Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical   Lun 18 Jan 2010 - 20:35

Sitôt dit, sitôt fait.(à 1h30 près)
Alors quel est votre avis sur la nécessité de disposer l'appareil de mesure, tant sur le plan réglementaire que sur le plan pratique?
J'attends quelques avis motivés avant de m'avancer (je m'étais présenté comme un grand timide!!!!!!)
Non, mais je ne veux influencer personne....
Bonne nuit
Sleep
Fred


Dernière édition par Klax le Mer 20 Jan 2010 - 18:42, édité 1 fois (Raison : Modification du titre car dérive du sujet trop rapidement)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical   Lun 18 Jan 2010 - 20:45

Bonsoir
Comment faire des mesures sans appareils ? Même dans le monde médical...
Il y a tellement de choses à réaliser (dois-je détailler ???) que faire de la radioprotection au doigt mouillé, ça ne s'appelle plus de la radioprotection.
Je vous laisse trouver le vocable qui vous convient.
J'ai le mien mais il est, disons, un peu vulgaire...

Et pour retourner sur un basique, il me semblait qu'aucun de nos 5 sens n'était dans la capacité de signaler la présence de rayonnemnts ionisants.
Suspect
Alors ??? Dois-je faire appel au porte-avions réglementaire ou bien...

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
space
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical   Lun 18 Jan 2010 - 21:16

(re)Bonsoir

il semblerait que la sentence soit tombée ! et le porte avion guette pale

mais force est de constater que la réalité est là.
le vent tourne cependant, j'en prend pour témoin le dernier texte réglementaire sur l'externalisation des PCR qui est très prescriptif sur le sujet. En espérant que d'autres décisions à venir seront aussi prescriptives.

Alors quelle solution pour les PCR motivées mais avec des moyens (financiers) réduits ? Car il faut bien dire que le coût d'un appareil de détection est important, surtout si l'on se tourne vers ceux répondant aux performances requises pour le médical. On ajoute à cela l'entretien et la vérification périodique.
J'entrevois 2 solutions raisonnables (pour le comptable et la PCR) :
- la location de matériel : en l'absence de contrainte de planning, ca peut être intéressant et à faible cout pour de petite période,
- la mutualisation entre plusieurs établissements : pourquoi ne pas imaginer un achat groupé de matériel avec un prêt à tour du rôle....

Space-en-mode-sous-marin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical   Lun 18 Jan 2010 - 21:28

Disposer d'un instrument de mesure est à mon avis incontournable dans un premier temps pour faire ce que nous vendent si bien tous les prestataires externes dans ce qu'ils appellent une étude de poste et qui n'est qu'une évaluation maximisée des risques!
Mais ensuite, peut être que tout ces radiomètres ,babylines et autres consœurs ne sont plus nécessaires....
Le monde médical n'est pas fait de clones (heureusement j'aurais plains mes jumeaux!), et bien malin qui peut évaluer une dose prévisionnel sur un poste donné, on s'en approche mais optimiser passe peut être par la dosi passive trimestriel de chacun, le regard sur la dosi d'ambiance, et la ,finit le PCR externe !!
Mais besoin de temps pour observer blocs opératoire et vasculaire dans leurs habitudes et échanger.
Je m'étais penché sur le sujet et à l'aide de collègues et services sympa qui me donnait accès à leur dosi on commençait à mettre des choses en places
Donc effectivement pas de radioprotection sans outil de mesure mais pourquoi pas avec ceux auquel on ne pense pas toujours ?
Petit bémol au niveau législatif, pourquoi donner accès à la dois à la médecine du travail qui ne PCCCCCChitt rien, alors que cela s'avère un outil indispensable pour une PCR

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical   Lun 18 Jan 2010 - 23:07

Bonsoir
Caledo a écrit:
Mais ensuite, peut être que tout ces radiomètres ,babylines et autres consœurs ne sont plus nécessaires....

Le débat est intéressant et je crois, là encore, qu'une cible de plus a été manquée.
La première dans le monde médical est celle des médecins généralistes, prescripteurs d'acte en radiologie.
Je vous laisse relire attentivement la partie du code de la santé publique à propos du praticien qui demande l'acte.
Qui leur a donné un minimum d'explications dans le domaine de la radioprotection...

J'en viens à la deuxième cible.
Celles des employeurs, chefs d'établissement à qui ont n'a pas expliqué la nécessité d'avoir des PCR et surtout des moyens à leur donner.
La réglementation met tout le monde sur le même plan et c'est bien là que le bas blesse. Entre un service de radiodiagnostic, de radiothérapie ou de médecine nucléaire, les besoins (même en matériel) ne sont pas forcément les mêmes.

Pourquoi ai-je repris la phrase au-dessus ?
Je ressors mon porte-avions réglementaire avec l'arrêté contrôle du 26 octobre 2005:
Contrôles techniques d’ambiance Mesures en continu ou au moins mensuelles
en attendant la fameuse décision ASN prévue par l'article R. 4452-13 :
Lorsque ces contrôles ne sont pas réalisés de manière continue, leur périodicité est définie conformément à une décision de l'Autorité de sûreté nucléaire prise en application de l'article R. 4452-17.

Certes on peut sous-traiter le contrôle interne à l'IRSN ou un organisme agréé, mais en fonction du type de service, il y a des chances que des appareils servent tous les mois.
Et attention ! ne pas confondre dosimètre et débitmètre ou en grandeurs opérationnelles Hp(10) et H*(10).
Cela peut-être différent.

Enfin les PCR peuvent avoir accès à la dosimétrie passive nominative sur les douze derniers mois.

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical   Mar 19 Jan 2010 - 0:26

vous connaissez ma position: si il y a une PCR c'est qu'il y a des risques, et si il y a des risque il faut être capable de les mesurer...

Et puis pourquoi faire une différence entre le monde médical et le monde industriel: le risque est le même entre un géné X industriel et un géné X médical et tout les détenteur de générateur X industriel doivent fournir à l'ASN la liste de leur matériel de mesure: pas de matos, pas d'autorisation. Mais peut être que les fabricants d'appareils médicaux ont inventés la première machine fiable à 100%, qui ne se dérègle jamais, et que du coup les radiologues, médecins et autre leur font 100% confiance, mais j'en doute. Ou alors autant faire comme au bon vieux temps: mes mains n'ont pas de plaque rouge, l'appareil doit être bien réglé.Vous pensez que j'exagère? voici l'extrait d'une thèse (extraite d'un recueil de 2002 il me semble je vais essayer de retrouver la référence):

"Afin de contrôler approximativement les émissions de l'appareil de radiologie, on peut placer sur les murs à différents niveaux des cassettes chargées, sur lesquels seront scotchés des objets radio-opaques. Au bout d'une semaine, en utilisant l'appareil à une fréquence habituelle, les cassettes de surveillances sont développées. Si les témoins sont visibles c'est que l'appareil diffuse des rayons secondaires en quantité trop importante et qu'il nécessite donc un réglage."

C'est vrai que comme ça, il n'y a pas besoin d'instrument de mesure... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical   Mar 19 Jan 2010 - 1:16

space a écrit:
(re)Bonsoir
- la mutualisation entre plusieurs établissements : pourquoi ne pas imaginer un achat groupé de matériel avec un prêt à tour du rôle....

Space-en-mode-sous-marin

Eh ben ça existe déjà pour les tournées d'activimètres et le contrôle qualité image en scintigraphie.
3 différences (intéressantes selon moi) entre cela et la PCR et son géné X dont parle Kidou :
  1. Il s'agit de radioprotection du patient.
  2. En médecine nucléaire la culture de radioprotection est déjà bien implantée.
  3. Le réseau local existe déjà, c'est celui de la radiophysique.


Penser global (avec les forums) et agir local (avec les réseaux) ?

Baldattacin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical   Mar 19 Jan 2010 - 8:54

Bonjour
Je trouve l'idée de la mutualisation du matériel très intéressante et assez efficace.
Un point à régler évoqué dans le post par baldaquin sur :
Mais il y a belle lurette que certains de mes détecteurs ne sont pas passés sur le banc métro. Un CH grand ou petit sait acheter du matériel neuf (couplé à un l'investissement de la machine p. ex. ), difficilement le faire réétalonner, car là c'est du budget de fonctionnement.
C'est la vérification de l'étalonnage. si le groupement fonctionne assez bien cela doit pouvoir se régler.
J'aime bien aussi sa formule :
Penser global (avec les forums) et agir local (avec les réseaux)sunny
A tel point que nous allons ouvrir sur ce forum un espace spécifique pour les réseaux de PCR.

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical   Mar 19 Jan 2010 - 21:33

Bonsoir à tous;
Oula, y a le feu sur la piste.....
Je vois que pour grand nombre d'entre vous, la messe est dite : une PCR sans appareil de mesure n'est pas une PCR pouvant accomplir pleinement ces missions. Pourtant, certaines personnes au sein de l'ASN annoncent (verbalement) que des hôpitaux avec des salles de radiagnostique n'ont pas besoin d'appareils de mesure... (si,si...) Les dentistes, n'en parlons pas...Un collègue, lors d'un "audit" agence s'est vu confirmer la chose par un représentant de l'ASN... Suspect
J'ai un avis plus nuancé : de toute façon, ce n'est pas à moi, représentant d'un OA, de faire la RP dans l'établissement, non, je suis plutôt là pour "analyser" l'organisation de la RP dans l'établissement. Pour moi, tout repose sur le programme de contrôle technique et d'ambiance qui doit figurer dans le document interne. (Cf arrêté du 26 Octobre 2005). Par défaut, la nature des contrôles internes (please, ne pas oublier les contrôles techniques internes, ne pas se focaliser uniquement sur les mesures d'ambiance...) est identique aux contrôles externes. Par contre, l'employeur peut, après analyse de risque, alléger ses contrôles en les justifiant bien sûr. Ainsi, l'absence de détention d'appareil de mesure peut se justifier (centre possédant uniquement une panoramique dentaire ou un mammographe par exemple). Par contre, il ne faut pas tomber dans l'excès inverse : j'ai du mal à visualiser une justification d'absence d'appareil de mesure pour de l'interventionnel par exemple. On ne peut pas réaliser un analyse de risque au travers des mesures réalisées lors d'un contrôle réglementaire par l'OA.
A ce jour, je n'ai personnellement pas vu de programme de contrôle technique et d'ambiance dans le domaine médical (avec ou sans PCR externalisée d'ailleurs affraid ), enfin si deux, dans des services de radiothérapie, et de ce fait, l'absence d'appareil de mesure se solde par une non conformité.... Crying or Very sad
J'applique ce "principe" aussi dans le domaine industriel (mais je m'arrête car ça va encore dérapé..)
Voilà mon point de vue mais je suis ouvert à toutes discutions.
Fred
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical   Mar 19 Jan 2010 - 21:42

"KLOUG a ecrit
Le débat est intéressant et je crois, là encore, qu'une cible de plus a été manquée.
La première dans le monde médical est celle des médecins généralistes, prescripteurs d'acte en radiologie.
Je vous laisse relire attentivement la partie du code de la santé publique à propos du praticien qui demande l'acte.
Qui leur a donné un minimum d'explications dans le domaine de la radioprotection...

Pourtant depuis 2004 dans le CSP , il existe un referentiel legal,Le guide des procédures,et depuis l'arreté du 22/09/2006 le radiologue doit justifier son acte(ou le chirurgien,en un mot le réalisateur de l'acte)sur son compte rendu,donc je trouve que si ces realisateurs d'actes faisait un peu plus d'effort on eviterait les inepties de nos amis prescripteurs!
Avant de vous vendre une paires de chaussures orthopédiques on vous demande votre pointure et votre problémes et bien pas en radio(ou du moins pas partout)et souvent c'est la totale! Twisted Evil )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical   Mar 19 Jan 2010 - 23:47

Bonsoir
Nous sortons d'une petite réunion très conviviale où nous étions 6 sur les 7 klowns qui sont les "modos" du forum.
Notre 7ème étant dans le sud, il n'a pu se joindre à nous. Il était avec nous par la pensée.

Fred a écrit:
Bonsoir à tous;
Oula, y a le feu sur la piste.....
Je vois que pour grand nombre d'entre vous, la messe est dite : une PCR sans appareil de mesure n'est pas une PCR pouvant accomplir pleinement ces missions. Pourtant, certaines personnes au sein de l'ASN annoncent (verbalement) que des hôpitaux avec des salles de radiagnostique n'ont pas besoin d'appareils de mesure... (si,si...) Les dentistes, n'en parlons pas...Un collègue, lors d'un "audit" agence s'est vu confirmer la chose par un représentant de l'ASN... Suspect

Ainsi, l'absence de détention d'appareil de mesure peut se justifier (centre possédant uniquement une panoramique dentaire ou un mammographe par exemple). Fred
C'est étonnant qu'un membre de l'ASN se prononce aussi ouvertement.
Pour le radiodiagnostic, les mammographes et les appareils utilisés par les dentistes, cela pourrait (je le mets au conditionnel) se justifier, mais c'est à croire qu'il n'y a pas de fuites sur les générateurs X (on m'aurait menti à l'insu de mon plein gré ?). C'est vrai qu'il y a un contrôle externe (mais là encore il n'est pas toujours réalisé -a) dans les règles de l'art et même -b) avec des appareils -si,si c'est possible) annuel.
Bon c'est vrai que pour faire les contrôles d'ambiance, on peut trouver un biais et ne pas utiliser forcément de débitmètres.

Certes les détecteurs sont chers mais au prix des consultations et autres actes, je ne peux pas sortir mon mouchoir pour pleurer.Sad Il y a trois ou quatre ans le salaire net moyen d'un radiologue (tous frais déduits) en France était d'environ 15 000 euros par mois.

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
space
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical   Mar 19 Jan 2010 - 23:52

Bonsoir à tous,

pour répondre à Fred, je crois que l'esprit de la décision concernant l'externalisation était d'exiger la possession de matériel adapté pour les PCR externalisés... et que l'externalisation couvrait les activités soumises à déclaration.
Le corolaire est donc que dans le cas d'une PCR non-externalisée, on peut avoir les même attentes.

Maintenant, il faut adapter les exigences aux sources détenues. Dans le cas de mammographe, l'intéret est faible. D'autant plus qu'il est soumis à des contrôles qualités réguliers permettant de s'assurer de ses performances vis à vis du patient et par conséquent vis à vis du personnel (bien que je m'inquiéte pas trop pour eux).
On pourrait avoir la même approche pour tous les appareils soumis à un contrôle qualité AFSSAPS.

Pour les autres appareils et si on prend en compte que les contrôles externes vont s'espacer de plus en plus... qui assure la radioprotection des travailleurs si la PCR n'a pas de matériel?

Juste 2 informations pour préciser l'enjeu :
- quel est le secteur d'activité où la dose collective des travailleurs est la plus importante en 2008 ? la radiologie médicale
- quel est le secteur d'activité qui a 50% des dépassement de dose en 2008 ? la radiolgie médicale
(source IRSN)
ne nous attardons pas sur les mammographes et ostéodensitomètres, mais il faut donner des moyens au PCR pour faire leur boulot.
Je suis parfaitement d'accord avec toi ensuite, au chef d'établissement de faire ses évaluations de risques radiologiques, son programme de contrôle interne associé et d'équiper la PCR en conséquence.
Si rien de tout ça n'est fait... Suspect

Space scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical   Mer 20 Jan 2010 - 15:57

Caledo a écrit:

Pourtant depuis 2004 dans le CSP , il existe un referentiel legal,Le guide des procédures,et depuis l'arreté du 22/09/2006 le radiologue doit justifier son acte(ou le chirurgien,en un mot le réalisateur de l'acte)sur son compte rendu, donc je trouve que si ces realisateurs d'actes faisait un peu plus d'effort on eviterait les inepties de nos amis prescripteurs!
Avant de vous vendre une paires de chaussures orthopédiques on vous demande votre pointure et votre problémes et bien pas en radio(ou du moins pas partout)et souvent c'est la totale! Twisted Evil )

Tu as raison, mais il y a un écueil qui ne t'étonnera pas : le clientélisme.
En formation RP patient, lorsque je leur parle de leur responsabilité en tant que réalisateurs d'acte, certains radiologues de cabinet me répondent : "Je sais que cet acte n'est pas justifié, mais si je ne le fais ce généraliste ne m'enverra plus personne."

Vous aviez parlé de cible ?

Baldakin

PS : on sort doucement du sujet du thread
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical   Mer 20 Jan 2010 - 16:46

on sort du sujet mais c'est une discutions vraiment intéressante.

Je ne connais pas le domaine médical, mais je me pose des questions notamment sur cette justification d'acte, et je vais peut être caricaturer mais il ne faut pas mal le prendre c'est juste pour essayer d'expliquer mon point de vu:

le radiologue dans sont cabinet ne fait qu'exécuter une demande d'un médecin je pense, et c'est ce médecin qui à estimé après une consultation, qu'il avait besoin d'une radio pour faire son diagnostique. C'est peut être bien lui qui doit justifier sa demande (la radio est elle bien nécessaire, y avait il pas un autre examen à la place de la radio, etc...) le radiologue n'est que l'exécutant, le médecin le "donneur d'ordre"

D'autre part, l'écueil du clientélisme dont parle baldakin se retrouve partout mais plus particulièrement dans les petites structures: par exemple si une PCR consciencieuse dit à son patron qu'il ne peut pas utiliser la source X parce qu'elle n'a pas eut son contrôle externe règlementaire et que ledit patron lui dit ça m'est égale, il faut que la boutique tourne et si t'est pas content je te vire, que peut faire cette pauvre PCR...
Revenir en haut Aller en bas
Klax
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical   Mer 20 Jan 2010 - 17:04

Bonjour à tous,

effectivement, on est sorti du fil, un edit du sujet risque d'être bientôt nécessaire. Mais je ne peux couper cette conversation.

on parle beaucoup dans ce post j'ai l'impression, des PCR du milieu médicale. je ne me prononcerai pas la dessus, n'ayant aucune connaissance de ce milieu.

Concernant les petites structures, certaines sociétés ont besoin de PCR uniquement pour gérer la dosimétrie et les AdR de leurs intervenants. le problème de la nécessité ou non de posséedr des appareils RP ne se posent donc pas sur toutes les structures ne disposant pas de sources de rayonnements, quelles qu'elles soient. Et c'est plus dans ce type de structures où je constate des dysfonctionnements due à la hierarchie.

Concernant les structures avec sources, sur l'échantillon de PCR cotoyées, je n'ai pas eu l'occasion de rencontrer de "patrons méchants". J'entend par la le cas de figure que propose Kidou dans son dernier post. Il m'est par contre beaucoup plus fréquent de voir des oublis dues à une méconnaissance de la réglementation. je prend un exemple : dans beaucoup de cas, personne dans l'entreprise n'a de connaissances dans le domaine du nucléaire. La formation PCR effectuée permet une première approche mais au bout de deux ou trois ans sans pratiques, que reste-t-il ? Un contrôle réglementaire de source est oublié, on décale de quelques semaines à cause de soucis financier le contrôle de son radiamètre, ...Et au final on se retrouve en écart.

PCR est donc bien une fonction dans la société. J'en tire deux choses : 5 ans, cela me parait long pour certains non-professionnels du nucléaire. Ensuite, la PCR manque de poids face à la hierarchie....

_________________
J'aime pas les matins...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical   Mer 20 Jan 2010 - 17:40

hello
baldaquin a écrit:

Tu as raison, mais il y a un écueil qui ne t'étonnera pas : le clientélisme.
En formation RP patient, lorsque je leur parle de leur responsabilité en tant que réalisateurs d'acte, certains radiologues de cabinet me répondent : "Je sais que cet acte n'est pas justifié, mais si je ne le fais ce généraliste ne m'enverra plus personne."
Vous aviez parlé de cible ?
Baldakin
PS : on sort doucement du sujet du thread
En fait c'est un peu moi qui est fait sortir du sujet initial.
Mais j'ai effectivement eu ce genre de discours.
Mais je pense très sincèrement que l'ASN devrait tourner la tête vers les médecins généralistes pour leur donner aussi quelques règles sur la justification et l'optimisation des actes.

Je voudrais recadrer la remarque de Space :
Juste 2 informations pour préciser l'enjeu :
- quel est le secteur d'activité où la dose collective des travailleurs est la plus importante en 2008 ? la radiologie médicale
- quel est le secteur d'activité qui a 50% des dépassement de dose en 2008 ? la radiolgie médicale
(source IRSN)

Premier point :
En fait les tableaux sont un peu faux car une partie des personnes exposées classées dans l'industrie non nucléaire sont en fait des prestataires. Comparez les chiffres 11201 hors INB au dessus du seuil pour 6242 dans les INB. Ca ne tient pas bien la route.
Ce qui ferait en fait un cumul de 17443 personnes au-dessus du seuil mais pour une dose collective de 21.8 H.Sv
Pour la radiologie c'est 21225 personnes au-dessus du seuil de détection dans le domaine médical pour une dose collective de 11.01 H.Sv.

Deuxième point
Les dépassements de dose ont lieu pratiquement exclusivement en radiologie interventionnelle ce qui nous éloigne aussi de nos cabinets de radiodiagnostic, mammographe, ostéodensitomètre et autre panoramiques...

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical   Mer 20 Jan 2010 - 17:57

Je suis un PCR médical connaissant des PCRs d'autres milieux (INB,ICPE).
Je dirais qu'il n'y a pas de différence entre grands et petits employeurs dans le médical : le pb de reconnaissance et de moyens me semble être une constante.
Disons le milieu industriel quelques années en arrière. Rappelez-vous les premières inspections en sûreté nucléaire : c'est pile ce qui arrive depuis 4 ans en RP patient, et certains petits établissements n'ont encore jamais été inspectés. Les directeurs découvrent cela peu à peu.

Kidou, je comprend ton approche. Après quelques tours de piste je suis plus tranché. Le radiologue est celui qui connaît la dose apportée par l'examen, les alternatives (échographie, trop méconnue) aux examens RX et donc le seul à pouvoir décider de la justification, de quel examen faire et comment le faire.

J'encourage les radiologues que je forme à écrire dans le compte-rendu pourquoi ils ont remplacé l'examen demandé par celui qui était mieux indiqué. Ils restent les spécialistes et ont le dernier mot.
C'est eux qui portent la responsabilité de la justification et c'est plutôt une bonne chose.

Sur le clientélisme, le pb la-aussi transcende la taille des structures : le critère est plus (pour certains) de savoir si l'examen est bien payé par la sécu plutôt que de savoir si il est justifié. J'aimerais que ce soit juste une caricature. No

Kloug : Oui, les généralistes doivent êtres informés. Outre le fait que si jamais ça prend la forme d'un ajout dans l'arrêté du 18 mai 2004 (obligation d'une formation assez complète pour les professionnels qui ont un impact sur l'exposition des patients), je ne fais plus que ça pendant les 2 prochaines, il serait pertinent de finir d'abord de former les radiologues (date butoir 19 juin 2009).

Baldakin
(à mon avis on est bon pour l'édit)
Revenir en haut Aller en bas
Klax
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical   Mer 20 Jan 2010 - 18:41

Citation :
Baldakin
(à mon avis on est bon pour l'édit)
Affirmatif, mais la modification est minime. Seule le titre du sujet change, avec un post (le mien un peu plus haut) en HS. Restez juste dans le domaine médicale.
L'auteur a libre droit de changer le titre du post s'il ne lui convient pas. Pour le sujet initial, il va falloir poster un nouveau sujet ! Rolling Eyes

Je rejoins maintenant le banc des spectateurs. Cool

_________________
J'aime pas les matins...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org
space
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical   Mer 20 Jan 2010 - 19:34

Parfaitement Kloug, c'est plutôt provocateur comme remarque... La lecture (de loin) du tableau IRSN est facile pirat

Mais je n'arrive toujours pas à comprendre que l'on doive expliquer à un médecin en radiologie ou en médecine nucléaire que les rayonnements ionisants sont nocifs pour la santé, y compris dans les applications médicales. Rolling Eyes

Mon médecin m'a conseillé d'arrêter la RP dans le monde médical, je n'aurais pas du replongé.... Shocked

Space
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Remarque sur le salaire du radiologue moyen   Ven 26 Mar 2010 - 2:28

KLOUG a écrit:


...
Certes les détecteurs sont chers mais au prix des consultations et autres actes, je ne peux pas sortir mon mouchoir pour pleurer.Sad Il y a trois ou quatre ans le salaire net moyen d'un radiologue (tous frais déduits) en France était d'environ 15 000 euros par mois.

KLOUG

Je termine mon tour de piste du site qui est top et je remercie les auteurs mais je me permets de contester le salaire du radiologue moyen. J'en suis un ou plus exactement, j'en étais un et je suis loin du compte... Quelles sont les sources ?

Dom
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical   Ven 26 Mar 2010 - 7:49

Mes anciens chefs,il y a 10 mois maintenant s'en rapprochait voir le depassait,ainsi que mes autres de Nouméa qui 'explosait cette valeur,et ceux du Medoc aussi!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical   Ven 26 Mar 2010 - 8:31

Caledo a écrit:
Mes anciens chefs,il y a 10 mois maintenant s'en rapprochait voir le depassait,ainsi que mes autres de Nouméa qui 'explosait cette valeur,et ceux du Medoc aussi!!

J'insiste et je précise : voici ma dernière année, cabinet de deux associés, exercice et facturation réglo, sans numérique à cause de l'irradiation supplémentaire.
C'est pas partout pareil. Pareto l'a bien dit : 20% facturent 80%...

Dom pas malheureux quand même

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical   Ven 26 Mar 2010 - 9:14

modo on: attention à ne pas dévier du sujet! je vous rappel le theme: reflextions sur le rôle des PCR dans le monde médical.
si vous voulez continuer de discuter des salaires, je peut transférer vos messages dans un autre topic.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical   Ven 26 Mar 2010 - 10:03

Bonjour
J'ai une bonne mémoire mais retrouver l'origine de l'information vous m'en demandez beaucoup.
J'étais encore a l'ASN et c'est lors d'un échange avec le commissaire qui est professeur en médecine et la société francaise de radiologie que nous avions abordé le sujet.
Après on peut tout mettre en doute.
Mais je connais aussi des radiologues en cabinet privé dans Paris qui dépassent la valeur citée.
Désolé pour les fautes mais notre Internet est en panne et je tape depuis mon téléphone.
KLOUG


Dernière édition par KLOUG le Sam 8 Mai 2010 - 13:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
CybeRX
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical   Ven 2 Avr 2010 - 9:54

Pour remonter un peu le fil, Cela fait maintenant quelques années que je travail en radioprotection "médicale".

Je pense que l'irradiation médicale est totalement banalisée, les radiologues,praticiens, et meme le public n'ont pas, voir tres peu de notion (ou ont oublié) sur les dangers des rayonnements.
Le public est lui meme de plus en plus demandeur d'actes et s'insurge quand au moins une radio n'est pas faite en systématique.

Il faudrait plutot une campagne d'information afin de pouvoir informé la population. type :

"Un acte radiologique c'est pas automatique!"


On peut avoir l'impression que le role de la PCR consiste essentiellement à la réalisation des études,mesures, paperasse (indispensable).

Tout ces éléments n'ont qu'un but : le savoir et l'information des travailleurs sur la gestion du risque rayonnement ionisant.

Je pense que c'est surtout dans l'information que la PCR s'avère indispensable et à un vrai role dans le domaine médical (en s'appuyant sur la technique et les différentes expériences professionnelles, le savoir actuel)

Reste que le pouvoir de la PCR reste limité mais il est à mettre en parallèle avec son peu de responsabilité en cas de problème.
Revenir en haut Aller en bas
 
Reflexions sur le rôle des PCR dans le monde médical
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le portage dans le monde
» 91 % des crimes d’honneur dans le monde sont commis par des musulmans
» Dans mon monde à moi, y a que des poneys [LGee G5]
» Les différentes formes d'immatriculation dans le monde
» L'engagement militaire français dans le monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: