Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Les informations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 7 Juil 2011 - 17:58

azymut a écrit:
Cette news a fait la une du journal de 19h00 de la NHK pdt 10 minutes.
Merci Azymut, c'est effarant de constater que cette histoire somme toute banale fasse les gros titres au Japon alors que travailleurs et populations continuent à être contaminés dans l'indifférence la plus totale. Cachez ces radiations que nous ne saurions voir !

Trifou de rage


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 7 Juil 2011 - 18:01

Citation :
Le Président de Kyushu Electric pourrait être victime de son zèle :

http://www3.nhk.or.jp/daily/english/07_21.html (English)

Toshio Manabe a reconnu avoir demandé à ses employés d'apporter des témoignages de soutien "anonymes" lors d'une enquête publique menée par le METI fin juin et visant à interroger la population sur le redémarrage éventuel des tranches 2 et 3 de la centrale de Genkaï.

M. Manabe a déclaré avoir agi dans "l’intérêt supérieur" de la société Kyushu Electric et s'est déclaré "profondément désolé" d'avoir tenté de manipuler l'enquête. M. Manabe a annoncé qu'il pourrait démissionner de son poste la semaine prochaine.

L'enquête du METI avait conclu à un soutien important de la population, malgré quelques interrogations sur des aspects de sécurité, au redémarrage des unités de production stoppées.

euh je trouve cela scandaleux et dans le contexte actuel, cela ne me semble pas anormal que cela fasse les gros titres... faire intervenir ses employés pour fausser une enquête publique sur le redémarrage de deux réacteurs c'est tout de même du lourd....
ou alors j'ai pas compris votre réaction et j'en suis désolé...
Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 7 Juil 2011 - 18:19

l'info est toujours accessible sur le site NHK:
La firme reconnaît avoir truqué les résultats de l'enquête:
http://www3.nhk.or.jp/daily/english/06_37.html
Une employée témoigne et reconnaît avoir bidonné:
http://www3.nhk.or.jp/daily/english/07_21.html
Le maire de Genkai revient sur sa décision:
http://www3.nhk.or.jp/daily/english/07_28.html

ça sent en effet le gros scandale...
Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Les informations   Jeu 7 Juil 2011 - 18:32

L'Asahi nous apprend que deux réacteurs tournent à plein régime depuis des mois sans avoir eu l'accord de la Nisa:
http://www.asahi.com/english/TKY201107060283.html
Techniquement, ils seraient en contrôle
Mais la Nisa dit que les deux opérateurs n'ont violé aucune loi.
"NISA said the plant operators, Hokkaido Electric Power Co. and Kansai Electric Power Co., have not violated any laws. "

Elle est cool la loi...
Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 8 Juil 2011 - 8:26

Suite de la farce Kyushu Electric (liens en anglais)

- comment on a truqué le sondage (édifiant):
http://ex-skf.blogspot.com/2011/07/kyushu-electric-emails-sent-to-2300.html
- démission du président de la Kyushu Electric:
http://www.asahi.com/english/TKY201107070242.html
- et à prévoir celle de Kaieda, ministre de l'industrie, furieux de ce que Kan ait ordonné des "stress tests" des centrales nucléaires avant leur remise en marche:
http://www.asahi.com/english/TKY201107070244.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 8 Juil 2011 - 11:18

Comme vous en aviez déjà évoqué le sujet,nouvelle vidéo d'Alex de retour en France

***lien supprimé***
pour les mêmes raisons que la vidéo où il était encore au Japon
klax
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 8 Juil 2011 - 12:04

abeltasman74 a écrit:
euh je trouve cela scandaleux et dans le contexte actuel, cela ne me semble pas anormal que cela fasse les gros titres... faire intervenir ses employés pour fausser une enquête publique sur le redémarrage de deux réacteurs c'est tout de même du lourd....
ou alors j'ai pas compris votre réaction et j'en suis désolé...
Bonjour ab74, bonjour à tous,
Bien sûr que ce petit stratagème très maladroit est scandaleux mais il ne faudrait pas que l'actualité de ces mini-scandales ne masque les principaux problèmes sanitaires et surtout la base de tous cette dramatique affaire : La désactivation du combustible fondu car on oublie un peu vite que décontaminer est illusoire tant que la source crache encore. Et que penser de la réintroduction planifiée des populations dans les zones évacuées ? Dès que le vent s'orientera un peu différemment les problèmes d'I131 se reposeront sans que ceux du Césium ne soient traités, en attendant l'effet à plus long terme des particules plus "lourdes" sur des territoires bien plus étendus.

Tout le restant est secondaire amha y compris comme le disait fort justement JG l'avalanche de démissions, les crises politiques et autres effets micro ou macroéconomiques. Le vrai problème, c'est la contamination et comment tenter d'en limiter l'étendue si cela s'avère encore possible. Or plus l'on parle de scandales et moins l'on parle des vrais problèmes au quotidien des malheureuses populations du Nord du Japon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 8 Juil 2011 - 12:17

Un "Stalker" Japonais arrêté à Koriyama puis relâché faute d'infraction caractérisée :

http://mdn.mainichi.jp/mdnnews/news/20110708p2a00m0na006000c.html (Anglais)

Une loi réglementant la collecte et le stockage d'éléments radioactifs va probablement être adoptée au Japon à la suite de cet incident, le "collectionneur" ayant amassé environ 1,5 tonne de gravats et débris radioactifs divers. L'article ne donne aucune information sur la dose que cet homme aurait amassée en procédant à cette activité. En parlant de "Stalker", je me demande dans combien de temps la version Japonaise du jeu bien connu va t-elle sortir ? Je prends les paris pour moins d'une année.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 8 Juil 2011 - 12:35

Tous les réacteurs Japonais pourraient être stoppés en mai 2012 :

http://www.bloomberg.com/news/2011-07-08/japan-may-be-nuclear-free-by-may.html (Anglais)

D'après Bloomberg, les contrôles annoncés récemment par le gouvernement Japonais pourraient amener à l'arrêt total de la production d'électricité nucléaire au Japon au plus tard en mai 2012, chaque site de production devant attendre le feu vert des autorités avant de redémarrer la production. Il ne reste au jour d'aujourd'hui que 17 réacteurs en service sur le parc Japonais en comptant 54 et les arrêts de tranche pour maintenance / rechargement devraient tendre à diminuer progressivement le nombre de réacteurs en activité.

Les procédures de "tests" Japonaises devraient se baser sur celles prévues pour les stress-tests de centrales nucléaires qui seront effectuées prochainement en Europe, notamment aux niveau des catastrophes naturelles (éventuellement cumulatives), des chutes d’aéronefs ou d'attentats.


Dernière édition par trifouillax le Ven 8 Juil 2011 - 12:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 8 Juil 2011 - 12:36

C'est sûr, je n'avais jamais pensé à ce genre de chose mais imaginons qu'un terroriste récupérait quelques débris contaminés à quelques Sv et qu'il en équipait une bombe sale qu'il ferait sauter dans un lieu confiné comme un métro, une gare ou un aéroport.
D'une pierre 3 coups : une bombe qui tue des gens dans l'immédiat, une bombe qui tue des gens sur les moyen et long termes et un milieu qui devient inaccessible, pouvant paralyser une partie des transport ou de l'économie !
Je comprends qu'on veuille faire une loi pur éviter la récup !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 8 Juil 2011 - 12:38

C'est meme le scénario de la dernière saison de 24 heures chrono...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 8 Juil 2011 - 12:41

Citation :
Les procédures de "tests" Japonaises devraient se baser sur celles prévues pour les stress-tests de centrales nucléaires qui seront effectuées prochainement en Europe, notamment aux niveau des catastrophes naturelles (éventuellement cumulatives), des chutes d’aéronefs ou d'attentats.
Et bien alors, ce n'est même pas la peine de faire de tests. Aucune n'est conforme aux standards de sécurité européens, au Japon, loin s'en faut !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 8 Juil 2011 - 12:46

Une enquête de 5'30 effectué par la NHK/LINKTV sur les responsabilités de l'accident de Fukushima :

http://www.youtube.com/watch?v=fLCeojuktWI&feature=player_embedded (Anglais)

En résumé, chacun porte sa part de responsabilité : Tepco bien sûr mais également la NISA, le gouvernement Japonais...
Revenir en haut Aller en bas
jsp
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 8 Juil 2011 - 13:03

(AimelleB) L'Asahi nous apprend que deux réacteurs tournent à plein régime depuis des mois sans avoir eu l'accord de la Nisa:
Techniquement, ils seraient en contrôle


Ben oui, pour voir s'ils marchent, faut les faire marcher
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 8 Juil 2011 - 13:54

jsp a écrit:
Ben oui, pour voir s'ils marchent, faut les faire marcher Very Happy

c'est de l'anticipation de stress test, poussé au max, pour voir s'il tiennent! tongue
Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 8 Juil 2011 - 14:26

trifouillax a écrit:
Bien sûr que ce petit stratagème très maladroit est scandaleux mais il ne faudrait pas que l'actualité de ces mini-scandales ne masque les principaux problèmes sanitaires et surtout la base de tous cette dramatique affaire : (snip) Le vrai problème, c'est la contamination et comment tenter d'en limiter l'étendue si cela s'avère encore possible. Or plus l'on parle de scandales et moins l'on parle des vrais problèmes au quotidien des malheureuses populations du Nord du Japon.
Oui et non.
Oui, les scandales sont l'arbre qui cache la forêt; mais en voulant cacher, ils révèlent!
La Kyushu Electric Co, et au-delà les autres compagnies qui exploitent les centrales nucléaires auront bien plus de mal maintenant à garder la confiance du public.
Qui ment pour un œuf, ment pour un bœuf.
S'il reste encore un peu de démocratie au Japon, ce scandale de plus peut amener à des interrogations et à des enquêtes. Genre si on allait voir ce qu'on a caché sous le tapis.
Ce dont ces compagnies ne veulent surtout pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 8 Juil 2011 - 14:43

oui, je ne peux pas m'empêcher de faire un parallèle entre ses scandales et le scandale dans le monde du sumo en début d'année...

http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20110206-japon-le-poids-scandale-fait-annuler-grand-tournoi-sumo

l'unité tant vantée des japonais semble se lézarder et ses différents scandales portant attente à la gouvernance et aux symboles du pays (intégrité, compétence technologique, sumo... ) ne sont pas pour moi moins secondaires que la contamination...

Attention, nulle volonté de minimiser celle-ci bien au contraire, mais l'exemple de Tchernobyl a bien montré que les conséquences d'un tel accident ne sont pas que sanitaires et sont aussi politiques... On avait parlé que Tchernobyl avait été un accélérateur de la déconstruction de l'URSS et il est pour moi frappant que la Biélorussie, pays ayant le plus souffert de la contamination, soit justement le pays où les libertés publiques sont les plus restreintes (et c'est un euphémisme...) en Europe...

voilà pourquoi ce scandale (parmi tous les autres) est un symptôme inquiétant...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Ven 8 Juil 2011 - 21:20

L'AESJ réclame certaines informations non divulguées (CORIUM) :

http://search.japantimes.co.jp/cgi-bin/ed20110708a1.html (Anglais)

La très académique Société Japonaise pour l’Énergie Atomique composée de scientifiques, de chercheurs et de radiologues du secteur nucléaire s'inquiète d'un manque d'information sur l'accident et réclame notamment la transparence sur certains points particuliers dont :

- La communication de certains paramètres critiques dont la température du combustible fondu [AKA corium], la température en partie inférieure de cuve RPV, le volume et la température de l'eau de refroidissement au même endroit

- La répartition et le positionnement exact des combustibles usagés et neufs dans la piscine n°. 4 qui n'ont été à ce jour que communiquées indirectement via la NRC

L'AESJ estime que la communication d'informations vitales à la compréhension scientifique du déroulement de l'accident est toujours soit inexistante, soit très tardive.

A titre d'exemple, la localisation précise du "HotSpot" (150 µSv/h) de Namie (Fukushima Pref.) n'a été révélée que le 11 avril alors que les estimations faites par le système SPEEDI étaient disponibles dès le 17 mars. Le 6 juin, la NISA estimait "possible" la fusion des cœurs et leur positionnement en fond de cuve RPV alors que, dès le lendemain, le gouvernement avouait devant la commission de l'AIEA que la situation était en fait bien plus grave, le combustible fondu ayant "probablement" traversé la cuve RPV pour se situer dans l'enceinte de confinement. [Où il se situerait toujours officiellement à ce jour NDT]

A noter que, l'AESJ étant très liée à l'activité nucléaire au Japon, les demandes d'éclaircissements effectuées par la société en question ont été suivies rapidement par des révélations importantes de l'opérateur Tepco et / ou par les autorités de contrôle voire le gouvernement Japonais. Il est donc possible que nous ayons quelque réponses officielles sur l'importante question du CORIUM très prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Les informations   Sam 9 Juil 2011 - 0:02

Tepco s'excite beaucoup sur la question de l'injection d'azote dans le réacteur 3:
http://www3.nhk.or.jp/daily/english/08_32.html
au point d'envoyer des hommes dans un environnement très radioactif.
S'il faut injecter de l'azote en urgence, c'est que la quantité d'hydrogène augmente, et si la quantité d'hydrogène augmente, ben... c'est que la fameuse "condition stable" du réacteur, ce n'est que d'la com'.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Sam 9 Juil 2011 - 10:07

Le site NHK fournit aussi beaucoup de traduction en français. En voici une sur le niveau du tsunami estimé à 13,1 m. Donc bien loin des 20 mètres annoncés, mais tout près des 15 mètres.

http://www3.nhk.or.jp/nhkworld/french/top/news01.html

Cette page fait assez peur puisque l'on y apprends que de la radiation a été détecté dans de la viande de boeuf à FUKU et aussi dans le plancton...
Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Les informations   Sam 9 Juil 2011 - 11:01

L'émission de France Culture, Concordance des temps de ce matin était consacrée au Japon et à la nature:
http://www.franceculture.com/emission-concordance-des-temps-les-japonais-et-la-nature-2011-07-09.html
(réécoutable et podcastable)
Il y a été question des tsunamis et des catastrophes écologiques, mais aussi des jardins...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Sam 9 Juil 2011 - 12:10

pipige a écrit:
Donc bien loin des 20 mètres annoncés, mais tout près des 15 mètres
Oui pipige Tepco communique vraiment beaucoup récemment sur la hauteur du Tsunami ; La question d'actualité est de savoir si le séisme à lui seul aurait pu causer suffisamment de dégâts pour créer un accident majeur et si le Tsunami a seulement aggravé la situation. C'est un point important car l'opérateur peut tenter d'exonérer en partie sa responsabilité en cas de Tsunami "imprévisible" alors qu'au pays des séismes, il faut s'attendre en en voir souvent et partout et organiser les sécurités et les redondances de ressources en conséquence.

Ainsi le fait qu'un pylône unique d'alimentation électrique soit tombé immédiatement après le séisme a provoqué la perte totale de réseau, ce pylône stratégique alimentait bien le site depuis deux réseaux différents mais Tepco n'avait pas prévu sa destruction par un séisme important. Si le réseau principal n'était pas "tombé", l'alimentation secondaire (groupes noyés par le Tsunami) n'aurait pas été sollicitée.

D'autres témoignages évoqués plus haut dans le fil évoquaient des dégâts considérables causés par le tremblement de terre : Murs effondrés, canalisations arrachées, explosions, incendies, fumées... Rien de bien rassurant même sans Tsunami de 15 mètres...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Sam 9 Juil 2011 - 12:45

trifouillax a écrit:
pipige a écrit:
Donc bien loin des 20 mètres annoncés, mais tout près des 15 mètres
Oui pipige Tepco communique vraiment beaucoup récemment sur la hauteur du Tsunami ; La question d'actualité est de savoir si le séisme à lui seul aurait pu causer suffisamment de dégâts pour créer un accident majeur et si le Tsunami a seulement aggravé la situation. C'est un point important car l'opérateur peut tenter d'exonérer en partie sa responsabilité en cas de Tsunami "imprévisible" alors qu'au pays des séismes, il faut s'attendre en en voir souvent et partout et organiser les sécurités et les redondances de ressources en conséquence.

Ainsi le fait qu'un pylône unique d'alimentation électrique soit tombé immédiatement après le séisme a provoqué la perte totale de réseau, ce pylône stratégique alimentait bien le site depuis deux réseaux différents mais Tepco n'avait pas prévu sa destruction par un séisme important. Si le réseau principal n'était pas "tombé", l'alimentation secondaire (groupes noyés par le Tsunami) n'aurait pas été sollicitée.

D'autres témoignages évoqués plus haut dans le fil évoquaient des dégâts considérables causés par le tremblement de terre : Murs effondrés, canalisations arrachées, explosions, incendies, fumées... Rien de bien rassurant même sans Tsunami de 15 mètres...

Je suis surpris que Tepco en soit encore à rechercher des circonstances atténuantes, voir même une situation de non coupable....

Je pense que les faits sont là, et ils sont suffisamment clairs (bien que de nombreuses zones d'ombres demeures...) pour que Tepco ne puisse s'exonérer d'une quelconque responsabilité, et donc de culpabilité (On peut peut-être leur souffler notre célèbre responsable mais pas coupable...).

Et au delà de Tepco, ce sont aussi les politiques qui peuvent baisser la tête...





Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Les informations   Sam 9 Juil 2011 - 12:55

Je vois que je ne suis pas la seule qui s'étonne, voire s'inquiéte, de cette fébrilité de la part de Tepco pour injecter de l'azote dans le réacteur n°3:
http://ex-skf.blogspot.com/2011/07/fukushima-i-nuke-plant-reactor-3-humans.html
Il faut dire que les températures relevées sont fort élevées:
152° et 126° relevés respectivement au reactor vessel feed-nozzle et au rv-bottom, 158° ET 160° au DW:
http://www.tepco.co.jp/en/nu/fukushima-np/f1/images/11070906_table_summary-e.pdf
3 fois plus d'eau en arrosage aussi: 9m3/h pour 3,4 dans les 2 autres.

Question: qu'est-ce qui peut faire craindre un dégagement massif d'hydrogène?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les informations   Sam 9 Juil 2011 - 14:31

AimelleB a écrit:
Il faut dire que les températures relevées sont fort élevées:
152° et 126° relevés respectivement au reactor vessel feed-nozzle et au rv-bottom, 158° ET 160° au DW:

La température RPV n'a apparemment pas beaucoup changé depuis le recyclage de l'eau dans l'usine à gaz : 125/150° le 3/7 avec injection d'eau "fraiche". Quant au fait que le 3 fasse plus de "température" que les 1-2, faute de théorie nouvelle il faudra peut-être en revenir à l'explication qui était avancée dès les premières heures de l'accident, à savoir l'ex-réacteur n°. 3 chargé au MOX, ce dernier présentant une puissance résiduelle supérieure et un hystérésis plus plat ? Cela pourrait également signifier qu'un peu plus de combustible est resté "coincé" en cuve ? En ce qui concerne une éventuelle explosion elle serait toujours - et de plus en plus - malvenue sur une feuille de route qui ne comporte plus une seule place pour raturer dans la marge. D'où la fébrilité de l'opérateur... A moins que ce dernier ne nous cache encore quelques vilains secrets sous les tapis plombés !


Revenir en haut Aller en bas
AimelleB
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Les informations   Sam 9 Juil 2011 - 14:38

même pas plombés les tapis; il s'agit de plaques d'acier:
http://ex-skf.blogspot.com/2011/07/fukushima-i-nuke-plant-reactor-3-follow.html
mais il est certain qu'on ignore ce qui se trouve en-dessous, exactement.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les informations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Informations chassis Loola Bébé Confort
» Informations pour le Massif central et Centre (Européennes)
» Camping : descriptifs et informations obligatoires
» Des informations islamiques ;;;;;
» FR3 Berry, si vous avez raté les informations régionales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Coin-café, buvette et vente de bonbons :: Débats et decryptage de l'actualité :: Spécial Japon-
Sauter vers: