Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Les informations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Modélisation de la dispersion des rejets radioactifs dans l’atmosphère à l’échelle mondiale   Mar 22 Mar 2011 - 22:26

Info IRSN :

A partir des rejets estimés par l’IRSN, Météo France a simulé la dispersion des rejets radioactifs à très grande distance, projetée jusqu’au 26 mars.

Visionner la simulation
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Mar 22 Mar 2011 - 22:47

Merci à tous pour les info
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Mar 22 Mar 2011 - 22:52

Cliquez bien sur "visionner la simulation" et pas directement sur le graphique pour ne pas avoir de pubs pénibles.
Revenir en haut Aller en bas
deedoff
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Les informations   Mer 23 Mar 2011 - 6:39

Miniscule numbers of radioactive particles believed to have come from the quake-damaged Fukushima Daiichi nuclear plant in northeastern Japan have been detected in the Icelandic capital of Reykjavik by Tuesday, the Reuters news service said.

Citing multiple diplomatic sources, the report said that radiation from the particles is not at a level that would negatively affect human health. It is the first time radioactive materials believed to be released by accidents at the nuclear power plant have been observed in Europe.

The radioactive materials were detected at a facility related to the Comprehensive Test Ban Treaty Organization, a Vienna-based U.N. body for monitoring nuclear tests, it said.

''It's only a matter of days before it disperses in the entire northern hemisphere,'' Andreas Stohl, a senior scientist at the Norwegian Institute for Air Research, was quoted as saying. Stohl said there would be no concern about human health over Europe, according to Reuters

Source
Revenir en haut Aller en bas
http://cartoandco.eklablog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Mer 23 Mar 2011 - 7:39

Bonjour
L'ASN vient d'envoyer un courrier à l'ensemble des exploitants nucléaires pour que ceux qui sont en capacité de faire des mesures atmosphériques, fassent preuve de vigilance à partir d'aujourd'hui dans leurs mesures.
Outre iodes et césium, une liste de radionucléides potentiellement détectables a été donnée.
Donc on surveille, on surveille !
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Laika
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Les informations   Mer 23 Mar 2011 - 8:44

Et ça continue pour les répliques du tremblement de terre au Japon.
Hier, sur NHK, la population était exhortée à rester vigilante face au risque d'une réplique importante suivie d'un nouveau tsunami.

Voici un article de ce matin :
http://www3.nhk.or.jp/daily/english/23_19.html
"Aftershocks hit northeastern Japan
Strong earthquakes jolted the Pacific coast of northeastern Japan on Wednesday morning.
The Meteorological Agency has issued warnings to the region about the possibility of strong aftershocks from the March 11th quake, saying they could trigger more tsunami.
A quake with a magnitude 6.0 jolted Fukushima Prefecture at around 7:12 AM, followed by a magnitude 5.8 tremor about 20 minute later.
These were the first earthquakes since Saturday with intensities of 5-plus or above on the Japanese seismic scale of 0 to 7.
The agency says that about 70 aftershocks with intensities of 4 or higher have shaken wide areas of the northeastern Tohoku region as well as areas around Tokyo.
It says the frequency of the aftershocks is declining but warns of the possibility that tremors of magnitude 7.0 or higher could occur.
Wednesday, March 23, 2011 11:01 +0900 (JST)"


Une réplique plus important que les autres 6.0 (attention, ce n'est pas l'échelle de Ritcher) a touché la préfecture de Fukushima à 7h12 (heure Japonaise) du matin, suivie 20 mn après d'une moins importante. Il y a une environ 70 répliques jusqu'ici, et bien que la fréquence des répliques diminuent, les autorités n'exclue pas la possibilité d'une réplique plus importante d'un niveau 7 ou plus.

Laïka
Revenir en haut Aller en bas
Laika
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Les informations   Mer 23 Mar 2011 - 8:55

Et pour les nouvelles plus rassurantes, toujours sur NHK, les employés de TEPCO sont en train de remettre en état les alimentations électriques des équipements dans le réacteur 3.

Article NHK :
http://www3.nhk.or.jp/daily/english/23_20.html
"No.3 reactor's pump to undergo test run
The Tokyo Electric Power Company, or TEPCO, plans to test-run a cooling pump at the No. 3 reactor of the Fukushima Daiichi nuclear power plant on Wednesday, in the latest bid to restore cooling functions at the plant.
TEPCO said the electricity supply for the control room of the reactor was restored on Tuesday night for the first time since the devastating quake and tsunami on March 11th, allowing lights in the room to be turned on again.
The reactor is the first among the troubled No. 1 through 4 reactors to have external power restored at its control room.
On Wednesday morning, a local TEPCO branch told reporters that it will check whether the pump can supply water to the reactor from its tank.
Meanwhile, work to inject water into the spent fuel storage pool of the No. 4 reactor resumed shortly after 10 AM and finished about 3 hours later.
TEPCO plans to inject water for about 3 hours using a vehicle with an arm that can be extended more than 50 meters to spray water with great accuracy.
The Tokyo Fire Department plans to spray water into the No. 3 reactor for about 2 hours on Wednesday afternoon.
Wednesday, March 23, 2011 11:42 +0900 (JST)"


L'électricité a été rétablie dans la salle de contrôle du réacteur 3 mardi soir. Les employés de TEPCO essaient de remettre en fonctionnement un pompe d'alimentation en eau du réacteur. Cependant il est toujours prévu que les pompiers arrosent le réacteur 3 pendant 2 heures l'après-midi.
Pendant le même temps une injection d'eau à partir de camions citerne possédant un bras extensible jusqu'à 50 mètre continue dans la piscine de stockage des combustibles usés du réacteur 4.

Laïka
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Mer 23 Mar 2011 - 10:33

Citation :
REUTERS/Tokyo Electric Power

Les ouvriers de la centrale nucléaire japonaise accidentée ont été évacués.

Alors qu'une fumée noire s'élève au-dessus du réacteur N°3 de Fukushima, les ouvriers de la centrale nucléaire japonaise ont été évacué temporairement. "Les employés ont été évacués de la salle de contrôle du réacteur 3", a déclaré un porte-parole de Tepco.

Selon l'opérateur, il est impossible à ce stade de déterminer si la fumée s'échappe du réacteur lui-même ou du bâtiment contenant la turbine.

"Nous ne savons pas si la fumée vient du bâtiment abritant la turbine ou bien de l'enceinte de confinement du réacteur", a ajouté le représentant de Tepco.

Revenir en haut Aller en bas
deedoff
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Les informations   Mer 23 Mar 2011 - 10:44

Info des douanes:
La mise en place de contrôles renforcés sur les denrées alimentaires en provenance du Japon
A la suite des évènements affectant la centrale nucléaire de Fukushima et des mesures spécifiques de protection recommandées par la Commission européenne, la France a mis en place un dispositif de renforcement des contrôles sur les denrées alimentaires importées en provenance du Japon.

Tous les produits d’origine animale et les produits frais (salades, légumes, fruits, etc) sont soumis
à des prélèvements préalables d’échantillons et à des analyses en laboratoire, conduits par les administrations concernées (DGAL, DGCCRF), avant toute libération des marchandises par la douane.

Il faut noter que les volumes sont habituellement très faibles.

S’agissant des autres denrées alimentaires, elles font l’objet des mesures de contrôle décidées sur le fret en provenance du Japon.

Les autorités japonaises procèdent de leur côté à des contrôles de radioactivité sur les produits exportés, avant toute expédition.

Page mise à jour le 22/03/2011 par Bureau Information et Communication
Revenir en haut Aller en bas
http://cartoandco.eklablog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Mer 23 Mar 2011 - 14:36

Citation :
14h04. La radioactivité au réacteur n°2 atteint un niveau record

La radioactivité au réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Fukushima était mercredi à son plus haut niveau depuis le séisme qui a endommagé l'installation, a annoncé l'Agence japonaise de sûreté nucléaire. Le niveau enregistré était de 500 millisieverts par heure.


info ou intox?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Mer 23 Mar 2011 - 14:56

probablement intox:

Lien vers NISA - DED

...pas vu les mSv/h...m'énerve les infos
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Mer 23 Mar 2011 - 21:38

Les infos via l'AIEA

Briefing on Fukushima Nuclear Accident (23 March 2011, 15:30 UTC)

On Wednesday, 23 March 2011, Graham Andrew, Special Adviser to the IAEA Director General on Scientific and Technical Affairs, briefed both Member States and the media on the current status of nuclear safety in Japan. His opening remarks, which he delivered at 15:30 UTC at the IAEA headquarters in Vienna, are provided below:

* There are some positive developments related to the availability of electrical power supply to the Fukushima Daiichi nuclear power plants, although the overall situation remains of serious concern.
* AC power is now available at Units 1, 2 and 4. Power has been restored to some instrumentation in all Units except Unit 3. At Unit 3, the main control room has lighting, but no power to its equipment or instruments. As a positive development instrumentation, as it becomes available, is providing more data that can be assessed by experts.
* The pressure in the reactor pressure vessel and drywell of Unit 3 is stable. However, pressure has increased in both the reactor pressure vessel and the drywell of Unit 1, where seawater injection has been increased. Until heat can be removed from Unit 1, pressure tends to increase as water is injected. The reactor feed water system is being used, in addition to water injection through fire extinguisher lines.
* Pressure readings in Unit 2 appear to be less reliable. Only limited data is available concerning the reactor pressure vessel and reactor containment vessels' integrity of Unit 2. Temperature readings in the reactor pressure vessels of Units 1 and 3 were high and of some concern. The temperature has now dropped in Unit 1 following the start of seawater injection via feed-water pipes. Indications are that the temperature at Unit 2 is stable.
* Units 5 and 6 continue to have off-site power and remain in cold shutdown.
* Dose rates measured in the containment vessels and suppression chambers of Units 1, 2, and 3 are available and are being studied.
* Periodic water spraying of Units 2, 3, and 4 and the common spent fuel pool has continued.

Radiation Monitoring

The IAEA radiation monitoring team took additional measurements at distances from 30 to 73 km from the Fukushima nuclear power plant. Results from gamma dose-rate measurements in air ranged from 0.2 to 6.9 microsievert per hour. The beta-gamma contamination measurements ranged from 0.02 to 0.6 Megabecquerel per square metre.

The second IAEA monitoring team has now arrived in Japan. The two teams in Japan will continue to work closely with the Japanese authorities. Monitoring will be undertaken in the areas of Fukushima and Tokyo. Measurements will be taken to determine more precisely the actual composition of the radionuclides that have been deposited.

More data has become available from the Japanese authorities. The measurements indicate that the radiation dose rates at the Daiichi site are decreasing. Absent further releases from the site, this is to be expected as relatively short lived radionuclides such as Iodine-131 decay away. At the Daiini site, small spikes have been observed in gamma dose rate measurements; these are most likely to be the result of releases carried by the wind from the nearby Daiichi site.

The deposition of iodine-131 and caesium-137 varies across some ten Prefectures from day to day, but the trend is generally upward. In contrast, environmental radiation monitoring data in the Fukushima Prefecture outside the 20km evacuation zone, shows mostly decreasing values.

Monitoring of the marine environment is being undertaken by the Japanese Ministry of Education, Culture, Sport, Science and Technology (MEXT). High levels of iodine-131 and caesium-137 were measured close to the effluent discharge points Units 1 to 4 of Fukushima Daiichi (i.e. before dilution by the ocean). Future monitoring will cover eight locations 30 km off the coast at 10 km intervals. Results for seawater and the atmosphere above the sea should be available in the next few days. IAEA experts from the Marine Environment Laboratory, Monaco will assess this data.

Since yesterday, the IAEA has received further information from the Japanese Ministry of Health, Labour and Welfare regarding the presence of radioactivity in milk, drinking water and vegetables. The results of some samples were above the limits specified in Japanese regulations concerning limits for food and water ingestion.

In Fukushima prefecture six raw milk samples, and in Ibaraki prefecture three spinach samples, showed concentrations of Iodine-131 in excess of limits. We understand that the Prime Minister of Japan, Mr. Naoto Kan, has today issued instructions to food business operators to cease, for the time being, the distribution of, and for the public to cease the consumption of, certain leafy vegetables (e.g., spinach, komatsuna, cabbages) and any flowerhead brassicas (broccoli, cauliflower) produced in Fukushima Prefecture. The Prime Minister has ordered food business operators not to distribute, for the time being, any fresh raw milk and parsley in Ibaraki Prefecture.

We have also been advised that the Ministry of Health, Labour and Welfare has encouraged Ibaraki and Chiba Prefectures to monitor seafood products.

The Tokyo Metropolitan Water Office stated that levels of iodine-131 in tap water at a purification plant were found to be above the limits for drinking water for infants but below the level for adults. The Ministry of Health Labour and Welfare, has requested that tap water in Tokyo is not used as drinking water for infants.

So, in summary: there are some positive indications on the site; precautionary restrictions around the site on certain foodstuffs; and monitoring of the environment is continuing beyond the evacuation zone and at sea. No significant risk to human health has been identified.

Fukushima Daiichi Nuclear Accident Update (23 March, 20:00 UTC)

Brief update on state of Fukushima Daiichi reactors

Japanese authorities today announced a number of developments at Fukushima Daiichi nuclear power plant, where reactor cooling systems were disabled following the massive earthquake and tsunami on 11 March.

At Units 1, 2, 3, and 4, workers have advanced the restoration of off-site electricity, and the lights are working in Unit 3's main control room.

Black smoke was seen emerging from the Unit 3 reactor building, spurring the temporary evacuation of workers from Units 3 and 4. The emission of smoke has now decreased significantly.

Crews continued today to use a concrete pump truck to deliver high volumes of water into the Unit 4 spent fuel pool, where there are concerns of inadequate water coverage over the fuel assemblies.

At Units 5 and 6, workers have successfully restored off-site power to the reactor, which had previously reached a safe, cold shutdown status.

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Mer 23 Mar 2011 - 22:15

Bonsoir
Après avoir récupéré les chiffres une montée d'activité volumique en iode-131 jusqu'à 23 Bq/m3 sur Tokyo dans la nuit du 22 au 23 (15 h chez nous le 22).
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Mer 23 Mar 2011 - 22:56

Bonsoir
On trouve sur le site de "libé" les premières photos prises à l'intérieur de la centrale.

Elles montrent des techniciens en combinaison de protection anti-contamination, équipés de masques respiratoires. Ils sont dans la salle de commande du réacteur n°2, où la lumière n'a pas été encore rétablie. Et l'inspectent à l'aide de lampes torches.

Ces photos ont été diffusées par l'Agence de sécurité industrielle et nucléaire du Japon. Il est possible de trouver sur son site web un déroulé précis des événements vus de cette autorité de sûreté nucléaire.
lien : http://www.nisa.meti.go.jp/english/files/en20110323-4-1.pdf

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 24 Mar 2011 - 14:56

Deux informations

Un petit bilan chronologique de l'accident

Classements INES :
Tranche 1 : niveau 5
Tranche 2 : niveau 5
Tranche 3 : niveau 5
Tranche 4 : niveau 3
Tranches 5 et 6 : pas de classement

Pour mémoire centrale de Fukushima Daiini (2) : tranches 1,2 et 4 : niveau 3 (tranche 3 :pas de classement)

Le 11 Mars :
- 14h46 :
Séisme magnitude 9,0 à 200 km de la centrale de Fukushima Daiichi et 24 km de profondeur. Suivi d’un tsunami 10’ plus tard
Arrêt automatique tranches 1,2,3 en fonctionnement (tranches 4,5,6 à l’arrêt)
- 15h42 : Annonce par TEPCO de la perte des systèmes de refroidissement des tranches
- 19h03 : Etat d’urgence décidé par le Premier Ministre (P.M.) Japonais
- 20h50 : Ordre de la préfecture d’évacuer les populations dans un rayon de deux kilomètres
- 21h23 : Ordre du P.M. d’évacuer les populations dans un rayon de trois kilomètres (confinement 3 -10 km)
Le 12 Mars :
- 5h44 : Ordre du P.M. d’évacuer les populations dans un rayon de dix kilomètres
- 15h36 : Explosion (hydrogène) sur la tranche 1. Effondrement du toit du bâtiment
- 17h00 : Première détection de débit de dose anormal en limite du site
- 18h25 : Ordre d’évacuation dans un rayon de 20 kilomètres
- 20h20 : Injection d’eau de mer et d’acide borique dans le réacteur de la tranche 1
Le 13 Mars :
- 9h20 : Première dépressurisation (réacteur de la tranche 3) et premiers rejets significatifs
- 13h12 : Injection d’eau de mer contenant de l’acide borique dans le réacteur de la tranche 3
Le 14 Mars :
- 11h01 : Explosion (hydrogène) sur la tranche 3
- 17h17 : Injection d’eau de mer dans le réacteur de la tranche 2
- Heure ?: Ordre de mise à l’abri des populations au-delà de vingt kilomètre
Le 15 Mars :
- 6h00 : Explosion sur la tranche 4 (piscine) conduisant à l’endommagement du bâtiment réacteur
- 6h10 :
Explosion au niveau de la « surpression chamber » (tore) du réacteur de la tranche 2, avec probable endommagement.
Evacuation des autres salariés que ceux procédant à l’injection d’eau
- 9h38 : Incendie sur la tranche 4
- 11h00 : Ordre du P.M. de confiner les populations entre 20 et 30 km
Le 16 Mars :
- 5h45 : Incendie sur la tranche 4
- Vers 8h30 : Dégagement de fumée blanche (origine inconnue) de la tranche 3
Le 17 Mars :
- 9h48 : Injection d’eau de mer sur la piscine d’entreposage des combustibles usés de la tranche 3

Le 20 Mars :
- 6h45 : Aspersion d’eau sur la piscine d’entreposage des combustibles usés de la tranche 4
- 15h05 à 17h20 : Pulvérisation de 40 tonnes d’eau sur la piscine d’entreposage de la tranche 2
- 15h46 : Electricité au transformateur de la tranche 2
- 18h20 à 19h46 : Arrosage de la piscine d’entreposage des combustibles usés de la tranche 4 par SDF (?)
- 19h52 : Electricité au transformateur des tranches 5 et 6
Le 21 Mars :
- 2h37 : Arrosage de la piscine commune d’entreposage des combustibles usés
- 3h36 : Tranches 5 et 6 alimentées en électricité
- 6h20 à 7h11 : Dégagement de fumée blanches (origine inconnue) de la tranche 2
- 7h55 : Dégagement de fumée grisâtre de la tranche 3 (origine inconnue)
- 8h10 : Evacuation des salariés proches de la tranche 3
- 16h00 à 17h00 : Déversement de 18 t d’eau sur la piscine de la tranche 2

Le 22 Mars :
- 7h10 à 8h00 : Arrosage de la piscine de la tranche 3
- 8h10 : Quarante tonnes d’eau pulvérisée sur la piscine de la tranche 2
- 9h20 : Arrosage de la piscine de la tranche 4 par une pompe à béton (bras télescopique)
- 10h36 : Electricité au transformateur des tranches 3 et 4
- 17h20 à 20h30 : Aspersion d’eau sur la piscine de la tranche 4
- 22h45 : La salle de commande de la tranche 3 est de nouveau éclairée
Le 23 Mars :
- 1h40 : Electricité au transformateur de la tranche 1
- 2h30 : Reprise d’injection d’eau de mer dans le réacteur de la tranche 3 pour faire baisser la température
- 10h00 à 13h00 : Arrosage de la piscine de la tranche 4 avec la pompe à béton (cent trente tonnes d’eau de mer)
- 11h00 à 13h30 : Arrosage de la piscine de la tranche 3
- 16h30 :
Dégagement de fumées noires de la tranche 3
Evacuation de salariés travaillant sur laes tranches 3 et 4
Le 24 mars :
- Matin : Dégagement ressemblant à de la vapeur d’origine et nature inconnues s’échappant des tranches 1, 2, 3, 4
- Matin : Lumière dans la salle de commande du réacteur 1
- Matin : identification de l’irradiation de 3 travailleurs sous-traitants (170-180 mSv) dirigés vers l’hôpital de la ville de Fukushima


Enfin saisine officielle du premier ministre de l'ASN :
En application de l’article 8 de la loi n°2006-686 du 13 juin 2006 relative à la transparence et à la sécurité en matière nucléaire, je vous demande de réaliser une étude de la sûreté des installations nucléaires, en priorité les centrales nucléaires, au regard de l’accident en cours dans la centrale de
Fukushima. Cet audit portera sur cinq points : les risques d’inondation, de séisme, de perte des alimentations électriques et de perte du refroidissement ainsi que la gestion opérationnelle des situations accidentelles. Il est complémentaire aux démarches de sûreté mises en œuvre par les exploitants nucléaires sous votre contrôle. Je souhaite que vous examiniez, installation par installation, si des améliorations sont nécessaires à la lumière des enseignements qui seront tirés de l’accident de Fukushima.

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 25 Mar 2011 - 8:18

Bonjour à tous

Même si Fukushima disparaît des médias, nous sommes toujours en situation de crise.
Les Japonais ont entamé la phase post accidentelle notamment au niveau de la population mais il y a encore beaucoup à faire.

Point de situation le 24/03/11 à 20h00 (4h00 25/03 - Japon),
Sources AIEA, METI/NISA, Ambassade de France à Tokyo.


Point de situation sur la centrale de Fukushima #1 (Dai-ichi) :

FUKUSHIMA I – Tranche n°1 :
Aucun élément nouveau (l’injection d’eau de mer se poursuit dans le réacteur– température de la cuve toujours en baisse – pression toujours haute)

FUKUSHIMA I – Tranche n°2 :
Aucun élément nouveau (l’injection d’eau de mer se poursuit dans le réacteur)

FUKUSHIMA I – Tranche n°3 :
Injection d’eau dans la piscine d’entreposage via la ligne de refroidissement et de purification (fin de la projection à partir de camions).

FUKUSHIMA I – Tranche n°4 :
Aucun élément nouveau (piscine réputée en eau, mais non refroidie)

FUKUSHIMA I – Tranches n°5 et 6 :
Quelques perturbations sur le système de refroidissement du réacteur 5 ont nécessité le remplacement d’une pompe. Le refroidissement a été rétabli à 8h35 (16h35 Japon).

Piscine de stockage commune du site :
Aucun élément nouveau.

Blessés / contaminés /exposés officiellement recensés :
Public :
• au 21/03, les contrôles réalisés sur 75 500 personnes de la préfecture de Fukushima ont révélé une contamination vestimentaire pour 97 cas, contaminations qualifiées comme étant sans conséquence pour leur santé.
Personnels et intervenants :
• 1 travailleur exposé à 106 mSv + « 17 autres travailleurs exposés à un niveau non déterminé mais sans risque pour leur santé »
• 3 travailleurs sous-traitants ont été exposés à des doses allant de 170 à 180 mSv (aux jambes).
• 5 personnes contaminées lors des opérations d’injection d’eau, contaminations qualifiées comme étant sans risque pour leur santé
• Par ailleurs, TEPCO a dénombré 2 disparus (suite au tsunami), et 22 blessés dont 7 contaminés lors de l’explosion de la tranche 3 du 14/03.

Débits de dose / contamination sur le site
Porte d’entrée principale du site : 0,20 mSv/h à 21h00-Japon – en baisse très légère, mais régulière.
Contamination atmosphérique d’un prélèvement réalisé à la porte principale le 23/03 entre 2h00 et 2h20 (japon) : 670 Bq/m3 en 131I , 17 Bq/m3 en 134Cs et 13 Bq/m3 en 137Bq (après une certaine stabilité, on note une nette décroissance de la contamination en iode dans les dernières 24 heures, la contamination en césium restant stable).

Mesure dans le milieu marin aux abords du site
Aucun élément nouveau

Mesures dans l’environnement au-delà de la zone des 30 km
Le Ministère en charge de l’éducation, de la science et de la technologie (MEXT) publie de nombreuses valeurs sur son site internet.

En limite des 30 km autour du site, les débits de doses ambiantes mesurés tout au long de la journée varient de moins de 5 µSv/h au sud du site, à 66 µSv/h au nord ouest du site.
La valeur maximale de la contamination des terres de surface a été trouvée le 23/03 à 12h40 à Iitate (40 km au nord-ouest du site) : 1,17 MBq/kg en 131I et 0.16 MBq/kg en 137Cs

Contaminations surfaciques le 23/03 :
• Préfecture d’Ibaraki (100 km au sud) : 2.7 Bq/cm² en 131I 0.04 Bq/cm² en 137Cs
• Tokyo (250 km au sud-ouest) : 3.6 Bq/cm² en 131I 0.03 Bq/cm² en 137Cs
Niveau d’irradiation en légère diminution à MITO (Préfecture d’Ibaraki) : environ 0.30µSv/h à 17h00.
Niveau d’irradiation stable à Tokyo depuis le 21/03 : environ 0.15µSv/h.
Le niveau de contamination en 131I mesuré dans l’eau de Tokyo poursuit sa décroissance : 26 Bq/l sur un prélèvement réalisé le 23/03.

Classement INES :
Les événements concernant les tranches 1 à 3 sont classés au Niveau 5.
Les événements concernant la tranche 4 est classé au niveau 3.

Situation en France :
Aucune mesure n’a pour l’instant détecté le passage de radioactivité en provenance du Japon.

KLOUG


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 25 Mar 2011 - 9:34

Bonjour
Les deniers communiqués de la CRIIRAD concernant la contamination en France :

D’après les modélisations des trajectoires des rejets radioactifs de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, les masses d’air contaminé seraient arrivées hier sur le territoire français. Les comptages effectués cette nuit sur l’air prélevé hier dans la Drôme n’ont pas révélé de contamination.
Sur la vallée du Rhône, où le laboratoire de la CRIIRAD gère un réseau de 5 balises d’air, les analyses effectuées sur les dispositifs de filtration montrent que, dans l’hypothèse où la contamination de l’air aurait augmenté, elle n’est pas encore détectable. Les résultats sont valables pour l’air respiré par les habitants du sud-est de la France les lundi 21 mars, mardi 22 mars et mercredi 23 mars (jusqu’à 15h).

Dans un précédent communiqué, la CRIIRAD avait essayé d’anticiper les niveaux de risques en effectuant diverses hypothèses pour pallier le manque de données utilisables. Elle pourra désormais donner des évaluations plus fiables sur la base des résultats de son laboratoire.
Concernant l’iode 131, radionucléide pilote pour le risque de contamination par inhalation, les premiers résultats (lundi à mercredi) permettent de garantir une activité inférieure à 300 μBq/m3 (soit 0,3 mBq/m3).
Sur cette base, la CRIIRAD confirme que le risque associé à l’inhalation de l’air contaminé est très faible et ne justifie pas la mise en œuvre de mesures de protection, que ce soit le confinement ou la prise d’iode stable (même en projetant le calcul sur 3 semaines aux mêmes niveaux d’activité).


Allons plus loin et complétons par un calcul cette estimation de la CRIIRAD :
Imaginons que le nuage reste pendant une semaine avec une activité volumique de 1 mBq/m3.
Un bébé qui respirerait à 0.3 m3/h pendant cette semaine incorporerait 50.4 mBq
En prenant le coefficient de dose par unité d'incorporation (calculé pour une dose efficace engagée de 1 mSv) soit 1,8.10-7 Sv/Bq on obtiendrait une dose efficace de 9 nanosievert et une dose à la thyroïde de 0.18 µSv.
A comparer bien entendu à la radioactivité naturelle qui délivrerait pendant la même semaine 56 µSv à bébé ! Soit 6000 fois plus !

Le risque pour moi n'est pas très faible, il est NUL !
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 25 Mar 2011 - 9:42

Bonjour

Réunion extraordinaire du Haut comité pour la transparence et l’information sur la sécurité nucléaire suite à l’accident de Fukushima
24 mars 2011

Le Haut comité pour la transparence et l’information sur la sécurité nucléaire (HCTISN) s’est réuni ce jour en séance plénière extraordinaire, afin d’entendre les principaux acteurs français impliqués dans le suivi de l’accident nucléaire de Fukushima, dont l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), EDF, le CEA, AREVA et le ministère de l’écologie et du développement durable.

Au cours de cette réunion, des exposés ont permis d’aborder :
- le point de la situation à Fukushima,
- le fonctionnement des réacteurs accidentés,
- les rejets radioactifs et leurs impacts au Japon et dans le monde.

Par ailleurs, le Haut comité a examiné le processus d’information du public mis en place par les autorités françaises à l’occasion de cet accident. Le Haut comité estime que ce processus s’est révélé satisfaisant et que les efforts de transparence des différentes autorités françaises sont à souligner.
Enfin, le Haut comité a été informé de la saisine, ce jour, de l’Autorité de sûreté nucléaire par le Premier ministre, aux fins d’engager sans délai l’audit des installations nucléaires françaises à la lumière des événements japonais. Comme l’a exprimé le Premier ministre dans cette saisine, le HCTISN contribuera à toutes les étapes de ce processus.

Les documents exposés sont immédiatement disponibles sur le site internet du Haut comité :
http://www.hctisn.fr/
et le compte-rendu des échanges qui ont suivi y sera également publié après approbation lors de la prochaine séance plénière de juin 2011.

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 25 Mar 2011 - 10:24

Article du Figaro.fr ce matin

Fukushima : la cuve du réacteur n° 3 pourrait être endommagée

L'opérateur de la centrale nucléaire de Fukushima, Tokyo Electric Power (Tepco), a reconnu, vendredi 25 mars, que la cuve du réacteur n° 3 qui contient les barres de combustible, pourrait être endommagée. "Des substances radioactives se sont échappées loin du réacteur", a de son côté expliqué Hideyuki Nishiyama, porte-parole de l'Agence japonaise de sûreté nucléaire. "Selon ce que semblent montrer les analyses, nous pensons que la capacité de confinement atteint encore un certain niveau, mais il y un fort risque que le réacteur soit endommagé", a-t-il ajouté. Quatre réacteurs de la centrale de Fukushima ont été gravement accidentés après la catastrophe du 11 mars.

Les opérations de refroidissement des réacteurs à l'aide de canons à eau et les travaux de rétablissement de l'alimentation électrique avançaient lentement en raison de la dangerosité du site, au lendemain de l'hospitalisation de deux ouvriers gravement irradiés.

"Nous en sommes encore à évaluer les dégâts sur la centrale et nous ne pouvons par fixer une date à laquelle les équipements de refroidissement vont fonctionner. Cela pourrait prendre encore plus d'un mois, qui sait", a déclaré un porte-parole de la société. L'Agence japonaise de sûreté nucléaire a par ailleurs annoncé qu'elle n'écartait pas la possibilité de relever à 6 le niveau de l'accident de Fukushima, actuellement fixé à 5, sur une échelle allant de 0 à 7.

L'Agence a dans le même temps reproché à Tepco de ne pas avoir pris les mesures nécessaires pour protéger ses techniciens qui luttent jour et nuit au côté de centaines de pompiers et soldats pour éviter une catastrophe nucléaire. Selon un porte-parole de l'Agence, "des substances radioactives ont fui du réacteur 3, qui pourrait avoir été endommagé".

Trois ouvriers, chaussés seulement de bottines en caoutchouc, ont été contaminés jeudi par une flaque d'eau très fortement radioactive lors d'une intervention dans la turbine située derrière le réacteur 3. Deux ont dû être hospitalisés avec des brûlures aux pieds. Au total, 17 ouvriers ont été exposés à des radiations supérieures à la limite autorisée depuis le 11 mars. Le gouvernement a ordonné à Tepco "d'améliorer la gestion du personnel, afin d'empêcher la répétition de ce genre d'accident", a déclaré vendredi le porte-parole Yukio Edano, demandant qu'une enquête soit menée pour expliquer "comment les ouvriers ont pu être exposés aux radiations".

Vue de la centrale de Fukushima, le 23 mars 2011.

Vue de la centrale de Fukushima, le 23 mars 2011.REUTERS/KYODO

CONTAMINATION ALIMENTAIRE

En attendant que les pompes de refroidissement soient remises en service, des fuites radioactives continuent de s'échapper périodiquement des quatre réacteurs les plus gravement endommagés, nourrissant la peur d'une contamination de la chaîne alimentaire et de l'eau dans la région de Tokyo, où vivent quelque 35 millions de personnes, et même à l'étranger. La vente de certains légumes verts et de lait cru dans au moins quatre préfectures autour de la centrale de Fukushima a été interdite, tandis que l'eau du robinet a été déconseillée pour les enfants en bas âge dans une douzaine de localités autour de la capitale. Le ministère de la santé a également renforcé les contrôles sur les poissons et mollusques pêchés au large de la centrale.

La peur des radiations nucléaires s'étend aussi au reste de la planète. Le nombre de visiteurs étrangers arrivant à l'aéroport international de Narita, près de Tokyo, a baissé d'environ 60 %, entre le 11 et le 22 mars, par rapport à la même période l'an dernier, a indiqué le Bureau de l'immigration. Le nombre d'étrangers fuyant le pays a lui augmenté de 20 000 personnes pendant ce laps de temps. Après les Etats-Unis, l'Australie, le Canada, la Russie, la Chine et plusieurs autres pays d'Asie, les 27 pays de l'Union Européenne ont décrété à leur tour des contrôles sur les produits frais en provenance du nord-est du Japon, qui n'ont désormais pratiquement plus de débouchés à l'étranger.
Perspectives de redressement selon le FMI

Le rétablissement de l'approvisionnement en énergie et les dépenses publiques de construction sont deux éléments cruciaux pour que le Japon reprennent le chemin de la croissance, a estimé jeudi le Fonds monétaire international.
Des représentants du FMI ont expliqué lors d'une conférence de presse qu'ils s'attendaient à un ralentissement de la croissance à court terme du Japon mais que celle-ci rebondirait à des niveaux précédents le séisme, et au-delà. Mais la possibilité d'une pénurie durable de courant, due à l'arrêt de la centrale nucléaire de Fukushima Dai-Ichi, la fermeture d'autres centrales et les menaces de radiation émanant de Fukushima, complique les perspectives de redressement. - (avec AFP)

Deux Japonais hospitalisés en Chine
Deux Japonais ont été hospitalisés après leur arrivée mercredi en Chine en provenance de Tokyo sur un vol commercial parce qu'ils présentaient de "graves" taux de radioactivité, a annoncé vendredi l'Administration chinoise chargée de la sécurité et de la quarantaine. Auparavant, seul des cas de Japonais présentant des taux anormaux de radioactivité ont été annoncés à Taïwan, le 17 mars, après les accidents en chaîne à la centrale nucléaire japonaise de Fukushima. Ces deux Japonais résidaient dans un rayon de 200 à 350 km de la centrale nucléaire, très endommagée par le séisme et le raz-de-marée du 11 mars, dans l'est du Japon. Les deux voyageurs ont été hospitalisés dans la ville de Suzhou "pour recevoir un traitement", précise l'Administration sur son site, et "leurs bagages et vêtements ont été détruits". - (avec AFP)

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 25 Mar 2011 - 14:05

Je voudrais faire part d'un fait étrange qui s'est déroulé entre hier et aujourd'hui, et savoir si l'un(e) des inscrits au forum est au courant. Hier, sur le site européen de balises de détection http://eurdeppub.jrc.ec.europa.eu/eurdeppub/home.aspx# (que j'ai trouvé sur ce forum, merci), j'ai remarqué qu'une des stations en Grèce, Ionnina au nord-ouest, indiquait des valeurs relativement élevées supérieures à 400nSv/h (gros point violet sur la station). Les données temporelles indiquaient en effet un accroissement très rapide à partir du 23 après-midi, passant de 80 nSv/h à environ 1 mSv/h (0.001 Sv/h). C'était la seule balise à atteindre des valeurs > 400nSv/h sur toute la carte de l'Europe. J'ai tout de suite adressé un email au "Task leader Data and Information Exchange" du site pour m'informer. Je n'ai toujours pas eu de réponse, peut-être n'était-ce pas la bonne personne à contacter. Bizarrement, depuis ce matin la station a été retirée du site ainsi que les données, et malheureusement je n'ai rien enregistré sur le moment. Est-ce que par hasard quelqu'un était au courant, et qu'en pensez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 25 Mar 2011 - 14:32

Je viens de regarder, la station et les données sont dispos jusqu'au 24/03 à 03h00.
Il est tout à fait possible que se soit juste la balise qui soit tombée en panne, (détecteur HS par exemple). En tout cas ils devraient te répondre ou on devrais avoir l'explication dans les news du site eurdep (c'est ce qu'ils font en général)
[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 25 Mar 2011 - 14:46

Dernière information
Etat du réacteur n°3

Il est tout à fait possible qu'il y ait une fuite (eau ou vapeur) entre le bâtiment réacteur et le bâtiment turbine.
C'est de l'eau fortement contaminée (produits de fission et d'activation) puisque c'est à cet endroit où deux opérateurs ont été fortement exposés en marchant dans 15 cm d'eau (170 et 180 mSv/h).
Le débit d'équivalent de dose au niveau de cette eau est de 400 mSv/h.
Il n'y a toujours pas de certitude sur l'état du réacteur et notamment si le cœur s'est transformé en corium et qu'il a percé la cuve.
C'est toujours une potentialité.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 25 Mar 2011 - 14:56

Kidou, merci beaucoup. Je surveillerai les news du site.
Fabon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 25 Mar 2011 - 15:08

Et toujours à propos de l'eau passé dans le bâtiment turbine sur le réacteur n°3 :
Information récupérée sur le site de TEPCO :

Result of gamma-ray nuclide analyses based on sampling of puddle

We are assessing radiation dose of 2 worker's leg skin by beta ray.

We guess that this incident was caused because the workers regarded radiation dose of working area as low from survey result of radiation dose on March 23 and continued working without recognizing change of working conditions of the day although alarm of their dosemeter rang.


Pour ceux qui ont fait de la sûreté des réacteurs la présence de produits de fission comme le baryum, le lanthane et le cérium tend à prouver une dégradation notable du combustible.

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 25 Mar 2011 - 16:31

Concernant le "pic" à Ioannina, ci-dessous un message de la Greek Atomic Energy Commission en réponse à ma question.
Fabon

The geographical map that will appear after acceptance of this disclaimer shows (part of) the measurements of environmental radioactivity originating from some 4200 stations in 33 European countries. Most of these measurements are unvalidated, which means that defects in the instruments, electronics or software can result in erroneous values. Whoever visits this site regularly will notice that, on an almost daily basis, at least one of the 4200 monitoring stations is out of order and shows abnormally high readings. To reduce the number of erroneous values, several countries do not wish to show their measurement data to the public in real-time and have therefore imposed a delay.
The current setting of the delay for each country can be viewed by clicking the "Country Info" button to the right of the map. As a consequence isolated violet or red dots on the map are NOT an indication of increased radiological values. Even several violet or red dots near to the same geographical location or near a Nuclear Power Plant is not a certainty of an ongoing accident because they are most likely caused by calibration tests on the related monitoring stations.

In conclusion, the data published through the EURDEP network does not have an alerting function (the notification of an radiological accident or emergency is accomplished through appropriate early notification networks such as ECURIE or EMERCON, operated respectively by the EC and the IAEA) and it is agreed that no actions may be based on the data without prior consultation with the data-provider

Certainly we identified the problem of bad function of this particular station (Ioannina). Immediately after we switched off the station and delete all bad values from our database (not so easy to delete from EURDEP database). Unfortunately it is a long distance of the station from Athens, so right now there is a technician from GAEC in place to repair it. Hopefully the station will be soon back in normal operation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 25 Mar 2011 - 17:00

Petite info qui m'avait échappé :
Freshwater injection to the Reactor Pressure Vessel was started at Unit 1 in the afternoon of Mar. 25th.
L'injection d'eau douce dans le réacteur n°1 a été rétablie dans l'après-midi (25 mars).
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
 
Les informations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Informations chassis Loola Bébé Confort
» Informations pour le Massif central et Centre (Européennes)
» Camping : descriptifs et informations obligatoires
» Des informations islamiques ;;;;;
» FR3 Berry, si vous avez raté les informations régionales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Coin-café, buvette et vente de bonbons :: Débats et decryptage de l'actualité :: Spécial Japon-
Sauter vers: