Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 La zone 20-30 Km de Fukushima : Vous dites "confinement" ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La zone 20-30 Km de Fukushima : Vous dites "confinement" ?   Lun 4 Avr 2011 - 15:09

Un confinement c'est mettre à l'abri provisoirement des populations qui pourraient être exposées à une dose "moyenne" de radioactivité.

Le seuil généralement appliqué pour cette mesure est de 20 mSv sur une période de plus ou moins 2 jours.

Je crois que tous les experts seront d'accord sur l'aspect provisoire de cette mesure qui ne devrait pas en théorie excéder 48 heures. Au-delà de cette période, les doses cumulées impliquent des réponses différentes (évacuation).

Un confinement c'est aussi utiliser la relative protection de bâtiments assez lourds qui, idéalement, devront être le plus étanches possible afin d'éviter des infiltrations de poussières radiotoxiques. Qu'en est-il de l'habitat traditionnel du monde rural Japonais, souvent léger ?

C'est également regrouper des populations dans des lieux communs, idéalement sécurisés, en vue de faciliter le déploiement de mesures ultérieures d'évacuation.

Autant de mesures qui semblent parfaitement inadaptées dans la zone "de confinement recommandé" de 20 à 30 Km autour de l'accident par les autorités Japonaises. Peu d'informations circulent - y compris au sein des populations concernées -, du provisoire qui s'éternise, un plan d'évacuation plusieurs fois refusé par les autorités, tout ceci est-il vraiment sérieux ?

Des spécialistes peuvent-ils nous éclairer sur cette ambiguïté ?






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La zone 20-30 Km de Fukushima : Vous dites "confinement" ?   Lun 4 Avr 2011 - 18:30

Bonsoir
Le problème c'est que dans cette zone entre 20 et 30 km ça fait beaucoup de monde à évacuer et qu'après un tremblement de terre plus un tsunami, il n'y a plus par exemple les bus et les chauffeurs de bus et l'organisation qui va bien pour sortir tout le monde de cette zone.
Il y a eu de l'ordre de 110 000 personnes qui ont été contrôlées avec plus d'une centaien au-dessus de la valeurs de 100 000 coups par minutes, ce qui correspondrait à un débit d'équivalent de dose supérieur à 1 µSv/h d'après ce que j'ai pu lire.
J'ai très peur que cette situation provisoire dure encore. Nos pauvres amis japonais sont franchement dans une galère totale.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La zone 20-30 Km de Fukushima : Vous dites "confinement" ?   Jeu 7 Avr 2011 - 19:04


http://www3.nhk.or.jp/nhkworld/french/top/news01.html

Possibilité d'expansion de la zone d'évacuation autour de Fukushima Dai-ichi

Le porte-parole du gouvernement japonais a laissé entendre qu'un nouvel ordre d'évacuation pourrait être publié à l'intention des résidents, vivant dans les régions allant jusqu'à 30 kilomètres de la centrale Fukushima Dai-ichi.

A l'heure actuelle, les résidents des zones jusqu'à 20 km ont été évacués, tandis que ceux qui habitent entre 20 et 30 km ont été invités à rester calfeutrés chez eux.

Ce jeudi, Yukio Edano, le chef du secrétariat du Cabinet, a déclaré à la presse que le gouvernement examine les normes selon lesquelles les ordres d'évacuation devraient être donnés, en tenant compte des expositions cumulées aux radiations dans la région.

M. Edano a également fait allusion aux requêtes des personnes évacuées qui souhaitent retourner temporairement dans leur foyer, avant le 11 avril, à l'intérieur de la zone de 20 km pour y rassembler certains biens précieux et des objets de première nécessité.

Toutefois, M. Edano a estimé qu'il sera difficile d'accéder à ce souhait des résidents pendant le premier mois à compter du 11 mars, étant donné la situation qui ne s'améliore guère à la centrale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La zone 20-30 Km de Fukushima : Vous dites "confinement" ?   Jeu 7 Avr 2011 - 20:10

Merci Ruth, j'étais passé à côté de cette info. Certaines zones à 30 Km étaient à 50µSv/h et récoltaient la dose annuelle admissible en 1 journée et la limite d'évacuation en 3 semaines... Je suis soulagé que M. Edano ait pris cette décision conforme à l'attente des populations et des autorités locales.

Domo arigato Edano Sama.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La zone 20-30 Km de Fukushima : Vous dites "confinement" ?   Jeu 7 Avr 2011 - 21:18

bonsoir Trifouillax,

en fait c'est un peu compliqué d'évacuer les gens quand il n'y a pas de fuel, plus d'infrastructures et que les chauffeurs ne veulent pas penetrer dans la " zone" " radioactive.
Il y avait enormement à faire dans la région.. peut etre ont ils " attendu" car il fallait le temps d'y voir plus clair suite au tsunami ?
routes , voies ferrées et ponts détruits.
raffineries détruites = plus de fuel, donc plus de transports, et ce qu'il s'ensuit.
plus d'electricité.
pas d'eau potable.
hopitaux sans eau, electricité, sans chauffage,sans nourriture, en panne de médicaments, personnel parfois mort, ou ne pouvant pas venir par manque de fuel ( fonctionnant à 60% des effectifs, epuisés ), devant soigner un afflux de blessés.
la population est à 25% en moyenne > à 65 ans dans la prefecture de fukushima ( plus fragile, beaucoup de personnes agées, beaucoup de dialysés, de diabétiques et malades cardiaques)
refugiés dans les centres :
toujours ce probléme d'approvisionnement en eau et nourriture, entassement, donc risque de maladies contagieuses, état de choc et maladies mentales suite au traumatisme. pas de médicaments au début..
http://www.wpro.who.int/NR/rdonlyres/DE6CD789-ED92-459D-A213-A922E748DD44/0/JPNSitrep256April.pdf

Et en plus , une centrale trés " limite", de la radioactivité ( eau, sol, air , mer ) ( et tout ce qu'il en découle )
plus des cadavres radioactifs dont on ne sait que faire ( pas de crémation ) et que personne ne veut aller chercher.

Je pense que l'apocalypse doit ressembler un peu à cela.

question : la dose annuelle admise au japon est de combien ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La zone 20-30 Km de Fukushima : Vous dites "confinement" ?   Ven 8 Avr 2011 - 8:36

Bonjour
Pour les travailleurs c'est 100 mSv/5ans.
Je ne sais pas s'ils l'ont traduit à 20 mSv/an.
Pour les situations d'urgence ils avaient le même référentiel (CIPR, BSS AIEA): 100 mSv pour une opération (qu'ils ont porté à 250 mSv).
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La zone 20-30 Km de Fukushima : Vous dites "confinement" ?   Ven 8 Avr 2011 - 13:38

bonjour Gloug
je me lance.. Smile
si les lieux sont à 100mS/ heure, en théorie, le travailleur a recu en une heure" sa dose " pour les 5 ans à venir ? ou est ce que c'est plus compliqué que cela à calculer ?
( sachant que des taux de radiations de 400 mSievert/ h voir plus, existent à certains points de la centrale , et que tous les travailleurs de fukushima n'ont pas de dosimétre , je m'inquiéte un peu pour eux )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La zone 20-30 Km de Fukushima : Vous dites "confinement" ?   Ven 8 Avr 2011 - 13:59

Bonjour
J'ai bien précisé dans le cas de la situation d'urgence c'est 100 mSv pour une opération.
Et pour tout vous dire nous avons les mêmes dispositions en France.

Un extrait du code de la santé publique :
Article R. 1333-86. - Pour une intervention en situation d’urgence radiologique identifiée, des niveaux de référence d’exposition individuelle, constituant des repères pratiques, exprimés en termes de dose efficace, sont fixés comme suit :
a) La dose efficace susceptible d’être reçue par les personnels du groupe 1, pendant la durée de leurs missions, est de 100 millisieverts. Elle est fixée à 300 millisieverts lorsque l’intervention est destinée à protéger des personnes ;
b) La dose efficace susceptible d’être reçue par les personnels du groupe 2 est de 10 millisieverts.

Un dépassement des niveaux de référence peut être admis exceptionnellement, afin de sauver des vies humaines, pour des intervenants volontaires et informés du risque que comporte leur intervention.
La dose efficace intègre l’ensemble des doses reçues par exposition interne et externe. Elle est évaluée selon les modalités définies en application de l’article R. 1333-10.
Les personnels appelés à intervenir doivent bénéficier de protections individuelles et être munis de dispositifs dosimétriques appropriés.
En aucun cas la dose efficace totalisée sur la vie entière d’un intervenant ne doit dépasser 1 sievert.


Les autorités japonaises ont d'ailleurs décidé d'aller jusqu'à 250 mSv pour les intervenants.
Actuellement selon les informations que nous avons, 21 d'entre eux ont dépassé la valeur des 100 mSv sans qu'aucun ne dépasse les 250.
Le problème de la dotation en dosimètre a été réglé (toujours selon nos informations).

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La zone 20-30 Km de Fukushima : Vous dites "confinement" ?   Ven 8 Avr 2011 - 16:29

Pour Ruth la dose "limite" pour l'exposition de la population Japonaise est théoriquement de 1 mSv. Des mesures de confinement sont recommandées à partir de 10 mSV puis d'évacuation / confinement étendu (shelter) au-delà de 50 mSv.

Ces derniers chiffres restent très théoriques et posent de gros problèmes d'application sur le terrain. Les exercices (sur le territoire national) ne sont pas très précieux dans ce domaine car les populations - parfois même les autorités locales - ne jouent que rarement le jeu. En cas d'accident réél, la résultante de cette inertie se combine fréquemment avec le délai de "traitement de l'alerte" de l'opérateur auquel s'ajoute celui des autorités régionales ou nationales concernées...

Tout ceci est d'ailleurs encore à peu près valable pour des accidents civils mais devient carrément de l'utopie en cas d'accident dans un complexe militaire comme à Windscale (niveau 5+) en Grande-Bretagne ou à Kyshtym (niveau 6) en URSS ; Ces deux accidents graves ont pour point commun d'avoir eu lieu 1957 à 15 jours d'intervalle et d'avoir été couverts par un blackout quasiment intégral, ces événements se situant en pleine guerre froide et en période de recherche et de mise au point d'armements atomiques "top secret".

Source (pour les chiffres) MEXT / Nuclear Safety Commission of Japan (Anglais) :

http://www.mext.go.jp/english/topics/__icsFiles/afieldfile/2011/03/18/1303717_01_1.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La zone 20-30 Km de Fukushima : Vous dites "confinement" ?   Ven 8 Avr 2011 - 16:55

Cela évolué (a mon avis dans le bon sens): en effet en France, les sites (en tout cas la plupart, je ne sais pas si c'est le cas pour tous) nucléaires civils ou militaires disposent de convention avec les prefectures qui donnent délégation à l'exploitant pour déclencher les sirènes d'alerte PPI en phase "réflexe".
à titre d'exemple dans la convention entre la base aérienne de mont de marsan et la préfecture, l'autorité militaire doit obligatoirement déclencher le PPI en moins de 10 minutes lors d'un incendie sur une arme et déclencher les sirènes.
(source compte rendu de la CLI du 16/12/2005)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La zone 20-30 Km de Fukushima : Vous dites "confinement" ?   Ven 8 Avr 2011 - 17:19

KLOUG a écrit:
Les autorités japonaises ont d'ailleurs décidé d'aller jusqu'à 250 mSv pour les intervenants.
Actuellement selon les informations que nous avons, 21 d'entre eux ont dépassé la valeur des 100 mSv sans qu'aucun ne dépasse les 250.
Le problème de la dotation en dosimètre a été réglé (toujours selon nos informations).

KLOUG
250mSv c'est également la dose qui avait été retenue par les Soviets pour les liquidateurs de Tchernobyl, ils n'avaient pas de dosimètre, mais ils faisaient tout de même un suivi basé sur le lieu et le temps.
Et bien sur, sauf les "chats de gouttière", ces pauvres types qui sont montés sur le toit du réacteur #3 pour éliminer à la main le graphite pouvant bruîler, de telle façon que ce réacteur # 3 puisse repartir tout de suite, ce qui a été fait.. Ce fut d'ailleurs considéré à l'époque comme une "grande victoire" dans la lignée des dogmes :
- Priorité à la production (au détriment de l'individu...)
- le Communisme c'est les Soviets et l'Electrification (suivant Lénine)
Les "chats de gouttière" se sont pris entre 10 et 20Sv, ils sont enterrés au pied du mur du Kremlin.

Quant aux Japonais, effectivement il semble que trois employés aient atteint 170mSv et aient été envoyés à l'hôpital trois jours pour contrôle...Mais ils sont sortis..

Nota, Pellerin , admet aveoir reçu en cumulé au cours de sa vie de l'ordre de 20Sv...donc loin des 1Sv cumulés..
@+
Revenir en haut Aller en bas
 
La zone 20-30 Km de Fukushima : Vous dites "confinement" ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» livre d'or vous dites
» Pouvez-vous m'aider à choisir un siège auto ?
» que pensez vous de ces sourcils ?
» Vous souvenez-vous de vos quarts à la coupée ?
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Coin-café, buvette et vente de bonbons :: Débats et decryptage de l'actualité :: Spécial Japon-
Sauter vers: