Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Les informations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Infos tirées du post fleuve - Evolution du 13/03 de 00h00 à 24h00   Mer 16 Mar 2011 - 22:59

Citation :
Klax le Dim 13 Mar - 0:58

(...) Et le 3ème communiqué de l'ASN avec quelques liens vers des documents très instructifs quant aux palliatifs employés pour refroidir le cœur : ici

Citation :
moogly le Dim 13 Mar - 1:24

.Ca empire on dirait...


Sunday, March 13, 2011
Meltdown Caused Nuke Plant Explosion: Safety Body

TOKYO (Nikkei)--The Nuclear and Industrial Safety Agency (NISA) said Saturday afternoon the explosion at the Fukushima No. 1 nuclear plant could only have been caused by a meltdown of the reactor core.

The same day, Tokyo Electric Power Co. (9501), which runs the plant, began to flood the damaged reactor with seawater to cool it down, resorting to measures that could rust the reactor and force the utility to scrap it.

Cesium and iodine, by-products of nuclear fission, were detected around the plant, which would make the explosion the worst accident in the roughly 50-year history of Japanese nuclear power generation.

An explosion was heard near the plant's No. 1 reactor about 3:30 p.m. and plumes of white smoke went up 10 minutes later. The ceiling of the building housing the reactor collapsed, according to information obtained by Fukushima prefectural authorities.

At a news conference Saturday night, Chief Cabinet Secretary Yukio Edano discounted the possibility of a significant leak of radioactive material from the accident. "The walls of the building containing the reactor were destroyed, meaning that the metal container encasing the reactor did not explode," Edano said.

The amount of radiation detected inside the plant after 4:00 p.m. slightly exceeded the dose people can safely receive in a year, according to information obtained by the Fukushima prefectural government.

The No. 1 reactor shut down automatically soon after a massive earthquake hit the area Friday, but its emergency core cooling system failed to cool the reactor's core sufficiently.

NISA is affiliated with the Ministry of Economy, Trade and Industry..

Citation :
deedoff le Dim 13 Mar - 10:13

.Nouveau communiqué de l'ASN =>ici

Le scénario se répéte pour le réacteur n°3:
"Concernant, le réacteur n°3 de Fukushima Daiichi, des problèmes de refroidissement ont entraîné une augmentation de la pression dans l’enceinte de confinement. Tepco a procédé à une décompression volontaire de cette enceinte par des rejets contrôlés et filtrés à l’extérieur.

Dimanche 13 mars vers 12h, le Gouvernement japonais a indiqué que la dégradation du combustible de ce réacteur était possible en raison d’un « découvrement » des barres combustibles. Cette perte du système de refroidissement est peut-être due à une réplique du séisme.

Outre l’évacuation des populations dans un rayon 20 km autour de la centrale, les autorités japonaises ont indiqué qu’elles réalisaient une distribution de comprimés d’iode."

Citation :
Laika le Dim 13 Mar - 12:24

.Pour répondre à (a,n), TEPCO avait annoncé la nécessité où ils étaient de faire des rejets pour faire baisser la pression.
Communiqué de presse de TEPCO : Réacteur n° 3: "In order to fully secure safety, we operated the vent valve to reduce the pressure of the reactor containment vessels (partial release of air containing radioactive materials) and completed the procedure at 8:41AM, Mar 13 (successfully completed at 09:20AM, Mar 13). After that, we began
injecting water containing boric acid that absorbs neutron into the reactor
by the fire pump from 09:25AM, Mar 13."
Ce qui signifie qu'ils ont effectué un rejet contenant de la matière radioactive, n'ayan t pas d'autre choix pour faire baisser la pression.
Ils avaient fait de même pour le réacteur n°1.
Lien : ici
La population a été évacuée avant chaque rejet (si j'ai bien tout suivi).


Citation :
Laika le Dim 13 Mar - 14:57

.Par contre, il semble confirmé, que pour le réacteur 3, une jauge indique que le niveau continue de baisser malgré l'injection d'eau de mer. Cette jauge semble défectueuse, et de ce fait, il n'est pas possible de connaître la situation. Ca, c'est pas bon!
Lien
Mais pour l'instant, il n'y a pas détection d'augmentation de la radioactivité à l'extérieur du bâtiment

Citation :
boudi56 le Dim 13 Mar - 15:49

.“les autorités japonaises ont informé l’AIEA que l’état d’urgence avait été déclaré dans la centrale d’Onagawa.”

pas plus d'infos pour le moment mise à part qu'elle se trouve également dans la zone touchée par le tsunami.

Citation :
Bonsoir
Le communiqué de presse ASN de ce matin. Il devrait y en avoir un autre ce soir s'il y a eu des évolutions.

Séisme au Japon L’ASN fait le point sur la situation de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi (réacteurs 1 et 3)
Paris, le 13 Mars 2011 9 h 30

Les principales difficultés se concentrent toujours sur la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi exploitée par l’électricien japonais Tepco. Elles résultent de problèmes de refroidissement de certains réacteurs.

Concernant le réacteur n°1 de Fukushima Daiichi, le séisme a provoqué la perte des alimentations électriques et affecté la station de pompage de la centrale, ce qui a entraîné la perte de refroidissement du cœur du réacteur.

Tepco a procédé à une décompression volontaire de cette enceinte par un rejet contrôlé et filtré à l’atmosphère. Cette opération a été réalisée le 12 mars 2011 à 14h30 (heure locale), ce qui a permis d’abaisser la pression intérieure de l’enceinte.

Pour refroidir le cœur du réacteur, Tepco a procédé, à 20h20 (heure locale), au « noyage » de l’enceinte de confinement en y injectant de l’eau de mer borée.

L’incident a été classé par l’Autorité de sûreté japonaise au niveau 4 de l’échelle INES qui en comporte 7.

Concernant, le réacteur n°3 de Fukushima Daiichi, des problèmes de refroidissement ont entraîné une augmentation de la pression dans l’enceinte de confinement. Tepco a procédé à une décompression volontaire de cette enceinte par des rejets contrôlés et filtrés à l’extérieur.

Dimanche 13 mars vers 12h, le Gouvernement japonais a indiqué que la dégradation du combustible de ce réacteur était possible en raison d’un « découvrement » des barres combustibles. Cette perte du système de refroidissement est peut-être due à une réplique du séisme.

Outre l’évacuation des populations dans un rayon 20 km autour de la centrale, les autorités japonaises ont indiqué qu’elles réalisaient une distribution de comprimés d’iode.

L’ASN fera un nouveau point dans la journée en fonction de l’évolution de la situation.


Citation :
Laika le Dim 13 Mar - 17:22

.Les informations ne sont pas claire concernant la déclaration de l'état d'urgence dans la centrale de Onagawa est équipée de trois réacteurs nucléaires à eau bouillante (REB):
– Onagawa 1 : 524 MWe, mis en service en 1984 ;
– Onagawa 2 : 825 MWe, mis en service en 1995 ;
– Onagawa 3 : 1125 MWe, mis en service en 2002.

Quel réacteur est concerné? L'autorité de Sureté japonaise a entériné le fait d'une élévation anormale de radioactivité autours de la centrale (débit de dose? concentration de particules radioactives?) et a dans l'heure qui suit assurée que le refroidissement était normal.

Citation :
deedoff le Dim 13 Mar - 17:28

.Une radioactivité 1000 fois supérieure à la normale, qu'est-cela signifie ?
Voir la ..vidéo explicative de Thierry Charles, Directeur de la sûreté à l'IRSN

Citation :
Klax le Dim 13 Mar - 18:32

.Le rapport de l'IRSN en date de ce matin : ici

Citation :
KLOUG le Dim 13 Mar - 18:50

.Bonsoir
Quelques informations en provenance de l'AIEA, informations qui ne sont pas vraiement relayées dans nos médias nationaux.

IAEA Director General's Update on Tsunami and Earthquake Emergency Response
12 March 2011, 2000 CET

IAEA Director General Yukiya Amano provided a video statement on the aftermath of the earthquake and tsunami that struck Japan. Director General Amano expressed his sincerest condolences for the lives and homes lost, and said "My heart goes out to the people of my home country as they rise to the challenge of this immense tragedy."
Director General Amano notes the current effort to prevent further damage to Unit 1 reactor at the Fukushima Daiichi nuclear power plant.
In response to the situation, Director General Amano also explained the IAEA's dual role to use emergency communication channels to exchange verified, official information between Japan and other IAEA Member States, as well as to coordinate the delivery of international assistance, should Japan or other affected countries request it.
Utube

Et puis la dernière note d'information.
Vous allez pouvoir travailler votre anglais.

Ici l'anglais! Smile
Utube

Citation :
Klax le Dim 13 Mar - 19:03

Une grosse partie des informations (sans le decryptage est disponible aussi : ici
Liens d'informations divers (MàJ automatique)
TEPCO
WNN - world nuclear news
Wikipedia
voanews
Reuters

Rapport de la NISA, l'Autorité de Sûreté Japonaise
ici

Communiqué de presse de l'ASN et documents associés
ASN1
ASN2
ASN3
ASN4

Citation :
gabmey87 le Dim 13 Mar - 20:20

.deedoff a écrit:
Une radioactivité 1000 fois supérieure à la normale, qu'est-cela signifie ?
Voir la vidéo explicative de Thierry Charles, Directeur de la sûreté à l'IRSN.

Si on parle d'une radioactivité ambiante identique à la France (env. 100nSv/h), on parle alors de 100µSv/h mais j'ai entendu 1mSv/h max mesuré par endroits..
Je crains que l'hydrogène in core ne soit pas maîtrisé et conduirait à une possible explosion de la cuve.
Hallucinant en tout cas.. .

Citation :
Klax le Dim 13 Mar - 22:41

.Nouveau communiqué de l'ASN :
ASN5

Citation :
Klax le Dim 13 Mar - 23:04

.Nouveau point réalisé par l'IRSN le 13 mars à 19h
ici

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Mer 16 Mar 2011 - 23:00

de rien Klax! merci à tous pour votre suivi! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Infos tirées du poste fleuve - Evolution du 14 mars de 00h00 à 12h00   Mer 16 Mar 2011 - 23:26

Citation :
Kidou le Lun 14 Mar - 4:37

.rajout de l'ensemble des communiqués de presse de la NISA:

Communiqué de presse de la NISA, l'Autorité de Sûreté Japonaise
Nisa 12 03 20h35
Nisa 13 03 04h30
Nisa 13 03 08h30
Nisa 13 03 16h30
Nisa 13 03 20h30

Citation :
deedoff le Lun 14 Mar - 6:54

.Nouvelles explosions. Voir ici

Citation :
Klax le Lun 14 Mar - 7:33

Fukushima 3 vient de voir son dôme volatilisé (comme le réacteur n°1, explosion due à l'hydrogène)

Source : France Inter.

Citation :
Klax le Lun 14 Mar - 7:50

.Explosion confirmé par l'AIEA :

Japan’s Nuclear and
Industrial Safety Agency (NISA) has provided the IAEA with further
information about the hydrogen explosion that occurred today at the unit
3 reactor at the Fukushima Daiichi nuclear plant. A hydrogen explosion
occurred at unit 3 on 14 March at 11:01AM local Japan time.All personnel at the site are accounted for. Six people have been injured.The
reactor building exploded but the primary containment vessel was not
damaged. The control room of unit 3 remains operational.The IAEA continues to liaise with the Japanese authorities and is monitoring the situation as it evolves.


Et la news de WNN

Citation :
KLOUG le Lun 14 Mar - 11:13

.Bonjour
Il y a eu des victimes (au moins un décès) parmi les travailleurs du site de Fukushima.
Il y a eu également des personnes irradiés et contaminés.
Pour l'instant nous avons eu l'information sur une exposition d'un des employés de TEPCO à 106 mSv.
A suivre bien sûr car il n'est pas exclu que ces chiffres soient revus à la hausse.

Citation :
Big_Bang le Lun 14 Mar - 11:23

.L'équipage d'un porte-avion américain a été irradié
Le Ronald Reagan a traversé un nuage radioactif en provenance de la centrale Fukushima. Le porte-avion a été repositionné, selon les autorités américaines. Le Pentagone s'apprêterait à révéler que les marins ont été exposés en une heure à l'équivalent d'un mois de radiations, selon le New York Times.

Lien ici

Citation :
KLOUG le Lun 14 Mar - 11:28

.Bonjour
La dernière information concernant le porte-avions devra être validée, par le Pen,tagone justement.
"les marins ont été exposés en une heure à l'équivalent d'un mois de radiations"
Si on part sur une base de 2.5 mSv par an cela ferait de l'ordre de 200 µSv.

Citation :
Big_Bang le Lun 14 Mar - 12:07

.D'apres nhk

Les barres de combustible nucléaire du réacteur n°2 de la centrale de Fukushima sont entièrement à l'air libre, à cause de l'arrêt du circuit de refroidissement.

Vas t on a coup sur vers une fusion des barres ?.

Citation :
Big_Bang le Lun 14 Mar - 12:42

.Une video temps reel sur un compteur Geiger a l'interieur d'un appartement de Tokyo.
C'est du materiel amateur (DIY)

Traduction approximative (Google)
L'équipement et la création d'un amateur, bien sûr, l'équipement n'est pas si professionnel, je pense que vous allez nous voir comme référence seulement.
Il est habituellement d'environ 10 ~ 20 cpm en général.
Time indique le temps à partir du bas pour démarrer le compteur.
La vidéo

Citation :
Kidou le Lun 14 Mar - 13:13

.ajout de trois nouveaux communiqués de la NISA
Nisa 14 03 07h30
Nisa 14 03 2ème com
Nisa 14 03 3ème com

Citation :
KLOUG le Lun 14 Mar - 14:46

.Bonjour
Encore des informations à vérifier : le dénoyage du réacteur n°2 à Fukushima daiichi.
Plusieurs sites internet en font mention ainsi que les médias.
Après Daiichi un des réacteurs de Daini le n°1 aurait une de ses barres de contrôles bloquée.


Citation :
KLOUG le Lun 14 Mar - 15:21

.Dernier communiqué de presse de l'ASN en début d'après_midi (14 h 30)
ASN6
Il y a d'ailleurs eu une délibération des 5 commissaires de l'ASN.

Citation :
KLOUG le Lun 14 Mar - 15:52

.A voir sur le site de Deedoff ici

Valeurs communiquées par le rapport du 14 Mars 2011 de l'autorité de sûreté Japonaise NISA.
Relevés effectués en mesure d'expostion externe gamma (µSh/h), à bord d'un véhicule circulant autours du site incriminé. Il s'agit de valeurs max retenues pour l'article (voir le rapport).

Mesures du 13 Mars 2011 à 19h00
MP1 (Monitoring at North End of Site Boundary) :
26 microSv/h (18:30 March 13)

MP2 (Monitoring at north- northwest of Unit1 and northwest of the end of Site Boundary for Unit 1 ) :
450 microSv/h (20:10 March 13)
680 microSv/h (3:50 March 14)

MP4 (Monitoring Car at North West Site Boundary for Unit 1) :
44.0 microSv/h (19:33 March 13)
56.4 microSv/h (04:08 March 14)

(Surveyed by MP2 as MP1 is in the top of the cliff)

MP6 (Monitoring at the Main Gate) :
5.2microSv/h (19:00 March 13)
66.3 microSv/h (02:50 March 14)

Wind direction/wind speed (as of 00:01, March 14) :
Wind direction: North North West
Wind Speed: 0.3 m/s (environ 1,08 km/h)

Ces valeurs ont depuis variées à la baisse (voir le rapport).


Citation :
Big_Bang le Lun 14 Mar - 17:57

.Selon le président de l'Autorité de sûreté du nucléaire (ASN), André-Claude Lacoste, l'accident survenu dans la centrale nucléaire de Fukushima au Japon pourrait être plus grave qu'annoncé et classé au niveau 5 voire 6 sur l'échelle internationale INES (graduée de 1 à 7)
"Nous avons le sentiment qu'on est au moins au niveau 5, sinon au niveau 6", a dit André-Claude Lacote, cité par l'agence Reuters. Il a précisé tenir ses informations de plusieurs sources différentes : les autorités japonaises, ses homologues étrangers et des "sources informelles".

Selon les informations d'André-Claude Lacoste , "il n'y a pas de doute" qu'il y a eu un début de fusion du coeur des réacteurs numéro 1 et 3 de la centrale de Fukushima et "sans doute début de fusion du coeur pour le réacteur numéro 2". "Nous sommes au début d'une crise qui peut durer des semaines", a-t-il prévenu (source : Reuters). .

Citation :
deedoff le Lun 14 Mar - 19:26

.Point presse vidéo de l'ASN du 14 Mars 2011 => ici

Citation :
Klax le Lun 14 Mar - 20:38

.L'interview de Thomas Houdré, ASN et Directeur de la division des centrales nucléaires (Kloug, c'est bien ça ?)
ici

Citation :
elpablito le Lun 14 Mar - 23:51

.Selon le gouvernement du japon lenceinte de confinement du réacteur numéro 2 a était endommagé. (vu sur bfmtv).

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Infos tirées du post fleuve - journée du 15 mars jusqu'à 20h00   Mer 16 Mar 2011 - 23:53

Citation :
baldaquin Hier à 1:12

.Plusieurs médias ont repris effectivement cette info.
Selon le porte-parole du gouvernement nippon, c'est le bas de l'enceinte qui est endommagé.
10 minutes après cette annonce, une nouvelle explosion d'hydrogène a été signalée sur ce même réacteur.

Le niveau de radioactivité à proximité serait passé de 1 à 1,9 mSv.
Le bilan officiel fait était de 22 personnes irradiées.
Les explosions les plus récentes ont également fait des blessés.

Parmi les sources :
France Info
[url= http://info.france2.fr/japon-seisme/fukushima-des-injections-d-eau-de-mer-en-cours-67792425.html]France 2[/url]

Sans confirmation franche pour le moment, il semblerait en effet que la flotte américaine sur zone manoeuvre pour s'éloigner du nuage

Citation :
KLOUG Hier à 7:09

.Bonjour

La situation s'aggrave d'heure en heure. Après les réacteurs 1 et 3 de Fukushima Daiichi (explosion d'hydrogène avec libération de vapeur radioative pour éviter la rupture de l'enceinte de confinement sous la pression), le numéro deux qui avait également des soucis de refroidissement aurait son enceinte de confinement déteriorée (à prendre au conditionnel et à vérifier).

Sur le site du journal "le Monde"
Selon l'opérateur de la centrale, Tokyo Electric Power (Tepco), onze personnes ont été blessées. Avant cette explosion, on indiquait que 22 personnes auraient été irradiées et que jusqu'à 190 autres auraient peut-être été exposées à des radiations.
Dans la centrale de Dai-Ichi, qui rassemble les réacteurs les plus anciens, ce sont désormais trois des six réacteurs dans lesquels les barres de combustibles sont entrés en fusion (jusqu'à ce lundi, la fonte du combustile s'était produit dans les seuls les réacteurs 1 et 3) ; les processus de refroidissment n'ont jusqu'à présent pas fonctionné.

Tepco a pourtant repris mardi matin (heure japonaise) les opérations d'injection d'eau de mer pour tenter de refroidir le réacteur n° 2. En outre, selon l'agence de presse Kyodo, Tepco envisagerait d'ouvrir un trou dans la zone de confinement pour dépressuriser et libérer de l'hydrogène afin d'éviter tout risque d'explosion (c'est l'hydrogène qui, en entrant en contact avec de l'oxygène, provoque des explosions).

De fait, des particules radioactives sont donc libérées dans l'air mais nous ne connaissons pas encore leur taux de radioactivité. Pour le moment, les autorités comptent sur la direction du vent, qui emporte ces particules vers le large.


Selon France-Info
Une très légère augmentation de la radiaactivité en iode et en césium a été mesurée à Tokyo.
Apparemment le réacteur N° 4 de Fukushima Daiichi bien qu'en maintenance aurait subi un début d'incendie. Il a fallu que les équipes interviennent pour le maîtriser.
La zone d'évacuation porterait maintenant sur 30 km.

Sur le site du journal "le Monde" encore :
Dans la centrale Dai-Ni, trois réacteurs sur quatre connaissent des problèmes de refroidissement. Pour l'instant, aucune fonte de combustible n'a été signalée mais il est probable qu'un scénario identique à celui de Dai-Ichi se produise.

Ayons une pensée pour tous les intervenants qui sont en train de lutter dans des conditions extrêmes après un tremblement de terre (où ils ont peut-être perdu des proches) un tsunami et maintenant quatre réacteurs en grande difficulté.
Il est évident qu'il faudrait que l'ensemble des pays nucléarisés se tiennent prêts à proposer leur services au Japon car il faudra bien que les personnels sur place arrivent à se reposer. Au Japon également, bien que ce ne soit pas dans sa culture, de demander des secours.
A priori l'autorité de sûreté japonaise à demander l'aide de l'AIEA. A cette dernière d'activer un réseau de soutien.
Si ce pays devait gérer la remédiation d'un site comme celui de Fukushima, il ne trouverait pas facilement 600 000 liquidateurs.

Nous ne sommes pas au cirkus à faire de la politique et je me permets une légère digression sur tout ce que nous entendons :
Il faut d'abord penser aux victimes de la catastrophe naturelle (qui devrait à mon simple et très basique avis dépasser les 50 000 personnes).
Il faut penser aux équipes techniques qui sont en proie à la gestion d'une crise majeure depuis vendredi.
Avant de penser à l'avenir du nucléaire chez nous ! D'en vanter les mérites ou de le discréditer et de vouloir en sortir.
Imaginez une seule seconde que nous arrêtions pendant une journée ou plutôt trois ou cinq jours les centrales... Tiens en hiver par exemple
Chauffage, transport, éclairage,
Pour l'instant les Yakas et les Fokons sont légions mais sans proposer de choses équivalentes d'un point de vue énergétique.
Réduire nos consommations ? Oui et pas que d'énergie électrique mais de produits pétroliers, chimiques, détergeants, etc..
Facile de dire oui et puis il suffit de voir comment nous nous comportons au quotidien, moi comme les autres.

De toute façon ce 11 mars 2011 va marquer un tournant majeur, qu'on le veuille ou non, sur la façon d'aborder le nucléaire au niveau mondial ou au niveau national.
Mais pensons à l'urgence avant de penser à la suite.


Citation :
KLOUG Hier à 7:16

.A lire le communiqué de presse de l'ASN datant d'hier à 21 h 45 :
ASN7 ???

Citation :
baldaquin Hier à 7:19

.Peu d'infos recoupées cette nuit sur les médias français.
Ce matin, le correspondant de France Inter à Tokyo s'est avancé sur un débit de 400 mSv/h.

Je reçois beaucoup de mails sur mon adresse professionnelle en ce moment de gens à la recherche d'infos :
- parce qu'ils ont des proches au Japon,
- parce qu'ils aimeraient bien savoir ce qu'est un milliSievert, *
- pour connaître le risque associé pour la population japonaise,
- pour comparer à Tchernobyl,
-pour savoir ce qu'i faut penser des infos officielles, notamment du gouvernement japonais,


J'imagine ce que ce doit être sur les boîtes mail des klowns travaillant en ce domaine.
Je les oriente vers le Cirkus, donc continuez votre excellent travail d'explications.

* pas facile quand le media confond mSv et uSv....


Citation :
KLOUG Hier à 7:23

.Merci Balda
Nous allons continuer à donner le maximum d'informlations objectives.

Des nouvelles de l'AIEA :
Japan Earthquake Update (15 March 2011, 06:15 CET)
Japanese authorities informed the IAEA that there has been an explosion at the Unit 2 reactor at the Fukushima Daiichi plant. The explosion occurred at around 06:20 on 15 March local Japan time.
Japanese authorities also today informed the IAEA at 04:50 CET that the spent fuel storage pond at the Unit 4 reactor of the Fukushima Daiichi nuclear power plant is on fire and radioactivity is being released directly into the atmosphere.
Dose rates of up to 400 millisievert per hour have been reported at the site. The Japanese authorities are saying that there is a possibility that the fire was caused by a hydrogen explosion.
The IAEA is seeking further information on these developments.
The IAEA continues to liaise with the Japanese authorities and is monitoring the situation as it evolves.

Donc les 400 millisievert sont au niveau du site et pas ailleurs.
Vous pouvez d'ores et déjà reclasser l'accident au niveau 5 et même plutôt 6 de l'échelle INES.


Citation :
deedoff Hier à 7:36

.Quelques données du NISA:

.ici

Citation :
Big_Bang Hier à 7:39

.Bassin déstockage de combustible nucléaire en feu
Un bassin de stockage de combustible nucléaire usagé est en feu au réacteur n°4 de la centrale de Fukushima et il y a de la radioactivité dans l’atmosphère, annonce l’AIEA, qui cite des autorités japonaises. Un incendie est en cours au réacteur n°4 et les autorités ont fait appel aux pompiers américains sur place pour y faire face. Il devait être en passe d’être maîtrisé.


Citation :
Sinon d'autres informations concernant les évolutions :
Sur le réacteur n°2 c'est au niveau du tore en bas (n°38) que se situe la brèche.

Sinon un autre problème touche TOUS les réacteurs mais plus spécifiquement le n°4.
Les piscines de stockage de combustible usé (n°14 et 15 sur le schéma) ne sont plus alimentés en eau tournante et les combustibles ne sont plus refroidis..
De plus il n'y a pas de confinement et si une explosion d'hydrogène endommage cette partie c'est un relargage immédiat à l'air.
Or l'usine de retraitement de ROKKACHO MURA n'est pas en fonction et c'est trois cœurs de réacteurs qui sont entreposés en piscine.

Nous n'en sommes qu'au début d'une situation critique.

Citation :
deedoff Hier à 9:34

.Ce que la courbe de Bigbang traduit:

Il y a une montée d'activité sur env. 3h, ce qui traduit le passage d'un panache (largage d'aérosol/gaz) que la ville de Tokyo a vue passer.
Ensuite, l'unité d'exposition (µGy/h ou Bq ou Bq/m3) n'est pas connu, ainsi que le facteur de correspondance c/s <=> unité d'exposition. Donc, en terme d'évaluation exposition/risque, pas plus d'info (information quantitative et non qualitative).
On une information temporelle d'une activité vue à une certaine date (laquelle ?) et pendant une durée d'env. 3h. Ensuite, on est retombé à la normale (passage du panache

Citation :
deedoff Hier à 9:50

.Selon .NKM « On s'achemine vers la catastrophe nucléaire »

Citation :
Big_Bang Hier à 9:53

.Le diagramme est plus précis a cette adresse et sans pub
Avec les coordonne gps du compteur et la date precise du passage entre autre.
diagramme ici
en espérant que cela répondre en partie a tes questions deedoff

Citation :
Big_Bang Hier à 10:28

.Deux larges brèches de 8 mètres dans le réacteur n°4
Deux brèches de huit mètres de large sont apparues dans l’enceinte extérieure du réacteur n°4 de la centrale Fukushima, où un incendie s’est déroulé ce mardi matin, annonce l’agence de sûreté nucléaire japonaise

Citation :
Laika Hier à 11:10

.Je suis pommée là! Avec des horaires tous différents (NISA, AIEA ...), je n'arrive plus à remettre les choses dans l'ordre, j'ai décroché trop longtemps!
OK, le réacteur n°2 a subi une explosion cette nuit. (Du moins c'est ce que je lis dans la dépèche de l'AIEA et dans vos post).
Mais TEPCOfait état d'une explosion au niveau du réacteur n° 4 à 6h00 am (Locale) je suppose.
Ce qui expliquerait les brèches. Le feu, c'était avant ou après l'explosion?
Merci d'éclairer ma lanterne.

Citation :
baldaquin Hier à 11:50

.En connaissant la débitmétrie de la radioactivité naturelle sur Tokyo, en faisant l'hypothèse de linéarité et de nature des rayonnements, on pourrait quantifier à la louche.

On arrivera à une exposition équivalente à 2 h de radioactivité naturelle tokyoïte, si l'hypothèse 18 cpm = radioacivité naturelle est bonne.


Citation :
benjamin14 Hier à 12:15

.Mardi 15 mars, la centrale de Fukushima a subi de nouveaux indicents. Le bassin du combustible usé du réacteur 4 était en feu et la radioactivité était en train d'être libérée directement dans l'atmosphère selon l'Agence internationale de l'énergie atomique. Pour la première fois, les autorités japonaises ont reconnu que le niveau de radiations autour de la centrale accidentée présentait des risques sanitaires sérieux.

"Le niveau de radioactivité a considérablement augmenté" sur le site de la centrale, a déclaré le Premier ministre japonais, Naoto Kan, à la télévision. Il a appelé les personnes habitant dans un rayon de 30 kilomètres à rester calfeutrées "à la maison ou au bureau".

Un niveau de radioactivité plusieurs fois supérieure à la normale a été détecté à Tokyo et dans sa banlieue.

Citation :
Big_Bang Hier à 13:33

.
Le [url=http://www.guardian.co.uk/world/2011/mar/15/japan-nuclear-crisis-tsunami-live .]Guardian[/url] reporte que la radioactivité sur site est à présent si élevée à Fukushima Dai-Ichi que les opérateurs de Tepco encore présents sur place ne peuvent rester.


Citation :
Kidou Hier à 14:51

.l'ASN a modifié son site pour les événements du japon:ASN8
Vous pouvez retrouver l'ensemble des intervention de l'ASN en vidéo, ainsi que les points presses

Citation :
KLOUG Hier à 15:05

.Bonjour

Je suis de nouveau au centre de crise CEA et voici le dernier point de situation que je peux vous faire :

Séisme Japon – Point de situation CCC n°6 à 13h45, le 15/03/11.
Le CCC est activé depuis 4h30.

Point de situation sur la centrale de Fukushima :
Réacteurs FUKUSHIMA I – n°1 et 3 :
Pas de nouveau sur la situation de ces réacteurs.

Réacteur FUKUSHIMA I – n°2
L’IRSN indique que l’AIEA a estimé l’endommagement du cœur à 5%, suite à sa fusion partielle.
La dégradation de l’enceinte de confinement entraîne des rejets continus.

Réacteur FUKUSHIMA I – n°4
En milieu de matinée du 15/03 (heure locale ), une explosion chimique est intervenue au niveau de la piscine d’entreposage des combustibles irradiés, sur le bâtiment réacteur n°4, en arrêt de tranche. Un incendie s’est déclaré. Il a été éteint à 11h (heure locale).
Un rejet direct continu vers l’environnement est vraisemblable compte tenu de l’absence de confinement.

Pas d’information complémentaire sur les doses significatives (comprises entre 30 et 400 mSv/h) observées à proximité des réacteurs 2, 3 et 4.

Cette aggravation de la situation a conduit à un niveau d’exposition externe en limite de site (au niveau de l’entrée principale) de l’ordre de 12 mSv/h vers 9h00 du matin (heure locale), avant de redescendre à 0,6 mSv/h à 15h30 (heure locale).

Les autorités japonaises ont décidé, en plus de l’évacuation des populations dans la zone des 20 km autour de la centrale de Fukushima I, d’ordonner la mise à l’abri des populations sur la zone 20-30 km.

TEPCO ne maintient plus qu’environ 50 personnes sur le site de Fukushima I, pour gérer la situation.

Pas de nouvelles informations sur les tranches 5 et 6, relativement au dénoyage potentiel des piscines.

Point de situation sur l’orientation des rejets :
Une simulation est en cours au DASE avec les données actualisées de la météo locale.

Pour compléter le débit de dose au niveau des bâtiments atteint dans certains point 400 mSv/h
Au niveau du site l'évacuation a été prononcée.
Visiblement les intervenants qui gèrent la crise sur place ont du être irradiés. pour l'instant nous n'avons aucune information sur les doses reçues.
Il faut penser très fort à ceux qui sont en train d'intervenir car il y a un risque évident que certains d'entre eux y laissent la vie.
Il me semble évident que le niveau 7 va être atteint !

Je continue à suivre préférentiellement la situation.
Désolé pour les autres messages mais c'est l'urgence qui prime.


Citation :
Yogzothoth Hier à 15:27

.Au sujet du classement au niveau 6 sur l'échelle INES ... nous sommes d'accord que c'est l'autorité qui le propose, mais est-ce que cela peut-être imposé par l'AIEA ? Puisqu'il me semble qu'encore actuellement le NISA considère qu'il s'agit d'une accident de niveau 4..

Citation :
KLOUG Hier à 16:02

.Dernière Info
Tepco envisage d'injecter de l'eau par hélicoptère dans réacteur 4
Ce qui voudrait dire que le réacteur 4 est complètement éventré.

Citation :
DjoAndCo Hier à 16:16

.Pour ce qui est du réacteur n°4, il était à l'arrêt bien avant le séisme et le combustible usé était en piscine pour refroidissement sans enceinte de confinement (si ce n'est le BR) d'après ce que j'ai compris, c'est ça?

La panne des systèmes de refroidissement n'a donc pas permis de maintenir un niveau d'eau suffisant dans la piscine suite à l'évaporation et l'incendie a peut-être fini de les endommager.

Donc ils n'ont peut-être pas d'autres solutions que d'apporter de l'eau par le haut (grâce à des hélicos) et cela sans que le réacteur 4 soit forcément éventré non?


Citation :
Nathalie Hier à 16:52

.
Bonjour

Dernier point de la situation sur WNN 2011-03-15, 1 :59pm GMT


Citation :
KLOUG Hier à 17:47

.Info sur les intervenants
La situation est critique sur le site. les ministères japonais concernés ont décider de passer les limites de doses pour les personnels encore présents sur le site de 100 à 250 mSv.
C'est l'équivalent de la limite de dose pour aller sauver des personnes dans notre réglementation nationale.

Citation :
Klax Hier à 17:55

Un point de l'IRSNce jour à 15h30


Citation :
KLOUG Hier à 19:08

.Les dernières recommandations de l'ambassade de France au japon après consultation de l'IRSN

Message et recommandations de l'IRSN sur la situation à Tokyo
Mercredi 16 mars à 2 heures

* Les autorités japonaises font face à une situation grave sur le site nucléaire de Fukushima. Malgré l’éloignement, un accroissement des niveaux de radioactivité a déjà été constaté au niveau de l’agglomération de Tokyo, et reste attendu dans les prochaines heures en fonction de l’évolution de la météorologie (direction des vents dominants et chutes de pluie). Ces niveaux resteront probablement faibles, mais pourraient s’amplifier ultérieurement en fonction de l’évolution des réacteurs accidentés, avec un décalage de l’ordre de 20 à 30 heures compte tenu des conditions météorologiques actuelles.

* Plusieurs précautions peuvent être prises, compte tenu de cette situation, par les membres de la communauté française au Japon :

o A titre préventif, mais aussi afin de faciliter la tâche des autorités japonaises, dans l’hypothèse d’une aggravation importante de la situation, un éloignement de Tokyo (et plus généralement des régions relativement proches de la centrale de Fukushima) vers le sud du pays, ou un retour en France est recommandé à tous ceux dont la présence n’est pas indispensable sur leur lieu de résidence et de travail.

o S’agissant des personnes qui resteront présentes, il convient de suivre les consignes diffusées par les autorités japonaises en cas d’annonce d’une aggravation de la situation. Il convient notamment d’éviter autant que possible des déplacements sous la pluie, l’eau de pluie pouvant être contaminée par des particules radioactives, et plus généralement de limiter les déplacements ainsi que les aérations des logements et bureaux. Les autorités japonaises procéderont en cas de nécessité à la distribution de comprimés d’iode aux populations. Il est aussi possible de se procurer des comprimés d’iode auprès de l’ambassade. Ces comprimés sont surtout importants pour les femmes enceintes et allaitantes, les enfants et jeunes adultes. En raison de leur durée d’effet limité, la prise de ces comprimés ne doit impérativement s’effectuer que sur les consignes données par les autorités nipponnes ou l’ambassade, qui agit en étroite relation avec les experts et médecins de l’institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).

Revenir en haut Aller en bas
boudi56
Saltimbanque
Saltimbanque



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 17 Mar 2011 - 0:11

"Pour l’Autorité américaine de régulation nucléaire (NRC), c’est dans la piscine de stockage de combustible usé du réacteur numéro quatre de la centrale nucléaire de Fukushima que la catastrophe est en train de se jouer. La NRC affirme qu’il n’y a plus d’eau dans cette piscine, et donc que les barres de combustible qui y refroidissaient, mais sont encore chaudes et actives, sont à l’air libre. Or, il n’y a pas d’enceinte de confinement au dessus de cette piscine." (info non confirmée par les autorités japonaises).
Les mêmes recommanderaient désormais d'étendre le périmètre de sécurité de 30 à 80km

En parallèle les équipes française de la sécurité civile ont quitté leur zone d'action pour s'éloigner plus au nord de fukushima
Et le gouvernement français affrèterait 2 avions pour ses expatriés
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 17 Mar 2011 - 0:21

Info AIEA :
"Japanese Earthquake Update (16 March 22:00 UTC)

Temperature of Spent Fuel Pools at Fukushima Daiichi Nuclear Power Plant

Spent fuel that has been removed from a nuclear reactor generates intense heat and is typically stored in a water-filled spent fuel pool to cool it and provide protection from its radioactivity. Water in a spent fuel pool is continuously cooled to remove heat produced by spent fuel assemblies. According to IAEA experts, a typical spent fuel pool temperature is kept below 25 ˚C under normal operating conditions. The temperature of a spent fuel pool is maintained by constant cooling, which requires a constant power source.

Given the intense heat and radiation that spent fuel assemblies can generate, spent fuel pools must be constantly checked for water level and temperature. If fuel is no longer covered by water or temperatures reach a boiling point, fuel can become exposed and create a risk of radioactive release. The concern about the spent fuel pools at Fukushima Daiichi is that sources of power to cool the pools may have been compromised.

The IAEA can confirm the following information regarding the temperatures of the spent nuclear fuel pools at Units 4, 5 and 6 at Fukushima Daiichi nuclear power plant:
Unit 4
14 March, 10:08 UTC: 84 ˚C
15 March, 10:00 UTC: 84 ˚C
16 March, 05:00 UTC: no data
Unit 5
14 March, 10:08 UTC: 59.7 ˚C
15 March, 10:00 UTC: 60.4 ˚C
16 March, 05:00 UTC: 62.7 ˚C
Unit 6
14 March, 10:08 UTC: 58.0 ˚C
15 March, 10:00 UTC: 58.5 ˚C
16 March, 05:00 UTC: 60.0 ˚C

The IAEA is continuing to seek further information about the water levels, temperature and condition of all spent fuel pool facilities at the Fukushima Daiichi nuclear power plant.
"

Pas de données sur la température de l'eau de la piscine de la tranche n°4.
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 17 Mar 2011 - 6:29

Un hélicoptère de l'armée a commencé jeudi matin à déverser de l'eau sur le réacteur n°3 pour refroidir les barres de combustible en surchauffe. Le niveau de radioactivité a progressivement baissé sur la centrale de Fukushima-Daiichi, selon l'agence japonaise de sûreté nucléaire de 752 à 338 microsieverts par heure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 17 Mar 2011 - 10:40

17/03/2011 10:00
Séisme au Japon
L’ASN fait le point sur la situation de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi.
Évolution préoccupante des piscines d’entreposage du combustible usé des réacteurs n°3 et n°4.


Le 16 mars, les mesures d’évacuation de la zone des 20 km autour de la centrale ont été mises en œuvre et les autorités japonaises ont maintenu la demande de mise à l’abri de la population dans un rayon de 30 km. Pour rappel, le survol de cette zone avait été interdit le 15 mars.

La priorité est de refroidir le combustible dans le cœur des réacteurs n°1, 2 et 3, ainsi que d’apporter de l’eau aux piscines des réacteurs n°3 et 4. Différents moyens ont été envisagés pour l’appoint en eau des piscines et sont en cours de mise en œuvre : largage d’eau par hélicoptère, intervention par camion citerne.
L’exploitant TEPCO a annoncé qu’il essaierai de rétablir dans les prochaines heures l’alimentation électrique par une ligne à haute tension.
Les opérations de décompression volontaire des enceintes conduisent toujours à des rejets radioactifs.
L’exposition au rayonnement des travailleurs sur le site reste préoccupante.
La radioactivité relevée par les balises de mesure à Tokyo reste faible et ne nécessite pas d’action particulière de protection des populations.

I – Point de la situation sur les piscines d’entreposage du combustible
L’ébullition de l’eau de la piscine des réacteurs n°3 et 4 a eu lieu.
Une intervention par hélicoptère a été mise en œuvre pour assurer l’appoint en eau. Une intervention par camion citerne est envisagée pour assurer l’appoint en eau de ces piscines.
Le dénoyage du combustible peut conduire à une dégradation des gaines du combustible. Les autorités japonaises ont indiqué que des rejets radioactifs sont susceptibles d’être émis directement dans l’atmosphère.
L’ossature des bâtiments où se situent les piscines des réacteurs n°3 et 4 est fortement endommagée.
Un générateur électrique du réacteur n°6 a pu être préservé à la suite du tsunami. Celui-ci permet une certaine alimentation en eau des piscines des réacteurs n°5 et 6 en vue du maintien de leur refroidissement. Une légère augmentation de la température de l’eau des piscines entreposant le combustible est observée.

II – Point de la situation des réacteurs n°1, 2 et 3
Le combustible des réacteurs n°1, 2 et 3 est partiellement endommagé et a en partie fondu. Le refroidissement de chacun des réacteurs par injection d’eau de mer se poursuit.
L’enceinte de confinement du réacteur n°1 est restée intègre après l’explosion survenue sur ce réacteur. Les enceintes de confinement des réacteurs n°2 et 3 sont potentiellement endommagées.
Les réacteurs n°1, 2 et 3 avaient été automatiquement mis à l’arrêt lors du séisme
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 17 Mar 2011 - 10:47

Note d’information IRSN :

Situation des réacteurs nucléaires au Japon suite au séisme majeur survenu le 11 mars 2011
Point de situation du 17 mars 2011 à 06 heures

Centrale de Fukushima I (Daiichi)
Depuis le précédent point d’information du 16 mars 2011 à 19h00 sur la situation de la centrale de Fukushima Daiichi, les informations obtenues par le centre technique de crise de l’IRSN permettent d’établir l’état suivant des installations.
Etat des piscines
Les quantités d’assemblages combustibles présents dans les piscines des réacteurs 1 à 4 sont confirmées (respectivement 292, 587, 514, 1500 assemblages). L’IRSN a évalué la puissance thermique (chaleur) à évacuer de chacune d’elle. Des moyens de pompage mobiles (canons à eau anti-émeute) sont en cours d’acheminement mais n’ont pas encore été utilisés.
L’exploitant TEPCO pense rétablir une alimentation électrique dans l’après-midi.
Piscine du réacteur n°1
Il semble qu’il n’y ait pas d’ébullition. La puissance à évacuer est relativement faible (0,3 MW).
Piscine du réacteur n°2
Il semble qu’il n’y ait pas d’ébullition.
Piscine du réacteur n°3
Selon les calculs de l’IRSN, la piscine est passée en ébullition. Des largages d’eau par hélicoptères ont eu lieu vers 10h00 heure locale (02h00 heure de Paris le 17 mars). Environ 7,5 tonnes d’eau ont été lâchées à chaque passage mais une part importante de l’eau n’a probablement pas atteint sa cible. L’absence de panache de vapeur au-dessus du bâtiment laisse penser que l’opération a été efficace. Cependant, cela ne permet que de retarder très légèrement la dégradation de la situation. L’IRSN suspecte une perte d’étanchéité de la piscine.
Piscine du réacteur n°4
La piscine est également passée en ébullition. La puissance à évacuer est élevée, environ 3 MW. Des largages d’eau par hélicoptères étaient prévus vers 10h00 heure locale (02h00 heure de Paris le 17 mars). Il semblerait que le survol par hélicoptère ait permis de constater que cette piscine contenait de l’eau. Ceci aurait conduit à un largage de deux poches supplémentaires d’eau sur la piscine du réacteur n°3. Cette information reste cependant sujette à caution.
Piscine du réacteur n°5
La température de l’eau de cette piscine augmente lentement. Le niveau d’eau est contrôlé.
1 Le nombre d’assemblages contenus dans la piscine du réacteur n°4 a été revu à la hausse suite à une information de l’AIEA.
Piscine du réacteur n°6
Cette piscine est refroidie suite à la mise en oeuvre de groupes électrogènes diesels supplémentaires. Le niveau d’eau est contrôlé.
Piscine de désactivation commune du site
Cette piscine contiendrait de l’ordre de 6200 assemblages. Bien que la puissance unitaire dégagée par ceux-ci soit nettement plus faible que celle dégagée par les assemblages présents dans les piscines des réacteurs, ils doivent néanmoins être également refroidis.
L’IRSN ne dispose pas d’information sur l’état de cette piscine et n’a pas pu faire d’estimation de délai avant découvrement des assemblages.
Etat des réacteurs
Réacteur n°1
Selon l’exploitant, 70% du coeur du réacteur serait endommagé. L’injection d’eau de mer dans la cuve serait maintenue afin d’assurer le refroidissement du coeur qui reste cependant partiellement dénoyé. L’eau contenue dans la cuve se décharge dans l’enceinte de confinement via une soupape.
L’enceinte de confinement est maintenue intègre. Des dépressurisations de l’enceinte de confinement sont réalisées. Chaque ouverture entraîne de nouveaux rejets de produits radioactifs dans l’environnement.
La partie supérieure du bâtiment réacteur a été soufflée par une explosion. La salle de commande est très irradiante, limitant le temps de présence des intervenants.
Réacteur n°2
Selon l’exploitant, 33% du coeur du réacteur serait endommagé. L’injection d’eau de mer dans la cuve est maintenue afin d’assurer le refroidissement du coeur qui est maintenant sous eau.
L’enceinte de confinement est endommagée, toutefois il ne semble pas que l’étanchéité soit remise en cause (la pression à l’intérieur du bâtiment étant fluctuante). De ce fait, des dépressurisations de l’enceinte de confinement sont prévues. Chaque ouverture entraînera de nouveaux rejets de produits radioactifs dans l’environnement.
La salle de commande est très irradiante, limitant le temps de présence des intervenants.
Réacteur n°3
Le coeur du réacteur est partiellement endommagé. L’injection d’eau de mer dans la cuve serait maintenue afin d’assurer le refroidissement du coeur qui reste cependant partiellement dénoyé. La vapeur produite dans la cuve au contact du combustible s’évacue dans l’enceinte de confinement qui semble toujours étanche. Des dépressurisations de l’enceinte de confinement sont réalisées.
Chaque ouverture entraîne de nouveaux rejets de produits radioactifs dans l’environnement.
La partie supérieure du bâtiment réacteur a été soufflée par une explosion. La salle de commande est très irradiante, limitant le temps de présence des intervenants.
Réacteur n°4
La partie supérieure du bâtiment est endommagée. La salle de commande est très irradiante, limitant le temps de présence des intervenants.
Réacteurs N°5 et 6
L’IRSN n’a pas d’information sur la présence de combustible dans le coeur du réacteur.
Centrale de Fukushima II (Daini)
Réacteurs n° 1, 2, 3, 4
Sur ce site, les réacteurs n° 1, 2, 3 et 4 ont atteint les conditions d’arrêt normales (appelées « arrêt à froid »). Aucune dégradation du combustible n’a eu lieu sur ces réacteurs.
Centrales d’Onagawa et de Tokai
Il n’y a pas d’élément particulier à signaler.


Dernière édition par Fred le Jeu 17 Mar 2011 - 10:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 17 Mar 2011 - 10:50

Merci de cette information Kidou,

J'en profite... J'ai cru comprendre qu'il y avait une piscine de refroidissement commune au site entier qui contiendrait 6000 assemblages combustible. Est-ce effectivement le cas puisque les autorités n'en parlent pas ? Ou alors les autorités n'en parlent pas parce qu'il n'y a pas de problèmes sur cette piscine ?

Merci d'avance.

Yog
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 17 Mar 2011 - 11:09

tu a l'info dans le point de situation de l'IRSN:

Cette piscine contiendrait de l’ordre de 6200 assemblages. Bien que la puissance unitaire dégagée par ceux-ci soit nettement plus faible que celle dégagée par les assemblages présents dans les piscines des réacteurs, ils doivent néanmoins être également refroidis.
L’IRSN ne dispose pas d’information sur l’état de cette piscine et n’a pas pu faire d’estimation de délai avant découvrement des assemblages.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 17 Mar 2011 - 11:14

Effectivement, le post a été fait pendant que je faisais le mien ^^

merci bien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 17 Mar 2011 - 12:31

Info AIEA :
"Japan Earthquake Update (17 March 2011 11:05 UTC)
Based on a press release from the Japanese Chief Cabinet Secretary dated 17 March 2011 04:00 UTC, the IAEA can confirm that the Japanese military carried out four helicopter water droppings over the building of reactor unit 3 of the Fukushima Daichi nuclear power plant.
According to the press release, the droppings took place between 00:48 UTC and 01:00 UTC.
"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 17 Mar 2011 - 14:24

Bonjour
Information sur le blog du Guardian et apparemment sur NHK :
A power cable has been reconnected to the Fukushima Daiichi nuclear power plant, according to Tokyo Electric Power Company. It is unclear if the plant has electricity yet, however, with Tepco saying more work is needed "to restore electricity equipment" tomorrow.
Le câble d'alimentation électrique serait donc connecté et prêt pour demain (il est actuellement 22 h 22 au Japon).
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 17 Mar 2011 - 14:44

Après l'ordre, le contre ordre :
la connexion du cable d'alimentation au réacteur 1 de Fukushima Dai-Chi n'est pas réalisé. Les pompes et d'autres équipements ne sont pas encore connectés, est-il précisé.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 17 Mar 2011 - 14:53

Un point de situation au 17 mars, 20h30 (GMT+9) venant du Japon

Fukushima I

Fukushima I-1 : Pas de changement depuis 14h30

Fukushima I-2 :
TEPCO indique que les mesures faites le sur une baisse dramatique de la pression au sein du deuxième réacteur de Fukushima 1 étaient erronées. Les données en question montraient une valeur anormale (220 Kpa à 45 Kpa). La perte d’étanchéité de la cuve et de l’enceinte de confinement, était évoquée. TEPCO a rectifié que la pression relevée était de 450 Kpa et non 45 Kpa, il s’agissait d’une erreur de lecture de l’opérateur.

Fukushima I-3
A 14h30, augmentation de pression (non quantifiée) dans le réacteur.
A 19h55, début de l’arrosage par les camions équipés de canons à eau

Fukushima I-4
Selon TEPCO l’observation par hélicoptère réalisée le 16/3 confirme que F1-4 dispose de suffisamment d’eau dans la piscine (combustibles non visibles)

Fukushima I-5 Pas de changement depuis 14h30

Fukushima I-6 Pas de changement depuis 14h30


Fukushima II : Pas de changement depuis 14h30

En général :
 Meteo toujours favorable prévue au moins pour 48 h.
 Les travaux de remise en route de l'électricité sur le site sont en cours avec l'installation d'un câble électrique. TEPCO espère le rétablissement de l'électricité sur le site.

Coopération nucléaire :
La proposition de la France a été favorablement reçue par le ministre du METI,


KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 17 Mar 2011 - 19:30

Information vue sur le site de l'AIEA

Japanese Earthquake Update (17 March 17:55 UTC)
Japanese authorities have informed the IAEA that engineers were able to lay an external grid power line cable to unit 2. The operation was completed at 08:30 UTC.
They plan to reconnect power to unit 2 once the spraying of water on the unit 3 reactor building is completed.
The spraying of water on the unit 3 reactor building was temporarily stopped at 11:09 UTC (20:09 local time) of 17 March.
The IAEA continues to liaise with the Japanese authorities and is monitoring the situation as it evolves.

Le Japon a informé l'AIEA que ses ingénieurs avaient réussi à poser un câble électrique externe jusqu'au réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Fukushima. Le courant devrait être rétabli sur ce réacteur lorsque sera achevée l'aspersion d'eau sur le réacteur n° 3, précise l'AIEA sur son site.

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 18 Mar 2011 - 8:21

Nouveau point d'information le 18 mars, 13h00 heure locale (GMT+9) - 5h00 du matin en France

Fukushima I

Fukushima I-1 : Il semblerait (à confirmer) que le niveau de la piscine SF soit en baisse. Il est prévu de projeter aussi de projeter de l’eau dans l’après midi du 18 mars

Fukushima I-2 : Pas de changement depuis hier 20h30

Fukushima I-3
L’intervention sur I-3 est privilégiée (EDANO)

Entre 20 h et 22h00 (donc de nuit), utilisation de 5 camions pompes qui ont projeté environ 30 t d’eau sur le réacteur. Au matin présence de fumerolles de vapeur.
Le niveau de radioactivité a très légèrement baissé de 3,63 mSv/h à 3,59 mSv/h. On a constaté que la quantité de vapeur avait augmentée, laissant supposer que l’injection d’eau a quelque peu servi au refroidissement du combustible.

Fukushima I-4
Présence de fumerolles de vapeur au matin

Fukushima I-5 augmentation de température la piscine des SF (65 deg C, + 2)

Fukushima I-6 augmentation de température la piscine des SF (61.5 deg C, + 1.5))

Fukushima II : Pas de changement depuis hier 20h30

En général :

Meteo toujours favorable prévue au moins pour 48 h. Léger changement d’orientation du vent sur Tokyo, orientation davantage en direction du sud.

A l’entrée Ouest, les mesures sont passées de 309 micro Sv/h à 15h et 289 micro Sv/h à 23h selon TEPCO.

Les travaux de remise en route de l'électricité sur le site sont en cours avec l'installation d'un câble électrique. TEPCO espère le rétablissement de l'électricité sur le site et devrait commencer par alimenter FK1-2 et FK1-1. C’est envisagé dimanche pour FK1-3, FK1-4

10h00 : 30 camions des sapeurs pompiers de Tokyo sont arrivés sur la ville d’Iwaki (35 km au sud de Fukushima Daichi), avec pour certains la capacité de pomper directement depuis l’eau de mer.

Amano (AIEA) rencontrera le PM Kahn à 14h15


Coopération nucléaire :

Les sociétés françaises se mobilisent :
- Areva envoie au Japon 10.000 vêtements de protection, 20.000 paires de gants et 3.000 masques de protection.
- EDF envoie près de 100 tonnes d'acide borique à la demande du gouvernement japonais.
Ces matériels arriveront ce soir au Japon.

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Laika
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 18 Mar 2011 - 8:29

Bonjour,
Je viens de faire un petit tour des dernières news, et celles de TEPCO et de NISA me laissent réveuses.
http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/11031719-e.html
http://www.nisa.meti.go.jp/english/files/en20110318-1.pdf
Autrement sur les brèves de NHK :
Les américains viennent d'envoyer 9 militaires expert en radiation.
Le colis d'AREVA (EPI) est annoncé.
"The Self-Defense Forces have started the second day of their operation to cool down one of the spent-fuel storage pools at the Fukushima Daiichi nuclear power plant.
Seven high-capacity fire engines were dispatched to the plant on Friday, to inject a total of 50 tons of water into the storage pool of the No.3 reactor.
On Thursday, the SDF sprayed water into the pool from the air and ground, using helicopters and fire engines.
It decided to repeat the ground operation on Friday, as the pool's water level is thought to be still low despite the previous day's efforts.
Spent-fuel storage pools have overheated at the No.3 and No.4 reactors, posing the risk of discharging a massive amount of radiation.
Friday, March 18, 2011 14:19 +0900 (JST)"

7 camions citernes de haute capacité vont envoyer ou sont en train d'envoyer 50 Tonnes d'eau sur le réacteur 3.

J'ai plus de mal à comprendre si oui ou non l'électricité a pu être remise sur le réacteur 1. Par contre il est clair que TEPCO s'est engagée à ce que les réacteurs 1 et 2 soient réalimentés en électricité samedi.
"Tokyo Electric Power Company says it hopes to restore power to two of its troubled reactors by Saturday to activate the cooling systems in a bid to prevent the nuclear crisis from worsening.
The utility company announced this at a news conference on Friday morning.
At the Fukushima Daiichi Power Plant, three reactors lost their cooling capabilities due to a power outage and the failure of emergency power generators after last week's earthquake and tsunami.
The company says it has been working to lay a new power line to the plant since yesterday.
It is aiming at restoring the cooling systems at the No. 1 and No.2 reactors. It has so far installed a distributor panel at an office next to the No. 1 reactor. It is now trying to connect the power line to a transformer at the No. 2 reactor via the No. 1 reactor.
The workers are carefully watching radiation levels, which remain high -- up to 20 millisieverts per hour at some points.
Tokyo Electric says it hopes to complete laying the cable on Friday afternoon and to connect power lines to the two reactors by Saturday.
Friday, March 18, 2011 13:13 +0900 (JST)"
[/color]

Il a été mesuré un débit de dose de 271 microSv/h à la porte ouest de la centrale à 7:30 (heure japonaise) d'aujourd'hui.
"Japan's nuclear safety agency says radiation levels at the Fukushima Daiichi nuclear power plant are dropping slightly after fire engines shot water into one of the reactors.
Self-Defense Force fire trucks sprayed water into the spent fuel storage pool of the No. 3 reactor on Thursday evening, in a bid to cool it down.
The Nuclear and Industrial Safety Agency told reporters on Friday that the radiation level at the plant's west gate was 271 microsieverts per hour at 7:30 AM.
The figure is 38 points lower than before the water injection, and 21 points lower than immediately after the operation.
The Agency said it cannot immediately confirm that the SDF water-spraying operations have led to the decline in radioactivity.
It added that efforts are continuing to restore the cooling functions of the plants' No. 1 and 2 reactors and their spent fuel storage pools on Friday, and those for No. 3 and 4 on Saturday.
Friday, March 18, 2011 11:24 +0900 (JST)"


Par contre WNN reporte des débits de dose plus élevées à l'intérieur de l'enceinte de la centrale :
http://www.world-nuclear-news.org/RS_Attempts_to_refill_fuel_ponds_1703111.html

Laïka

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 18 Mar 2011 - 8:30

Dernières information de l'AIEA

Japan Earthquake Update (18 March 2011, 06:10 UTC)
Temperature of Spent Fuel Pools at Fukushima Daiichi Nuclear Power Plant - UPDATED

Spent fuel removed from a nuclear reactor is highly radioactive and generates intense heat. Nuclear plant operators typically store this material in pools of water that cool the fuel and shield the radioactivity. Water in a spent fuel pool is continuously cooled to remove heat produced by spent fuel assemblies. According to IAEA experts, a typical spent fuel pool temperature is kept below 25 °C under normal operating conditions. The temperature of a spent fuel pool is maintained by constant cooling, which requires a constant power source.

Given the intense heat and radiation that spent fuel assemblies can generate, spent fuel pools must be constantly checked for water level and temperature. If fuel is no longer covered by water or temperatures reach a boiling point, fuel can become exposed and create a risk of radioactive release. The concern about the spent fuel pools at Fukushima Daiichi is that sources of power to cool the pools have been compromised.

Concern about spent fuel storage conditions has led Japanese officials to drop and spray water from helicopters and trucks onto Unit 3 at Fukushima Daiichi nuclear power plant (See earlier update).

Japan's Nuclear and Industrial Safety Agency has reported increasing temperatures in the spent fuel ponds at Units 5 and 6 since 14 March. An emergency diesel generator at Unit 6 is now powering water injection into the ponds at those Units, according to NISA.

The IAEA can confirm the following new information regarding the temperatures of the spent nuclear fuel pools at Units 4, 5 and 6 at Fukushima Daiichi nuclear power plant:
Unit 4
13 March, 19:08 UTC: 84 °C
Unit 5
17 March, 03:00 UTC: 64.2 °C
17 March, 18:00 UTC: 65.5 °C
Unit 6
17 March, 03:00 UTC: 62.5 °C
17 March, 18:00 UTC: 62.0 °C

The IAEA is continuing to seek further information about the water levels, temperature and condition of all spent fuel pool facilities at the Fukushima Daiichi nuclear power plant.

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 18 Mar 2011 - 8:37

Bonjour
Pour essayer d'apporter quelques réponses

J'ai plus de mal à comprendre si oui ou non l'électricité a pu être remise sur le réacteur 1. Par contre il est clair que TEPCO s'est engagée à ce que les réacteurs 1 et 2 soient réalimentés en électricité samedi.
Apparemment ils ont réussi a amené le câble d'alimentation électrique. Ils envisagent de commencer à réalimenter le réacteur n°2.

Il a été mesuré un débit de dose de 271 microSv/h à la porte ouest de la centrale à 7:30 (heure japonaise) d'aujourd'hui.
J'avais ces valeurs là à peu de choses près : A l’entrée Ouest, les mesures sont passées de 309 micro Sv/h à 15h et 289 micro Sv/h à 23h selon TEPCO.

Par contre WNN reporte des débits de dose plus élevées à l'intérieur de l'enceinte de la centrale
Oui. Au niveau du réacteur n°3 on avait 3,6 mSv/h.

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Laika
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 18 Mar 2011 - 8:46

Un petit tour sur le site http://criter.irsn.fr/exercice/acteur : la carte de France n'a que des points bleus au 17 au soir.
J'ai regardé une ville que je connais mieux (nous sommes au moins 2 sur ce sites), pas d'augmentation de la moyenne.

Laïka
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 18 Mar 2011 - 9:17

Les points de couleur bleue signifient "mesures en attente"...

Revenir en haut Aller en bas
Laika
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 18 Mar 2011 - 9:24

Et pour le bilan humain dans et autour du site (lié au nucléaire) : une synthèse de WNN :
http://www.world-nuclear-news.org/RS_Progress_by_on-site_workers_1703111.html

"Casualties among power plant workers
Two Tepco employees have minor injuries.
Two contractors were injured when the quake struck and were taken to hospital, one suffering two broken legs.
A Tepco worker was taken to hospital after collapsing and experiencing chest pains.
A subcontract worker at an "important earthquake-proof building" was found unconscious and was taken to hospital.
Two Tepco workers felt ill whilst working in the control rooms of Fukushima Daiichi units 1 and 2 and were taken to the medical centre at Fukushima Daini.
Four workers were injured in the hydrogen explosion at Fukushima Daiichi 1. They were all taken to hospital.
Eleven workers (four Tepco workers, three subcontract workers and four members of Self Defence Force) were hurt following a similar explosion at Fukushima Daiichi 3. They were transferred to the Fukushima Daini plant. One of the Tepco employees, complaining of pain in his side, was later transferred to hospital.
The whereabouts of two Tepco workers, who had been in the turbine building of Fukushima Daiichi unit 4, is unknown.
Only one casualty has been reported at the Fukushima Daini plant. A worker in the crane operating console of the exhaust stack was seriously injured when the earthquake struck. He subsequently died.
Contamination cases
One Tepco worker working within the reactor building of Fukushima Daiichi unit 3 during "vent work" was taken to hospital after receiving radiation exposure exceeding 100 mSv, a level deemed acceptable in emergency situations by some national nuclear safety regulators.
Nine Tepco employees and eight subcontractors suffered facial exposure to low levels of radiation. They did not require hospital treatment.
Two policemen were decontaminated after beng exposed to radiation.
An unspecified number of firemen who were exposed to radiation are under investigation."


Pour le bilan du à la double catastrophe naturelle, le Japon annonce en cet instant :
6 539 morts et 10 354 disparus. Ne les oublions pas.
L'article suivant parle de la conditions des personnes réfugiées 285 000 personnes réparties dans 2 200 refuges. Ne les oublions pas non plus.
"More than 285,000 people are taking refuge in quake-ravaged northern and eastern Japan as of Thursday evening.
NHK asked prefectural governments the numbers of evacuees they are hosting.
The evacuees are wide-spread in more than 2,000 shelters in 15 quake-hit prefectures.
In the northeastern region, which includes the 3 hardest-hit prefectures, 265,000 people are taking refuge at 1,900 shelters.
Among them, Miyagi Prefecture is worst hit and 166,000 people are taking refuge in 1,000 shelters. That is about 60 % of the total evacuee number.
Fukushima Prefecture and Iwate Prefecture each has around 47,000 to 48,000 evacuees.
The quake did not spare the Kanto region, Tokyo and its surrounding areas. More than 20,000 people are taking shelter at around 300 places.
One week has passed since the devastating earthquake and tsunami last Friday. But it remains unclear when the victims will be able to start rebuilding their lives, raising fears that their temporary stay at shelters may be prolonged.
Friday, March 18, 2011 05:53 +0900 (JST)"

Laïka
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 18 Mar 2011 - 9:30

Bonjour
Un certain nombre d'associations humanitaires ont démarré une campagne de collecte de dons : Croix rouge, fondation de France...
Même si le Japon peut apparaître comme un pays riche, ils vont avoir des besoins énormes.
Je vous laisse choisir l'association si vous voulez faire un don.
Étant donateur régulier à la fondation de France, j'ai envoyé ma contribution.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 18 Mar 2011 - 9:33

Hors-Sujet ON

A ce sujet, je suis assez étonné d'avoir entendu que la Croix Rouge n'avait reçu "que" 100000 euros hier environ... Ce qui m'a poussé à me dire qu'en fait, et comme le dit Maître KLOUG, le Japon étant un pays riche les gens supposent qu'il n'y a pas besoin de donner ...

Hors-Sujet OFF

Sinon, pour revenir à la centrale, espérons que la connexion électrique sera effectivement faisable !
Revenir en haut Aller en bas
 
Les informations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Informations chassis Loola Bébé Confort
» Informations pour le Massif central et Centre (Européennes)
» Camping : descriptifs et informations obligatoires
» Des informations islamiques ;;;;;
» FR3 Berry, si vous avez raté les informations régionales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Coin-café, buvette et vente de bonbons :: Débats et decryptage de l'actualité :: Spécial Japon-
Sauter vers: