Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 contamination surfacique sur chantier EDF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: contamination surfacique sur chantier EDF   Lun 6 Juin 2011 - 21:39

Bonjour, je recherche l'origine de la valeur de 400 Bq/cm². Il s'agit de la valeur limite de contamination surfacique à ne pas dépasser sur un chantier sans protection respiratoire.
D'autre part une tranche est déclarée à risque alpha si l'on a un conta surfacique de 8 Bq/cm² en alpha sous le couvercle, d'où vient cette valeur et comment est-elle calculée?
merci
Revenir en haut Aller en bas
space
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: contamination surfacique sur chantier EDF   Mar 7 Juin 2011 - 16:20

Bonjour,

Un des grands mystères de l'univers EDF mais voici la réponse extraite du guide pour l'application du référenciel RP "Maitrise des chantiers" :
Citation :
Les expérimentations menées sur le site de Cattenom ont montré que le facteur de remise en suspension de la contamination, en l'absence de travaux abrasifs est inférieur ou égal à 10-6 m-1 :
Une activité surfacique labile de 100 Bq.cm-2 induit une contamination atmosphérique de l'ordre de 1 Bq. m-3
Cette relation est vraie pour les actinides, mais aussi pour les produits d'activation.
L'objectif de contamination atmosphérique moyenne sur une longue période est de l'ordre de 1/400 de la LDCA, soit 1200 Bq.cm-2, induisant une contamination atmosphérique de 12 Bq.m-3 .

Pour ne pas multiplier le nombre de seuils, le GT optimisation a choisi l'ordre de grandeur du seuil de contamination surfacique non fixée à 400 Bq/cm2 soit 100 fois la limite de contamination de 4 Bq/cm2 d'un local N2 classé contaminé au titre de la DI104.

Attention, ceci n'est vrai qu'en l'absence de travaux abrasifs, le taux de remise en suspension serait alors nettement supérieur à 10-6.

Space
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: contamination surfacique sur chantier EDF   Mar 7 Juin 2011 - 18:51

Ok merci Space, et concernant les 8 bq/cm²pour la déclaration en alpha aurais tu des infos?
Revenir en haut Aller en bas
space
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: contamination surfacique sur chantier EDF   Mer 8 Juin 2011 - 10:40

Non, je n'ai pas d'info précise sur ca.
Je sais qu'il y a d'autres critères : l'activité en I-134 et l'activité alpha du CPP pour déclarer une tranche à risque alpha.
Ce critère relève de la surveillance médicale et dosi du personnel qui doit être adapté à au risque alpha. Le calcul est donc différent.
Si je trouve, je transmet les infos.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: contamination surfacique sur chantier EDF   Mer 8 Juin 2011 - 19:25

Merci Space je vais essayer pour ma part de chercher également de mon coté
Revenir en haut Aller en bas
space
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: contamination surfacique sur chantier EDF   Mer 15 Juin 2011 - 9:51

J'ai trouvé l'explication du 0,8Bq/cm² pour le risque alpha. Je comprend mieux pourquoi je n'arrivai pas à retrouver ce 0,8 par calcul....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: contamination surfacique sur chantier EDF   Mer 15 Juin 2011 - 10:06

Bonjour
En sachant que d'un point de vue recherche en matière de coefficients de remise en suspension, l'IRSN donne le chiffre pour les émetteurs alpha d'un facteur 10-4/10-5.
Il y a eu quelques publications sur ce sujet notamment par l'IRSN/SERAC.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
space
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: contamination surfacique sur chantier EDF   Jeu 16 Juin 2011 - 11:11

Bonjour Kloug,
Effectivement, je n'arrivais pas à trouver cette valeur en utilisant ni ce coeff. de remise en suspension ni cette DPUI...
Ce coeff. de 10E-6 provient de l'étude "évaluation du facteur de mise en suspension de conta dans les installations nucléaires" (Radioprotection vol.38 n°4) avec la participation de l'IRSN/SERAC. Cette étude est réalisée sur des chantiers sur PZR, BAE GV et en fond de piscine BR. Le taux de remise en suspension est comparable pour les émetteurs béta et les émetteurs alpha.
Comme pour la conta béta, il faut être vigilant pour les chantiers avec travaux abrasifs où le taux de remise en suspension est plus pénalisant.

Space
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: contamination surfacique sur chantier EDF   Ven 17 Juin 2011 - 13:29

merci Space pour ces éclaircissement.
Revenir en haut Aller en bas
guichard08
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: contamination surfacique sur chantier EDF   Sam 21 Jan 2012 - 19:48

salut
port protection respiratoire obligatoire dès que supérieur à 400Bq/cm²en contamination surfacique labile
jai passer le star4 ET le star tronc commun et on ne nous a pas parlé du( 400Bq/cm² sont égal a 4Bq/m3 )en beta. MERCI A BIENTOT
Revenir en haut Aller en bas
GRUMPY
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: contamination surfacique sur chantier EDF   Lun 23 Jan 2012 - 11:32

davrom a écrit:
Bonjour, je recherche l'origine de la valeur de 400 Bq/cm². Il s'agit de la valeur limite de contamination surfacique à ne pas dépasser sur un chantier sans protection respiratoire.
D'autre part une tranche est déclarée à risque alpha si l'on a un conta surfacique de 8 Bq/cm² en alpha sous le couvercle, d'où vient cette valeur et comment est-elle calculée?
merci

La valeur de 8 Bq/cm2 en alpha vient de la valeur de la LDCA de l’américium 241 de la CIPR 54. LDCA de 0.08 Bq/m3 d'ou 8 Bq/cm2.

Attention : Le coefficient de remise en suspension pour les sites en exploitation est de 10-6 m-1. Pour les sites en déconstruction il est de 10-5 m-1.
Revenir en haut Aller en bas
GRUMPY
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: contamination surfacique sur chantier EDF   Lun 23 Jan 2012 - 12:08

space a écrit:
Bonjour,

Un des grands mystères de l'univers EDF mais voici la réponse extraite du guide pour l'application du référenciel RP "Maitrise des chantiers" :
Citation :
Les expérimentations menées sur le site de Cattenom ont montré que le facteur de remise en suspension de la contamination, en l'absence de travaux abrasifs est inférieur ou égal à 10-6 m-1 :
Une activité surfacique labile de 100 Bq.cm-2 induit une contamination atmosphérique de l'ordre de 1 Bq. m-3
Cette relation est vraie pour les actinides, mais aussi pour les produits d'activation.
L'objectif de contamination atmosphérique moyenne sur une longue période est de l'ordre de 1/400 de la LDCA, soit 1200 Bq.cm-2, induisant une contamination atmosphérique de 12 Bq.m-3 .

Pour ne pas multiplier le nombre de seuils, le GT optimisation a choisi l'ordre de grandeur du seuil de contamination surfacique non fixée à 400 Bq/cm2 soit 100 fois la limite de contamination de 4 Bq/cm2 d'un local N2 classé contaminé au titre de la DI104.

Attention, ceci n'est vrai qu'en l'absence de travaux abrasifs, le taux de remise en suspension serait alors nettement supérieur à 10-6.

Space

Bonjour,

Je site ton doc : "L'objectif de contamination atmosphérique moyenne sur une longue période est de l'ordre de 1/400 de la LDCA".

1/40, valeur établie par EDF pour une valeur de dose efficace inférieure à 0,5 mSv/an.

La valeur de 1/40éme de la LDCAeq soit 12Bq.m-3 pour Co60.
Revenir en haut Aller en bas
GRUMPY
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: contamination surfacique sur chantier EDF   Lun 23 Jan 2012 - 12:40

davrom a écrit:
Bonjour, je recherche l'origine de la valeur de 400 Bq/cm². Il s'agit de la valeur limite de contamination surfacique à ne pas dépasser sur un chantier sans protection respiratoire.
D'autre part une tranche est déclarée à risque alpha si l'on a un conta surfacique de 8 Bq/cm² en alpha sous le couvercle, d'où vient cette valeur et comment est-elle calculée?
merci

"je recherche l'origine de la valeur de 400 Bq.cm-2"

Par commodité et afin d’éviter la multiplicité de seuil, une valeur de 400 Bq.cm-2 a été retenue comme seuil de contamination surfacique non fixée.
Revenir en haut Aller en bas
benjamin14
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: contamination surfacique sur chantier EDF   Lun 20 Fév 2012 - 18:19

Bonjour,

et d'ou vient ce seuil de 4Bq/cm2? sur quels critères se sont ils basés?
merci
Revenir en haut Aller en bas
 
contamination surfacique sur chantier EDF
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» contamination surfacique sur chantier EDF
» Seuils de contamination surfacique
» valeurs de contamination surfacique dans une zone contrôlée
» CHANTIER EN COURS, LEVER LE PIED
» Le chantier du grand stade du Havre (76) rentre dans la dernière ligne droite...!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Instrumentation en RadioProtection :: Contaminamètres - Mesures de contamination atmosphérique et surfacique-
Sauter vers: