont, une usine à sensations éphémères. Hier la Lybie, aujourd'hui Fukushima. Demain, tout sera déjà oublié...


KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spécial Japon   Ven 18 Mar 2011 - 11:00

"Tout va bien ici, ne gaspillons plus d'énergie à céder à la panique et prenons les informations des médias français pour ce qu'elles sont, une usine à sensations éphémères. Hier la Lybie, aujourd'hui Fukushima. Demain, tout sera déjà oublié..."@KLOUG.

Comme hier soir sur M6 avec le Cs 137 et sa période de 300 ans
Et ce matin la Libye en première info!!
Revenir en haut Aller en bas
Laika
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Spécial Japon   Ven 18 Mar 2011 - 12:01

Pour nos amis de M6, je précise que le Césium 137 à une période radioactive de 30,1 ans ce qui signifie que tous les 30 ans, son activité radiologique est divisée par 2.
On considère qu'au bout de 10 périodes donc 300 ans, son activité radiologique devient du même ordre que la radioactivité naturelle émises par notre planète bleue.

Laïka
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spécial Japon   Ven 18 Mar 2011 - 12:08

A condition que l'activité initiale (comme ce qui est demandé sur les sites de stockage) ne soit pas trop élevée.
Parce qu'avec une activité de Mille milliards de Becquerel au déaprt il reste un milliard de Bq au bout de 300 ans.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spécial Japon   Ven 18 Mar 2011 - 13:15

La nouvelle du jour , c'est que c'est la Lybie qui fait la une du Monde.fr aujourd'hui !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spécial Japon   Ven 18 Mar 2011 - 14:05

oui le Japon est déjà oublié...

[Mode ironie ON] faut dire que ça dure un peu trop cette histoire de catastrophe nucléaire! En plus à force de bosser comme des fous ils vont finir par réussir à éviter la fin du monde, alors ... [Mode ironie OFF]

Ah oui j'oubliais : Vive les médias français!
Revenir en haut Aller en bas
Fils de Poulain
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Spécial Japon   Ven 18 Mar 2011 - 16:12

A voir sur le site arrêt sur image une émission déjà ancienne sur la sureté nucléaire en France depuis 40 ans...
Revenir en haut Aller en bas
Fils de Poulain
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Spécial Japon   Ven 18 Mar 2011 - 16:13

http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3827
Revenir en haut Aller en bas
bucheron08
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Spécial Japon   Ven 18 Mar 2011 - 21:38

KLOUG a écrit:
Bonjour
Et toujours sur le même thème, pour montrer que ce n'est pas qu'une opinion unique :

Chère famille et amis de France,

Le vendredi 11 mars à 14h46, le Japon a connu sa plus grande catastrophe depuis la second guerre mondiale. Un séisme de magnitude 9 a touché la côte pacifique du Nord-Est du Japon, causant d'innombrables dégats et déclenchant un tsunami qui a tout rasé sur son passage.

Une catastrophe d'une telle ampleur a bien sûr attiré l'attention des médias, et c'est normal. Vous avez le droit d'être informés sur ce qui arrive. Outre les milliers de familles qui ont vu leur vies brisées et qui ont tout perdu, le désastre a aussi causé des dégats dans une des centrales nucléaires vieillissantes de Fukushima. Les mécanismes de sécurité ont bien fonctionné et les réacteurs ont cessé de fonctionner juste avant la catastrophe. Néanmoins, personne ne pouvait parer à une catastrophe d'une telle ampleur, même le Japon qui vit dans la constante possibilité de tremblements de terres. La coupure d'électricité combinée à l'inondation qui a causé la panne des groupes électrogènes de secours a mis en péril les systèmes de refroidissement. Ces systèmes de refroidissement ne fonctionnant plus, la pression s'est accumulée dans les réacteurs, causant un risque important d'explosion et forçant donc les responsables à relâcher de l'air irradié dans l'atmosphère

Le nucléaire parle à nos peurs les plus intimes. L'ennemi est invisible, s'immisce au plus profond de l'organisme sans que personne ne le remarque. Il est aussi inconnu et ses dangers sont amplifiés par les fantasmes de la guerre froide et de la guerre totale nucléaire. Tout le monde se souvient bien sûr aussi de Tchernobyl, et du gouvernement qui nous avait menti à l'époque en nous disant que le nuage radioactif s'était arrêté à nos frontières.

La France est le deuxième pays producteur d'électricité nucléaire au monde, derrière les Etats-Unis et devant le Japon, et le nucléaire, bien que faisant tourner notre pays, fait peur. Cette peur est amplifiée par l'opacité des informations et les relations qu'entretiennent la politique française avec le lobby du nucléaire.

Je comprends donc que vous ayez peur pour moi et ma famille ici et que vous vous sentiriez beaucoup mieux si l'on était auprès de vous, loin d'une zone potentiellement dangereuse. J'ai été ému par vos réactions, par tous les mails et coups de téléphone me demandant si nous allions bien.

Néanmoins en lisant attentivement les journaux français et en écoutant les radios, je ne peux n'empêcher de ressentir un certain malaise. Cracher des nouvelles alarmistes toutes les heures, alimentées par les récupérations politiques en ces temps d'élections ne me semble la chose la plus judicieuse, ni la plus correcte à faire. Des milliers de familles souffrent ici. Ils sont sans toits, n'ont pas de nouvelles de leur famille, n'ont plus de travail et leurs avenirs sont très incertains. Comment peut-on regarder son nombril et penser uniquement à ce qui pourrait arriver dans son pays dans ces moments là?

Oui je vous comprends. Je ne suis pas un expert en énergie nucléaire et laissez-moi vous donner quelques informations qui, j'espère, vous donneront des raisons de vous apaiser.

J'habite à Osaka, et les niveaux de radiation sont normaux ici. Même à Tokyo et autour de la centrale, les radiations sont inférieures à ce que l'on pourrait absorber dans un scanner ou pendant un voyage en avion.

Fukushima et Osaka sont distantes de 560 km. Imaginons que la centrale de Flamanville subisse le même sort, c'est comme si je me situais à Dijon. Même en cas de vents très forts, le nuage radioactif mettrait des heures à nous atteindre, nous laissant le temps de nous abriter. Le Japon bénéficie en outre d'un réseau de capteurs très efficace, et consultable directement par Internet.

Nous ne sommes pas stupides et s'il y avait un vrai accident, et pas seulement quelques particules volant à droite à gauche, nous saurions quoi faire. Nous avons déjà des réserves d'eau et de nourriture, et ce comme toutes les familles japonaises vivant avec le risque constant des tremblements de terre.

Pour finir j'aimerais que vous fassiez moins attention aux média, qui se concentrent sur ce qui fait le plus peur aux gens, qui peuvent se sentir en sécurité chez eux. Si vous voulez vraiment aider le Japon, pensez à ces enfants qui ont perdu leurs parents. Ils vont grandir sans personne. Qui va payer leurs études? Qui va s'occuper d'eux? Pensez à ces milliers de morts et aux dizaines de milliers de familles touchées par ce drame. Ne pensez pas à cet incident qui n'en est pas un. Ne pensez pas aux conséquences politiques que cela va avoir en France. Un peu de retenue et de recueillement est ce que le Japon, le pays que j'aime au moins autant que la France, a besoin aujourd'hui. Tout va bien ici, ne gaspillons plus d'énergie à céder à la panique et prenons les informations des médias français pour ce qu'elles sont, une usine à sensations éphémères. Hier la Lybie, aujourd'hui Fukushima. Demain, tout sera déjà oublié...


KLOUG



+1 Les japonais nous ont démontré qu'ils étaient capable de rester humble, et discrets. Peut être même trop discret.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spécial Japon   Dim 20 Mar 2011 - 8:15

Encore une question idiote : la solution d'un sarcophage a été pour la première fois évoquée, mais est-elle envisageable ?
Revenir en haut Aller en bas
deedoff
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Spécial Japon   Dim 20 Mar 2011 - 8:42

Nathalie a écrit:
Encore une question idiote : la solution d'un sarcophage a été pour la première fois évoquée, mais est-elle envisageable ?

Je pense qu'une fois la situation accidentelle maîtrisée, une remise en état du confinement des installations devra s'opérer....mais dans quelles conditions et à quels coûts radiologiques, pour l'instant il est vraiment trop tôt pour le savoir.
Pour l'instant il faut amoindrir les risques d'expositions pour la population et diminuer les possibilités de dégradations supplémentaires des bâtiments touchés.
Revenir en haut Aller en bas
http://cartoandco.eklablog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spécial Japon   Mer 23 Mar 2011 - 12:31

George Monbiot, le journaliste ultra-écolo du Guardian, apporte son grain de sel :

Why Fukushima Made Me Stop Worrying and Love Nuclear Power
http://www.guardian.co.uk/commentisfree/2011/mar/21/pro-nuclear-japan-fukushima

Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Spécial Japon   Mer 23 Mar 2011 - 13:48

J'ai récupéré ma fille en sortie du collège, elle me dit qu'un certain nombre d'élèves portent des masques Suspect Affligeant..... Sad

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
boudi56
Saltimbanque
Saltimbanque



MessageSujet: Re: Spécial Japon   Mer 23 Mar 2011 - 16:43

Fred a écrit:
J'ai récupéré ma fille en sortie du collège, elle me dit qu'un certain nombre d'élèves portent des masques Suspect Affligeant..... Sad

Ah bah ça c'est énorme affraid
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spécial Japon   Mer 23 Mar 2011 - 17:15

Bonjour !

Une question simple: est-ce que les doses reçues s'ajoutent ?

Ex. fictif: un opérateur se trouve dans la zone d'irradiation du réacteur 1 (500 mSv/h) ET dans celle du réacteur 2 (500 mSv/h), peut-on dire qu'il reçoit 1000 mSv/h ?
Revenir en haut Aller en bas
deedoff
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Spécial Japon   Mer 23 Mar 2011 - 17:20

moi je dirais que oui, dans le mesure où la dose acquise en un point (l'opérateur) est la résultante d'une exposition sur 360°
Revenir en haut Aller en bas
http://cartoandco.eklablog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spécial Japon   Mer 23 Mar 2011 - 17:22

Bonjour Moogly,

Les millisieverts (mSv) s'ajoutent : donc ici une dose efficace de 10 mSv pris au réacteur 1 et 10 mSv pris au réacteur 2 s'ajoutent bien et font une dose efficace de 20 mSv.

Les débits (mSv/h) ne s'ajoutent pas vraiment, cela peut être des pics, des valeurs moyennes, etc...


Baloodaquin
Look for the bare necessities
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spécial Japon   Mer 23 Mar 2011 - 21:46

Bonsoir
Je dirai même plus (comme dirait les dupond-dupont) : Les débits d'équivalent (mSv/h) ne s'ajoutent vraiment pas.
Cette valeur en un point est la résultante des différents termes sources.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
themanurib
Saltimbanque
Saltimbanque



MessageSujet: merci TF1 et consort   Jeu 24 Mar 2011 - 8:47

bonjour à tous
pour rajouter dans l'énormité des réactions, mes dosimètres actifs non jamais été autant porté que ces jours ci, non pas au travail mais sur la table du jardin dans les maisons de mes collègues pour savoir si le "fameux nuages" ne ferait pas tomber un peu d'iode et de césium
dans le jardin il faut savoir que ces jours ci le vent vient du sud donc....
à bientôt
Sad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spécial Japon   Jeu 24 Mar 2011 - 20:47

Japon en dernier reportage dans Envoyé Spatial sur la 2 (?)
Vous enervez pas triop en le regardant
Bonne nuit
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spécial Japon   Ven 25 Mar 2011 - 19:58

Ça continue "la peur du nucléaire"...

=> Ce soir sur ARTE : "Alerte maximale"
Revenir en haut Aller en bas
bucheron08
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Spécial Japon   Ven 1 Avr 2011 - 16:38

Les doses s'ajoutent si les 2 sources, voire plus, génèrent un débit de doses donné au poste de travail. Donc dire que sur le réacteur 1 nous avons une valeur de 500mSv/h et en salle de commande 500mSv/h génère une dose intégrée de 1000mSv c'est pas bon. Si en salle de commande il y a 500mSv/h c'est au poste de travail. Prenons une exemple. Une source située à une distance d1 génère au poste de travail une valeur de x mSv/h et une seconde source située à une distance d2 génère au poste de travail une valeur y mSv/h nous aurons, d'une manière simplifiée, x+y mSv/h au poste de travail. La dose intégrée par l'intervenant sera fonction du temps bien évidemment.
Kloug a raison en disant que, pour l'exemple du japon, les 2 valeurs ne s'ajoutent pas dans ce cas précis.
Revenir en haut Aller en bas
bucheron08
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Spécial Japon   Ven 1 Avr 2011 - 16:40

themanurib a écrit:
bonjour à tous
pour rajouter dans l'énormité des réactions, mes dosimètres actifs non jamais été autant porté que ces jours ci, non pas au travail mais sur la table du jardin dans les maisons de mes collègues pour savoir si le "fameux nuages" ne ferait pas tomber un peu d'iode et de césium
dans le jardin il faut savoir que ces jours ci le vent vient du sud donc....
à bientôt
Sad


Et ça donne combien? Je ne suis pas sur que les dosi aient enregistré quelque chose. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Spécial Japon   Ven 1 Avr 2011 - 17:27

Bonsoir
Allez, je parie pour rien du tout !
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
 
Spécial Japon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 15 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 14, 15, 16, 17, 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» Série "Compact Car" et "Rallye Car Series" - Boites spécial Japon + Boite années '80s
» la trousse à pharmacie spécial enfant
» Japon : un parc d'attraction très "réel"...
» Cherche le Dictionnaire Historique du Japon
» Capitulation du Japon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Coin-café, buvette et vente de bonbons :: Débats et decryptage de l'actualité :: Spécial Japon-
Sauter vers: