Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 compteur scintillation liquide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: compteur scintillation liquide   Jeu 25 Aoû 2011 - 15:00

bonjour quelqu'un peut-il me donner des informations sur un scintillateur liquide je cherche à quoi correspond les valeurs que l'on peut mettre valeur haute et basse de la fenètre nommée( window low et window high) et cela pour H-3 C-14 P-32 S-35

MERCI
ALAIN
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: compteur scintillation liquide   Jeu 25 Aoû 2011 - 15:14

Bonjour,
Il y a longtemps que je n'ai pas utilisé un compteur à scintillation mais je crois me souvenir qu'en scintillation liquide un spectre est établie en fonction de l'énergie des photons issus de la scintillation.
window low et window high sont les bornes entre les quelle l'intégrale des pic corespondant aux radionucléides est calcullée.
L'activité des radionucléides étant ensuite déduite de cette intégrale grace notament à une courbe d'étalonage.

Si un klown veut bien confirmer/ infirmer /compléter...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
SW
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: compteur scintillation liquide   Jeu 25 Aoû 2011 - 15:29

Bonjour,

Je vais formuler autrement ce que dit Niko, mais ça revient au même. Selon moi, ça sert à sélectionner des régions d'intérêt afin de pouvoir être en mesure de discriminer des éléments tels que H3, C14 si d'aventure le signal n'est pas trop perturbé ("quenché") et ainsi de tenter de calculer la contribution de chacun en cas de mélange ou de lever le doute.

@+

_________________
- Are you sure you're missing an electron?
- I'm positive.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: compteur scintillation liquide   Jeu 10 Nov 2011 - 20:39

Bonsoir

Pour détail

3H : fenêtre de spectre entre 0 à 18.6 Kev. ( kilo Électron Volt )
14C : fenêtre de spectre entre 0 à 156 Kev
Etc etc .....

Ces fenêtres permettent de cibler le spectre
Cela permet de compter exclusivement des coup dans la fenêtre concernée
Revenir en haut Aller en bas
deedoff
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: compteur scintillation liquide   Jeu 10 Nov 2011 - 20:51

Par hasard, ça n'a rien à voir avec le calibrage par la méthode du Quenching ?
Suspect
Revenir en haut Aller en bas
http://cartoandco.eklablog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: compteur scintillation liquide   Jeu 10 Nov 2011 - 21:03

Non

La calibration du quenching est une comparaison du spectre d'une source connue
Ex : Ba133 pour Packard et le spectre de cette même source à travers l'échantillon

La différence étant l'effet "quenchant"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: compteur scintillation liquide   Ven 25 Mai 2012 - 16:38

La sélection de la fenêtre haute et basse correspond à la mesure des énergies entre 2 canaux.

Exemple : pour un compteur à 1024 canaux et pouvant mesurer des énergies variant de 0 à 2000 kev, on aura pour échelle 1,9 kev par canal (sur l'abscisse du spectre).

Pour le tritium l'énergie est comprise entre 0 et 18 kev , alors on sélectionnera en fenêtre basse 0 et pour la fenêtre haute 18/1,9 = 10. Entre le canal 0 et le canal 10 on ne mesurera donc uniquement l'énergie du tritium. En fonction du spectre il sera peut être nécessaire de sélectionner une fenêtre basse un peu plus haute afin d'éliminer les photons parasites.



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: compteur scintillation liquide   Mar 11 Sep 2012 - 15:11

Il y a plusieurs fabricants de compteur, qui calibre l'appareil de manière différente. C’est à dire que tout les canaux n'ont pas la même valeur autrement dit la relation entre l'énergie de la particule et les canaux n'est toujours linéaire.
Si c'est un compteur HIDEX les fenêtres sont les suivantes :
3H : 5-300
14C : 5-650
35S : 5-700
32P : 5-900
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: compteur scintillation liquide   Mer 26 Sep 2012 - 21:30

Pour ce qui de la distinction de la relation entre canaux et énergie, il faudrait d'abord savoir si c'est un mono ou multi canaux , et ensuite connaître le nombre de canaux , si c'est un processeur 8 bits , il y aura 1024 canaux , si 16 bits le double, etc... , après il y a encore le soft qui peut limiter le nombre d'énergie par canaux de manière à augmenter la résolution , notamment pour la lecture d'un spectre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: compteur scintillation liquide   Jeu 27 Sep 2012 - 11:12

Il me semble que la question initiale ne concernait pas tellement les canaux, mais plutôt les fenêtres d'énergies.
Ce sont donc les réponses de Coktail qui me semblent les plus utiles.

Mauvaise nouvelle : comme il y a toujours un effet quenchant, le spectre est toujours déformé, il est donc toujours délicat de déterminer un radionucléide à partir des mesures au compteur à scintillation liquide. Sauf bien sûr si l'on hésite entre du tritium (18 kev) et du P-32 (1,7 Mev)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: compteur scintillation liquide   Jeu 27 Sep 2012 - 18:23

Pour compléter la réponse de cocktail, avec des souvenirs: tu peux également partager tes fenêtres.
Par exemple, pour le tritium, tu mets la fenêtre A entre 0 et X Kev, la fenêtre B entre X et 18,6 Kev, puisque ce que tu mesureras sera le béta moy (E=EBmax/3, soit X autour de 6 Kev).
Pour définir plus justement ce X, tu te sers de ton set de quenching.
Il existe des formations délivrées à Saclay par l'INSTN, au besoin demande à ton employeur de t'y inscrire : .
Lien Formation.

Pour être au plus près de la vérité, n'hésite pas à lancer ton rack constitué des trois sources (H3, C14, BDF), ceci te permettra de contrôler le bon fonctionnement de ton TRICARB.
Bien sûr, il te faudra un peu d'expérience pour en interpréter le compte-rendu.

Cordialement, Smile
Revenir en haut Aller en bas
 
compteur scintillation liquide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Protocole comptage par scintillation liquide
» Calcul activité tritium en scintillation liquide
» Problème de chocolat trop liquide.
» caramel liquide
» Yaourtiere

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Instrumentation en RadioProtection :: Contaminamètres - Mesures de contamination atmosphérique et surfacique-
Sauter vers: