Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Impact sanitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 14 ... 25  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Lun 28 Mar 2011 - 15:26

Bonjour

Ce que je peux vous dire sur le sujet :
Il y a déjà peu d'importation de produits alimentaires en provenance du Japon.

Contrôle du fret aérien
Les sociétés Air France et FEDEX procèdent à des contrôles systématiques au départ du Japon.
Les compagnies japonaises procèdent désormais à des contrôles systématiques à l’arrivée du fret à Roissy. L’ASN et l’IRSN étudient la mise en œuvre d’un contrôle de deuxième niveau.
Outre-mer, les compagnies aériennes appliquent des contrôles systématiques au départ du Japon. Les autorités polynésiennes et néo-calédoniennes sont en contact avec les autorités australiennes et néo-zélandaises pour parvenir à des expertises croisées.

Pour le fret maritime
Le contrôle du fret maritime au départ du Japon reste lié à une décision des autorités japonaises (exemple du contrôle d'algues brunes pour l'industrie pharmaceutique). La traçabilité des contrôles du fret arrivant en métropole ou dans les territoires d’outre-mer est difficile à mettre en œuvre.

Pour les denrées alimentaires, le contrôle systématique est en place. S’agissant des denrées destinées à l’alimentation animale, les contrôles seront conformes à la recommandation européenne adoptée le 24 mars 2011 .

Pour ce qui concerne l’outre-mer, la Nouvelle-Calédonie a décidé de suspendre les importations en provenance du Japon. Les moyens présents en Polynésie étant insuffisants pour procéder à des contrôles et la délivrance de certificats de non-contamination pouvant être aléatoire, il est possible que le la Polynésie suspende rapidement les importations de denrées alimentaires en provenance du Japon.

Dispositif d’accueil pour les personnes arrivant du Japon
A ce jour, aucun passager en provenance du Japon n’a demandé à bénéficier d’une assistance. Un dispositif d’accueil allégé restera en place jusqu’à nouvel ordre. Les études relatives à une éventuelle mise en œuvre, en cas de besoin, d’un contrôle systématique des passagers en provenance du Japon et des bagages de soute se poursuivent.

KLOUG


Dernière édition par KLOUG le Mar 29 Mar 2011 - 14:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Lun 28 Mar 2011 - 17:29

Bonjour,

je viens de découvrir avec intérêt ce forum.
J'espérais y trouver une réponse que personne ne semble apporter.

On semble se préparer à un incident long, possiblement résolu sur plusieurs mois.
Cela change t'il quelque chose à l'impact sanitaire pour un pays aussi éloigné que la France, c'est à dire une conséquence quasi nulle ?

Avez-vous également une idée des suites d'un scénario du pire (quels en seraient d'ailleurs ses modalités ?) sur notre pays également ?

Je ne suis pas un très grand angoissé... mais vu que l'on trouve de tout sur Internet, du discours apocalyptique (l'hémisphère nord est foutu) au discours lénifiant sur une simple contamination locale, il me semblait que ce site, sérieux semble t-il et peu sensible à une "contamination" politique, pouvait m'apporter à des éléments de réponse.

D'avance merci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Lun 28 Mar 2011 - 18:19

et je rajoute une question : que penser de la présence de plutonium ?
Revenir en haut Aller en bas
Casing
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Lun 28 Mar 2011 - 18:35

abeltasman74 a écrit:
et je rajoute une question : que penser de la présence de plutonium ?

il est présent comme combustible ( MOX ) et comme produit de la réaction dans le cœur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Lun 28 Mar 2011 - 19:25

Bonsoir
Vous vous doutez bien que vos bonnes questions sont actuellement à l'étude par beaucoup de gens :

Vous avez raison de dire : On semble se préparer à un incident long, possiblement résolu sur plusieurs mois.
Cela peut changer l'impact sanitaire au niveau du Japon, c'est certain.
Après selon les scénarios pour un pays aussi éloigné que la France, les conséquence seront effectivement plus que minime (on ne parle que de cet accident bien entendu).

Avez-vous également une idée des suites d'un scénario du pire (quels en seraient d'ailleurs ses modalités ?) sur notre pays également ?
Nous sommes tout comme l'autorité de sûreté nucléaire, son expert technique l'IRSN et d'autres exploitants étrangers ou l'AIEA en train de regarder tous ces points.
Dans l'avenir immédiat, ce qui va poser un réel problème c'est la récupération et élimination des effluents (liquides) hautement contaminés et irradiants pour pouvoir accéder sur les bâtiments sans que les personnels soient trop irradiés.
Dans un avenir plus lointain il faudra passer avec une phase post accidentelle qui risque là aussi de durer plusieurs années (voire dizaine d'années).
Il est peu probable de voir de nouveau des habitants dans un rayon de 30 km comme à Tchernobyl.
Évidemment tout cela ne sera validé qu'après de nombreuses mesures, à condition d'en obtenir une communication.

A bientôt
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Lun 28 Mar 2011 - 19:31

Re bonsoir
Enfin concernant le plutonium, nous avons récupéré pour l'instant un document en japonais que nous sommes entrain de valider puis d'analyser.
Il faut être sûr des informations que l'on donne.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Lun 28 Mar 2011 - 20:28

bref, si je comprends bien, la stabilisation de cet accident va prendre des semaines sinon des mois comme le suggère ce blog :
http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2011/03/d%C3%A9couverte-de-plutoniom-%C3%A0-fukushima.html

puis suivra une longue période de décontamination du site et au delà la création d'une zone vidée de ses habitants sur plusieurs dizaines de kilomètres avec des enjeux forts d'urbanisme, d'aménagement du territoire, de ressources en eaux et d'économie dans un pays aussi dense...

Je peux en conclure également que le risque sanitaire pour le Français que je suis (j'avoue... c'est très égoïste comme pensée) est et restera limité quelque soit l'évolution de cet accident.

Ais-je compris ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Lun 28 Mar 2011 - 20:32

Bonjour
Oui parfaitement compris.
Dans l'état actuel de la situation et des données en notre possession, on peut dire ça.
Le risque va rester limité au niveau français.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Lun 28 Mar 2011 - 20:55

merci pour les réponses !
je dormirais un petit peu mieux ce soir...

cela traduit surtout une peur du nucléaire qui semble un peu disproportionnée par rapport à d'autres accidents industriels - Deepwater Horizon, Bhopal... -

Je ne pense pas non plus me tromper en disant que cet accident sera bien moins meurtrier que le tsunami en lui même... et que l'on oublie ainsi les malheurs bien actuels des japonais, sans logements entre autre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Lun 28 Mar 2011 - 21:54

"Je ne pense pas non plus me tromper en disant que cet accident sera bien moins meurtrier que le tsunami en lui même..."

J'en mettrais pas ma main au feu. Y a toujours ce doute subsistant sur le nombre de victimes de Tchernobyl, pour lequel le chiffre des victimes varie du simple au centuple suivant les sources.

Sur le long terme, au Japon, difficile de se prononcer, ils n'ont toujours pas évacué, ils donnent vraiment l'impression de gérer le sanitaire avec grande légèreté. Voilà ce qu'en dit l'ASN :

"L'accident en cours entraîne «une contamination qui va s'étendre sur des zones considérables», a déclaré lundi André-Claude Lacoste, président de l'ASN. «Il n'est pas du tout étonnant qu'on trouve ici ou là des contaminations bien au-delà d'un rayon de 100 km». «Nous n'avons pas de chiffres globaux mais il est clair que la gestion des territoires contaminés va prendre des années sinon des décennies»"

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Lun 28 Mar 2011 - 23:12

Bonsoir
john lloyds a écrit:
Je ne pense pas non plus me tromper en disant que cet accident sera bien moins meurtrier que le tsunami en lui même..."
J'en mettrais pas ma main au feu. Y a toujours ce doute subsistant sur le nombre de victimes de Tchernobyl, pour lequel le chiffre des victimes varie du simple au centuple suivant les sources.
Sans vouloir être macabre et par trop technique, le tsunami a fait 26 000 morts et disparus directs, d'après les dernières informations.
Prenez ensuite toutes les personnes en état de faiblesse, de malnutrition, de conditions de logement précaire et vous allez pouvoir allonger la liste d'ici quelques semaines et quelques mois.
J'aimerai d'ailleurs que tout le monde, y compris ceux qui craignent le nucléaire, pensent à ces gens. Je ne suis pas le seul à l'avoir dit sur ce forum.
Et pour l'instant on parle de nucléaire, mais il faudra aussi se poser la question de l'impact du tsunami sur des installations industrielles. Certes il n'y a pas de plate forme pétrolière au Japon comme au large de la Floride (vite oubliée hein ?) mais il y a des usines chimiques. Est-ce que Miyamata et sa tristement célèbre maladie, ça vous parle ?

Mais je n'élude pas la question.
Il va falloir réellement penser au post accidentel et avoir un certain nombres de gens pour nettoyer ("liquider" si vous préférez ?).
Tchernobyl peu de victimes directes mais le nombre de cancer chez ces liquidateurs doit avoisiner la dizaine de milliers si ce n'est plus. Le rescencement des personnes puis leur dépalcement "volontaire" sont en partie responsables du fait de ne pas avoir la liste exhaustive. Nous avions le chiffre d'environ 1000 (je vous le donne à un facteur deux près) personnes qui avaient reçues des doses supérieures à 0,5 Gray (je peux me tromper d'un facteur 2, c'est l'ordre de grandeur).
Il est certain que tous les liquidateurs vont mourir un jour ! La question sera : est-ce Tchernobyl (en effet sanitaire ou indrect - dépression, stress) ou autre chose ?
Mettons la barre à 50 000 personnes, même si c'est de la spéculation.
Je pense que le tsunami à lui seul ne sera pas si loin.
Dans le cas de Fukushima le problème est différent par rapport à Tchernobyl. Ce sont les solutions techniques qui risquent de ne pas être si simple. Ne serait-ce que la récupération des liquides fortement contaminés et des temps d'intervention des opérateurs.

john lloyds a écrit:
Sur le long terme, au Japon, difficile de se prononcer, ils n'ont toujours pas évacué, ils donnent vraiment l'impression de gérer le sanitaire avec grande légèreté.
Je ne crois pas qu'après de multiples tremblements de terre, un tsunami, les autorités de N'IMPORTE QUEL pays fasse mieux que les Japonais.

john lloyds a écrit:
Voilà ce qu'en dit l'ASN :
"L'accident en cours entraîne «une contamination qui va s'étendre sur des zones considérables», a déclaré lundi André-Claude Lacoste, président de l'ASN. «Il n'est pas du tout étonnant qu'on trouve ici ou là des contaminations bien au-delà d'un rayon de 100 km». «Nous n'avons pas de chiffres globaux mais il est clair que la gestion des territoires contaminés va prendre des années sinon des décennies»"
Tout à fait d'accord avec mon ancien patron !

A bientôt
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Lun 28 Mar 2011 - 23:47

Merci pour ces explications.

Une autre question qui m'inquiètee, ce sont ces chiffres transmis par le CTBTO

Voici leurs relevés

http://www.bfs.de/de/ion/aktivitaetskonzentrationen_jod.jpg

Si on suit les courbes 79 et 72, respectivement Hawai et le S-O des US, on s'aperçoit que les pics des 21 et 22 mars correspondent à peu près au niveau relevé au Japon le 25 et 26 mars.

Bon l'échelle des ordonnées est logarithmique, on a du mal à lire précisément, mais ça tourne autour de 0,08 ou 0,1 Bq/m3 pour l'I-131, ce qui semble assez peu, mais comment expliquer que l'ordre de grandeur entre le Japon et les USA puisse être le même ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Mar 29 Mar 2011 - 7:11

Et comme partout où il y a eu un accident nucléaire grave, l’impact agricole sera encore plus important que l’impact sanitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Mar 29 Mar 2011 - 8:00

Bonjour
Moi ce qui m'étonne c'est la valeur Japon ! Où ça au japon ?
Car nous avons d'autres chiffres et avec des valeurs plus fortes selon la région...
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Mar 29 Mar 2011 - 8:53

Oui, c'est ce que je disais, je trouvais ça bien peu pour le Japon. Mais je ne sais pas où les mesures ont été faites, je vais essayer de trouver ça. Le pb, c'est que si on peut même plus se fier aux chiffres du CTBTO, on va où? En plus je ne vois pas quel interet ils auraient eu à minimiser ce chiffre, que l'on peut trouver partout, à commencer chez la CRIIRAD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Mar 29 Mar 2011 - 14:11

KLOUG a écrit:
Bonsoir
john lloyds a écrit:
Je ne pense pas non plus me tromper en disant que cet accident sera bien moins meurtrier que le tsunami en lui même..."
J'en mettrais pas ma main au feu. Y a toujours ce doute subsistant sur le nombre de victimes de Tchernobyl, pour lequel le chiffre des victimes varie du simple au centuple suivant les sources.
Sans vouloir être macabre et par trop technique, le tsunami a fait 26 000 morts et disparus directs, d'après les dernières informations.
Prenez ensuite toutes les personnes en état de faiblesse, de malnutrition, de conditions de logement précaire et vous allez pouvoir allonger la liste d'ici quelques semaines et quelques mois.
J'aimerai d'ailleurs que tout le monde, y compris ceux qui craignent le nucléaire, pensent à ces gens. Je ne suis pas le seul à l'avoir dit sur ce forum.
Et pour l'instant on parle de nucléaire, mais il faudra aussi se poser la question de l'impact du tsunami sur des installations industrielles. Certes il n'y a pas de plate forme pétrolière au Japon comme au large de la Floride (vite oubliée hein ?) mais il y a des usines chimiques. Est-ce que Miyamata et sa tristement célèbre maladie, ça vous parle ?

KLOUG

Bonjour,

Si mes informations sont correctes, des personnels et matériels sont partis en renfort des secouristes français afin d'évaluer les risques chimiques ainsi que le risque radiologique.

Dédé
Revenir en haut Aller en bas
contaminatorfou2
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Mar 29 Mar 2011 - 17:01

Il ne me semble pas que l'état ait envoyée des matériels spécifiques Rad / Chim d'une manière officielle par le biais de la sécurité civile.
Pour l'instant seule la sécurité des personnels des détachements de sauveteurs Français est prise en compte.
Revenir en haut Aller en bas
http://ensosp.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Mar 29 Mar 2011 - 17:36

Je flane depuis longtemps et me décide enfin à poster : bonjour aux klowns !

Citation :
Si on suit les courbes 79 et 72, respectivement Hawai et le S-O des US, on s'aperçoit que les pics des 21 et 22 mars correspondent à peu près au niveau relevé au Japon le 25 et 26 mars.

Bon l'échelle des ordonnées est logarithmique, on a du mal à lire précisément, mais ça tourne autour de 0,08 ou 0,1 Bq/m3 pour l'I-131, ce qui semble assez peu, mais comment expliquer que l'ordre de grandeur entre le Japon et les USA puisse être le même ?

Pour la station CTBTO, il suffit de rechercher sa position sur le net : http://www.ctbto.org/verification-regime/featured-stations/types/radionuclide/rn38-takasaki-japan/page-1-rn38/
Elle est donc à environ 150 km nord ouest de Tokyo.
On notera qu'elle présente bien une mesure significative lors du premier passage du nuage sur Tokyo (le 15-16/03) : donc rien de dissimulé ...

Pour le second passage (22-23/03 mars il me semble) il n'y a pas de données ... pas d'affichage mais pas d'intox !

Pour les niveaux d'activités les jours sans passage de nuage : je ne vois rien de choquant à ce qu'on mesure des niveaux "habituels" surtout en échelle logarithmique !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Mar 29 Mar 2011 - 19:02

Merci Tounga. Toutefois ça n'explique pas pourquoi certaines régions du continent nord-américain sont en ordre de grandeur de même activité que le Japon, la zone de mesure fût-elle à 150 km.

J'aimerais bien avoir l'avis des klowns sur cette communication de GreenPeace :

http://www.greenpeace.org/international/en/press/releases/Greenpeace-radiation-team-pinpoints-need-to-extend-Fukushima-evacuation-zone-especially-to-protect-pregnant-women-and-children-/

Bon, ils se sont gourés là dessus : " The annual limit for accumulated dose is 1000 micro Sieverts". En France le seuil sanitaire est de 50 mSv/an

Mais 7 à 10 mSv/h mesurés à Itate, si c'est vrai c'est quand même l'apocalypse, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Klax
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Mar 29 Mar 2011 - 19:22

7 à 10 microSv/h, pas milli...

ça commence à faire pour une ambiance dans une ville...

_________________
J'aime pas les matins...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Mar 29 Mar 2011 - 19:36

john lloyds a écrit:
Mais 7 à 10 mSv/h mesurés à Itate, si c'est vrai c'est quand même l'apocalypse, non ?

C'est 7 à 10 microSv/h et pas 7 à 10 mSv/h) Faites quand même attention aux unités! surtout après l'erreur de TEPCO


Sinon pour ce qui concerne le communiqué de Grennpeace, voila ce que j'ai trouvé:

Sunday, March 20, 2011
Iitate partially included in evacuation zone
Masashi sent the following update regarding the situation in Japan.

"I have passed on your kindest offer to provide temporary housing space in Canada to one official working for Iitate. I am not sure if he is cognizant about our activities of the C-J project, but anyway I have transferred your generous message.

By the way, as of the nuclear power plant, the Japanese government ordered evacuation from the area within a 20 km radius from the plant in Fukushima, and for residents between 20-30km, to stay within their houses or offices.

Part of Iitate is locating within this 20-30km zone away from the power plant.
So the Iitate people are now very concerned about this situation.

According to Nobuhiro's information, residents living in this area have moved to Kanuma-city, Tochigi-prefecture. It is really a sort of coincident that these Iitate people moved to Kanuma-city which is an amalgamated city including Awano- town.

Thanks to fire-fighters' effort to pour water into the power plant and fix up the electric system in the plant, we can observe some symptoms of improvements. However, it is still unpredictable what it would take to solve the problems.

The toll of dead and missing is still increasing and has reached more than 20,000 today. This is the worst record of disaster after the WWII.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Mar 29 Mar 2011 - 19:41

Oups désolé, satanés m

Mais à 10 micro/h, ce qui fait 87.000 micro/an, soit 87 mSv/an, même si c'est pas l'apocalypse, ça reste quand même au dessus du seuil de 50 mSv/an
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Mar 29 Mar 2011 - 20:06

john lloyds a écrit:
Mais à 10 micro/h, ce qui fait 87.000 micro/an, soit 87 mSv/an, même si c'est pas l'apocalypse, ça reste quand même au dessus du seuil de 50 mSv/an
Mais s'il n'y a pas de nouvelle contamination, ça devrait décroître en quelques semaines, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Klax
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Mar 29 Mar 2011 - 20:19

Citation :
Mais s'il n'y a pas de nouvelle contamination, ça devrait décroître en quelques semaines, non ?
ça dépend du radioélément et de sa demi-vie. Si c'est une contamination à l'iode, il n'y aura plus rien effectivement en quelques semaines. Si c'est du césium ou du cobalt, pour ne citer qu'eux, ce sera une contamination sur des années.

Reste à savoir maintenant la nature de la contamination...

_________________
J'aime pas les matins...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Mar 29 Mar 2011 - 20:19

@john: oui je suis d'accord avec toi. Et c'est pour cette raison qu'à priori itate à été depuis le 20 mars en partie évacuée.
Ensuite en fonction d'autre mesure de débit de dose il n'est pas exclue que la zone d'évacuation s'élargisse.

@tiluc: il y a bien une décroissance de l'irradiation puisque l'on était à près de 40 microSv/h le 15/03 et qu'il y a une diminution régulière pour arriver à 8 ou 9 microSv/h le 27.
Par contre il me semble qu'il y ai toujours des rejets radioactifs, donc si la météo change rien n'empêche une nouvelle hausse de la radioactivité à itate. Ensuite les dépôts sont principalement constitués d'iode 131 et de Cs 137. Si la période radioactive du premier permet bien une décroissance en quelques semaine, le Cs avec sa période de 30 ans reste un bout de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact sanitaire   Lun 4 Avr 2011 - 9:53

Bonjour
Je cite une info que j’ai lue hier : La dose la plus élevée reçue par un ouvrier est de 0,17 sieverts (…) [ce] qui n’est pas létal mais peut entraîner à long terme des effets chroniques. (…) Est-ce vrai ?
À bientôt….
Revenir en haut Aller en bas
 
Impact sanitaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 25Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 14 ... 25  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arrêter de tirer son lait : quel impact sur le production de lait
» Famille 0 impact
» Impact de météorite filmé sur la lune
» Ingénieur sécurité sanitaire
» Résultats du contrôle sanitaire de la qualité de l’eau potable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Coin-café, buvette et vente de bonbons :: Débats et decryptage de l'actualité :: Spécial Japon-
Sauter vers: