Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 mystère dosimétrique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Argh
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Ven 27 Mai 2011 - 15:50

Juste une précision, vu que je n'avais pas vu la remarque de Verdonckium 485, postée en avril, les dosimètres de Landauer sont lus en France, par des opérateurs français et des validés par des techniciens français (enfin je crois, j'ai pas vérifié leurs papiers modo2 un par un).

Les détecteurs sont fabriqués aux USA et voyagent avec des témoins de transports, pour vérifier leur état. Donc pas de problème de ce côté là, je te rassure .

Pour la remarque de Niko sur le radon potentiel, les dosis passifs sont insensibles aux alpha. Donc ce n'est pas ça non plus.

A creuser.
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Ven 27 Mai 2011 - 22:46

merci de ton expertise arrgghh !

elle m'est tres utile et je l'attendais
Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Ven 27 Mai 2011 - 23:42

Bizarre la dosi d'ambiance : même dose de part et d'autre de la porte ?
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Sam 28 Mai 2011 - 0:20

Même interrogation que Scully...
As-tu la certitude que la cloison / porte ou huisserie devant la commande d'exposition est bien plombée Question
Le plombage est toute hauteur ou s'arrête-t-il à 2m00, pouvant engendrer un effet de ciel Question
A part ça, pout l'unstant, je sèche...
Et pis, c'est l'heure de faire dodo Sleep

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Sam 28 Mai 2011 - 8:35

Scully a écrit:
Bizarre la dosi d'ambiance : même dose de part et d'autre de la porte ?

pas tant que ca puisque ma zone surveillée fait grosso modo 1/3 de la surface de la piece
et que le dosi était trop loin

je l'ai rapproché a 2,5 m et j'ai descendu le TEMOIN du RDC au S/s sol

ce sont les 2 mesures que j'ai prises dans l'urgence...

la suite dans 3-6 mois
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Sam 28 Mai 2011 - 10:37

Bonjour Diabolo,
oui, mais ton équivalence plomb fait au moins 1 mm, non?
Pour l'effet de ciel, en fait, ça ne peut pas être ça, car ton dosimètre à la commande d'exposition est placé contre la cloison, on verrait l'effet de ciel si on se reculait d'1m de la cloison.
Et puis, un débit de dose de 0,080 µSv/h dans la salle de radiologie pendant le fonctionnement du panoramique dentaire, ça m’interpelle un peu.... Suspect
Je viens de me rendre compte que je reste fidèle à moi même (et puis, moi, ça m'arrange...) : c'est déjà une remarque que j'avais formulé le 04 Avril... (ddd identique dedans et dehors..)

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Sam 28 Mai 2011 - 11:27

Fred a écrit:
Et puis, un débit de dose de 0,080 µSv/h dans la salle de radiologie pendant le fonctionnement du panoramique dentaire, ça m’interpelle un peu.... Suspect

Par débit de dose ambiant, j'ai cru que Diabolo parlait du bruit de fond confused
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Sam 28 Mai 2011 - 12:33

Fred a écrit:
oui, mais ton équivalence plomb fait au moins 1 mm, non?

oui la piece est en grosse maçonnerie , les portes blindées

Fred a écrit:
Pour l'effet de ciel, en fait, ça ne peut pas être ça, car ton dosimètre à la commande d'exposition est placé contre la cloison, on verrait l'effet de ciel si on se reculait d'1m de la cloison.
je l'ai déplacé contre la vitre plombée ( voir plus tard)

Fred a écrit:
Et puis, un débit de dose de 0,080 µSv/h dans la salle de radiologie pendant le fonctionnement du panoramique dentaire, ça m’interpelle un peu.... Suspect
HORS fonctionnement , c'est le bruit de fond

Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Sam 28 Mai 2011 - 14:19

Les portes oui, mais les huisseries......

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Dim 29 Mai 2011 - 2:48

Argh a écrit:
Pour la remarque de Niko sur le radon potentiel, les dosis passifs sont insensibles aux alpha. Donc ce n'est pas ça non plus.
Je suis d'accord avec toi les dosimètres passifs ne sont pas sensible aux alpha. Mais ce ne sont pas les seuls rayonnements émis lors de la désintégration du radon...

PS: Je ne tien pas à affirmer que l'hypothèse du radon est forcément juste, seulement quelle est plausible.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Mar 16 Aoû 2011 - 15:05

Hello

l'integralité des dosimetres poitrine du second trimestre affiche ZERO ( < 0.005 )

le temoin affiche ZERO
le dosimetre du poste de tir ZERO
le dosimetre situé a environ 3 m de l'ensemble radiogene 0,06 et peau 0.08

suite au deplacement du témoin général à la cave ......????

peut être

en tous cas des résultats qui sont "dans la norme"

à suivre
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Mar 17 Avr 2012 - 17:14

bonjour je fais suit aux précedents messages sur mon "mystère dosimétrique"

voici en quelques images le résumé des résultats obtenus après déplacement d'un dosimètre témoin d'un rez de chaussée vers une cave ou sont rangés les dosis poitrine le soir


au début de 0,17 à 0,32 mSv dans un établissement parfaitement protégé contre l'exposition vis à vis d'une panoramique dentaire

Les praticiens ( les plus dosés ) ne tirent jamais un cliché et ne travaille pas au sous sol ou est la pano !!!




en Février 2012 on est descendu de 0.0 à 0.13 mSv / 12 mois



en Avril 2012 plus qu'une personne exposée à 0,05 mSv / 12 mois

aucun changement dans l'exploitation des générateurs

Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Mer 18 Juil 2012 - 17:11

Et finalement, tu as résolu ton mystère ?
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Mer 18 Juil 2012 - 18:39

bin OUI et...NON

oui , puisque j'ai réussi à supprimer totalement l'exposition sur les dosis personnels , sans aucun changement de leurs habitudes de travail

non , car au final , je ne sais pas ce qui pouvait entrainer une dose à la cave sur les dosis
Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Jeu 19 Juil 2012 - 0:06

Objet radioactif ? (peinture au radium ...)
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Jeu 19 Juil 2012 - 7:56

disons , quelque chose qui "excite" un dosimetre mais que ma FH 40 GL-10 ne détecte pas

là je cale
Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Jeu 19 Juil 2012 - 16:13

Diabolo a écrit:
bin OUI et...NON

oui , puisque j'ai réussi à supprimer totalement l'exposition sur les dosis personnels , sans aucun changement de leurs habitudes de travail

non , car au final , je ne sais pas ce qui pouvait entrainer une dose à la cave sur les dosis

Et l'effet de ciel ? Je suis face à ce cas dans un cabinet similaire au tien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Jeu 19 Juil 2012 - 19:39

On est bien d'accord que ce qui est noté 'dose efficace' dans tes tableaux c'est la Hp(10) telle que te la renvoie ton fournisseur de dosimétrie passive ?
Et quelles sont les résultats de l'Hp(07) ?
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Ven 20 Juil 2012 - 9:04

le retour est celui du siseri et de l'IRSN

il n'y a aucune précision de ce type...

en réalité les résultats sont moins détaillés que ceux de l'ambiance en retour papier

de toutes façons il y a beaucoup à dire sur la clarté des informations délivrées ( mais c'est bien entendu un autre sujet )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Ven 20 Juil 2012 - 11:11

Oui, mais tu peux demander au fournisseur des dosis passifs, même maintenant, un tableau des mesures à 10 et 0,07 mm d'écran, sans passer par SISERI.

J'explique la raison de ma question.
Une chose que voient les dosimètres passifs et pas le FH40 sont les électrons, qu'ils soient issus de désintégration bêta ou de générateurs haute ou moyenne tension.
Piste peu probable, mais autant l'étudier pour mieux l'écarter.

Pour la piste très intéressante de Scully, il faut connaître la position exacte et l'orientation lors des mesures. Toi seul peut donc la creuser.
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Ven 20 Juil 2012 - 11:34

l'effet de ciel ?

nous sommes dans une cave
dans une salle de pano avec 2 portes plombées
des dosis poitrine qui enregistrent une dose alors que certains
( les praticiens )
travaillent au rez de chaussée ou au 1er étage le jour

la nuit par contre les dosis se trouvent tous à la cave , en dehors de la salle pano (10m env )
sauf, au début , le TEMOIN qui était stocké au rez de chaussée

en fait tout se passe comme si les dosis poitrine recevaient de la dose la nuit en dehors de toute activité humaine
Revenir en haut Aller en bas
lombardo andaluz
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Ven 20 Juil 2012 - 11:50

SISERI ne permet pas l'accès à Hp(0,07) ??? ou bien est-ce certains laboratoires de dosimétrie passive qui ne transmettent pas les "détails"??? ou bien encore n'est-ce pas à l'attention exclusive du médecin du travail ???

Je suis un peu paumé avec ces modalités d'accès aux données de dosimétrie individuelle !
Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Ven 20 Juil 2012 - 12:11

Diabolo a écrit:
l'effet de ciel ?


Tu peux avoir cet effet si tes parois ne sont plombées qu'à hauteur de 2m : Sujet sur l'effet de ciel
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: mystère dosimétrique   Ven 20 Juil 2012 - 12:17

"Effet de ciel" est un terme impropre, à la base uniquement pour les interactions entre les rayonnements et l'air* et désormais très utilisé également pour les interactions avec les matériaux du plafond.

Comprend donc : qu'y a-t-il entre le haut de la porte plombée (dès le chambranle) et la voûte de la cave. Un simple placo, des ventilations, des gaines électriques, etc ?
Des interactions pourraient induire des doses variant rapidement avec la distance, derrière la porte.

Il y a un sujet sur l'effet de ciel ici. [EDIT : doublé par Scully]

Si le haut de la porte touche directement la voûte, c'est pas un cabinet de dentiste qu'il faut mettre dans cette cave, c'est du vin Very Happy.

* peu probables de près, mais plus sur plusieurs mètres
Revenir en haut Aller en bas
 
mystère dosimétrique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Non-rendu film dosimétrique
» suivi dosimétrique individuel journalier
» Jersais: La Trique Marchéthie.
» Photo Mystère
» Le mystère de la disparition des abeilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: