Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 infos sur réacteur au japon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: infos sur réacteur au japon   Sam 19 Mar 2011 - 14:21

bonjour je voudrais avoir plus d'informations sur les réacteurs au Japon
1- pouquoi aprés l'ârret un réacteur doit être refroidi aussi longtemps cela ce passe t-il dans tous les récteurs ?
2- Que deviennent les dechets dans la piscine aprés l'ârret ?
3-Les doses en mS/h données par les information télé et autre médias sont elles le reflet d'un danger ou simplement des mesures sur l'instant et peut être prises dans des conditions pas les plus favorables.
merci à tous
alain klein
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: infos sur réacteur au japon   Sam 19 Mar 2011 - 14:29

Bonjour,
a) après l'arrêt de réactions de fission nucléaire, il y a toujours une puissance résiduelle engendrant une libération d'énergie qu'il faut évacuer, et cela quel que soit le type de réacteur.
b) je ne comprend pas la question,
c) effectivement, le débit de dose est une grandeur qui permet de quantifier le niveau de danger concernant le risque d'irradiation. Cette grandeur peut être une mesure instantanée ou une valeur max ou une valeur moyenne.

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Fils de Poulain
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: infos sur réacteur au japon   Sam 19 Mar 2011 - 14:44

2) Si j'ai bien compris la question, lorsque le combustible irradié est insuffisamment actif pour le cœur du réacteur, il est sorti de l'enceinte de confinement, et entreposé en piscine à l'extérieur du cœur, mais à l'intérieur du bâtiment qui l'abrite.
En conséquence, les piscine de chaque réacteur peuvent contenir des barre de combustible en début de décroissance avant leur transfert dans une piscine globale. La réaction neutronique est freinée par l'eau borée qui submerge ces barre encore active. Si l'eau s'évapore, que le combustible se retrouve à l'air, il y a redémarrage de la réaction en chaîne, et plus d'enceinte de confinement. D'où le danger de ces piscines qui peuvent être inondées par hélicoptères, sous réserve que le toit soit détruit (ce qui est probablement le cas pour les quatre réacteurs du site). A ma connaissance, les tranches 4, 5 et 6 étaient à l'arrêt lors du séisme.
J'ai bon Fred?
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: infos sur réacteur au japon   Sam 19 Mar 2011 - 15:04

Fils de Poulain a écrit:
J'ai bon Fred?
Houla.... Je suis loin d'être un pro sur les réacteurs, il y a des klowns bien plus au fait que moi, et puis, ça fait une paire d'années que je ne suis plus formateur en QSP...
Mais j'ai quelques restes, notamment lorsque la tranche est à l'arrêt, on décharge le coeur (autrement dit le combustible qui se trouve dans la cuve du réacteur, lui même dans le batiment réacteur (BR pour les initiés)) pour le faire passer par un canal de transfert dans un bâtiment contigu, appelé bâtiment combustible (BK toujours pour les initiés). Si j'ai bien tout suivi, des tranches étaient en arrêt au moment du séisme, et donc le combustible devait être dans ces bâtiments, tout en sachant que ce combustible est stocké dans une piscine, pour évacuer l'énergie qui s'en dégage.
Ce schéma est celui qui est pratiqué dans "nos" réacteurs à eau sous pression, je pense qu'il est le même dans les réacteurs à eau bouillante.
D'autres Klowns viendront certainement compléter, voir modifier, mon post.

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Klax
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: infos sur réacteur au japon   Sam 19 Mar 2011 - 15:25

Bonjour tous,

Après l'arrêt du réacteur, le combustible usé est sorti de ce dernier puis entreposé dans la piscine. Les différents assemblages y séjourneront quelques années, le temps de refroidir suffisamment et de perdre une partie de leur activité. Ils seront toujours hautement irradiants, mais le transport est envisageable.
Je ne sais pas ce que deviennent les assemblages au Japon. En France, ils sont envoyés à La Hague pour retraitement et recyclage. Cette usine retraite le combustible et permet de le recycler afin de faire de nouveaux assemblages, ou de faire des déchets THA vitrifiés.

klax nakunoeil

_________________
J'aime pas les matins...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org
Casing
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: infos sur réacteur au japon   Sam 19 Mar 2011 - 17:40

Klax a écrit:
............
Je ne sais pas ce que deviennent les assemblages au Japon. En France, ils sont envoyés à La Hague pour retraitement et recyclage. Cette usine retraite le combustible et permet de le recycler afin de faire de nouveaux assemblages, ou de faire des déchets THA vitrifiés.
klax nakunoeil

a ma connaissance:
idem pour les assemblages nippons, le PU extrait et ensuit envoyé a Melox pour fabrication d'assemblages Mox, puis les déchets "traités" et les assemblages Mox renvoyés au Japon
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: infos sur réacteur au japon   Dim 27 Mar 2011 - 16:50

Bonjour,

Un réacteur civil, qu'il soit à eau pressurisée ou à eau bouillante comme à Fukushima produira toujours de la chaleur même une fois "stoppé" ("ralenti" serait plus explicite). Pourquoi ? En fait la réaction de fission continue même après la descente (ou la remontée dans le cas des REB) des barres de contrôle et / ou de sécurité. Ce "décalage" tient à l'essence même de la réaction atomique instable recherchée. On considère que, dans des conditions thermiques optimales, le dégagement thermique résiduel sera de 6% juste après l'insertion des barres de "sécurité" soit environ 150 MW à refroidir sur un REB de 2500 MW nominaux pour atteindre 0.5% après 24 heures, toujours dans des conditions thermiques maîtrisées.

Pour information, ceci correspondrait à un débit d'environ 2m3 par SECONDE, à comparer aux 25m3 par SECONDE à puissance nominale, et à comparer également aux 20m3 par HEURE fournis par les moyens mobiles utilisés à Fukushima.

La situation dans les "piscines" est moins facilement décorticable au niveau bilan thermique car, même si les puissances résiduelles des assemblages "usés" sont en principe beaucoup plus faibles, l'opérateur semble en avoir stocké de grandes quantités... Ce seraient ainsi, d'après Tepco, près de dix mille assemblages qui y seraient entreposés, soit plus de 4 fois le combustible présent dans les 6 cœurs de Fukushima-Daïchi. (c.f. Bulletin d'information journalier de l'IRSN du 18 mars).

Sources :

Etude du fonctionnement d'un REB, Lemonnier et al., école Polytechnique,

Le nucléaire expliqué par des Physiciens, Paul Bronche et al.
Revenir en haut Aller en bas
northstar
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: infos sur réacteur au japon   Dim 27 Mar 2011 - 22:19

Citation :
En conséquence, les piscine de chaque réacteur peuvent contenir des barre de combustible en début de décroissance avant leur transfert dans une piscine globale. La réaction neutronique est freinée par l'eau borée qui submerge ces barre encore active. Si l'eau s'évapore, que le combustible se retrouve à l'air, il y a redémarrage de la réaction en chaîne, et plus d'enceinte de confinement.

On évite l'eau borée (faut brasser pour garantir l'homogénéité, gérer la chimie, ça génère plus d'effluents etc). On va privilégier des "casiers" ou "racks" qui contiennent eux-même du bore et le tout dans la piscine à eau (déminéralisée il me semble) Smile
Click -->

L'eau c'est pas cher, ça refroidit bien, et on en met une bonne épaisseur (au moins 5m) pour assurer la fonction de protection contre les rayonnements. Et si on se retrouve sans eau, pas de modération, pas de réaction en chaîne Smile par contre ça s'échauffe et on dégrade les gaines (oxydation, libération d'hydrogène, rupture, dissémination, fonte Sad )

Citation :
Je ne sais pas ce que deviennent les assemblages au Japon. En France, ils sont envoyés à La Hague pour retraitement et recyclage. Cette usine retraite le combustible et permet de le recycler afin de faire de nouveaux assemblages, ou de faire des déchets THA vitrifiés.

Côté Japon, Areva y a construit une usine de recyclage à Rokkasho Mura (démarrage des travaux en 1993...) mais avec une vitrif japonaise qui connaît un "über fail" (Rokkasho Active tests) Au mieux cela redémarrerait en 2012... En attendant les combustibles usés sont entreposés (comme la piscine du site de Fukushima, en plus des piscines réacteurs).
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: infos sur réacteur au japon   Dim 27 Mar 2011 - 22:49

quelque part ca me semble tout simplement aberrant de coller une centrale nucléaire si pres du bord de la mer dans un pays qui a inventé le mot tsunami

la placer a quelques centaines de metres plus loin et surtout un poil plus haut ne couterait quand même pas une fortune pour y amener de l'eau de mer
Revenir en haut Aller en bas
 
infos sur réacteur au japon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le réacteur nucléaire de Flamanville.
» RFI : infos en français facile, et apprendre le français...
» Japon : un parc d'attraction très "réel"...
» Cherche le Dictionnaire Historique du Japon
» Capitulation du Japon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Coin-café, buvette et vente de bonbons :: Débats et decryptage de l'actualité :: Spécial Japon-
Sauter vers: