Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Histoire d'IBODE(s)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Histoire d'IBODE(s)   Sam 1 Oct 2011 - 17:15

Il était une fois une IBODE embauchée par une entreprise commercialisant des dispositifs médicaux type prothèse de hanche pour être mise à disposition d'un chirurgien orthopédiste en tant qu'aide opératoire.

Elle subit une visite médicale d'embauche prescrivant une surveillance médicale renforcée, le port d'EPI, une dosimètrie, sans suite de la part de l'employeur. Pourtant sa mission d'assistance opératoire de l'IBODE s'étend aux interventions sans pose de "son" matériel et notamment à la traumatologie, d'où exposition répétée aux RX sans protection ni dosimètrie selon la culture locale (pas de manip bien sûr).

Insistance du médecin du travail auprès de l'employeur qui refuse toute radioprotection en expliquant que le poste consiste à : "commercialiser et à expliquer l'utilisation de nos ancillaires auprès des instrumentistes du bloc opératoire" et que le statut d'infirmière "lui permet d'avoir accès au bloc opératoire mais en aucun cas nous lui demandons d'être exposée à des radiations ionisantes ou d'être en contact avec des agents biologiques." Précisons que l'instrumentiste et l'aide opératoire sont en l'espèce la même personne, notre IBODE et, qu'elle n'a aucune activité de démarchage.

Licenciement "économique" surprise de l'IBODE, plainte aux prud'hommes et signalement à l'inspection du travail (de la juridiction de l'employeur),
Reclassement par les prud'hommes en licenciement abusif, mais pas de suite sur le plan de la radioprotection en l'absence de réaction de l'inspection du travail, malgré l'attestation du médecin du travail.

En attente d'appel depuis deux ans sur ce point avec une interrogation des PCR et de la direction des blocs concernés sans aucune réponse à ce jour,
...
Cet été, une autre IBODE de la même entreprise dans un autre département est exposée sans protection (ce coup ci, même pas de visite médicale d'embauche). Elle signale l'évènement à l'employeur qui écrit que cette exposition constitue une faute grave et qu'il aurait été interdit de s'exposer... L'IBODE répond en refusant de rentrer à nouveau en zone réglementée tant que la réglementation ne sera pas respectée.

Réaction violente de l'employeur qui refuse toute action de radioprotection en interdisant toute exposition, mais se livre à un chantage à l'emploi en s'indignant du refus d'"aller à l'opération". Le chirurgien, quant à lui se déclare pris en otage !

L'IBODE cède sous la pression mais signale la situation à l'inspection du travail de l'employeur. Au téléphone, un inspecteur conseille le retrait en l'absence du contrôleur du travail en charge du dossier. Il est recontacté à son retour et se déclare non compétent géographiquement repoussant la responsabilité de l'employeur vers la clinique (donc un autre département et une autre inspection du travail),
Insistance de l'IBODE qui a découvert l'histoire de l'autre infirmière et que le contrôleur en charge du dossier est toujours le même. Celui-ci finit par reconnaitre sa connaissance du dossier et répond par écrit en citant la réglementation et en conseillant de prendre un avocat pour dénoncer le contrat de travail. Puis il reprend l'argumentation de l'employeur qui aurait interdit à son personnel de rentrer en salle d'op et justifie ainsi son inaction face aux déclarations successives d'irradiation sans protection.

Il n'existe bien sûr aucun écrit justifiant cette position de l'employeur autre que la déclaration au médecin du travail de la première IBODE et le contrat d'embauche concerne bien une IBODE sans activité commerciale. Pour la seconde, la mission est bien justifiée par des écrits dans le genre : "Le Dr O… est prioritaire , vous devez l'aider" !

Côté PCR et direction de la clinique, c'est : "le chirurgien dit que vous auriez du sortir..." mais on lâche aussi quelques aimables considérations sur un fournisseur qui combine avec le chirurgien sans que la clinique soit au courant, alors que c'est elle qui paie le matériel !

Bien évidemment, les demandes de communication du Document Unique, du plan de prévention des entreprises extérieures sont restées vaines, y compris auprès du contrôleur du travail.

Des commentaires Question

Libellule
Revenir en haut Aller en bas
contaminatorfou2
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Histoire d'IBODE(s)   Sam 1 Oct 2011 - 18:52

C'est quoi un (ou une) IBODE ?
Revenir en haut Aller en bas
http://ensosp.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire d'IBODE(s)   Sam 1 Oct 2011 - 19:22

contaminatorfou2 a écrit:
C'est quoi un (ou une) IBODE ?


Infirmier (e) de bloc opératoire DE


Encore les acronymes...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire d'IBODE(s)   Sam 1 Oct 2011 - 21:08

Bonsoir
A transmettre également à l'ASN ce genre de situation.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire d'IBODE(s)   Dim 2 Oct 2011 - 7:42

Bonjour Libellule,

Je pense que toutes les PCRs de blocs opératoires doivent connaître le nom de cette entreprise pour pouvoir vérifier si ce n'est pas aussi le cas dans leur établissement.
Je peux comprendre toutes les options de mise en place de la radioprotection de ces personnes : de la mise en conformité de l'employeur à la signature d'une convention avec le chirurgien (s'il est en libéral) et/ou le bloc pour savoir qui prend en charge quoi (tablier, dosimétrie, formation).
Ce que je trouve inacceptable et un accord entre le labo et le chir sans que l'établissement et la PCR soient au courant. A des moments il faut écrire et faire, et pas après coup.

Puisque le cas de la première IBODE a donné lieu à un jugement des pruhommes, l'info peut être communiquée je pense.
A ta disposition par MP si tu souhaites pousser plus loin.

BaldaquInquietQueCeSoitFréquent
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Histoire d'IBODE(s)   Dim 2 Oct 2011 - 10:29

Je plussoie Kloug et Balda!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire d'IBODE(s)   Dim 2 Oct 2011 - 12:35

Niko a écrit:
Je plussoie Kloug et Balda!!!


Les faits sont signalés à l'ASN.

Les procédures sont en cours, toujours en appel pour la première...
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Histoire d'IBODE(s)   Dim 2 Oct 2011 - 18:28

Tiens nous au courant!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Histoire d'IBODE(s)   Jeu 15 Nov 2012 - 19:00

Nouvelles du front concernant la première infirmière

Un résultat positif après 3 ans de procédure caractérisée par :
- le négationnisme de l'employeur déjà décrit, des chirurgiens (que des prothèses de hanche, pas de rayons) et des établissements de santé (les chirurgiens ont dit...),
- la réaction tardive mais réelle de l'inspection du travail, uniquement écrite mais sans suite concrète dans la procédure,
- la visite de l'ASN chez l'employeur, sans aucune suite pour cette salariée, notamment lors du procès en appel qui lui a succédé ,
- seuls témoins à décharge, le médecin du travail et moi-même, en tant qu'intervenant dans l'autre affaire.

Je rappelle que l'infirmière a été déboutée au conseil des prud'hommes sur l'obligation de sécurité mais a osé faire appel (elle est au chomage depuis) : elle gagne ceci dans le jugement au fond de la cour d'Appel :



L'indemnisation de 5.000 € couvre d'autres manquements que celui à la radioprotection (manquement à l'obligation de bonne foi surtout).
Qu'en pensez vous ?

domH
Revenir en haut Aller en bas
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Histoire d'IBODE(s)   Jeu 15 Nov 2012 - 21:34

A la vue des peines encourues, ça fait pas lourd...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire d'IBODE(s)   Jeu 15 Nov 2012 - 23:34

Bonsoir
Avec des prises de position ou des écrits quelque peu raccourcis. Je cite :
"dosimètre, pourtant fortement conseillés..."
Non obligatoire.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Histoire d'IBODE(s)   Ven 16 Nov 2012 - 2:06

KLOUG a écrit:
Bonsoir
Avec des prises de position ou des écrits quelque peu raccourcis. Je cite :
"dosimètre, pourtant fortement conseillés..."
Non obligatoire.
KLOUG


Y a beaucoup plus fort.
Voici la reproduction de la réponse de la clinique aux demandes de notre infirmière pour reconnaitre son exposition aux RX (et au risque biologique).
Je précise de suite que l'argumentation sur la pose de prothèse est ahurissante : UNE SEULE PROTHESE posée pour les 5 derniers mois et le reste du temps des Kapenji, des plaques et autre orthopédie irradiante.

dom


Revenir en haut Aller en bas
teuf05
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Histoire d'IBODE(s)   Ven 16 Nov 2012 - 15:51

Bonjour,

Je travaille pas mal en ce moment sur les plans de prévention au titre de la radioprotection et j'ai découvert l'existence de ces types d'Ibodes il y a quelques semaines.
Pour avoir contacter quelques sociétés identifiées pour leur faire signer un plan de prévention ou je demande à ce que les personnels intervenant en zone radiologique intervenant dans notre établissement portent un dosi passif, aient suivi une formation radiopro, etc...
j'ai été quelquefois accueilli par un "non merci cela ne nous intéresse pas..." !!
J'ai envoyé mes plans à signer depuis 15 jours, aucun retour signé pour le moment...
Au 1er janvier c'est simple, ces personnes ne seront plus habilités à entrer et je verrai à faire dé-référencer les produits qu'ils vendent (j'aime bien ça fait cowboy).
Bref il y a encore du boulot !

Teuf05 en forme
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pcrstrategie.fr
manu42
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Histoire d'IBODE(s)   Ven 16 Nov 2012 - 18:52


ouh la ça va swinguer au bloc
Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Histoire d'IBODE(s)   Sam 17 Nov 2012 - 17:35

Niko a écrit:
A la vue des peines encourues, ça fait pas lourd...


Certainement.

Seul problème, qui les prononce les peines encourues ?

Dom
Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire d'IBODE(s)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Histoire des noms de nos navires
» L'histoire du Corps de Marine
» L'histoire de petit Louis
» histoire de paysan normand

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: