Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Et le fer-55 ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Et le fer-55 ?   Mar 27 Sep 2011 - 15:44

Le rayonnement du fer-55 est de très faible énergie, encore plus faible que celle du tritium, mais d'abord il inclut des photons X, ensuite il a tendance à s'incruster dans l'organisme ... et sur toutes les surfaces, y compris le verre des paillasses marre .
Je cherche d'abord des conseils pour améliorer mes mesures d'activité d'effluents Fer-55, difficiles à cause de l'énergie très faible ... et plutôt bizarre : en principe c'est pas plus de 7 keV mais sur l'écran du tricarb la courbe déborde au-delà des 12 keV, allez savoir pourquoi.
J'aimerais bien, aussi, qu'on me conseille une petite documentation sur sa radio-toxicité : j'ai appris pas hasard que la rate faisait partie de ses organes-cibles, mais je n'ai jamais trouvé d'article sur ce sujet.
OK, j'en demande beaucoup. J'ai cru comprendre qu'il y avait un certain déficit de biologistes sur ce forum où l'on rencontre surtout des physiciens et des toubibs Sad mais ça peut avoir changé depuis ma dernière visite. Alors je garde bon espoir.
Ami clown utilisant du fer-55, je compte sur toi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et le fer-55 ?   Mar 27 Sep 2011 - 16:02

Bonjour
Ayant des documents en quantité mon problème est souvent de retrouver celui qui va bien.
J'ai extrait des fiches de radioprotection de l'université de Liège quelques données sur le Fer-55.

Un blindage de 1 mm de plomb atténue d'un facteur 106 les rayonnements.
Les tri-carb sont plutôt fait pour la mesure bêta. je n'ai jamais eu l'occasion de les utiliser pour mesurer des x de très faible énergie.
Un des organes cibles est bien la rate avec une période effective de 388 jours. (période radioactive : 2.68 ans).

Les contamination corporelles sont à éliminer (comme toujours) le plus rapidement possible.
L'absorption digestive du fer est d'environ 10 % ; elle est inversement proportionnelle aux réserves en fer et de la forme sous laquelle le fer est absorbé.
La concentration la plus élevée se trouve donc sur la rate.

Je vais regarder dans mes autres grimoires..

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon
avatar


MessageSujet: Re: Et le fer-55 ?   Mar 27 Sep 2011 - 16:09

Je crois avoir peut être un doc ou deux à la maison...
Je suis en déplacement, je regarderai en rentran mercredi!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et le fer-55 ?   Mar 27 Sep 2011 - 16:42

Merci Kloug et Niko. Même si vous n'êtes pas biologistes, et encore moins confrontés à la dure réalité des trempages d'embryons de petits pois dans le FeCl3, les documents que vous m'annoncez m'intéressent beaucoup. Ils seront extrêmement bienvenus.

Pour le rayonnement, cher Kloug, nous avons aussi des électrons (61% des principales émission,s dixit le Delacroix, Guerre et Leblanc), c'est ainsi qu'on peut réaliser des mesures au Tricarb ... mais à ce propos, je vois surgir une nouvelle question idiote : si je veux évaluer l'activité de l'effluent que je vais faire collecter par l'ANDRA, est-ce qu'il suffit que j'extrapole la mesure du Tricarb en lui ajoutant les 25% qui correspondent aux émissions de X ?

Cela dit, c'est la deuxième fois qu'on me dit qu'il faut atténuer les X, même de faible énergie, ça va, j'ai compris.
Je vais me faire des amis au labo en donnant la consigne de travailler non seulement sous la sorbonne mais aussi derrière un écran de résine au plomb
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et le fer-55 ?   Mar 27 Sep 2011 - 17:03

Bonjour
Je n'ai pas dit qu'il fallait mettre un écran ; j'ai simplement indiqué le facteur d'atténuation.
Exact pour les électrons.
Pour l'activité si tu as le pourcentage d'émission cela suffit.
Pour 100 Bq il y a 61 électrons/s émis.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et le fer-55 ?   Mar 27 Sep 2011 - 17:41

Bonsoir Kloug, et encore merci pour ta réponse !
Est-ce que tu confirmes qu'un mm de plomb pour un facteur d'atténuation de 106, cela signifie qu'un écran n'est pas indispensable si les activités manipulées sont de l'ordre de 50 MBq ?
Je reste intéressée par la documentation s'il en existe.
Bonne fin de journée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et le fer-55 ?   Mar 27 Sep 2011 - 19:36

tu a aussi une fiche ICI (de l'université de stanford)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et le fer-55 ?   Mar 27 Sep 2011 - 21:08

Bonsoir Catherine
C'est bien l'étude de poste qui devra te dire combien de temps dure la manipulation.
Est-ce plus intéressant de mettre un écran mais que ce soit une gêne, un risque de renverser un flacon (je cite des causes possibles sans savoir si ce sont les bonnes) ou ne pas mettre d'écran mais avoir une facilité d'exécution.
Pour 50 MBq avec 1 mm de plomb il te reste compte tenu de l'intensité d'émission106 fois moins de X qu'à l'initial. Voir avec l'intensité d'émission que je n'ai pas là sous la main.
De toute façon il ne faut pas prendre le flacon ou le contenant à la main et essayer d'avoir des systèmes d'ouverture faciles.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Et le fer-55 ?   Mer 28 Sep 2011 - 14:21

Merci pour la fiche, Kidou :elle contient beaucoup de renseignements importants !

Pour la consigne de ne pas prendre le flacon à la main, Kloug, c'est un peu délicat. La source, OK, elle est incluse dans un contenant de plexi épais ; mais les mélanges expérimentaux sont préparés dans des récipients qui dépendent du volume total avant répartition dans les différents échantillons. Le plus souvent c'est en tube "Costar" de 50 ml et je ne connais pas de système fiable pour tenir à distance ce genre de flacon pendant les pipetages. Malheureusement, il ne me reste plus qu'à attirer l'attention des opérateurs sur l'importance du facteur temps.

À propos, un facteur de 106, ce n'est pas tant que ça, finalement : mes 50 MBq, même s'ils incluent seulement 12,5 MBq en rayonnements X, sont ramenés à 12,5 Bq et ce n'est pas négligeable. Il va vraiment falloir que je refasse mes calculs d'exposition. Pouvez-vous m'indiquer les valeurs d'exposition externes les plus courantes, je ne les ai pas dans mon édition du Delacroix-Guerre.

Ah là là, je sens que je suis passée complètement à côté de cette question des rayonnements X dans mes analyses de poste ...
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon
avatar


MessageSujet: Re: Et le fer-55 ?   Sam 1 Oct 2011 - 1:58

Niko a écrit:
Je crois avoir peut être un doc ou deux à la maison...
Je suis en déplacement, je regarderai en rentran mercredi!
Cela à été un peut plus long que prévu, désolé mais je n'ai rien trouvé chez moi sur le Fe-55...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
 
Et le fer-55 ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Un peu de théorie :: Effets biologiques des rayonnements-
Sauter vers: