Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 zonage et grandeurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: zonage et grandeurs   Mar 12 Avr 2011 - 14:43

Salut les clowns,
Je suis stagiaire radioprotection en hopital et j'ai en charge de mettre à jour le zonage et les études de poste dans les blocs opératoires. J'aimerais partager et avoir vos avis sur ma démarche et des réponses à mes interrogations.
Au sujet du zonage,

Corps entier :
La délimitation doit être effectuée en fonction de la dose efficace ET (grandeur de protection).
Je réalise d'abord des mesures de débit de dose dans les conditions usuelles d'utilisation des amplis (scopie), avec un bidon d'eau comme diffuseur et je prend les mesures à différentes distances du diffuseur et aux emplacements représentatifs du personnel. Je calcule ensuite la dose efficace intégrée aux différentes distances en fonction du temps de scopie pour 1h d'examen pénalisant et je trouve mes limites de zone par la méthode de l'inverse carré.
Question : Je réalise ces mesures avec un AT 1123 (qui mesure un débit de dose ambiant). Après mes calculs, j'obtiens donc une dose H*(10) (grandeur opérationnelle pour la mesure d'ambiance), et non la dose efficace ET. Je considère donc que H*(10) = ET, est-ce valable ?? Existe t'il un facteur permettant de passer de H*(10) à Hp(10) ?? (La CIPR 103 dit que Hp(10) peut être considérée comme une évaluation acceptable de la valeur de la dose efficace si il y a exposition uniforme du corps et si la valeur mesurée est bien en dessous de la limite annuelle mais ce n'est pas clair au sujet de H*(10)...)

Extrémités :
Des limites réglementaires de zones sont également spécifiées pour les extrémités en dose équivalente HT, les guides préconisent de réaliser les mesures en Hp(0.07), hors je n'ai pas d'appareil de mesure adéquate.
Est-il possible d'estimer la dose équivalente aux extrémités en fonction de la dosimétrie d'ambiance H*(10) ?
J'ai pensé à deux méthodes :
- La première est de calculer un facteur de conversion H*(10) -> H'(0,07) grâce au tableau A.21 de la CIPR 74 (Ce facteur dépendrait de l'energie du faisceau et tournerait autour de 1). Est ce que je peut considérer que H'(0.07) = Hp (0.07) = HT? drunken
- La deuxième serait de convertir la dose efficace corps entier en dose équivalente en utilisant les facteurs de pondérations tissulaires Wt... (j'ai remarqué que sur les limites réglementaires, la dose équivalente aux extrémités est proportionnelle à la dose efficace d'un facteur 25...ou HT = ET / 0.04 ). Est ce que je peux utiliser cette proportionnalité pour convertir mes doses efficaces en doses équivalentes ?? (ce qui ne changerait rien au zonage... scratch...

Les 2 méthodes donneraient des résultats totalement différents.
Et puis d'abord, quel est l'interet d'un zonage extrémités, par exemple si on se trouve à 2 mètre de la source, est -il toujours pertinent de considérer les extrémités ??

Bon j'aurais bien d'autres questions mais je vais les garder pour plus tard geek
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: zonage et grandeurs   Mar 12 Avr 2011 - 19:02

Bonsoir
Je vais essayer de répondre à quelques points :

Je réalise d'abord des mesures de débit de dose dans les conditions usuelles d'utilisation des amplis (scopie), avec un bidon d'eau comme diffuseur et je prend les mesures à différentes distances du diffuseur et aux emplacements représentatifs du personnel. Je calcule ensuite la dose efficace intégrée aux différentes distances en fonction du temps de scopie pour 1h d'examen pénalisant et je trouve mes limites de zone par la méthode de l'inverse carré.
Question : Je réalise ces mesures avec un AT 1123 (qui mesure un débit de dose ambiant). Après mes calculs, j'obtiens donc une dose H*(10) (grandeur opérationnelle pour la mesure d'ambiance), et non la dose efficace ET. Je considère donc que H*(10) = ET, est-ce valable ??

On peut considérer que H*(10) = E en première approche, mais en prenant garde de bien regarder les facteurs correctifs de la CIPR 74.
Il y a des courbes sur notre site dans les données de base.
C'est valable pour ta question suivante.

Est-il possible d'estimer la dose équivalente aux extrémités en fonction de la dosimétrie d'ambiance H*(10) ?
Il serait plus représentatif de prendre H'(0,07)
Est ce que je peut considérer que H'(0.07) = Hp (0.07) = HT?
Compte tenu du peu de dosimètres extrémités portés on peut aussi passer par des mesures. Donc après avoir fait les mesures on peut valider avec les dosimètres.

Et puis d'abord, quel est l'intérêt d'un zonage extrémités, par exemple si on se trouve à 2 mètre de la source, est -il toujours pertinent de considérer les extrémités ??
Dans votre domaine peut-être pas, mais les opérateurs qui travaillent en boîte à gants dans l'industrie nucléaire, c'est tout à fait nécessaire.

A bientôt
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: zonage et grandeurs   Mar 12 Avr 2011 - 20:47

toine a écrit:
Salut les clowns,
[justify]

Extrémités :
Des limites réglementaires de zones sont également spécifiées pour les extrémités en dose équivalente HT, les guides préconisent de réaliser les mesures en Hp(0.07), hors je n'ai pas d'appareil de mesure adéquate.
Est-il possible d'estimer la dose équivalente aux extrémités en fonction de la dosimétrie d'ambiance H*(10) ?
J'ai pensé à deux méthodes :
- La première est de calculer un facteur de conversion H*(10) -> H'(0,07) grâce au tableau A.21 de la CIPR 74 (Ce facteur dépendrait de l'energie du faisceau et tournerait autour de 1). Est ce que je peut considérer que H'(0.07) = Hp (0.07) = HT? drunken
- La deuxième serait de convertir la dose efficace corps entier en dose équivalente en utilisant les facteurs de pondérations tissulaires Wt... (j'ai remarqué que sur les limites réglementaires, la dose équivalente aux extrémités est proportionnelle à la dose efficace d'un facteur 25...ou HT = ET / 0.04 ). Est ce que je peux utiliser cette proportionnalité pour convertir mes doses efficaces en doses équivalentes ?? (ce qui ne changerait rien au zonage... scratch...

:

Tu peux aussi essayer de travailler avec les valeurs données lors du CQI ou l'on mesure des debits de dose dans le faisceau Very Happy
Voir profiter du controleur et lui demander quelques valeurs avec tes propres parametres...Je pense qu'il a tout ce qu'il faut comme instrument lors du CQ image.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: zonage et grandeurs   Ven 15 Avr 2011 - 12:05

merci pour vos réponses...

Pour utiliser les facteurs de corrections de la CIPR 74, il faut connaître l'énergie du rayonnement diffusé.
J'ai donc pris l'énergie moyenne du primaire en fonction de la tension du tube, et j'ai appliqué la formule pour une diffusion Compton à 90°... ça donne une estimation de l'énergie mais ne prend pas en compte le durcissement du faisceau ni l'atténuation dus au diffuseur...
Pour U = 80kVp, on a Emoy ~ 50 keV, et les photons diffusés à 90° auront une énergie de 45 keV environ...
Revenir en haut Aller en bas
 
zonage et grandeurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Regroupement des cartes de zonage des orthophonistes
» zonage appareil mobile
» Zonage intermittent au scanner
» Grandeurs mesurables ou pas.
» Zonage et radiologie conventionnelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: