Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 exposition rayonnement ionisant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: exposition rayonnement ionisant   Lun 28 Mar 2011 - 15:10

Bonjour,

Ayant effectué une intervention sur un équipement , je me suis rendu compte par après que celui comportait une source scellée de césium 137 (activité environ 400 MBQ) et que le responsable du site aurait du occulter la source (je ne possède aucune connaissance en rayonnement ionisant), j'ai donc de ce fait été exposé au rayonnement de cette source ce qui m'inquiète un peu.
Pourriez vous m'indiquer si cette exposition présente un risque (je pense avoir été exposé au maximun durant 15 minutes et cela à une distance d'au moins 10-15cm).

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: exposition rayonnement ionisant   Lun 28 Mar 2011 - 15:35

Bonjour bolbol,

Tu comprendras que les données sont un peu maigres pour te faire une reconstitution de dose précise, je serais donc hyper-maximisant.
Si tu veux des calculs plus précis, il faudra nous donner un peu plus d'infos.
Ultime précaution, je n'ai pas le Delacroix et al. (une des bibles de la PCR qui travaille avec des radionucléides) sous la main donc je fais le calcul sur un fichier Excel.

Ces précautions prises, en estimant que tu es resté 15 minutes à 15 cm d'une source nue de 137Cs/Ba, je trouve 400 µSv.

1- C'est l'équivalent de 50 jours de radioactivité ambiante.
2- Il n'y a aucun effet significatif connu pour une dose aussi faible.

Par contre, être exposé de cette manière et sans information à cette source est à mon humble avis un évènement de radioprotection, qui devrait amener l'utilisateur de cette source à améliorer son organisation de la radioprotection sur son site.

Les klowns, d'accord ou pas d'accord ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: exposition rayonnement ionisant   Lun 28 Mar 2011 - 15:45

Bonjour
Avec une relation empirique j'ai trouvé 0,33 mSv soit 330 µSv.

Donc
1- C'est l'équivalent de 40 jours de radioactivité ambiante.
2- Il n'y a aucun effet significatif connu pour une dose aussi faible.
Je suis d'accord avec Baldaquin.

Par contre, être exposé de cette manière et sans information à cette source est à mon humble avis un évènement de radioprotection, qui devrait amener l'utilisateur de cette source à améliorer son organisation de la radioprotection sur son site.
Complètement d'accord aussi.
Et en tant qu'ancien inspecteur de l'ASN, il y a effectivement des élément à mettre en ordre.


KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: exposition rayonnement ionisant   Lun 28 Mar 2011 - 15:48

rapide calcul:
l'exposition externe pour le Cs 137 est de 1,1.E-6 microSievert/heure à 30 cm pour 1 Bq

Pour une source de 400 MBq, cela fait donc 440 microSievert/heure à 30 cm
soit 1760 microSievert/heure à 15 cm ( 4 fois plus, c'est la loi en 1/d2)
ce qui nous donne pour 15 minutes une exposition de 0,44 mSv.

Cette valeur peut être comparé à la limite d'exposition du "public" qui est de 1 mSv.
Donc je te dirais qu'il n'y a pas de risque pour la santé.

Par contre le responsable du site (et sa PCR) devraient revoir leur copie en radioprotection, il n'est pas normal que tu ait pu intervenir comme ça sur un objet contenant une source.


Edit: doublé par tout le monde. mais au moins on est tous d'accord
Revenir en haut Aller en bas
PEPEJY
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: exposition rayonnement ionisant   Lun 28 Mar 2011 - 15:51

bonjour,

je dirai même plus, il y a vraiment du boulot. Et perso, un signalement d'incident ne serait pas superflu!!!

PPJperplexe

PS : Balda!! Dis donc, le week-end n'a pas été super pour le stade!!! J'ai même vu Monsieur SERVAT lancer des imprécations!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
PEPEJY
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: exposition rayonnement ionisant   Lun 28 Mar 2011 - 15:53

Ouh! la!! ça c'est un sujet qui vient de se faire rafaler!!!

PPJ +1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: exposition rayonnement ionisant   Jeu 31 Mar 2011 - 21:35

Bonjour,

Merci à tous pour vos réponses .

Une dernière question:

J'ai entendu ce matin aux infos que les autorités de la sureté nucléaires s'inquiétaient de l'augmentation des doses de radiations émises lors des examens médicaux et qu'un scanner pouvait émettre jusqu'à 20 msv, ce qui risquait d'engendrer une épidémie de cancer dans les 10 années à venir, qu'en est il réellement et n'il a t'il pas un principe bénéfice/risque?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: exposition rayonnement ionisant   Jeu 31 Mar 2011 - 22:38

Argh*,

Cette petite phrase nous a valu quelques soucis aujourd'hui dans l'hôpital où je travaille.
Surtout qu'elle venait après une évocation de Fukushima, donc l'amalgame a été vite fait.

Certains patients ont même refusé un scanner car ils en avait déjà eu un dans leur vie, il a fallu expliquer, expliquer. Bon après tout cela fait partie du métier et ce sont surtout les manips qui s'y sont collé.

Je te remercie d'avoir dit le principal : il faut évaluer le bénéfice par rapport au risque.

Un risque de 20 mSv pour une personne, on ne sait pas trop ce que c'est. On peut l'estimer* pour une population, pas pour un individu.

En conséquence, on ne sait pas si un examen scanographie va conduire à un cancer chez unn individu, on sait par contre que limiter le nombre de scanner à la population diminuerait le nombre de cancers radioinduits.

Deux principes de radioprotection répondent à ce souci :
. Justification : un scanner ne doit être que si il apporte un réel bénéfice diagnosque au patient.
. Optimisation : tout doit être mis en oeuvre pour que le scanner soit fait avec le moins de rayons X possible

* de plus en extrapolant en dessous de 80 mSv







* au passage bonjour à toi Argh !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: exposition rayonnement ionisant   Jeu 31 Mar 2011 - 23:00

Bonsoir
C'est vrai que la dose moyenne par an et par habitant a augmenté depuis une décennie.
Il faut peut-être dire aussi que c'est plus simple d'avoir une image intérieure que de palper un patient comme on faisait avant.
C'est vrai aussi que ce sont plutôt les personnes âgées qui ont plus d'examens médicaux et dans le même temps on a allongé l'espérance de vie..
Et puisqu'on en est là la fréquence "naturelle" d'apparition dans une population d'un pays industrialisé est de 29 %.
Sur un million de personnes ça fait combien ?
Donc tout ça mis bout à bout...
Enfin quand c'est justifié pas d'hésitation sur la dose.
Et là je suis une des personnes bien placées pour en parler.
J'ai eu droit à trois stents dans les coronaires en novembre et décembre. Bilan des doses : 2,5 gray à la peau et 200 mGy en profondeur sur 20 cm par 20 cm au niveau du coeur.
Si je n'avais pas eu ça, je ne serai plus là pour en parler.
Alors pour moi le choix est TRES VITE FAIT !
Le cancer ? On verra ça... demain, après-demain, à une date ultérieure !
CARPE DIEM
kloug
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: exposition rayonnement ionisant   Jeu 31 Mar 2011 - 23:07

Bonjour Bolbol,

Citation :
ce qui risquait d'engendrer une épidémie de cancer dans les 10 années à venir,
-> extrapolation journalistique?
Je n'ai pas vu ni entendu (grâce à mes oreilles sélectives) de tels propos.

Certes, l'ASN a bien évoqué l'étude des doses engendrées par les réalisations de scanners; oui, j'ai aussi lu dans la presse les 20 mSv corps entier.

Je ne suis pas médecin, mais certainement que ceux-ci utilisent ce principe dont tu parles (du moins, je l'espère).

C'est vrai que ce n'est pas du tout pareil, prendre 20 mSv en un an ou d'un seul coup...

doublée par Kloug


Dernière édition par Antimoine le Jeu 31 Mar 2011 - 23:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: exposition rayonnement ionisant   Jeu 31 Mar 2011 - 23:14

J'en remets une petite couche..
Une anecdote croustillante : un inspecteur de la DSIN avait emmené son film (voyez ce n'est pas tout neuf...) avec lui pour passer un scanner.
Résultat = 21,2 mSv (ce qui corrobore le titre)
Il a bien sûr fallu que la PCR (moi à l'époque) explique au médecin du travail que ce n'était pas une dose professionnelle.
A NE SURTOUT PAS FAIRE. C'est interdit ! Par la réglementation et moi aussi.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: exposition rayonnement ionisant   Ven 1 Avr 2011 - 9:58

Oups, les dernières lignes de mon post précédent ont sauté.
Désolé.

Mais bon, ça rejoint ce que dit Kloug sur le risque collectif à long terme versus le risque à très court terme pour une personne.

@ Kloug, pour moi le dosi donne une Hp(10) à la poitrine, je ne la comparerais à une dose efficace que si la personne est exposée de manière homogène et par exposition externe.
Sur un dosi dans le champ de vue, la personne étant exposée directement sur une partie du corps, je ne suis pas sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: exposition rayonnement ionisant   Lun 4 Avr 2011 - 15:49

Bonjour,

Je pense que cette déclaration est faite pour signaler un abus : quand, d'un point de vue diagnostique, on peut se contenter d'une radiologie, nos radiologues préfèrent un scanner, quand une échographie suffit, on fait quand meme un scanner.
Le scanner est beaucoup plus irradiant qu'une radio (et évidemment plus nocif qu'une échographie) mais ca, je ne l'apprend à personne.
Je pense qu'on revient sur l'éternel problème de justification des examens, comme pour les radios au lit et c'est surement ca (entre autres) qu'ils ont voulu relever en faisant ce signalement. Il ne s'agit souvent que d'une histoire de budget, de rapidité, de praticité et moins pour la pertinence de l'examen.
Peut-être qu'il s'agit d'un évènement précurseur à un décret sur la justification des actes diagnostiques, sait-on jamais.

Marianne
Revenir en haut Aller en bas
Verdonckium 485
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: exposition rayonnement ionisant   Mer 6 Avr 2011 - 19:48

On dirait que tout le monde découvre tout d'un coup un TAP, c'est 10 mSv en dose efficace alors en deux passage, ca fait 20 mSv (ca depend beaucoup des machines et surtout des parametres d'acquisition), tres content pour toi Kloug, tu n'auras pas d'effets déterministes, je te passe le bonjour de Geneviève
Revenir en haut Aller en bas
 
exposition rayonnement ionisant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 11ème exposition à Fauverney organisée par T'ouche d'Arts
» exposition Beckett à Beaubourg et Atget à la BNF
» exposition Beckett à Beaubourg jusqu'au 25 juin
» Exposition: du Perche au Nouveau-Monde, une aventure humaine
» Exposition, ensoleillement et cie...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Un peu de théorie :: Physique nucléaire et radioactivité-
Sauter vers: