Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska   Mer 15 Juin 2011 - 19:47

L'événement est passé un peu inaperçu, "noyé" au milieu d'un déluge d'information en provenance de Fukushima.

La centrale nucléaire de Fort Calhoun, au Nebraska, a signalé récemment aux autorités de régulation US. deux incidents "unusual event". La région du "Middle East" connait de fortes inondations et il semblerait que le site soit entièrement encerclé par les eaux. La NRC avait récemment ordonné à l'opérateur du site, OPPD, d'effectuer des travaux de mise en conformité concernant les risques d'inondation.



Le premier incident (niveau 1) a été déclaré le 6 juin, suite au débordement de la rivière Missouri assurant le refroidissement.

Le second incident a été déclaré le 7 juin, un départ de feu ayant été maitrisé rapidement par l'installation anti-incendie au Halon. L'incident aurait malgré tout causé l'évacuation partielle du site. Le refroidissement de la piscine de désactivation a été perdu quelques instants.

Deux autres événements notables : Une "no-fly" zone, non levée à ce jour aurait en outre été ordonnée autour de la centrale le 14. Le réacteur était en arrêt à froid au moment de l'incident (status : AOP-1) mais il semble que la totalité de l'enceinte de confinement ait été noyée préventivement, ce qui ne semble pas être une procédure habituelle même en cas de refueling ? (The facility was taken offline to refuel earlier this year so the containment building has been flooded by OPPD in order to cool the fuel rods).


http://en.wikipedia.org/wiki/Fort_Calhoun_Nuclear_Generating_Station
http://www.omaha.com/article/20110607/NEWS01/110609814/0#smoke-triggers-nuclear-plant-alarm
http://www.nrc.gov/reading-rm/doc-collections/event-status/event/2011/20110608en.html#en46932
http://www.wowt.com/news/headlines/Ft_Calhoun_Flood_Defenses_123878599.html?ref=599


Cette centrale est une TPC, "une très petite centrale" comprenant un réacteur unique à eau pressurisée de 470 MWe qui alimente environ 360.000 foyers situés dans l'Est et le Sud du Nebraska.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska   Mer 15 Juin 2011 - 23:18

Le second incident aurait été classé au niveau 2 INES ; Il semblerait y avoir eu à un moment ou à un autre une "Alerte préalable de niveau 4", le refroidissement de la piscine de désactivation ayant été interrompu momentanément suite à l'incendie. Le site de Fort Calhoun pourait, d'après les spécialistes méteo du US. Army Engineers Corps, rester dans cette configuration inquiétante durant plusieurs semaines. 20.000 sacs de sable ont été disposés autour du site en protection secondaire.

http://oppdstorminfo.blogspot.com/2011/06/june-6-2011.html
Revenir en haut Aller en bas
Casing
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska   Ven 17 Juin 2011 - 20:25

ils sont quand même bien équipés pour les "barrages" provisoirs



source : http://oppdstorminfo.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska   Ven 17 Juin 2011 - 22:53

Evidemment, vu du haut, l'équipement ci-dessus parait déjà moins impressionnant... C'est plutôt le lit du fleuve et la position de la centrale qui m'interpelle ! (Le réacteur se trouve en bas à droite de la photo prise hier)



http://www.facebook.com/photo.php?fbid=10150218029379630&set=a.98878329629.87729.6445219629&type=1&theater



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska   Sam 18 Juin 2011 - 19:02

Et bien, je me demande toujours si on a connaissance (le grand public j'entends) des ces événements, suite à la prise de conscience suscitée par la catastrophe de Fukushima, ou si c'est une série noire exceptionnelle ?

Toujours est-il que cet incident fait suite à celui de la centrale nucléaire de BROWNS FERRY, conséquence des tornades du 27 avril 2011...

Concernant FORT CALHOUN, si l'incident se résume à une perte de refroidissement de 90 min dans la piscine, cela parait plutôt contenu non (j'ai lu que la durée d'ébullition de la piscine était de 88 heures) ?
Le souci c'est que la situation n'est pas redevenue à la normale dans la mesure où la centrale reste inondée, pour des semaines...

Quant au lacher du barrage en amont, j'imagine que c'est le "by-pass" du barrage qui laisse passer (capacités maximales du barrage atteintes)...
Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska   Sam 18 Juin 2011 - 19:39

Mulder a écrit:
Et bien, je me demande toujours si on a connaissance (le grand public j'entends) des ces événements, suite à la prise de conscience suscitée par la catastrophe de Fukushima, ou si c'est une série noire exceptionnelle ?

Sur la première moitié de ta question, il me semble que cette forme de désinformation qui consiste - non à cacher - mais à reléguer l'info gênante en 2 lignes et demie en bas de la 39e page fonctionne moins bien, grâces en soient rendues à internet, aux forums, blogs et autres twits.

Pour la seconde partie, on trouve ici une liste des incidents et accidents survenus dans les centrales nucléaires US: http://en.wikipedia.org/wiki/Nuclear_power_accidents_by_country#United_States

Il est précisé qu'elle est incomplète. La colonne 'coût en millions de dollars" doit permettre de se faire une idée de leur gravité.

Une chose est certaine: le parc nucléaire est vieillissant; ainsi la centrale de Fort Calhoun qui a obtenu une prolongation. En bonne logique statistique, incidents et accidents devraient se multiplier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska   Sam 18 Juin 2011 - 21:17

Beaucoup de bruit autour de cette centrale, malgré un "cover-up" médiatique qui d'après certaines sources pourrait être bien plus appuyé qu'au Japon. Cryptome nous a concocté en conséquence un petit dossier sur les centrales de Fort Calhoun et Cooper avec pas mal de photos et d'informations. Merci à eux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska   Dim 19 Juin 2011 - 13:04

Citation :
j'ai lu que la durée d'ébullition de la piscine était de 88 heures
Peut être mais la détérioration des gaines ne survient pas à d'ébullition mais quand la T° à mi-eau atteint 40/45° soit 35/40° en surface.
Ce qu'il faudrait connaître, c'est la température qu'a atteinte l'eau de la piscine, combien de temps elle est restée au dessus de 45° et ce que contient cette piscine.

D'autre part, 96 heures est la norme habituellement admise dans une centrale et 168 heures dans un centre de stockage ou pour un stockage longue durée, avant ébullition après un arrêt du refroidissement (au niveau des barres, cette fois)
Si les autorités US parlent de 88 heures, c'est sans doute pour une bonne raison. Il faudrait savoir également si elles évoquent 88° au niveau des barres ou à mi eau (+- surface).
En supposant que ce soit la T° mi-eau, on peut quand même supposer que quelque chose "réduit" ce paramètre sinon, la norme aurait été évoquée et pas 88 heures. (pourquoi 88 heures et comment ce chiffre a été obtenu ?)
Ce quelque chose peut être une surcharge de la piscine ou le stockage de combustible particulièrement actif (neuf par exemple) ou une réduction du volume de la piscine (stockage de matériel ou d'équipements par exemple) ou ça veut dire qu'une marge de 8 heures (96-88) a été "bouffée" en 90 minutes auquel cas, la température est montée bien haut !

A Fukushima, la piscine du R4 était à 60° après le retrait du Tsunami (environ 3 heures après le séisme).
Elle est passée en ébullition en moins de 10 heures (11 mars à 17h15 heures hF).
Les barres ont été dénoyées en moins de 30 heures, le 12 mars vers midi (A ce moment, une élévation par un facteur 8 du rayonnement neutronique enregistré depuis la veille a été détecté).
Le 14 mars à 19h45 hF, la piscine était totalement vide. Le rayonnement neutronique avait alors été augmenté d'un facteur de près de 25 par rapport au 12 mars !

Depuis le 11 mars à 16 heures hF, la radioactivité au dessus de la piscine du R4 à 55 pieds (environ 18 mètres) était de 150 milliSv/h (0,1 microSv/h en temps normal), en moyenne.
Le 14 quand des hélicos tentaient des arrosages, le taux n'était pas mesurable car il dépassait les capacités des compteurs militaires embarqués, gradués jusqu'à 500 Rem !

Bien sûr, on sait qu'à Fukushima, tout était "hors norme" : la piscine du 4 contient plus de 1500 assemblages dont du Mox là ou elle est prévue pour 800 assemblages d'U.
Beaucoup de bases élémentaires de sécurité n'étaient pas respectées voire totalement ignorées (mélange de combustibles ou types de stockage etc...)

mais ça montre bien justement que les chiffres ne veulent pas dire grand chose si on omet de donner tous les chiffres !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska   Dim 19 Juin 2011 - 18:47

La centrale de Cooper, située 150 Km plus au sud sur le lit de la rivière Missouri, vient à son tour de reporter un "incident inhabituel" auprès de la NRC ce dimanche à 4h du matin. Ce site de production exploite un réacteur GE Mk1 BWR/4 de 770 MWe de conception identique aux unités 2-5 de Fukushima Daiichi. Le réacteur est actuellement en production.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska   Dim 19 Juin 2011 - 19:16

Voici la liste NRC de déclaration d'incident utilisée par les sites de Fort Calhoun et Cooper (tous les liens sont en Anglais) :

http://www.nppd.com/About_Us/Energy_Facilities/Emergency/emergency_classifications.asp

Le premier niveau (événement inhabituel) ne nécessite pas d'action particulière auprès de la population avoisinante et vise simplement à avertir les autorités de contrôle qu'une problème mineur est survenu sur l'installation ;

Le niveau 2 (alerte) implique un événement plus sérieux mais restant maitrisable par l'opérateur ; Les autorités ont été prévenues ; Des mesures de protection de population sont "improbables" ;

Le niveau 3 (urgence localisée au site) implique que de faibles quantités de radioactivité puissent être relâchées dans l'environnement immédiat du site ; Les sirènes sont actionnées et la population est invitée à rester à l'écoute des moyens radio / télé ;

Le niveau 4 (urgence générale) prévoit que des quantités importantes de radio-éléments puissent être relâchées dans un périmètre étendu ; Des actions de confinement peuvent être ordonnées au moyen des supports radio /TV.

Commentaire : Cette échelle de gravité ne doit pas être confondu avec l'échelle INES ; On constate qu'elle est moins précise, utilise des termes plus génériques et qu'il est probable que les niveaux de gravité soient enchainés rapidement au fil de l'aggravation éventuelle d'un incident. Cette procédure permet d'alerter immédiatement et systématiquement les autorités (NRC).

A titre de comparaison, la NRC a enregistré 22 déclarations d'incident (NOUE) en 2011 dont 2 de niveau 2 (alerte).
http://www.nrc.gov/reading-rm/doc-collections/event-status/prelim-notice/2011/

Contrairement à ce que l'on a pu lire dans certains blogs, le second incident de Fort Calhoun (incendie) a bien été enregistré par la NRC en niveau 2 (Alerte) :
http://pbadupws.nrc.gov/docs/ML1115/ML111590877.pdf

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska   Lun 20 Juin 2011 - 15:56

Un cliché récent de la centrale de Cooper qui continue à produire de l'électricité à plein régime :


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska   Mar 21 Juin 2011 - 15:35

On apprend quelques précisions interessantes sur Fort Calhoun :
- Le réacteur est en arrêt froid mais contrairement à ce qui avait été annoncé au début, le processus de rechargement est terminé. Le réacteur est opérationnel avec 1/3 de combustible neuf et 2/3 usagé.
Il doit donc être maintenu en flux hydrique.

- La piscine qui pose problème est située à seulement 10 mètres au dessus du sol. Elle contient actuellement 670 tonnes de combustible irradié.

- 165 tonnes de combustible irradié sont stockés "à sec" dans des fûts quelque part dans la centrale (endroit exact inconnu).

- L'ensemble représente environ 100 millions de Curie dont 40% en 137Cs (soit 4 fois plus que ce qui a été officiellement rejeté à Fukushima pour cet élément)

- La protection est actuellemnt à 1010 pieds avec le barrage artificiel en caoutchouc déployé autour de la centrale.
Le niveau est, aux dernières projections, à 1006 pieds et des poussières, en augmentation. De possibles relâchées d'un barrage en amont sont probables dans les jours à venir.

- Le 13 juin des eaux usés ont été libérées dans le fleuve Missouri à raison de 105 gallons par minute. On ne sait pas combien de temps cette fuite a duré.
Officiellement, ces eaux "usées" n'étaient pas contaminées car en provenance d'un bâtiment administratif ... bon, si ils le disent !

- Le 17 juin, l'OPPD a émis une alerte de vulnérabilité à la suite de la découverte d'un trou dans le sol qui pourrait avoir affecté les systèmes de sécurité
Ce trou inquiétant devait être scellé au plus tard "ce jour" (donc le 17) mais apparemment, le 19 juin, date de ce rapport ce n'était toujours pas fait.
(je traduis comme c'est dit ! Je n'ai pas plus de précision sur cette "vulnérabilité" ou ce que représente ce "trou", où il se trouve etc... ??).

Pour info, Fort calhoun est un REP de 500MW mis en service en 1973, prévu pour durer 30 ans soit dernière licence normalement en octobre 2003 mais à cette date, malgré les mises en garde de la NRC qui considère ce réacteur comme un des 3 les plus "problématiques" des USA et alors que le site était placé sous surveillance depuis plusieurs années pour des questions de sécurité, une nouvelle licence lui a été délivré jusqu'en.... 2033 !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska   Mar 21 Juin 2011 - 17:51

Les USA ne s'embêtent pas trop avec la gestion des combustibles usés : Depuis 1992, ils ne retraitent plus les déchets et utilisent beaucoup "l'entreposage à sec" sur le site même ou quelques "laboratoires" après quelques années de désactivation en piscine.

L’État Américain réfléchit toujours à la possibilité d'ouverture d'un site d'enfouissage Fédéral mais l'avancée semble très laborieuse, un site ayant été présélectionné avant d'être abandonné en 2009 suite à de nombreuses polémiques à Yucca Mountain (Nevada).

Le stockage à sec semble être une solution assez sûre, il n'y a du moins jamais eu de problème répertorié à ce jour ; Malgré tout plusieurs pays considèrent qu'il ne peut s'agir que d'un remisage très temporaire qui devra un jour ou l'autre être soit retraité soit enfoui. La technologie initiale n'était en effet prévue que pour le transport du combustible ou à la limite un entreposage provisoire mais ne semblait pas adaptée à un stockage prolongé.

http://www.laradioactivite.com/fr/site/pages/GestionUSA.htm (Français)
http://www.larecherche.fr/content/recherche/article?id=19551 (Français)



Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska   Mer 22 Juin 2011 - 22:34

et pendant ce temps-là, un peu plus loin, à l'est...
Situation alarmante dans les centrales nucléaires russes
http://ecologie.blog.lemonde.fr/2011/06/22/situation-alarmante-dans-les-centrales-nucleaires-russes/#xtor=RSS-3208

faudra-t-il ouvrir un nouveau sujet?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska   Mer 22 Juin 2011 - 23:52

AimelleB a écrit:
...et pendant ce temps-là...
Ouille, ça chauffe dans les commentaires, ah oui, c'est un blog Mondial !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska   Jeu 23 Juin 2011 - 9:01

Personnellement, j'ai bien plus de craintes au sujet du parc nucléaire US et japonais que Russe, autant aux plans technique que statistique et il n'y a pas eu besoin d'attendre Fukushima pour ça !

En Russie, il y a 10 centrales et 32 réacteurs civils. Plus du 1/3 des réacteurs datent d'après 1980 (de tête, seuls 8 ou 9 ont été mis en service dans les années 70).
Contrairement à ce qui est dit dans cet article, les centrales russes sont normalement entretenues et constamment modernisées.
Tchernobyl a eu une forte influence sur la Russie. Tous les RMBK ont été modifiés, modernisés, adaptés aux normes anti-sismiques.
Les autres types de réacteurs sont au moins aussi performants et avec le même degré de sécurité que les réacteurs français !
Par exemple, ce sont les seuls réacteurs au monde où toutes les installations : cuves, tuyauteries etc....sont montées sur des amortisseurs (modifiés après Tchernobyl).
Même au Japon, ce n'est pas le cas !
Sur ceux en construction, les piscines sont également montées sur des amortisseurs (comme pour les bassins de stockage LD de la hague, par exemple) et tous, intègrent des collecteurs/récupérateurs de corium.
Ces réacteurs de dernière génération sont au moins au niveau de nos EPR en terme de performance et degré de sécurité.
Pour les autres réacteurs (militaires et de recherche mais qui servent aussi bien sûr à la production d'électricité, au nombre d'environ 110 officiellement), ils sont sans doute les plus modernes au monde, les mieux "servis" et avec d'énormes moyens humains et technologiques.
Derniers points mais pas des moindres :
Les techniciens et chercheurs russes comptent parmi les meilleurs et les mieux formés au monde, voire pour beaucoup font référence dans leur domaine.
Après Tchernobyl, la Russie a entrepris des études très approfondie en vue d'intervenir sur les incidents et accidents et s'est dotée de toute une panoplie de matériels d'intervention et de sécurité (hélico et véhicules spéciaux blindés, systèmes d'approches et de travail en zones fortement contaminées, systèmes de décontamination des sols, débris et air, robots, personnels spécialement formés, centres de formations spécifiques etc....).
Le moins qu'on puisse dire c'est que ce n'est pas le cas au Japon ni aux USA et pas à ce degré, chez nous.
Tous les réacteurs sont exploités et contrôlés par l'agence fédérale. Actuellement 4 centrales sont sous surveillance car construites sur des zones sismiques et sur lesquelles des failles possibles ont été reconnues.
Elles sont en "discussion" en vue d'une éventuelle fermeture, reconversion ou modernisation.

Aux USA, il y a 70 centrales et 100 réacteurs environ + 1 mobile (issu du Sturgiss au niveau technique, connu pour son instabilité et qui, pour cette raison sans doute, n'est pas et n'a jamais été basée aux USA !)
Plus de la moitié ont été mis en service dans les années 70 (voire 60 pour certains), à de très rares exceptions près, tous basés sur les technologies Westinghouse et GE avec les "insuffisances" que l'on connait, y compris les réacteurs construits récemment ou en construction.
Tous, sans exception, sont exploités par des sociétés privées sauf le mobile qui est sous contrôle de la Navy.
Les centrales US (GE ou Westinghouse), sont les plus rentables au monde car les plus simples dans leur fonctionnement, leur construction et nécessitant le moins de personnels notamment qualifié (par exemple, il n'y a généralement pas d'ingénieur de permanence dans les centrales US, juste un technicien ou une équipe ....et un manuel !)
Ca en fait aussi malheureusement, les plus sensibles, celles qui vieillissent le moins bien et pour une partie d'entre elles (au moins la moitié), sans aucune protection anti-terrotiste : Un comble aux USA qui n'a même pas su tirer les leçons du 11/09 !
Certaines sont construites en zone fortement sismique et/ou inondable et/ou connue pour leur vulnérabilité aux cyclones ou phénomènes météo dits "exceptionnels".

Les USA ont 3 centrales de recherche (également sous tutelle du privé) et aucune militaire à l'exception de la mobile.
L'ensemble du nucléaire militaire est dépendant du privé ou de l'étranger. Les USA ne disposent d'aucune technologie ni recherche avancée en matière d'intervention et sécurité (sensiblement les mêmes moyens que le Japon + le recours prévu par la FEMA au militaire aux plans matériels et personnels mais non spécifiques et sans plan établi de façon ponctuelle).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska   Jeu 23 Juin 2011 - 10:22

Bonjour
Jansson-Guilcher a écrit:

En Russie, il y a 10 centrales et 32 réacteurs civils. Plus du 1/3 des réacteurs datent d'après 1980 (de tête, seuls 8 ou 9 ont été mis en service dans les années 70).
Contrairement à ce qui est dit dans cet article, les centrales russes sont normalement entretenues et constamment modernisées.
Tchernobyl a eu une forte influence sur la Russie. Tous les RMBK ont été modifiés, modernisés, adaptés aux normes anti-sismiques.
Les autres types de réacteurs sont au moins aussi performants et avec le même degré de sécurité que les réacteurs français !
Par exemple, ce sont les seuls réacteurs au monde où toutes les installations : cuves, tuyauteries etc....sont montées sur des amortisseurs (modifiés après Tchernobyl)....

Les techniciens et chercheurs russes comptent parmi les meilleurs et les mieux formés au monde, voire pour beaucoup font référence dans leur domaine.
Après Tchernobyl, la Russie a entrepris des études très approfondie en vue d'intervenir sur les incidents et accidents et s'est dotée de toute une panoplie de matériels d'intervention et de sécurité (hélico et véhicules spéciaux blindés, systèmes d'approches et de travail en zones fortement contaminées, systèmes de décontamination des sols, débris et air, robots, personnels spécialement formés, centres de formations spécifiques etc....).
Concernant les US j'ai aussi des doutes mais concernant les russes j'ai aussi des doutes quand on dit : "les meilleurs et les mieux formés du monde et qui font référence dans leur domaine"
Pour moi ça ne prouve rien. Mais je suis très souvent en proie au doute.

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska   Jeu 23 Juin 2011 - 10:32

je veux bien croire que Tchernobyl ait secoué les russes et que le niveau de formation et de compétence des scientifiques et ingénieurs russes est pour moi réel (pour l'avoir vu dans d'autres domaines).

mais quand je vois de tels exemples :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lac_Karacha%C3%AF avec une pollution estimée à 4,44 EBq (Exa = 10^18), je pense que les russes sont loin d'être exemplaire également...

j'ai du mal à imaginer qu'une telle pollution n'ait pas une incidence importante sur les nappes phréatiques...




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska   Jeu 23 Juin 2011 - 11:21

KLOUG a écrit:
Bonjour
Jansson-Guilcher a écrit:

En Russie, il y a 10 centrales et 32 réacteurs civils. Plus du 1/3 des réacteurs datent d'après 1980 (de tête, seuls 8 ou 9 ont été mis en service dans les années 70).
Contrairement à ce qui est dit dans cet article, les centrales russes sont normalement entretenues et constamment modernisées.
Tchernobyl a eu une forte influence sur la Russie. Tous les RMBK ont été modifiés, modernisés, adaptés aux normes anti-sismiques.
Les autres types de réacteurs sont au moins aussi performants et avec le même degré de sécurité que les réacteurs français !
Par exemple, ce sont les seuls réacteurs au monde où toutes les installations : cuves, tuyauteries etc....sont montées sur des amortisseurs (modifiés après Tchernobyl)....

Les techniciens et chercheurs russes comptent parmi les meilleurs et les mieux formés au monde, voire pour beaucoup font référence dans leur domaine.
Après Tchernobyl, la Russie a entrepris des études très approfondie en vue d'intervenir sur les incidents et accidents et s'est dotée de toute une panoplie de matériels d'intervention et de sécurité (hélico et véhicules spéciaux blindés, systèmes d'approches et de travail en zones fortement contaminées, systèmes de décontamination des sols, débris et air, robots, personnels spécialement formés, centres de formations spécifiques etc....).
Concernant les US j'ai aussi des doutes mais concernant les russes j'ai aussi des doutes quand on dit : "les meilleurs et les mieux formés du monde et qui font référence dans leur domaine"
Pour moi ça ne prouve rien. Mais je suis très souvent en proie au doute.

KLOUG
Ca...je ne dis pas que rien ne peut arriver en Russie, bien sûr. Tout n'est pas rose ni parfait et personne n'est à l'abri d'un accident. Même si le nucléaire est ceinturé par l'état, le lobbying existe néanmoins.
Je réagis à ce type d'article trop général, écrit par des journalistes qui ne sont que journalistes et souvent avec une espèce de parti pris ou d'idées préconçues.
Ce que je voulais dire c'est que les risques ne sont pas plus élevés en Russie qu'aux USA ou dans d'autres pays comme le Japon, bien au contraire. Les centrales sont de façon globale, plus récentes, plus modernes et pas plus mal entretenues.
Au contraire, pour moi, la Russie est plutôt "plus responsable" dans le sens où elle est mieux à même, maintenant,à faire face à un accident que ces autres pays et que le nucléaire ne représente pas QUE un outil de rentabilité et de recherche du profit maximum.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska   Jeu 23 Juin 2011 - 12:14

Les USA évacuent certaines villes du Dakota du Nord (Nord des Etats-Unis) :

Suite à la crue historique du Missouri, plusieurs milliers d'habitants situés à proximité de la ville de Minot (ND) ont été évacués dans la nuit. Les centrales de Fort Calhoun et de Cooper sont situées sur le même fleuve, environ 700 Km en aval. Minot est la 4ème plus grande ville de l’État du Dakota du Nord.

http://www.cyberpresse.ca/international/etats-unis/201106/23/01-4411845-inondations-des-milliers-de-residants-evacues-au-dakota-du-nord.php
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska   Jeu 23 Juin 2011 - 12:25

60 cm d'eau dans certaines zones de la centrale de Fort Calhoun

D'après ABC, certaines zones de la centrale nucléaire de Fort Calhoun seraient déjà inondées. Les autorités déclarent que la situation est maîtrisée et qu'il n'y a pas de "danger immédiat".

http://abcnews.go.com/US/minot-north-dakota-levees-overflow-floods-hit-missouri/story?id=13907747 (Anglais)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska   Jeu 23 Juin 2011 - 13:56

Obama donne la main à la FEMA pour la gestion de crise des centrales de Cooper et Fort Calhoun (déclaration FEMA du 18 juin), urgence décrétée aujourd'hui par la Maison Blanche.
http://mmrs.fema.gov/news/eventcounties.fema?id=14812

Le bunker de stockage à sec aurait été inondé et personne ne connait l'état du combustible stocké !

http://www.examiner.com/human-rights-in-national/project-flood-fort-calhoun-nuclear-power-plant-under-serious-flood-threat

http://www.examiner.com/human-rights-in-national/project-flood-nuclear-alert-obama-red-cross-declare-emergencies
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska   Jeu 23 Juin 2011 - 14:44

La situation probable du "mausolée" contenant les assemblages stockés à sec :



On remarquera que le "boudin" de protection AQUADAM ne va pas jusqu'à ce batiment et qu'il semble déjà atteint par les eaux. L'enceinte de stockage NUHOMS aurait été construite par Transuclear Inc, filiale de TN International, filiale de devinez qui ? ... Eh oui, une certaine société AREVA !

Source : http://hawaiinewsdaily.com/2011/06/guess-whos-coming-to-dinner-at-the-fort-calhoun-nuclear-plant/ (Anglais)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska   Jeu 23 Juin 2011 - 15:08

Ledit batiment de stockage à sec vu de l'intérieur :

http://www.enterprisepub.com/news/article_c622e2ac-55a5-5c14-b1b2-d8adfe92484a.html (Anglais)

Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: 2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska   Sam 25 Juin 2011 - 22:51

La centrale de Fort Calhoun inquiétait déjà la NRC en mars:
http://www.ketv.com/news/27392766/detail.html
(en anglais)
Revenir en haut Aller en bas
 
2 incidents déclarés à la centrale US. de Fort Calhoun au Nebraska
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Projet de centrale thermo-solaire de Aïn Beni Mathar
» Quatre employés contaminés à la centrale de Paluel.
» Séisme et centrale nucléaire...
» DCNS Cherbourg va construire une centrale nucléaire immergée
» Fukushima si loin, si près de la centrale de.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Coin-café, buvette et vente de bonbons :: Débats et decryptage de l'actualité-
Sauter vers: