Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 mystère dosimétrique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: mystère dosimétrique   Lun 4 Avr 2011 - 11:24

cabinet d'ODF
salle de PANO de 15 m² à la cave
poste de tir sous forme d'une piece attenante de 4 m²
plombée avec lucarne plombée dans la porte
Siemens XG2 DS/DS CEPH ( Pano + télécrane )

1 dosimetre d'ambiance DANS la salle PANO a 3,5 m de l'engin
1 dosimetre d'ambiance dans la salle de tir coincé sur le fil d'arrivée de courant du "coup de poing" et situé "à vol d'oiseau a 2 m de la PANO
les assistantes ( qui effectuent le travail complet de radiographie .....) portent toutes des dosimetres
elle ne sont présentes aupres du patient que dans des cas exceptionnels

les resultats me laissent perplexe

les 2 praticiens ont 0,24 et 0,25 mSv/ 12 mois

les assistantes
0,17
0,21
0,24
et 0,24
pour 12 mois


en ambiance j'ai sur 9 mois seulement en doses cumulées
en valeur X-Gamma
rien pour le témoin général
0,20 pour celui DANS la salle radio
0,25 dans la salle de tir


comme vous voyez , c'est assez incompréhensible

que faire ?

PS : pas de radon dans la région ( N-PdC )
Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Lun 4 Avr 2011 - 14:13

J'ai un cas un peu similaire dans un cabinet que je viens de reprendre où la secrétaire qui porte un dosimètre (va savoir pourquoi mais dans le cas présent, je vais lui laisser) a une dosimétrie similaire à celle du chirurgien dentiste alors qu'elle ne quitte jamais son poste. Pour le moment, je soupçonne le dentiste de ne pas porter le sien.

Cabinet d'ODF. Donc, pas de rétro, que la pano et selon la coutume en vigueur (arg !), seules les AD prennent des clichés ? C'est ça ?

Ton dosimètre d'ambiance dans la salle de tir est à proximité de l'occulus ? Ce dernier aurait-il des fuites ? Ca pourrait expliquer les résultats du dosimètre d'ambiance et de ceux des AD éventuellement, non ?

Où sont les praticiens pendant les tirs ? Dans des salles attenantes au local pano ?

Si c'était moi, je commencerais par refaire l'étude de poste et prendrais des mesures aux postes des praticien et en différents points dans la salle pano.

La faible dose cumulée du dosimètre dans la salle pano est curieuse. As-tu essayé de le déplacer dans la salle ? Je me permets de te demander ça car j'ai eu quelques surprises avec les pano lors de la prise de mesure avec mon FH 40 ...
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Lun 4 Avr 2011 - 15:35

Merci de ton intérêt Scully

- j'ai un vague soupcon sur cet occulus en 2 partie étranges
1 portion vitrée circulaire + un ajout a l'interieur en debord avec du plexi autour

une assistante collée a la "fenêtre pourrait voir du rayonnement diffusé passer a travers une vitre qui serait "non plombée et difusser latéralement a travers les débords en plastiques pour irradier sa poitrine ainsi que le dosimetre d'ambiance "au poste de tir" situé sur le coté de la porte

c'est une première hypothèse

- l'IRSN contactée me laisse entendre que du rayonnement tellurique peut apparaitre de manière plus importante dans la salle de tir que dans la salle de PANO elle même ( second dosimetre d'ambiance ) et dans tous les cas plus que sur le témoin qui est aussi dans une cave mais différente

"les mystères du monde souterrain" en quelque sorte

j'ai dans l'idée de demander aux praticiens s'ils ne me feraient pas une petite "ventilation" de toutes ces caves

est ce une bonne idée ???

NB : les praticiens sont 2 étages au dessus...ca n'explique pas leur exposition

NB2 : j'ai rapproché le dosimetre de la salle de PANO pour avoir la même distance que jusqu'à la porte de la salle de tir

NB3 : Je me suis "arrangé" avec un aimable technicien Socotec pour obtenir une mesure à 1 m de la PANO , gratuite , Norisko, qui ne l'vait pas faite lors du CT RP ext ( je n'étais pas encore désigné ) voulait refaire payer...
64 kV 8 mA 14,1 sec 64,5 microsV/heure à 1 m 6 panos MAX/heure pour 8 h et 15 j / mois => limite ZS 1,5 m
Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Lun 4 Avr 2011 - 15:58

Franchement, pour la dosi des praticiens, je sèche ...
Revenir en haut Aller en bas
PEPEJY
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Lun 4 Avr 2011 - 17:37

Je vais faire le grand candide sur ce coup!! Des dosi qui restent fixés aux blouses, et des blouses qui sont utilisées par d'autres!!!

Une blouse laissée accrochée dans la salle PANO?

des dosimètres individuels pas neufs??(çe s'est bien vu avec des machines du CEA)

OK! les filles je sors!!!!

PPJ
Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Lun 4 Avr 2011 - 22:12

PEPEJY a écrit:

des dosimètres individuels pas neufs??(çe s'est bien vu avec des machines du CEA)

Autant les dosi laissés sur des blouses entreposées n'importe où ne m'étonnerait pas, autant ça, je n'y aurai jamais pensé !
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Lun 4 Avr 2011 - 22:14

Bonsoir,
tu ne présentes que des résultats dosimétriques annuels, tu ne les as pas en mensuel/trimestriel?
Concernant l'oculus, lors du contrôle de mise en service ou périodique RP, tu dois bien avoir une mesure de débit de dose derrière, non?
Ce qui me titille le plus, c'est la valeur de dose dans la salle pano, elle est du même ordre de grandeur qu'à l'extérieur de la salle....

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
PEPEJY
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Lun 4 Avr 2011 - 22:26

Scully a écrit:
PEPEJY a écrit:

des dosimètres individuels pas neufs??(çe s'est bien vu avec des machines du CEA)

Autant les dosi laissés sur des blouses entreposées n'importe où ne m'étonnerait pas, autant ça, je n'y aurai jamais pensé !

Bon c'est vrai que ça me semble très gros, mais j'aime bien faire preuve d'imagination!! Mais soyons fou geek

PPJ
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Mar 5 Avr 2011 - 8:30

Scully a écrit:
PEPEJY a écrit:

des dosimètres individuels pas neufs??(çe s'est bien vu avec des machines du CEA)

Autant les dosi laissés sur des blouses entreposées n'importe où ne m'étonnerait pas, autant ça, je n'y aurai jamais pensé !

Ca s'est déjà vu ici aussi.... silent :

Des dosimètres ayant enregistrés des doses pour des personnes qui ne portaient par leur dosimètres...
L'explication du fournisseur a été quelque chose du genre : "c'est un reste, ils ne se vident pas entièrement...", "il y a une marge d'erreur de 20 à 30%...", etc...
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Mar 5 Avr 2011 - 8:35

Fred a écrit:
tu ne présentes que des résultats dosimétriques annuels, tu ne les as pas en mensuel/trimestriel?...

dosimetres trimestriels comme l'ambiance
les resultats sont réguliers
tu divises le cumulé et c'est pareil

Fred a écrit:
Concernant l'oculus, lors du contrôle de mise en service ou périodique RP, tu dois bien avoir une mesure de débit de dose derrière, non?.
0,25 usV / heure => rien

Fred a écrit:
Ce qui me titille le plus, c'est la valeur de dose dans la salle pano, elle est du même ordre de grandeur qu'à l'extérieur de la salle....

voici la salle , on distingue le dosimetre "PANO" situé dans la salle et posé sur le mur opposé a la PANO ( a l'extrême gauche de l'image )
je l'ai immédiatemment déplacé pres du désodorisant du mur de gauche ...

Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Mar 5 Avr 2011 - 9:00

salariée 1 : 0,07 0,05 0,09 => 0,21
salariée 2 : 0 0,08 0,09 => 0,17
salariée 3 : 0,08 0,06 0,10 => 0,24
salariée 4 : 0,1 0 0 => 0,10
praticien 1 : 0,08 0,09 0,08 => 0,25
praticien 2 : 0,08 0,08 0,08 => 0,24
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Mar 5 Avr 2011 - 9:29

Qu'un dosimètre déconne je veux bien, mais 6, et 3 trimestres d'affilés, ça fait beaucoup affraid (quoi que 3 présentaient une dose inférieure au seuil de détection).
Autre question : où sont stockés les dosimètres en dehors des heures de travail? Ils le sont bien avec le témoin?

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
CybeRX
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Mar 5 Avr 2011 - 11:33

Bonjour,

Mystere, mystères... non, pas la glace... (roooo je blague ou quoi?!)

Une possibilitée serait de mettre en place un dosimètre opérationnel pendants quelques semaines (puis exploitation des graphiques), ça permettrait peut etre d'obtenir quelques données suplémentaires.

Les doses que tu donnes c'est bien du Hp 10?

CybeRX
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Mer 6 Avr 2011 - 13:17

Voici des infos toutes fraîches

le tableau des dosimetres est donc situé au sous sol

les praticiens ont la même dosimetrie que le personnel mais n'interviennent jamais au sous sol
ils sont au RDC et a l'etage respectivement

Je suis passé ce matin visualiser ce tableau des dosimetres
Je n'y ai pas trouvé le témoin général
Il était au RDC à l'accueil

je l'ai fait redescendre imédiatemment

conclusion provisoire :

Le témoin situé au RDC ne recoit pas de tellurique alors que l'ensemble des dosimetres en recoit 14 heures pas nuit en restant au sous sol

les quelques erreurs passageres de rangement expliquerait les rares mesures inexistantes

J'ai rapproché le dosimetre DANS la salle PANO a equidistance de celui situé dans la salle de tir
J'ai place celui de la salle de tir contre la vitre plombée

Dorénavant la logique voudrait que la dose de tellurique reçue 24h / 24h par le dosimetre témoin annule en totalité les doses occasionnelles relatives à la présence des personnels au sous sol
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Mer 6 Avr 2011 - 19:31

Effectivement, ca pourrai expliquer les résultats!

PS: Il faudrait peut être étudier la question d'un dépistage Radon au sous sol...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Mer 6 Avr 2011 - 19:39

huuummm

ca te paraitra peut être bête mais étant donné ma position ( tu vois perpignan ? c'est en face....)
je suis dans la zone < 50 Bq /m cube

ca risque de paraitre un tantinet présomptueux que de détecter qulque chose non ?
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Mer 6 Avr 2011 - 20:16

Certe, on est peut être pas dans un département ou le dépistage Radon est obligatoire mais, si on lit le code de la santé publique:

Section 2 : Exposition aux rayonnements ionisants d'origine naturelle (Article R1333-13 à Article R1333-16)

Article R1333-13
(Décret nº 2006-676 du 8 juin 2006 art. 2 Journal Officiel du 10 juin 2006)
(Décret nº 2007-1582 du 7 novembre 2007 art. 11 Journal Officiel du 9 novembre 2007)

I. Conformément aux dispositions de l'article L. 1333-10 et sous réserve des dispositions du code du travail relatives à la protection des travailleurs, le chef de l'entreprise met en place, pour toute activité professionnelle dont les caractéristiques répondent à une des conditions définies ci-après, une surveillance de l'exposition aux rayonnements ionisants d'origine naturelle et fait réaliser une estimation des doses auxquelles les personnes sont susceptibles d'être soumises du fait de cette activité. Sont concernées :
1º Les activités professionnelles au cours desquelles ces personnes sont soumises à une exposition interne ou externe impliquant les éléments des familles naturelles de l'uranium et du thorium;...


Etant la PCR du cabinet, et maintenant que tu as le doute sur la présence de Radon, je ne pourrai que t'encourager à leur proposer de mettre en place un dépistage de ce gaz radioactif.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Mer 6 Avr 2011 - 20:32

hum !

et concretement c'est la sonde a 20-30 euros qu'on met 3-6 mois dans la piece ?
Revenir en haut Aller en bas
Verdonckium 485
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Mer 6 Avr 2011 - 22:16

Moi je vous dit que certain dosimétre mesure autre chose que la dose travailleur, la preuve lorsque je conservé mon dosi op le week end allumé, il y a au moins 2 a 3 micro Sv par jour, pire encore, je viens d'apprendre que les dosi LCIE prennent l'avion pour être lu au USA. Alors voila, je m'interroge également sur certaines valeures
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Jeu 7 Avr 2011 - 8:07

D'où l'intérêt de toujours laisser son (ses) dosimètre(s) AVEC le témoin en dehors des périodes de port/travail thanks
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Jeu 7 Avr 2011 - 9:43

Verdonckium 485 a écrit:
Moi je vous dit que certain dosimétre mesure autre chose que la dose travailleur, la preuve lorsque je conservé mon dosi op le week end allumé, il y a au moins 2 a 3 micro Sv par jour,
oui les dosimètre électronique n'ayant pas de dosimètre témoin, ils incrémentent le bruit de fond ambiant.
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Jeu 26 Mai 2011 - 19:36

j'ai mesuré le débit de dose ambiant

il est de :
80 dans la salle du générateur
90 environ dans la salle de tri
100 au tableau des dosimetres
75 au rez de chaussée

le tout en nanoSv / heure

quelle conclusion en tirer ? ( j'en ai 140 /h dans mon cabinet et rien sur mes dosis..)
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Jeu 26 Mai 2011 - 20:13

voici les resultats des individus

je rappelle que les praticiens ne tirent aucun cliché


la dosimétrie ambiante :

dans l'ordre T2/2010 ; T3/2010 ; T4/2010 ; T1/2011 ( donc les mêmes périodes )

TEMOIN : 0 ; 0 ; 0 ; 0
AMB 1 (poste de tir ) : 0,10 ; 0,06 ; 0,09 ; 0
SALLE PANO (dans la salle de radio ) : 0,08 ; 0,05 ; 0,07 ; 0,06
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Ven 27 Mai 2011 - 8:17

Diabolo a écrit:
je rappelle que les praticiens ne tirent aucun cliché
Ha bon! mais qui est-ce alors?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Argh
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Ven 27 Mai 2011 - 15:50

Juste une précision, vu que je n'avais pas vu la remarque de Verdonckium 485, postée en avril, les dosimètres de Landauer sont lus en France, par des opérateurs français et des validés par des techniciens français (enfin je crois, j'ai pas vérifié leurs papiers modo2 un par un).

Les détecteurs sont fabriqués aux USA et voyagent avec des témoins de transports, pour vérifier leur état. Donc pas de problème de ce côté là, je te rassure .

Pour la remarque de Niko sur le radon potentiel, les dosis passifs sont insensibles aux alpha. Donc ce n'est pas ça non plus.

A creuser.
Revenir en haut Aller en bas
 
mystère dosimétrique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Non-rendu film dosimétrique
» suivi dosimétrique individuel journalier
» Jersais: La Trique Marchéthie.
» Photo Mystère
» Le mystère de la disparition des abeilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: