Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Emétteurs bêta purs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Emétteurs bêta purs   Lun 23 Mai 2011 - 21:37

Bonsoir,

Concernant les émetteurs bêta purs, en particulier le nickel 63 et le tritium , en sources scellées, sous forme de fioles. J'ai toujours eu à l'idée qu'il n'y avait pas de risque d'exposition externe, sachant que les particules bêtas seront arrêtées dans la couche morte de l'épiderme.
Pour une étude de poste, cela ne servirait donc à rien de calculer la dose aux extrémités, mais est-il possible de négliger la dose à la peau?

Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Emétteurs bêta purs   Lun 23 Mai 2011 - 23:25

affraid ATTENTION jessie01086!
Tu confond les bêta et les alpha.
Ce sont les alpha qui ne pénètre pas dans l'organisme, les bêta si!
Leur mesure caractéristique se fait d'ailleurs sous un équivalent tissu de 70 micro mètre d'épaisseur (contre 1000 pour le X et les gamma).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emétteurs bêta purs   Mar 24 Mai 2011 - 1:55

Hello Niko,
Je me permets humblement d'aller dans le sens de jessie pour le tritium, pour lequel de mémoire le parcours dans le tissu vivant du bêta est de 6 micromètres (les spécialistes me corrigeront, ou ceux qui ont leur littérature sous la main à cette heure indue).

Selon moi, il n'y a pas d'exposition externe hors la couche morte, et rien de rien à septante microns, d'où de ma part l'absence de dosimétrie passive (radiotoxicologie selon les formes chimiques) et seule l'exposition interne pour l'estimation de risque.

Je ne connais pas le Ni-63, donc je limite mes bêtises au tritium.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emétteurs bêta purs   Mar 24 Mai 2011 - 6:41

Pour le Ni63, le risque d'exposition externe peu être négligé aussi, l'énergie max étant de 66 keV.
Après il faut peut être prendre en compte le rayonnement de freinage suivant le type de conditionnement de la source.
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Emétteurs bêta purs   Mar 24 Mai 2011 - 7:57

OK pour les bêta de faible énergie mais pas pour tous!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emétteurs bêta purs   Mar 24 Mai 2011 - 12:18

alors pour des fioles de tritium, vous négligeriez la dose extrémités?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emétteurs bêta purs   Mar 24 Mai 2011 - 14:46

Oui.
Plus exactement, la dose extrémités en cas d'exposition externe n'est pas négligeable, elle est nulle.
Mais :
- je suis à l'écoute des klowns plus capés que moi.
- je n'estime pas l'exposition interne (inhalation, ingestion, passage transcutané) comme négligeable.

Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Emétteurs bêta purs   Mar 24 Mai 2011 - 19:09

Hello,
peut on connaitre l'activité des petites bébêtes?
Après, effectivement, voir si ces sources sont vraiment classées comme scellées et si il n'y a pas de risque d'exposition interne suite à agression du contenant...

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emétteurs bêta purs   Mar 24 Mai 2011 - 19:30

Bonsoir,
pour t'amuser à faire des calculs de dose équivalente à la peau Hpeau ou d'équivalent de dose sous 0,07 Hp(0,07) pour des béta tu peux lire le dernier "radioprotection" :

http://www.radioprotection.org/index.php?option=com_article&access=standard&Itemid=129&url=/articles/radiopro/abs/2011/02/rad110003/rad110003.html

d'ailleurs la comparaison Hpeau et Hp(0,07) est interessante ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emétteurs bêta purs   Mar 24 Mai 2011 - 20:56

Bon j'y vais de ma petite question de celui qui n'y connait rien...

Le tritium je connais (un peu) à cause de l'horlogerie et de sa réputation sur les marchés américains, mais vu que ce n'est plus utilisé aujourd'hui je me demandais:
Ca sert à quoi ces petites fioles ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emétteurs bêta purs   Dim 29 Mai 2011 - 10:42

Bonjour
Si ces personnes travaillent dans le domaine de la bio, les fioles permettent de recaler les appareils de scintillation liquide, par exemple.
Excellent article à lire absolument. Pour une fois qu'on a un truc pratique, même si c'est un code de calcul qui fait le boulot (et pas exotique, étranger) à lire dans "radioprotection" regardons ça.
KLOUG


Dernière édition par KLOUG le Lun 30 Mai 2011 - 14:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emétteurs bêta purs   Lun 30 Mai 2011 - 10:19

Bonjour,

D'accord avec la réponse de Niko, il faut faire attention à l'énergie des béta. Par exemple avec l'Yttrium 90, qui est de plus en plus utilisé en médecine nucléaire pour radiothérapie interne vectorisée, l'energie max des béta est de 2,3 MeV, et le débit de dose peut être très élevé pour le personnel qui doit le manipule.

Je recommande d'ailleurs de lire cette étude disponible sur le site de la SFRP sur le sujet, qui conclut sur une recommandation un peu inhabituelle concernant la manière de se protéger au mieux contre un émetteur béta pur...

http://www.sfrp.asso.fr/IMG/pdf/a15-Coulot.pdf?bcsi_scan_CBA24F92DB3F63E2=0&bcsi_scan_filename=a15-Coulot.pdf







Revenir en haut Aller en bas
SW
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Emétteurs bêta purs   Lun 30 Mai 2011 - 12:37

Bonjour,

Je rebondis sur ce qu'écrit rayzky, on peut mesurer très facilement une exposition type corps entier avec un radiamètre gamma mesurant H*(10), un signal provenant d'une source de Sr90/Y90. Certes, reste encore à voir la validité de ce qu'indique l'appareil, mais de façon qualitative, on est bien en présence de rayonnements pénétrants dans ce cas-là.

@+

_________________
- Are you sure you're missing an electron?
- I'm positive.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emétteurs bêta purs   Dim 5 Juin 2011 - 17:14

D'accord avec le rebond sur l'yttrium-90.
Aussi bien sur l'utilisation plus fréquente en médecine nucléaire (rhumatologie par exemple), que sur les débits de dose élevés et une exposition Hp(10) avérée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emétteurs bêta purs   Jeu 30 Juin 2011 - 20:14

Je voudrais à mon tour rebondir (tardivement certes) et apporter une nuance ... la dose sous 10mm de tissus est effectivement avérées mais lorsque l'on est à proximité du Sr/Y90 voire au contact et non pas par le bêta mais par les photons générés par ceux-ci en fonction de leurs interactions. exemple : les sources de contrôles de Sr/Y 90 des babylines .........................
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emétteurs bêta purs   Jeu 30 Juin 2011 - 23:37

Bonjour Polaris,
Je suis un peu étonné.

Dans mes abaques le bêta de l'Y-90 a une énergie max de 3,66 10 -13 J (2284 keV) ce qui donne une profondeur de pénétration max de 11,8 mm dans les tissus mous.
Le Delacroix et al. préconise 9,4 mm de PMMA pour le blindage.

Les dosimétries poitrine (RPL et EPD/Mk2) montrent une Hp(10) même en absence de matériau à Z élevé et on n'est pas au contact.
Je ne pense pas que le rayonnement de freinage soit la seule explication à une H*(10) non nulle sur nos radiamètres.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emétteurs bêta purs   Ven 1 Juil 2011 - 6:35

Bonjour
Je ne sais pas quel type de radiamètre vous utilisez mais certains d'entre eux peuvent mesurer (très faiblement certes) des bêta de forte énergie sous 10 mm équivalent tissus.
J'ai la même valeur que Balda concernant les bêta de l'yttrium.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Nico
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Emétteurs bêta purs   Ven 1 Juil 2011 - 12:03

Pour avoir fait le test hier en formation avec une source d'étalonnage de babyline, je plussoie Kloug.
Sans donner le nom des appareils, qui sont 2 GM compensés en énergie avec à peu près la même gamme d'énergie, j'ai des valeurs à 1 cm de la source de 40 µSv/h pour l'un (même résultat qu'avec la babyline) et de 4 µSv/h pour l'autre. La seule vraie différence entre les appareils étant la structure de la coque qui entoure le GM...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Emétteurs bêta purs   Lun 29 Aoû 2011 - 11:28

Pour l'utilisation du tritium j'ai vu ça aussi dans des boitiers d’allumage haute énergie munis d’éclateurs et qui contenaient du tritium gazeux en source scellée (5,44 MBq). C'était pour des moteurs de tanks. Comme le H3 était en source scellée, l'exposition externe est exclue :

Arrêté du 30 décembre 2004 relatif à la carte individuelle de suivi médical et aux informations individuelles de dosimétrie des travailleurs exposés aux rayonnements ionisants, en annexe dans les conditions d’exposition (1.1) : « L’exposition externe des travailleurs est due à l’émission d’un rayonnement X émis par un générateur fonctionnant sous une tension supérieure à 30 kV, d’un rayonnement gamma d’énergie supérieure à 15 keV émis par un radionucléide, d’un rayonnement bêta d’énergie moyenne supérieure à 100 keV ou d’un rayonnement neutronique ».

Ebmax = 18,6 keV ce quiç fait une énergie moyenne de 6 keV environ donc pas d'exposition externe du tout (d'ailleurs aucun dosimètre passif ou op ne serait capable de le mesurer).

Emax = 18,6 keV ce qui fait une énergie moyenne de 6,2 keV pour le tritium
Revenir en haut Aller en bas
 
Emétteurs bêta purs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mediums purs ou télépathes?
» Gardons-nous purs en toutes choses!
» La gallerie des purs et durs !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Un peu de théorie :: Physique nucléaire et radioactivité-
Sauter vers: