Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Géologie de la région de Tomioka et cartes géologiques du nord de Honshu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Géologie de la région de Tomioka et cartes géologiques du nord de Honshu   Jeu 19 Mai 2011 - 1:32

Bonjour,
Depuis l'accident de la centrale de Fukushima, à ma connaissance, aucune indication sur la nature du sous-sol de la centrale n'a été fournie par Tepco. Je vous propose un document concernant le secteur de Tomioka proche de Fukushima-daiichi. Notez qu'il ne faut pas confondre cette localité, avec son homonyme Tomioka situé dans la préfecture de Gunma, à l'ouest, ou avec un troisième Tomioka dans le sud du japon..

https://ir.kochi-u.ac.jp/dspace/bitstream/10126/2261/1/N022-04.pdf



Le sous-sol semble essentiellement constitué de roches sédimentaires: du grès(sandstone), de la siltite(siltstone), et d'autres roches détritiques contenant des fossiles . Ces roches doivent dater du crétacé et du tertiaire. Il est probable qu'elles ont une certaine porosité.

Il faut noter que la localité de Abukuma-do, située dans la préfécture de Fukushima, est connue pour ses grottes creusées dans le calcaire, qui constituent une attraction touristique.

http://en.wikipedia.org/wiki/Abukuma-do





Un extrait du document proposé(OCR):







I. Tomioka Area

In the Tomioka Area (east of the Futaba thr.ust, Sugai and Matsui (1957)), the socalled

Taga Group is subdivided into the Hirono and Tomioka formations by Sugai

and Matsui (1957), and their stratigraphic' relationship was stated to be a conformity.

Kamada (1962) used the name of Futaba-Tomioka Formation for the Group. But,

because of the existence of an unconformity, for the so-called Taga Group distributed

in this area, Mitsui (1971) proposed the names of Sekinoue and Yamadahama formations

for the strata respectively above and below the unconformity, as used in this paper

(Fig. 2).

I-A. Sekinoue ForDlation

This Formation nearly corresponds to the Hirono Formation of Sugai and Matsui

(1957), and to the lower part of the Futaba-Tomioka Formation of Kamada (1962).

The type locality is Sekinoue, Hir6no-cho, Futaba-gun, Fukushima ,Prefecture.

The Formation shows strike of



N~S to NNW-SSE and dips of 5° to 100

E and is in

fault contact with the Yunagaya Group in the Tomioka Area, but rests on



th~

Yunagaya

Group with unconformity in the vicinities of Sekinoue and Nanamagari (Fig: 3).

The Sekinoue, mainly of dark olive, micaceous and pumiceous muddy sandstone and

sandy mudstone, intercalated with thin layers medium to coarse grained sandstone,

yielded fossil molluscs, foraminifers,



Makiyama (=Sagarites)

and dis toms (Fig. 4).

I-B. YaDladahaDla ForDlation

The Yamadahama Formation nearly corresponds to the Tomioka Formation of

Sugai and Matsui (1957) and almost with the upper part of the Futaba-Tomioka Formation

of the Kamada (1962).



It strikes NNW-SSE and dips at about 100

E and lies with

unconformity upon the Sekinoue Formation.





Une carte intéressante dans le pdf qui suit:

http://www.jstage.jst.go.jp/article/jmps/105/6/320/_pdf





Géologie des fonds marins:



http://www.deepseadrilling.org/56_57/volume/dsdp56_57pt2_18.pdf



Bonne journée à toutes et à tous.
Dominique





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Géologie de la région de Tomioka et cartes géologiques du nord de Honshu   Jeu 19 Mai 2011 - 12:02

Bonjour Dominique, merci d'avoir lancé ce fil.

On retrouve dans la liste des "barrières de sécurité" publiée par Tepco le fait que le bâtiment réacteur soit posé directement sur la roche après arasement des surfaces intermédiaires (terre, sable) :

http://www.tepco.co.jp/en/challenge/energy/nuclear/safety-e.html

On peut en déduire que le corium ne trouvera en théorie que des surfaces dures sur son chemin jusqu'à une profondeur qui reste à définir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Géologie de la région de Tomioka et cartes géologiques du nord de Honshu   Jeu 19 Mai 2011 - 15:42

Bonjour,
merci pour ton lien Trifouillax. Il est logique que Tepco ait posé les fondations sur la base rocheuse. La structure du réacteur aurait sinon été "flottante". Cependant, j'ai très peu confiance en les allégations de Tepco. Dans ce cas particulier, j'ai quelques raisons supplémentaires de douter de ses propos rassurants.
La première est que dans un environnement aussi souvent soumis à des secousses sismiques, la roche-mère est' probablement, très largement fissurée.
On pourrait, peut-être, en avoir une idée plus précise si tepco avait publié les résultats des études géologiques qui lui ont été demandées. On aurait pu ainsi connaître la nature de la roche sous-jacente. Sans être géologue, je suppose qu'il ne serait pas indifférent d'avoir des grès (sable aggloméré), des ponces ou des roches carbonatées telles que des calcaires (limestone) parcourus par des conduits naturels. On note sur les cartes géologiques de la région que les masses de roches de natures différentes alternent fréquemment. Celà signifie qu'il existe de nombreuses discontinuités. tepco assure qu'il n'existe pas de faille potentiellement génératrice de séisme dans les zones de construction de centrales atomiques. Cela ne signifie pas que la roche-mère n'est pas localement fissurée et ainsi perméable. Là-aussi, je soumets ces éléments de réflexion a ceux d'entre-vous qui seraient de la partie.

Des études géologiques ont été annoncées en août 2007 suite au séisme de Niigata-Chuetsu-Oki le 16 juillet 2007.

http://pbadupws.nrc.gov/docs/ML0805/ML080590445.pdf

http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/07112702-e.html
http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/betu07_e/images/071127a.pdf
http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/betu07_e/images/071105e1.pdf



Je n'ai pas trouvé de rapport concernant les études sur Fukushima-Daiichi. En revanche j'ai trouvé les résultats concernant la centrale nucléaire de Kashiwazaki-Kariwa.
Voici quelques éléments publiés par Tepco
http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/betu08_e/images/081022e1.pdf
http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/betu08_e/images/081022e2.pdf



Un commentaire sur ces études.


http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/asia/japan/8392730/Japan-nuclear-crisis-tsunami-study-showed-Fukushima-plant-was-at-risk.html


Au final, je n'ai pas réussi à trouver les résultats de l'étude concernant le sous-sol de Fukushima-Daiichi. Tepco garde bien ses secrets.


Bonne journée à toutes et à tous.
Dominique



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Géologie de la région de Tomioka et cartes géologiques du nord de Honshu   Mar 12 Juil 2011 - 21:56

Bonjour/soir,

Je reposte le lien de l'article du WSJ sur les travaux d'arasement de la colline naturelle sur laquelle est construite la centrale de Fukushima Daiichi :

http://online.wsj.com/article/SB10001424052702303982504576425312941820794.html (Anglais)

Synthèse de l'article :

Lors des travaux de génie civil du chantier de Fukushima Daiichi, en 1967, Tepco a décidé de raboter la colline naturelle sur laquelle l'opérateur envisageait de placer la dalle des installations inondées par le Tsunami du 11 mars 2011.

Les ingénieurs de Tepco pensaient alors qu'il fallait privilégier la résistance du site au principal risque naturel du Japon : Les séismes. En construisant la dalle au plus près de la roche, la résistance des éléments construits à d'éventuels [probables] mouvements du sol paraissait renforcée.

La colline naturelle de 35 m de hauteur qui supportait une ancienne base militaire Impériale a ainsi été arasée sur 25 m, hauteur qui aurait permis d'échapper aux dégâts crées par le Tsunami du 11 mars 2011.

Les centrales proches de Fukushima Daini et d'Onawaga auraient d'ailleurs été bien moins endommagées par les vagues géantes du fait d'une altimétrie par rapport au niveau moyen de la mer plus élevée.

L'étude géologique réalisée par Tepco en 1966 aurait confirmée qu'une roche solide pouvait être trouvée à environ 10 m ASL et a sollicité des autorités l'autorisation de nivellement correspondante.

Un autre avantage évident de cette opération était que Tepco économisait à la fois sur les coûts de déplacement du matériel lourd sur le site [le déchargement et la manutention s'effectuant depuis le port] et sur l'énergie nécessaire à relever l'eau de mer sur une hauteur moins importante.

Certaines voix s’élèvent pour critiquer l'arrogance des ingénieurs de Tepco et constater amèrement que les autres centrales installées ultérieurement sur la même côte Est du Japon n'ont pas été conçues de la même manière et ont bien mieux résisté au Tsunami.

Revenir en haut Aller en bas
 
Géologie de la région de Tomioka et cartes géologiques du nord de Honshu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Semi Marathon 2010 de la Légion Etrangère à Castelnaudary
» spectacles enfants sur région Lyonnaise
» Nom de la région au Mexique
» Accès gratuit à la base de la Légion d'Honneur jusqu'à MARDI
» La haute-Normandie: "région" la plus mal gérée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Coin-café, buvette et vente de bonbons :: Débats et decryptage de l'actualité :: Spécial Japon-
Sauter vers: