Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 les 2 PI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: les 2 PI   Sam 10 Sep 2011 - 12:30

Bonjour,

Comment trouve ton les 2pi SVP?

Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: les 2 PI   Sam 10 Sep 2011 - 12:43

en se baissant ?





dehors
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les 2 PI   Sam 10 Sep 2011 - 13:12

Bonjour
La plupart des industriels donnent des rendement de mesure sous 2pi (Diabolo, t'as bien fait de sortir !). Il suffit d'ailleurs d'aller sur le site dans les fiches techniques des appareils de mesure.
Au hasard :http://www.rpcirkus.org/documentation/generale/fiches-materiels
/93-les-contaminametres
et en ouvrant celle de la sonde dite bêta mous.
http://www.canberra.com/products/12680.asp?SELECT=http%3A//www.canberra.com/fr

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
EcoloGeek
Chauffeur de salle
Chauffeur de salle



MessageSujet: Re: les 2 PI   Sam 10 Sep 2011 - 15:51

Diabolo a écrit:
en se baissant ?



La chèvre est plus adéquate, la vache en à quatre... Wink


dehors
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les 2 PI   Sam 10 Sep 2011 - 17:50

Ils vont me faire tourner en bourrique !
Mêêêêhh non ! Very Happy
KLOUGEEEEEHH
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les 2 PI   Sam 10 Sep 2011 - 18:40

Cette discussion va de mâle en pis.
Et malgré les 2pi je ne suis pas sûr que nous ayons fait le tour des calembours possibles.
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: les 2 PI   Sam 10 Sep 2011 - 18:47

Aller je vais t'aider un peut Marco, je vois qu'on essaye de te noyer dans du lait cru...

2 pi représente un angle solide (angle en trois dimensions).
Cette valeur représente une demi sphère (4 pi étant la sphère totale).
Si l'on dit par exemple qu'une source émet X rayonnements par seconde sous 2 pi,
cela veut dire que ces X rayonnements par seconde ne son émis que par l'une de ses face, ou que l'on ne prend en compte que les rayonnements sortant d'un seul coté.

Est-ce assez clair?



Dernière édition par Niko le Ven 23 Sep 2011 - 11:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
contaminatorfou2
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: les 2 PI   Sam 10 Sep 2011 - 20:57

J'en ai fais "pis-pis" par terre...
Revenir en haut Aller en bas
http://ensosp.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les 2 PI   Ven 23 Sep 2011 - 9:28

Si seulement il existait une relation absolue et reproductible entre le flux d’émission et l'activité, mais hélas le flux sortant d'un coté d'une source n'est jamais vraiment égale à la moitié de l'activité de la source.. Et le flux sous 4pi n'est même pas égale à l'activité de la source.
Revenir en haut Aller en bas
contaminatorfou2
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: les 2 PI   Ven 23 Sep 2011 - 21:35

Kiloloan à dit :

Citation :
Et le flux sous 4pi n'est même pas égale à l'activité de la source.

peux tu expliquer cela ? (au gros nul que je suis qui était persuadé du contraire, si ce n'est une petite variable statistique)
Revenir en haut Aller en bas
http://ensosp.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les 2 PI   Sam 24 Sep 2011 - 9:19

Bonjour
A par l'auto absorption, je vois pas (ou alors je suis pas réveillé, toujours possible ça).
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les 2 PI   Sam 24 Sep 2011 - 10:13

+1 pour l'explication !

Encore un coup des neutrinos ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les 2 PI   Mar 27 Sep 2011 - 9:45

Pour moi l'activité c'est le nombre de désintégrations par seconde et en effet cela ne correspond pas au flux de rayonnements émis par le radioélément qui s'apparente lui à un nombre de coups. Or nombre de désintégrations et nombre de coups c'est pas pareil en effet, on à en général plusieurs coups pour une désintégration. Ex 1 désintégration de Co60 correspondrait à 3 coups (1 béta + 2 gammas).

Dans l'attente d'être contredite...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les 2 PI   Mar 27 Sep 2011 - 9:59

Bonjour
C'est vrai que pour un rayonnement émis à 100 % avec une énergie le flux de particules (nombre de particules par seconde) correspond assez bien à l'activité.
Après, et ce n'était pas précisé dans le texte (ou alors faut que je change de lunettes), s'il y a plusieurs désintégrations et désexcitations (soyons également précis mon cher Baba) le flux de particules sera plus important que l'activité pour ce radionucléide (et pas radioélément).
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les 2 PI   Mar 27 Sep 2011 - 11:06

C'est sur le terme de désintégration qu'on n'est peut pas daccord. Mais je me trompe peut être, j'ai toujours eu un léger doute d'ailleurs :

Lors d'une désintégration, un noyau passe de l'état exité à l'état stable. Donc une désintégration d'un atome de Co60 c'est l'ensemble {1 béta + 2 gammas}, conduisant au Ni stable. Ceci est un exemple bien sure juste pour illustrer mon propos.
Pour le tritium autre exemple il n'y a qu'un béta émis pour arriver à la stabilité donc flux et activité ici se correspondraient.

Voilà, cher kloug, le point de notre désaccord, mais je suis plus éclairée par les doutes que les convictions et reste avide d'explications...



Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: les 2 PI   Mar 27 Sep 2011 - 11:39

Bonjour Baba au ryum,
Le terme désintégration est utilisé pour désigner une transition nucléaire spontanée, le radionucléide change de nature. Au cours de la désintégration il y aura émission de rayonnement corpusculaire,
Le terme désexcitation est lui utilisé pour nommé un réarrangement du noyau le noyau excité passe dans un état plus stable. Au cours de la désexcitation il y aura émission de rayonnement ondulatoire,

Pour reprendre ton exemple du 60Co:
60Co --Désintégration (Un béta)--> 60Ni* --Désexcitation (plusieurs gamma)--> 60Ni

PS: Dans mon post précédent je n'ai jamais parlé d'activité mais d'un flux de rayonnement.

On revient au sujet?


Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les 2 PI   Mar 27 Sep 2011 - 11:45

Bonjour
Parfaitement illustré Niko
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les 2 PI   Mar 27 Sep 2011 - 11:50

Je répondais sur le message de Kiloloan... Je n'ai pas vu ton post. Je vous laisse donc au sujet duquel je suis à côté!!

Bise à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: les 2 PI   Mar 27 Sep 2011 - 12:07

Mon Post Scriptum était pour Kiloloan, j'aurai du le précisé...

Mais ouvre un nouveau Topic sur la désintégration/désexcitation dans "Un peu de théorie /Physique nucléaire et radioactivité" si tu le désire Wink

PS: Merci Kloug.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les 2 PI   Mer 28 Sep 2011 - 17:05

Le flux d'émission est ce que la source émet. Ce qui est différent de l'activité de la source.
Pour faire une analogie simple :
- On considère à la construction d'une ampoule électrique, une possibilité de produire une intensité lumineuse de 100 lux à 1 micron du filament.
- Lorsqu'un observateur va regarder (ou plutôt mesurer) l'intensité lumineuse au contact du verre de l'ampoule, il n'aura pas 100 lux, du fait de la conception même de l'ampoule (verre) [c est vraiment un raccourci pour par rentrer dans les détails] il y aura mettons 98 lux observable tout autour de l'ampoule. (comme le flux sous 4pi)

- L'ampoule étant dans un lampadaire, on va mesurer l'intensité lumineuse de la moitié de sa surface (l'autre éclairant l'intérieur du lampadaire). Et là, on se rend compte que l'on a pas 98lux / 2, soit 44, mais 42,5.... simplement parce-que le filament n'est pas au milieu, le verre n'est pas parfais... bref (comme le flux sous 2pi)
Revenir en haut Aller en bas
contaminatorfou2
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: les 2 PI   Jeu 29 Sep 2011 - 18:51

Voilà qui met le doute dans ma petite tête, je vous lis de très près, avide de comprendre.

Mais il me semble (je n'ai pas de DAMRI à portée de main) que le 60 Co a 2 béta qui laissent leur place aux 2 gamma !?

Maintenant le flux, n'est t'il pas par définition béta OU gamma et non pas les deux réunis ?
Revenir en haut Aller en bas
http://ensosp.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les 2 PI   Jeu 29 Sep 2011 - 19:44

contaminatorfou2 a écrit:
Maintenant le flux, n'est t'il pas par définition béta OU gamma et non pas les deux réunis ?

c'est pour ça qu'en général les petites sources de d’étalonnage de Co60 sont enfermées dans une épaisse résine de type plexi qui fait écran au rayonnement béta
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: les 2 PI   Jeu 29 Sep 2011 - 20:41

Salut conta,
Le 60Co à trois béta, et (par abus de langage) 6 gamma: http://nucleardata.nuclear.lu.se/database/nudat/isotope.asp?iZA=270060
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les 2 PI   Ven 30 Sep 2011 - 9:22

oui, le cobalt a surtout 100% d'intensité Beta et 199% de Gamma.

Le flux d’émission d'un étalon Co60 tel que la source EBSC de mon avatar, est étalonné en flux Beta. Ce qui ne signifie pas que l'étalon n'a pas de flux Gamma (plus important). Mais que son flux beta est mesuré, est utilisable pour toute sonde beta pur.

Bien évidement, une sonde Gamma ou Beta Gamma peut être étalonné via la relation 100% Beta 200% Gamma du Cobalt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: les 2 PI   Mar 4 Oct 2011 - 11:27

Bonjour,

Certaines sources sont données avec un nombre de particules émises par seconde sous 2 Pi.

Donc, en dehors de mesures de laboratoire (les puristes ne doivent pas lire ce qui suit ! Rolling Eyes ), il est plus simple de multiplier par 2 le nombre de particules émises afin d'avoir un nombre de particule émise sous 4 Pi et de dire que se nombre de particules émises par seconde (toujours sous 4 Pi) correspond à l'activité de la source en Bq. C'est ce qui est fait usuellement en radioprotection de terrain.

Si tu œuvres dans un labo, laisse tomber ma simplification et ne me jette pas de la pierre Embarassed . Par contre, j'aimerai connaitre la valeur de l'erreur commise !

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
 
les 2 PI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Instrumentation en RadioProtection :: Contaminamètres - Mesures de contamination atmosphérique et surfacique-
Sauter vers: