Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Mesure de Soufre-35, Phospore-32, Erbium-169, yttrium-90, Carbone-14 et Tritium

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mesure de Soufre-35, Phospore-32, Erbium-169, yttrium-90, Carbone-14 et Tritium   Jeu 25 Aoû 2011 - 12:14

Bonjour,

Je souhaiterai commencer les démarches pour la mise en place des mesures de certains radioéléments utilisés dans l'environnement médicale, typiquement le Soufre-35, le Phosphore-32, l'Erbium-169, l'Yttrium-90, le Carbone-14 et le Tritium.

Le laboratoire dans lequel je travaille s'est occupé, jusqu'à maintenant, de mesures d'activité d'échantillons peu chargé, de l'environnement. Dans les derniers temps on a reçu par contre plusieurs demandes d'analyse d'échantillons d'origine médicale et on voudrait faire une étude de faisabilité sur les méthodes de mesure des radioéléments précédemment indiqués.

Puisque actuellement on ne reconditionne pas les échantillons en arrivée au laboratoire, je souhaiterai savoir, en ligne générale, qu'est-ce que cela implique le traitement des échantillons d'origine médicale à analyser hors spectrométrie gamma. Pour faire un exemple, pour les mesures alpha et beta dans l'eau, on évapore les échantillons. Dans le cas des rejets hospitaliers l'évaporation ne peut pas être faite (j'imagine!) de la même façon que pour les échantillons d'eau potable (sous simple hotte).

Je suis ouvert pour toute information sur ce sujet.

Est-ce que vous connaissez des textes de norme ou des protocoles de mesure des isotopes mentionnés précédemment?

Merci,
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mesure de Soufre-35, Phospore-32, Erbium-169, yttrium-90, Carbone-14 et Tritium   Jeu 25 Aoû 2011 - 14:30

Bonjour,

Le S-35, le P-32, le C-14, le H-3 vont plutôt être utilisés dans les labos d'analyse médicale : s'ils n'ont été en contact avec un prélèvement humain, ce sera quelques millilitres préalablement techniqués : le risque chimique de cestte préparation serait à mon avis plus important -s'il existe- que le risque biologique ou radioactif. Le tout me semble beaucoup moins dangereux que le liquide scintillant, par exemple.



Pour l'Y-90 et l'Er-169, je suis plus intrigué, ils sont pour moi utilisés dans les synovie-orthèses, donc injectés au patient sans devoir ressortir.



Pas de normes ou protocoles à ma connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Mesure de Soufre-35, Phospore-32, Erbium-169, yttrium-90, Carbone-14 et Tritium   Jeu 25 Aoû 2011 - 15:04

Salut,
Pour faire des mesures dans l'environnement, tu dois être agréer par l'ASN!

En ce qui concerne la partie réglementaire, essaye peut être de regarder les textes suivants :
décisions de l’ASN n°2007-DC-0064 du 10 juillet 2007,
DEP-0009-2008-PRESIDENT du 28 janvier 2008,
DEP-DEU-0544-2008 du 09/07/08,
n°2008-DC-0120 du 16 décembre 2008,
DEP-DEU-0099-2009 du 06 février 2009,
DEP-DEU-0373-2009 du président du 23 juin 2009,
DEP-DEU-0704-2009 du 8 décembre 2009,
CODEP-DEU-2010-031543 et CODEP-DEU-2010-031551 du 15 juin 2010,
CODEP-DEU-2010-066536 et CODEP-DEU-2010-066540 du 15 décembre 2010,
CODEP-DEU-2011-031763,
CODEP-DEU-2011-031794,
CODEP-DEU-2011-031822 et CODEP-DEU-2011-031833 du 15 juin 2011 (bulletin officiel de l’ASN).


La liste des laboratoires agréés pour les mesures de la radioactivité de l’environnement mentionnés aux articles R. 1333-11 et R. 1333-11-1 du code de la santé publique est disponible sur le site : http://www.rpcirkus.org/liens/organismes-agrees
Peut etre qu'en les contactant il pourrons te donner quelques bille...


Dernière édition par Niko le Sam 17 Sep 2011 - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mesure de Soufre-35, Phospore-32, Erbium-169, yttrium-90, Carbone-14 et Tritium   Jeu 25 Aoû 2011 - 15:46

Merci Baldaquin, Niko.

Pour ce qui concerne la partie environnement, le labo pour lequel je travail est agrée (et donc bien sûr accrédité).

Suite à des demandes clients on commence à évaluer la possibilité de traiter aussi des échantillons d'origine médicale. On fait déjà de la spectrométrie gamma sur des rejets hospitaliers liquides mais on voudrait commencer à traiter aussi des radionucléides en particulier (comme ceux dont j'ai fait la liste).

Baldaquin, en fait je crois que le problème principal pourrait se poser lorsqu’on reçoit des échantillons liquides qu'il faudrait traiter au préalable avant de faire les analyses spécifiques sur chaque isotope. Je pense typiquement aux différents isotopes de l'iode, très volatiles.

Actuellement, dans mon labo, on travaille avec des hottes ouvertes, donc je suppose qu'il va falloir prévoir, en tout cas, l'achat d'hottes fermées ou des hottes avec boites à gants.

Je ne connais pas grand-chose dans le domaine des analyses de radioactivité pour les échantillons d'origine médicale et, de conséquence, aux aspects de radioprotection qui sont liés à ce type d'analyse. Dans les analyses de type environnementale la vie est bien plus simple...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mesure de Soufre-35, Phospore-32, Erbium-169, yttrium-90, Carbone-14 et Tritium   Jeu 25 Aoû 2011 - 16:29

Si tu travailles avec une hotte à flux laminaire, ça devrait passer.

Mais cette problématique est plutôt de l'ordre de la pharmacie, je ne me sens pas très compétent pour valider un type de hotte en particulier.



En termes de radioprotection ce sera simple, on travaille toujours avec des concentrations de l'ordre de la picomole pour les radionucléides que tu cites.

Si tes échantillons font 100 Bq/L ce sera le grand maximum.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mesure de Soufre-35, Phospore-32, Erbium-169, yttrium-90, Carbone-14 et Tritium   Jeu 25 Aoû 2011 - 20:58

Ma crainte est plutôt liée au fait que le client puisse envoyer un échantillon de plusieurs litres dans un seul flacon et ensuite je ne sois obligé de re-échantillonner derrière pour mesurer tous les radio-isotopes demandés (pour screening gamma + alpha et beta).

En fait je ne sais pas comment se présentent les échantillons liquides d'origine médicale.
Revenir en haut Aller en bas
 
Mesure de Soufre-35, Phospore-32, Erbium-169, yttrium-90, Carbone-14 et Tritium
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [mesure sarko] le Revenu de Solidarité Active
» Une BD sur mesure !
» Mesure des liquides
» « La valeur d'un professeur se mesure à la personnalité de ses élèves. » [PV Husk]
» le soufre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: