Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 remise en suspension des particules issues d'un liquide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dolmen
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: remise en suspension des particules issues d'un liquide   Mar 1 Nov 2011 - 16:34

bonjour,

est ce que quelqu'un connait un document qui traite de la remise en suspension des particules issues d'un liquide (suivant temperature radioelement....)

merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: remise en suspension des particules issues d'un liquide   Mar 1 Nov 2011 - 18:22

dolmen a écrit:
bonjour,

est ce que quelqu'un connait un document qui traite de la remise en suspension des particules issues d'un liquide (suivant temperature radioelement....)

merci beaucoup

je me demande si il n'y a pas des chose dans le delacroix et al.
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: remise en suspension des particules issues d'un liquide   Mar 1 Nov 2011 - 20:43

Si mes souvenirs sont bons, on y parle de calcul d'exposition par immersion, mais cela concerne des brouillards...... mais je peux me tromper....

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: remise en suspension des particules issues d'un liquide   Mer 2 Nov 2011 - 7:09

Bonjour
Ce serait plutôt côté IRSN qu'il y aurait des billes.
Je vais me renseigner.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: remise en suspension des particules issues d'un liquide   Mer 2 Nov 2011 - 9:32

Bonjour,

Je n'ai pas entièrement saisi la question, s'agit-il de particules solides remises en suspension lors de l'évaporation d'un liquide, ou de gouttelettes aérosols liquides qui se sont remises en suspension ?

Je demande ça car dans le cas ou la "particule" est est liquide, il doit y avoir un phénomène d'absorption prépondérant (on parle bien de particules alpha ?).

Autre chose dans le cas ou vous parlez de particules solides, le coefficient de remise en suspension n'est-il pas applicable dans ce cas ? (là c'est une question que je pose à mon tour...)

Je vais essayer de creuser de mon côté, cette problématique m'intéresse...
Revenir en haut Aller en bas
dolmen
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: remise en suspension des particules issues d'un liquide   Jeu 3 Nov 2011 - 21:16


les particules liés à l'évaporation du liquide (liquide dont on connait la concentration en produits radioactifs )

merci pour votre l'interet que vous portez à ma question
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: remise en suspension des particules issues d'un liquide   Ven 4 Nov 2011 - 11:15

Si mes souvenirs du cours d'expo interne sont bons, mon prof avait évoqué un document (sous forme de tableau je crois...) comme quoi en pratique, si l'aérosol était très volatil on utilisait un K de 10^-3, dans le cas d'une poudre "classique" donc normalement volatile, le K était de 10^-4 et dans le cas des aérosols peu volatils on prenait K=10^-5...

Dans notre cas, ne pourrait-on pas utiliser le K égale à 10^-5, étant donné qu'une solution (aqueuse, j'entends bien, si c'est un liquide organique c'est une autre histoire...) est bien moins volatile en CSTP (conditions standards de température et de pression : 25°C et 1atm...) qu'une poudre ?

A confirmer, j'ai de mon côté envoyé un courriel à mon professeur pour avoir son avis sur le sujet...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: remise en suspension des particules issues d'un liquide   Lun 7 Nov 2011 - 15:09

Excusez le double-post, mais je viens de penser que votre réponse doit se trouver sur la base de données "BADIMIS" de l’IRSN "synthétisant les données bibliographiques concernant les coefficients de remise en suspension des aérocontaminants."

Je viens de me rappeler de l'existence de ce document, mais je n'y ai malheureusement pas accès personnellement.

J'espère toutefois avoir été utile.
Revenir en haut Aller en bas
dolmen
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: remise en suspension des particules issues d'un liquide   Jeu 10 Nov 2011 - 15:42

moi non plus je n'ai pas accès à cette base de donnée ( la bible du rp....)
mais merci quand meme pour toutes ces précieuses informations
Revenir en haut Aller en bas
deedoff
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: remise en suspension des particules issues d'un liquide   Jeu 10 Nov 2011 - 16:32

Peut-être un document utile ici.

Il concerne les études de poste et provient des manifestations passées de la SFRP (il y des choses intéressantes).
On n'y parle pas de l'estimation de la conta atmo à partir d'une solution aqueuse. A mon avis, cela reste à définir lors d'expériences pratiques (à défaut d'autres données).
Revenir en haut Aller en bas
http://cartoandco.eklablog.com/
dolmen
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: remise en suspension des particules issues d'un liquide   Ven 11 Nov 2011 - 14:45

mince alors impossible de visionner l'intervention de MR CHARDIN
Revenir en haut Aller en bas
boumboum clown
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: remise en suspension des particules issues d'un liquide   Mer 21 Déc 2011 - 12:40

Le fait d'avoir une solution aqueuse contenant des radionucléides qui s'évapore ne veut pas forcément dire "transfert aérien des radionucléides".... tout dépend de l'élément, de leur nature physico-chimique, de la température.
Tu peux avoir "évaporation" de la phase aqueuse avec concentration des radionucléides dans la solution restante. C'est notamment le cas de pas mal de sels (Ni, Cs, Fe...), mais là aussi tout dépend des conditions de pH notamment.
C'est un élément que j'ai un peu étudié dans le cadre des études de poste à mon laboratoire.

Je prends un exemple de la nature physico-chimique:
- tritium sous forme organique liée stable >> chauffage >> pas de transfert
- tritium sous forme d'eau tritiée (HTO) >> chauffage >> évaporation de l'eau tritiée

Il est connu également que certains processus métaboliques peuvent engendrer des métabolites organiques volatils. Ainsi, le Polonium210 est-il transformé par des bactéries en alkyl de polonium volatil.

Certains éléments sont particulièrement instables au chauffage et vont relibérer l'élément radioactif, notamment chez les halogènes.

Donc il est difficile de répondre de manière générale. Si par contre, tu es sûr que le radionucléide suit parfaitement la phase aqueuse évaporée, tu peux te baser sur les taux d'évaporation en fonction des températures. J'ai un graphe quelque part que je peux essayer de trouver...
Revenir en haut Aller en bas
dolmen
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: remise en suspension des particules issues d'un liquide   Mer 21 Déc 2011 - 20:59

je me doute que le cas ecole n'existe aue dans le monde des bisounours Very Happy

je suis preneur de ton graphe merci

ca me fait penser au chercheur qui étudie une grenouille ca...
allez c'est noel...

c'est donc un chercheur qui étudie une grenouille
il lui coupe une pate pour débuter, et tout de suite aprés crie "saute" la grenouille saute
il lui coupe une seconde pate et crie"saute" la grenouille saute, une troisieme pate pareil elle saute jusqu'à la derniére ou la il peut remarquer que la grenouille ne bouge plus.....

toute étude doit avoir une conclusion
et le chercheur écrit
- quand la grenouille n'a plus de pate elle devient sourde..

tout pareil que le boson.............................................
Revenir en haut Aller en bas
 
remise en suspension des particules issues d'un liquide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pollution : alerte aux particules fines sur dijon
» recherche personne pour soutien scolaire remise a niveau en CM2 urgent paris
» Suspension volontaire du permis
» Edition remise en cause de la loi Lang
» retrait de points du permis, suspension ou annulation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Un peu de théorie :: Code de calcul et transport de particules-
Sauter vers: