Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Impact de l'accident de Fuckushima (et autres) sur l'approvisionnement electrique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Impact de l'accident de Fuckushima (et autres) sur l'approvisionnement electrique ?   Ven 20 Mai 2011 - 19:01

Bonjour tout le monde,

On parle beaucoup du futur de la filiale nucléaire et de la difficulté notamment en France de se passer de cette technologie...
J'étais à Tokyo il y a un an et demi et presque partout le chauffage (et la clim en été) sont électrique et l’isolation quasi inexistante. Le cliché de la maison avec des murs en papiers n'est pas si faux...
Je ne connais pas la part de la centrale de Kukushima dans le panel Japonais, mais du coup je me demandais si le manque de production de la centrale de Fukushima commençait a se faire sentir ou s'il y avait déjà des études sur ce qu'il se passera l'hiver prochain ?

Les autres centrales (pas seulement nucléaires) arriveront elles à compenser le manque ?
-si oui on peut se poser la question de la légitimité d'envisager de nouvelles centrales ?
-si non, comment le pays pourrait il "économiser" pour alimenter les zones les plus critiques ?

Bien des questions peut-être un peu naïves ? Mais je suis là pour apprendre study
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact de l'accident de Fuckushima (et autres) sur l'approvisionnement electrique ?   Ven 20 Mai 2011 - 19:35

Bonsoir
Je ne sais plus si c'est fc (excusez-moi si je me trompe) qui disait que le Japon avait une capacité de production thermique pouvant compenser l'arrêt des réacteurs de Fukushima.
Mais la question est intéressante si plusieurs tranches et d'autres sites sont également stoppés.
C'est d'ailleurs la même question pour les pays qui veulent sortir rapidement du nucléaire. Où vont-ils se forunir en électricité ?? J'ai quelques réponses provocatrices pour nos voisins outre-Rhin. En plus je pense que leur production de CO2 elle va battre des records (par habitant).
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact de l'accident de Fuckushima (et autres) sur l'approvisionnement electrique ?   Dim 22 Mai 2011 - 22:26

KLOUG a écrit:
C'est d'ailleurs la même question pour les pays qui veulent sortir rapidement du nucléaire. Où vont-ils se forunir en électricité ?? J'ai quelques réponses provocatrices pour nos voisins outre-Rhin. En plus je pense que leur production de CO2 elle va battre des records (par habitant).
KLOUG

En fait la question est partie d'une discussion avec des amis, ou des "pro" nucléaire débattaient avec des "anti". Un des arguments fort des antinucleaires est qu'on peut sortir du nucleaire car (je cite) la preuve c'est qu'au Japon avec une centrale HS et quelques autres qui serait également loin d’être 100% opérationnelles il n'y a pas eu de "blackout"...

Sans être ni pro ni anti, je me pose du coup la question de cette été avec les clim (fait chaud l’été a Tokyo) et surtout de cet hiver... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact de l'accident de Fuckushima (et autres) sur l'approvisionnement electrique ?   Lun 23 Mai 2011 - 0:16

Bonjour,

d'après ce que j'ai lu (mais je ne sais plus où le retrouver), seuls 40% des réacteurs nucléaires japonais produisent de l'électricité actuellement. Les 60% restants sont soit en maintenance, soit ont été arrêtés au moment du séisme, soit n'ont pas pu être arrêtés (Fukushima Daiichi 1, 2, 3) mais ne produisent rien, soit ont été arrêtés à la demande du gouvernement (Hamaoka 4 et 5).

Toujours d'après mes lectures, le pic de consommation d'électricité au Japon se produirait plutôt en été en général. Pour cet été, la faible production nucléaire ne permettra pas d'avoir un niveau de production suffisamment élevé. Les compagnies productrices d'électricité envisagent le recours aux centrales thermiques (notamment Chubu Electric Power Co, dont le président est allé directement au Qatar négocier de nouveaux contrats de fourniture de gaz après la fermeture de Hamaoka 4 et 5, il y a quelques jours).
Il est fort possible que, malgré cela, la production ne puisse satisfaire une demande équivalente aux années antérieures. Dans ce cas, il peut y avoir des coupures d'électricité programmées, et surtout les japonais vont devoir réapprendre à transpirer dans les logements et bureaux.

Je ne crois pas que l'argument des antinucléaires cités par engos sur le fait qu'il n'y a pas eu de blackout au Japon, soit vraiment pertinent. Le Japon fait beaucoup d'économies d'énergie en ce moment dans les zones détruites par le séisme et le tsunami (par la force des choses).

La sortie du nucléaire est réaliste à condition d'accepter un petit moins de confort (réapprendre à transpirer en été et à s'habiller en hiver, diminuer l'éclairage public quand il n'est pas absolument nécessaire) en échange de l'assurance de ne pas risquer d'accident dans les centrales voisines. Mais aussi et surtout, il faudra lancer un grand plan d'isolation des logements, bureaux et centres commerciaux (ce qui devrait créer des emplois), afin de limiter la consommation d'énergie.
Il faudra rappeler à la population que l'énergie a un coût non seulement financier, mais aussi écologique, et que chaque ménage devrait chercher à minimiser sa consommation. Il faut que le prix de l'électricité reflète l'ensemble des coûts du mode de production concerné (ce qui n'est absolument pas le cas du nucléaire, puisque la construction est subventionnée, le coût des accidents n'est pas inclus, de même que le coût écologique de la construction, de l'extraction du minerai, des divers transports nécessaires ; le coût du démantèlement est sous-estimé, et le coût de gestion des déchets n'est pas inclus).
Sans doute faudra-t-il aussi remplacer certains chauffages électriques par du gaz, de la géothermie, etc... Développer la production d'énergie éolienne et hydrolienne.
Ce serait aussi une bonne idée d'interdire l'usage de systèmes de climatisation dans des espaces non clos (particulièrement les terrasses de restaurants et les commerces ou centres commerciaux toutes portes ouvertes, ou sans portes du tout).
Les emplois dans le domaine du nucléaire devraient être sauvegardés pendant toute la durée du démantèlement des réacteurs existants, ce qui devrait être assez long (et ce qui réserve de mauvaises surprises sur le plan financier).

Le tout est une question de volonté, non seulement politique (résister aux pressions conservatrices, être ouvert aux propositions, être convaincu de la nécessité du changement et être capable de l'expliquer), mais aussi une volonté de chaque individu.
Dans un premier temps, il faut accepter de se poser la question et d'approfondir le sujet.

db8200
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact de l'accident de Fuckushima (et autres) sur l'approvisionnement electrique ?   Lun 23 Mai 2011 - 0:27

Il me semble que fc (excusez Kloug si je me trompe) et trifouillax nous avaient donné des liens vers des articles présentant l'incitation à l'économie d'électricité et même un fort sentiment citoyen en ce sens (avec un mot japonais qui sonnait bien pour exprimer cela).
Le gouvernement nippon vise une réduction de 20 % par rapport à la consommation avant le séisme (source RFI). Il va falloir faire plus que mettre des ampoules basse consommation.
Krolik dirait qu'il faut repasser aux bougies... ;o)

EDIT : doublé par db
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact de l'accident de Fuckushima (et autres) sur l'approvisionnement electrique ?   Lun 23 Mai 2011 - 12:05

Bonjour,

En avril 2011 les sites de production nucléaire au Japon n'ont produit que 50% de leur capacité nominale ; En tenant compte de l'arrêt de Hamaoka 5 et 6 début mai (-10% sur le total nucléaire) et du fait que plusieurs tranches vont passer en maintenance cet été, la production nucléaire devrait encore décroitre pour atteindre environ 30% du nominal.

http://www.jaif.or.jp/english/news_images/pdf/ENGNEWS02_1305530067P.pdf

Selon un autres document du même JAIF, seules 17 unités de production nucléaires sur 54 sont opérationnelles au 16 mai (31%) :

http://www.jaif.or.jp/english/news_images/pdf/ENGNEWS02_1305683936P.pdf

La part du nucléaire dans la production d'énergie au Japon avant l'accident était estimée à 30% et devait être portée à 40% en 2017 pour plafonner à 50% (Source
AREVA, déclarations N. Kan). Ces prévisions seront probablement pondérées en phase post-accidentelle par des réorientations stratégiques, M. Kan s'apprétant à présenter ses explications devant le G8 qui se réunira à Deauville en fin de semaine. Ce discours pourrait marquer, à la suite des événements de Fukushima et de la mobilisation croissante du courant anti-nucléaire au Japon, une rupture avec les discours précédents, compte tenu de la situation de faiblesse grandissante du gouvernement de M. Kan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact de l'accident de Fuckushima (et autres) sur l'approvisionnement electrique ?   Mar 24 Mai 2011 - 21:30

Ok merci pour ces chiffres et ces commentaires...

Même s'il ne s'agit que d;ordre de grandeur on se rend compte qu'il y a finalement un peu de "marge" car ce n'est "que" 60% des 30% de production qui sont en panne...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Impact de l'accident de Fuckushima (et autres) sur l'approvisionnement electrique ?   Jeu 26 Mai 2011 - 13:54

Très bon entretien du nouvel Obs sur l'analyse géostratégique de la filière atomique avec Mycle Schenider de l'IPFM de Princeton.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/planete/20110524.OBS3850/le-nucleaire-au-g8-l-improbable-rehabilitation-apres-fukushima.html

Extrait : "Le risque financier est de plus en plus insurmontable ! Le temps où les Banques semi-publiques allemandes consentaient des crédits à 2,6% d’intérêt pour l'EPR en Finlande est révolu. Il suffit de voir d’ailleurs, en France, la situation d’Areva pour comprendre. Les agences de notation sont de plus en plus sévères et menacent d’abaisser leurs notes à des niveaux extrêmement critiques. Si vous ne regardez que la notation sur la santé de la société Areva et non pas la moyenne cumulée avec la "note de contexte" qui prend en compte la garantie de l’Etat français, vous verrez qu’il y a grand péril pour le fleuron industriel français. Et ce n’est pas la recapitalisation bancale et mineure de décembre dernier qui trompe les milieux financiers. Je n’hésite pas à évoquer un risque de Fukushima financier.

Revenir en haut Aller en bas
Klax
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Impact de l'accident de Fuckushima (et autres) sur l'approvisionnement electrique ?   Ven 27 Mai 2011 - 0:25

Intéressant cet article. Par contre, quand il parle de l'impact financier, cela concerne les assurances en cas d'incidents/accidents ou la rentabilité d'un réacteur ?
Dans le premier cas, je comprendrai que l'effet Fuku joue énormément ces temps ci. Dans le second, un comparatif énergétique entre énergie renouvelable et énergie fissile serait intéressant à dénicher.

_________________
J'aime pas les matins...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org
 
Impact de l'accident de Fuckushima (et autres) sur l'approvisionnement electrique ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrêter de tirer son lait : quel impact sur le production de lait
» Sources de calcium - pour Melplan (et les autres !lol)
» Accident motel à DP Taroudant (DR/Agadir)
» cododo et gène vis à vis des autres
» Accident domestique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Coin-café, buvette et vente de bonbons :: Débats et decryptage de l'actualité :: Spécial Japon-
Sauter vers: