Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Grossesse et irradiation professionnelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
space
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Grossesse et exposition professionnelle   Mer 20 Jan 2010 - 22:52

Bonsoir à tous,

On m'a questionné aujourd'hui sur le cas des femmes enceintes et de leur travail en zone contrôlée.

La réglementation est précise :
D.4152-5 : Si grossesse, l’exposition de l’enfant à naître pendant le temps qui s’écoule entre la déclaration de grossesse et l’accouchement doit être en dessous de 1msv.
D.4152-6 : femme enceinte non affectée à des travaux relevant d'une catégorie A.
D.4152-7 : femme allaitant interdite en zone à risque de contamination interne.
Sachant que tout cela est à la discrétion du médecin du travail de la personne qui léve ou non sa "non inaptitude médical".

Mais mon interprétation ne semble pas faire l'unanimité.
a) J'avais tendance à penser qu'étant incapable de déterminer et mesurer l'exposition de l'enfant à naitre, il me semblait oppurtun de trouver des occupations hors zone réglementée durant la grossesse. Je suis en effet rester sur l'inégalité suivante : dose à l'abdomen différente de dose au foetus. Les études ont-elles avancées sur le sujet ? scratch (je ne trouve que de la doc sur l'exposition médicale du foetus calculée en fonction des examens et réglages machine).

b) La personne étant oparavant classée cat.A, il est donc a minima nécessaire d'envisager un "poste aménagé" ne relevant pas de cette catégorie pour répondre au 2éme article.

c) La femme allaitant étant interdite de zone à risque de contamination interne pour ne pas risquer de contaminer son bébé, il me semble couler de source que la femme enceinte peut légitimement espérer ne pas travailler en zone à risque de contamination interne pour les meme raisons. J'ajouterai de plus qu'une zone présentant une contamination surfacique non fixée est une zone à risque de contamination interne.

Qu'en pensez vous ?

Space
Revenir en haut Aller en bas
Klax
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Grossesse et irradiation professionnelle   Mer 20 Jan 2010 - 23:08

Bonsoir,

j'abandonne les mots croisés pour le moment...

J'ai sensiblement la même approche que toi. Je pense qu'il devrait être fortement déconseillé à une femme enceinte d'intervenir en zone contrôlée dés lors qu'il existe un risque de contamination interne, ce qui équivaut dans une grande partie des cas à ne pas intervenir.
Il me semble avoir vu passer une note sur les risques si le fœtus est soumis à une irradiation. Il y a une période de la grossesse où il est extrêmement radio-sensible. Je ne sais malheureusement plus où j'ai pu mettre ce papier. Le principe de précaution laissait à penser que dans ce cas, il était plus judicieux de limiter les risques d'exposition, voir d'interdire carrément l'exposition de la femme enceinte.

Cependant, la tolérance accordée par la loi ne permet pas cette décision. Elle revient à la mère, qui peut exercer son droit de retrait, ou intervenir avec l'accord du médecin.

_________________
J'aime pas les matins...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grossesse et irradiation professionnelle   Mer 20 Jan 2010 - 23:24

Coucou
Bien j'ai eu le cas à traiter au CEA d'une thésarde qui travaillait sous rayonnements et qui était enceinte

space a écrit:
Bonsoir à tous,
On m'a questionné aujourd'hui sur le cas des femmes enceintes et de leur travail en zone contrôlée.
La réglementation est précise :
D.4152-5 : Si grossesse, l’exposition de l’enfant à naître pendant le temps qui s’écoule entre la déclaration de grossesse et l’accouchement doit être en dessous de 1msv.
D.4152-6 : femme enceinte non affectée à des travaux relevant d'une catégorie A.
D.4152-7 : femme allaitant interdite en zone à risque de contamination interne.
Sachant que tout cela est à la discrétion du médecin du travail de la personne qui léve ou non sa "non inaptitude médical".
Space

Alors une bonne radioprotection veut que l'on propose (mais c'est simplement une proposition) une affectation sur un poste où il n'y a pas d'exposition. Nous sommes très loin du compte quand on prend la limite d'exposition sur le foetus et les effets sur celui-ci. Le facteur de précaution est d'environ 100 !
Effectivement la personne ne peut-être catégorie A. Dans le cas du CEA je n'avais aucun mal à respecter ces dispositions. Après il faut vraiment examiner le poste de travail et proposer une affectation en catégorie B (au maximum).
Tout à fait d'accord pour l'analyse du point 3

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
space
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Grossesse et irradiation professionnelle   Mer 20 Jan 2010 - 23:36

Oui, petit rappel sur les effets tératogènes
Les effets varient en fonction du stade de développement du fœtus.

Préimplantation (6 ème – 9 ème jours)
En cas d'exposition à une dose élevée, il y a mort cellulaire et avortement passant inaperçu. Sinon quelques cellules sont détruites et remplacées : une seule cellule survivante suffit pour assurer le développement complet de l'embryon sans aucun effet (effet déterministe).

Embryogénèse (jusqu'au 60 ème jour)
C'est la période la plus radiosensible. Il y a risque de malformations et de système neuronal mal dévelopé.

Stade fœtal (au-delà du 60 ème jour)
Le risque de malformation diminue mais une irradiation peut entraîner un risque cancérogène qui ne se révélera qu'après la naissance.

A savoir qu'en deça de 0.1 Gy, aucun effet n'est connu.

Voilà tout ce que je sais sur ce sujet. Comme le souligne Kloug, on est bien loin du mSv mais on est plus dans le domaine de la justification que de l'optimisation ou de la limitation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grossesse et irradiation professionnelle   Mer 20 Jan 2010 - 23:40

Y sont bien les mots croisés Klax ?
KLOUQUIRIGOLE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grossesse et irradiation professionnelle   Jeu 21 Jan 2010 - 20:47

KLOUG[/quote]
Alors une bonne radioprotection veut que l'on propose (mais c'est simplement une proposition) une affectation sur un poste où il n'y a pas d'exposition. Nous sommes très loin du compte quand on prend la limite d'exposition sur le foetus et les effets sur celui-ci. Le facteur de précaution est d'environ 100 !
Effectivement la personne ne peut-être catégorie A. Dans le cas du CEA je n'avais aucun mal à respecter ces dispositions. Après il faut vraiment examiner le poste de travail et proposer une affectation en catégorie B (au maximum).
Tout à fait d'accord pour l'analyse du point 3



Je mettrais peut etre un bemol,sur l'affectation d'un poste en categorie B,car les limites de doses etant de 1 à 6 msv année,le foetus n'etant pas un travailleur,,il est affecté si l'on peut dire d'une dose de 1msv sur 9 mois!lol
En radio dans mon ancien service on affectait un dosi op abdominale à la futur mére si elle ne voulait pas de poste aménagé, car meme si elle etait en cat B elle pourrait intervenir de temps à autre en zone controlée (ce n'est pas la zone qui definit le classement).
Ceci dit les consignes etaient strictes ,pas d'intervention en zone controlée,ce qui expliquait ,pour une infirmiere de bloc pas d'intervention sous ampli,et pour une manip toujours au pupitre,et pas de radio au lit,par précaution.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grossesse et irradiation professionnelle   Jeu 21 Jan 2010 - 20:54

Bonsoir
J'ai en fait décoder basiquement la réglementation.
En réalité le classement en B n'impose pas (surtout pas !) que les personnes atteignent les 6 mSv, optimisation oblige. C'est surtout pour bénéficier de la surveillance médicale renforcée.
Dans le cas de la thésarde que nous avions suivi, la dose reçue pendant sa grossesse avait été inférieure à 50 µSv (0,05mSv).
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Grossesse et irradiation professionnelle   Jeu 21 Jan 2010 - 21:19

'soir,
Peut être rappeler qu'une femme enceinte doit déclarer sa grossesse au plus tôt auprès de son médecin du travail; Les médecins du travail sont assez "frileux" sur l'exposition du foetus, d'autant plus qu'il est très radio sensible au tout début de sa division cellulaire et pendant la formation de son système nerveux(petit moyen mémo-technique : règle des 3 - 9 [0-9 jours / 9 jours - 9 semaines / 9 semaines - 9 mois), et je les comprends.
Je pense qu'il n'y a rien de pire dans une entreprise qu'une femme enceinte qui a déclaré sa grossesse et qui est maintenue à son poste de travail. Si le bébé présente une quelconque malformation, bonjour l'ambiance. affraid On pourra faire venir n'importe quel spécialiste qui pourra expliqué par A + B que ce "problème" ne vient pas de là, il y aura toujours le doute...
Personnellement, je préconise que la femme soit placée en zone non réglementée, voir, dans le médical à des postes comme la mammographie ou panoramique dentaire où les niveau d'expositions sont très faibles.
Concernant la conta, je pense que le législateur n'a marqué que l'interdiction d'exposition dans le cas de l'allaitement, car dans le cas de la grossesse, le foetus est protégé par le placenta, filtre qui n'existe plus dans le cas de l'allaitement (enfin, je ne suis pas médecin...) Quoi qu'il en soit, je suis d'accord avec vous, une femme enceinte n'a rien à faire dans un local à risque de contamination.Evil or Very Mad
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
clé de sol
Phénomène de foire
Phénomène de foire



MessageSujet: Re: Grossesse et irradiation professionnelle   Mer 26 Aoû 2015 - 16:01

Bonjour,

Je déterre un vieux sujet pour l'orienter sur la radiothérapie.... 2 questions me turlupinent :

- J'ai lu que le risque d'exposition doit être nul.
En radiothérapie, à priori nous sommes bien protégés mais le risque nul n'existe pas. L'accident de Dijon en 2007 le prouve... Une manipulatrice était restée en salle accidentellement pendant que sa collègue lançait l'irradiation.
Peut-on considérer ce risque quasi nul étant donné qu'il arrive extrêmement rarement?
Pour le moment l'usage était que la femme enceinte continue à travailler comme d'habitude (en zone réglementée donc....)
A noter que notre dosimétrie prévisionnelle sur un an se situe en deçà de 1mSv, et qu'il est extrêmement rare qu'un dosimètre ne détecte une dose quelconque...

- Surveillance dosimétrique : le suivi dosimétrique est actuellement trimestriel. Dois-je prendre des dispositions spécifiques pour la femme enceinte? (nous faisons aussi du scanner dosimétrique, mais sans injection donc aussi peu de risques d'exposition qu'en radiothérapie).
Dosimètre Opérationnel?

Merci!
Revenir en haut Aller en bas
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Grossesse et irradiation professionnelle   Mer 26 Aoû 2015 - 21:52

Bonsoir,

Premier points c'est <1mSv/temps de la grossesse déclarée.
Donc si tu as moins de 1mSv/ans c'est bon car avec le congés maternité au final la femme ne travaillera que 6mois.
C'est en condition normale de travail donc la probabilité hypothétique d'un incident n'est pas à prendre en compte sauf si tu as des REX sur tes Installations.
C'est le risque d'exposition interne qui doit être nul, pas le risque d'exposition sinon, il faudrait viré toutes les femmes enceintes qui travaille dans le nucléaire ou en hôpital....

Pour les disposition particulières tu peux toujours demander à son chef de service si il dispose de poste aménager et interdire le passage par le service de médecine nucléaire, sinon je ne vois pas compte tenu du poste décrit.

Franchement, je ne suis pas sur qu'une dosimétrie opérationnel soit une bonne idée si tu n'a pas l'habitude de les utilisés car un coup de téléphone portable ou des champs magnétiques très présent en hôpitaux risque de te faire avoir des doses considérable que tu aura du mal à expliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Domino
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Grossesse et irradiation professionnelle   Mer 26 Aoû 2015 - 22:07

bonsoir,
-dans notre service de radioT ils sont classés B mais avec une dosi opérationelle

- la manip enceinte bénéficiera probablement d'une surveillance particulière...de la part de ces collègues. En général la prise de conscience du risque marche très bien quand on a quelqu'un à protéger. C'est un peu notre cas à tous non?

- pour les ondes électromagnétiques à l'hôpital: pas trop de problème. A éviter cependant fortement le micro-onde de la salle de détente.

_________________
l' ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne
Revenir en haut Aller en bas
clé de sol
Phénomène de foire
Phénomène de foire



MessageSujet: Re: Grossesse et irradiation professionnelle   Jeu 27 Aoû 2015 - 9:58

Merci beaucoup pour vos réponses, j'y vois beaucoup plus clair!
Il ne me reste plus qu'à trouver des dosimètres opérationnels...
Revenir en haut Aller en bas
Gally
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Grossesse et irradiation professionnelle   Jeu 27 Aoû 2015 - 21:55

Même si tout cela fonctionne, cinq années plus tard, je suis toujours autant d'accord avec Fred.
Ce qu'il te faut trouver c'est un bon café ; pardon ; DECA . Pour une chouette conversation.
C'est un point de vue perso, mais il me semble que ces femmes qui insistent pour continuer à bosser sous RI, c'est de la peur. Peur de perdre son job suite à cette situation de "pseudo inutilité", peur que cette grossesse et cet enfant soient synonymes de fin d'évolution de carrière. Alors on compense en cherchant des solutions : "pour y aller quand même".
Tes deux mugs à la main, dis lui que c'est une exellente nouvelle, qu'il ne faut pas avoir peur, que vous allez lui trouver un chouette petit poste hors RI par précaution,pour le bien de tétard/ pois chiche/ bébé.Que ce n'est pas une punition mais une preuve de respect envers elle. Là tu seras un aussi grand monsieur que mon ancien patron.
Dans les rêves les plus fous des RP femelles, si tu ajoutes que le moment venu, elle ne laisse pas tomber son allaitement pour reprendre vite vite sa place qu'elle est toujours aussi effrayée de perdre, là, tu deviendras une légende.
J'ai un peu dévié de la question...mais c'est un sujet que je trouve tellement anxiogène, pour une si bonne nouvelle.
Gally, dramatiquement optimiste mais fière de l'être.
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Grossesse et irradiation professionnelle   Ven 28 Aoû 2015 - 18:47

Bonjour,
coté radiothérapie externe, hors phase accidentelle (cf accident Dijon), c'est en période post-irradiation que la manip se fera exposée (sauf si X6). A plus de 10 MeV, on a une activation de la tête de l'accélérateur, et c'est en allant "récupérer" le patient que l'on s'expose.

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Samael22
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Grossesse et irradiation professionnelle   Mer 8 Juin 2016 - 13:40

où je travaille, j'ai une collègue de boulot enceinte, le médecin du travail + PCR ne l'ont pas exclu de zone réglementée. Elle travaille dans une laverie qui lave du linge contaminé et non contaminé. Son poste a été adapté comme suit : "Ne plus toucher ni le linge contaminé, ni le linge encore sale"
De plus ses supérieurs lui on mit la pression pour qu'elle ne fasse pas de vague et qu'elle se contente de ça.
Cette situation l'inquiète un peu.
Moi je suis "seulement" son TQRP, que peut-elle faire ?
Revenir en haut Aller en bas
boumboum clown
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: Grossesse et irradiation professionnelle   Lun 13 Juin 2016 - 18:58

Perso, dans notre labo, en tant que PCR, j'ai discuté avec les médecins et on est tombés d'accord sur le retrait du poste à risque RI, tout comme le retrait de poste CMR à produits chimiques qui sont bien plus nombreux encore !
C'est un principe de précaution, oui, mais d'un autre côté, si je ne m'abuse, la circulaire 2010 précise qu'il faut intégrer l'incident dans l'étude des doses prévisionnelles. Or un incident avec contamination (cutané - et probabilité de pénétration - ou atmosphérique), surtout si on est sur des radiotoxiques alpha, fait tout de suite monter rapidement la dose... 1 mSv (limite public applicable au foetus), c'est vite atteint !
Après, il nous est déjà arrivé d'être confronté à la problématique du "je suis enceinte mais je ne le dis pas 1- parce qu'au début, il peut y avoir risque de perte de l'embryon et la grossesse s'interrompre 2- il y a mon boulot qui est en jeu" mais c'est rare et peut s'améliorer avec une vraie sensibilisation sur le sujet (y compris les chefs d'équipe ! Là c'était sur ce point que ça péchait)***.
Mais on a même eu des cas de thésardes enceintes pendant leur thèse... et dont l'expo a été arrêtée et dont la thèse a été prolongée !

*** NB: la sensibilisation est clairement aussi efficace sur le point de l'allaitement. En effet, mis à part sur du déclaratif, impossible de savoir si madame allaite ou biberone. Au contraire de la grossesse qui se voit au moins pour la dernière partie (NB: alors que les effets sont plus sensibles au cours des 2 premiers mois).
Revenir en haut Aller en bas
annelise
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Grossesse et irradiation professionnelle   Mar 14 Juin 2016 - 15:59

Salut Samael22,

J'ai bien peur que, si le médecin du travail et la PCR ne l'ont pas exclue de la zone réglementée, elle ne puisse pas faire grand chose... Elle peut toujours essayer de revoir son MdT, et lui expliquer que cette situation lui engendre du stress (néfatse pour sa grossesse), mais je pense qu'à partir du moment où PCR et MdT sont tous les 2 d'accord sur cette adaptation de poste de travail (aussi minime soit-elle...), elle ne peut pas s'y opposer et refuser de travailler dans ces conditions...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.iroctech.com
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Grossesse et irradiation professionnelle   Mer 15 Juin 2016 - 2:08

Bonsoir,

Essaye de faire des contrôles et vérifié si il y a bien absence de toute contamination.
Si tu en trouve a des endroit considérer comme propre remonte l'information a ta PCR et dit qu'il te semble étrange qu'une personne enceinte soit dans ce local
Revenir en haut Aller en bas
Alphabellix
Saltimbanque
Saltimbanque



MessageSujet: Re: Grossesse et irradiation professionnelle   Mer 15 Juin 2016 - 9:26

Bonjour,

ce n'est pas parce que les deux tombent d'accord (PCR+MdT) qu'ils ont raison.

La personne principalement concernée (la femme enceinte) a son mot à dire. Etre enceinte n'est en aucun cas un motif de licensiement et donc de pression. Il faut qu'elle se batte.

Ne pas dire "je ne suis qu'un TQRP". Tu as apparemment plus de discernement que les deux autres... qui apparemment n'écoutent pas. Ou peut être que la demoiselle n'a pas osé parler ? Il ne faut vraiment pas qu'elle se laisse marcher dessus.

Si c'était les femmes des dits supérieurs qui travaillaient enceintes là, je doute que le résultat serait le même.

Je suivrais les conseils d'Anne Lise: revoir le MdT. Et peut être même, s'il y a d'autres femmes ayant subi ou pouvant subir dans le futur ce genre de pression, essayer de faire alliance et de faire entendre leur voix.

Un bébé c'est important... C'est pas pour rien que la disposition usuelle est le retrait de zone.



Alpha, quelque peu révoltée elle l'avoue.
Revenir en haut Aller en bas
annelise
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Grossesse et irradiation professionnelle   Mer 15 Juin 2016 - 9:45

Complètement d'accord avec Alphabellix...
Surtout qu'en tant que femme enceinte, on a déjà bien des inquiétudes en tête, alors pas besoin de rajouter le fait d'aller au boulot la boule au ventre...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.iroctech.com
Samael22
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Grossesse et irradiation professionnelle   Mer 15 Juin 2016 - 9:59

Alors, le contrat de son entreprise se finit dans 6 mois. Donc ils lui mettent la pression pour quelle accepte cet aménagement de poste, avec comme sous entendu que dans 6 mois ils devront de toute manière licencier des gens.

La seule solution que j'ai trouvé c'est que la chef d'installation soit mise au courant et lui interdise l'accès au bâtiment. Mais ma collègue a peur pour son poste, elle ne veut pas.

Je suis outré du comportement de ses chefs et du médecin du travail qui n'est qu'un vendu.
Revenir en haut Aller en bas
edurand
Saltimbanque
Saltimbanque



MessageSujet: Re: Grossesse et irradiation professionnelle   Ven 17 Juin 2016 - 16:39

Bonjour,

D'accord avec vous concernant les Médecins du Travail, ça leur fait plus peur qu'à nous. 

Pour mon cas (j'en suis à 6 mois de grossesse), le médecin du travail n'a même pas cherché à discuter. Inaptitude de travail complète sous rayonnements ionisants (irradiateur ou sources d’étalonnage de quelques kBq, tout y est passé).
Revenir en haut Aller en bas
annelise
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Grossesse et irradiation professionnelle   Lun 20 Juin 2016 - 17:47

Félicitations à toi, edurand Smile

C'est dommage que la réglementation autorise le foetus à prendre jusqu'à 1mSv, parce que, d'une façon réaliste, n'importe quel médecin du travail de sexe féminin, si elle était confrontée personnellement à cette question, déciderait de ne plus entrer en zone réglementée, par principe de précaution...
Et je dirais que n'importe quel médecin du travail refuserait que sa moitié n'entre en zone réglementée si elle était enceinte.
A moins que je ne prenne mon avis pour une généralité non vérifée... Question
Revenir en haut Aller en bas
http://www.iroctech.com
ayorosgirl
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Grossesse et irradiation professionnelle   Lun 20 Juin 2016 - 19:37

C'est un peux compliquer car si on entend bien qu'une femme enceinte ne veux pas faire prendre de risque à son enfant, le nucléaire est loin est d'être la seule source d'exposition.
Il reste tous les produits toxiques par exemple quand on fait le ménage, la cigarette, l'alcool
Dans ce cas il faudrait dés qu'une femme soit enceinte qu'elle ne fasse plus rien qui puisse potentiellement l'exposer à quoi que ce soit.
Donc également ne plus passer aucune radio.
C'est très compliquer et après on augmenterai les discrimination en vers les femmes car quand elle serait enceinte, elle ne pourrait plus rien faire.

Moi je plaide pour le retrait de zone contaminante ou à risque de contamination car une contamination on peux rapidement dépasser les 1 mSv.
Revenir en haut Aller en bas
Gally
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: Grossesse et irradiation professionnelle   Lun 20 Juin 2016 - 20:40

ayorosgirl a écrit:
Dans ce cas il faudrait dés qu'une femme soit enceinte qu'elle ne fasse plus rien qui puisse potentiellement l'exposer à quoi que ce soit.
C'est très compliquer et après on augmenterai les discrimination en vers les femmes car quand elle serait enceinte, elle ne pourrait plus rien faire.
Ben, en fait....oui. Pas ne plus rien faire au sens de se transformer en bulot de canapé grossissant à vue d'oeil, mais mince quoi! Le fort protège le faible. Alors oui, dans l'absolu, nous ne devons pas tolérer que le petit pois/tétard/grenouille/ félicitations Anne Lise Smile , soit exposé à quoi que ce soit de dangereux.
J'ai réalisé trop tardivement, que si pendant bien longtemps le travail a représenté une priorité absolue, et bien il y a un moment où il doit s'effacer, et puis c'est tout.
Le risque de discrimination est un fait et une réalité. Un autre point de vue consiste également, dans le fait que notre économie compte sur les femmes aussi....pour fabriquer les petits travailleurs de demain.
Ne lâchez rien! Protégez vos petits pois ! Smile
Manquerait plus que ça, dans un pays développé, qu'on irradie les bébés...
(si ce n'est lors d'une image à but médical mûrement réfléchie et dont le bénéfice diagnostic serait évalué supérieur au risque encouru).
Soit dit en passant, pour l'avoir fait : le secteur de la formation, permet une reconversion temporaire vers un travail hors zone, sympa, enrichissant pour vous mesdames....et ne nous mentons pas, pour vos patrons aussi .

_________________
Croit fermement en l'aristocratie d'EM Forster.
Revenir en haut Aller en bas
 
Grossesse et irradiation professionnelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Grossesse et exposition professionnelle
» La réorientation professionnelle après une grossesse
» Grossesse et évolution professionnelle
» Test de grossesse
» La Garde Professionnelle et les Ex Fusilliers Marin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Réglementation :: Décryptage réglementaire-
Sauter vers: