Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Paradoxal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pyrénéen
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Paradoxal   Jeu 1 Sep 2011 - 22:45

Bonsoir,
Nouvellement nommé PCR externe dans un grand groupe je suis plus d'une soixantaine de personnels (dentistes et assistantes).
Des protocoles d'optimisation ont été mis en place mais ils ont dans certains cas aboutit à un effet inverse.

Plus particulièrement; l'ensemble des personnels exposés a été classé en catégorie B (justifiable par les textes); la moindre exposition trimestrielle significative (au dessus du seuil de détection) faisait l'objet d'un courrier nominatif du médecin du travail au PCR précédent (interne à l'entreprise); l'entreprise renvoyais alors une lettre d'avertissement au praticien ou a l'assistante !! (pe: niveau dose trimestrielle: 0,08/0,06 .....).
Résultat: la majorité du personnel ne porte pas ou pas correctement son dosimétre mais le médecin et la direction sont content car l'ensemble des personnels a une dosimétrie inférieure au seuil de détection (à une ou deux exceptions annuelle); mais la réalité est toute autre d'autant plus que 80% des praticiens tiennent le capteur.
Mon étude de poste sera complété par le port de bagues dosimétriques.(avec certainement des résultats "exceptionnels"au vu de mon interrogatoire des pratiques)
Je prendrais bien entendu contact avec le médecin du travail pour lui expliquer mon approche.
Mais quelle démarche adopter pour expliquer au" responsable de l'activité" , au CHCST qu'en trois mois un établissement "modéle" devienne "normal"....et non que la PCR ne fait pas bien son travail.

Merci de vos conseils

Pyrénéen


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Paradoxal   Ven 2 Sep 2011 - 0:28

Bonjour ami ours,

Je ne voudrais pas critiquer ton prédécesseur, mais sans dosimétrie portée il ne risquait effectivement pas d'être inquiété. C'est peut-être cela qui est anormal : un PCR externe qui prend les sous sans prendre le taf.

Tu fais des mesures, tu fais des analyses, bref ton boulot : il est statistiquement très improbable que sans optimisation de l'exposition encore en place, tu trouves toujours zéro sur soixante personnes plus les ambiances, cela aurait dû à la longue inquiéter le médecin du travail.
Il y a au RaMiP des médecins du travail qui seront ravis de lui expliquer concrètement le rôle et de la dosimétrie et de la PCR.
Enfin, les membres du CHSCT comprennent aussi des représentants syndicaux, des ressources humaines, pourquoi pas parmi des travailleurs exposés, qui apprécieront ta démarche.

Je ne vais pas plus loin, mais j'ai moult idées pour étayer ce propros.
A ta disposition,
BaldaquInternationa-a-a-aleu
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Paradoxal   Ven 2 Sep 2011 - 7:52

Salut Balda,
Dans le post de Pyrénéen, son prédécesseur était interne à l'établissement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Paradoxal   Ven 2 Sep 2011 - 8:36

Exact, mea culpa.
Je modère donc mon propos par un bémol : il faisait çà en plus de dix mille choses ?
Revenir en haut Aller en bas
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Paradoxal   Ven 2 Sep 2011 - 10:00

Ce que je comprends finalement c'est que :
1) Le PCR n'a pas vérifié que les dosimètres étaient bien portés.
2) L'avertissement, mal vécu, fait que les praticiens et AD ne portent pas leurs dosi pour ne pas être embêtés.

Ce que j'en conclus :
1) Tant que la même méthode (avec avertissement ...) existera, tu risques de rencontrer le même problème.
2) En tant que PCR externe, tu vas avoir quelques difficultés à vérifier que le dosimètre est bien porté (tu le verras sans doute aux résultats trimestriels mais du coup, tu ne pourras que supposer grâce à ton étude de poste).
Expliquer au CHSCT ... va être compliqué mais convaincre les travailleurs de porter les dosi ne va pas être simples non plus.

Ton ancien PCR était aussi dentiste ?

PS : j'ai deux chirdents qui se tiennent très près du patient et qui prennent beaucoup de clichés (3000 à 4000 à l'année ...). Les deux sont en cumulé au millisievert. Un résultat à 0 me semble peut probable même en prenant moins de clichés.

Revenir en haut Aller en bas
 
Paradoxal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: