Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Parcours / Portée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Parcours / Portée   Sam 5 Nov 2011 - 18:21

bonjour,

Désolé d'inonder ce forum avec mes questions existentielles. Mais j'ai peur de me faire pieger à mon consours par ces petits détails.
Dans le cas dun faisceau d'électrons. Dans certains livres, on distngue la notion de parcours et de portée des électrons. Y a t il une réelle différence?
Lorsqu'on utilise la formule E/2 pour avoir la distance en cm. Est ce que cela correspond au parcours ou à la portée.

Merci de votre aide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parcours / Portée   Sam 5 Nov 2011 - 18:29

Bonjour
C'est très bien de poser les questions. Rassure-toi beaucoup d'autres personnes se posent les mêmes !
Les électrons ont une trajectoire très sinueuse : en effet, on observe généralement une déviation lors de chaque mode d’interaction (ionisation, excitation, freinage). Certains peuvent même subir une déviation de 180° (phénomène de rétrodiffusion).
Pour caractériser la trajectoire d‘électrons ou de rayonnements électroniques, on définit deux grandeurs.
le parcours : il s’agit de la longueur réelle de la trajectoire de l’électron. Cette grandeur est peu utilisée en radioprotection ;
la portée : elle représente la profondeur maximale atteinte par un faisceau d’électrons dans un milieu considéré. Cette grandeur est très utilisée en radioprotection lors de la conception d’écran par exemple.
Il est important de noter que dans le langage courant le mot parcours est souvent utilisé improprement pour désigner la portée.

A bientôt
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parcours / Portée   Sam 5 Nov 2011 - 18:36

merci beaucoup. Very Happy
Si j'ai bien compris le CSDA est approximation de la distance totale parcourue (approximation du parcours).
On utilise aussi la formule E/2 pour avoir une approximation de la distance parcourue. C'est sur cette dernière formule que j'ai un doute. Je me demande s'il s'agit de la portée ou du parcours.

Merci

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parcours / Portée   Sam 5 Nov 2011 - 19:04

Bonsoir
Je n'ai jamais utilisé cette formule.
Pour calculer la portée on utilise par exemple des formules empiriques comme celle de Katz et Penfold.
P (cm) = (0,412 / rho) x En
Avec n = 1,265 - 0,0954 Ln E
où : E = énergie des électrons en MeV ; rho = masse volumique du matériau en g.cm-3

KLOUG


Dernière édition par KLOUG le Sam 5 Nov 2011 - 19:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Parcours / Portée   Sam 5 Nov 2011 - 19:06

Je ne suis pas un cador en physique, mais je n'ai jamais vu cette formule non plus.

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parcours / Portée   Ven 27 Jan 2012 - 10:51

Moi oui celle là je l'ai vu lors de ma formation de tech radiopro... C'est le E/2 que je ne connaissais pas
Revenir en haut Aller en bas
oblivion
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Parcours / Portée   Ven 27 Jan 2012 - 11:32

Je suis en pleine formation BTS radioprotection et je n'ai pas du tout entendu parler de E/2 pour un parcours ou une portée scratch les seules que je connaissent sont celles données par Kloug plus haut
Revenir en haut Aller en bas
lcx2007
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Parcours / Portée   Mer 3 Avr 2013 - 11:32

Bonjour,

dans le livre "Guide pratique radionucleide et radioprotection", il est question de parcours béta et electrons en mm.
Cette épaisseur correspond t-elle à l'épaisseur qu'il faut mettre pour stopper les béta?
emmanuelle
Revenir en haut Aller en bas
qwerty68
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Parcours / Portée   Mer 3 Avr 2013 - 13:37

lcx2007 a écrit:
Bonjour,

dans le livre "Guide pratique radionucleide et radioprotection", il est question de parcours béta et electrons en mm.
Cette épaisseur correspond t-elle à l'épaisseur qu'il faut mettre pour stopper les béta?
emmanuelle
Bonjour,

La réponse, c'est oui. Le parcours des rayonnements est l'épaisseur le plus important pour les arrêter.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Nico
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Parcours / Portée   Jeu 4 Avr 2013 - 9:59

Je voudrais juste rajouter deux conditions pour que la formule présentée par Kloug soit utilisable :
"Pour calculer la portée on utilise par exemple des formules empiriques comme celle de Katz et Penfold.
P (cm) = (0,412 / rho) x En
Avec n = 1,265 - 0,0954 Ln E
où : E = énergie des électrons en MeV ; rho = masse volumique du matériau en g.cm-3"

0,01 MeV < E < 3 MeV
Interaction dans les « tissus mous » : air, eau, corps humain, alu, PVC…



Edit : Jamais vu la formule en E/2 non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Parcours / Portée   Jeu 4 Avr 2013 - 10:56

Bonjour,

Sinon en toute rigueur vous pouvez utiliser la formule de Bethe () relativiste

affraid

Et l'intégrer sur tout le parcours (jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'énergie)

Et vous aurez le parcours de Bethe, ou parcours CSDA

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Parcours / Portée   Jeu 4 Avr 2013 - 13:08

Bon allez, c'était pour de rire
Revenir en haut Aller en bas
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Parcours / Portée   Jeu 4 Avr 2013 - 14:50

Sinon, plus sérieusement, je lisais à l'instant dans un canard bien informé quelques caratéristiques de l'ALS, un accélérateur linéaire d'électrons du CEA arrété en 1990;
Les caractéritiques du faisceau était :
1) Electrons de 720 MeV :
A une telle énergie le parcours des électrons dans l'eau est de 95 cm, avec un rendement de freinage moyen de 62 %. Au début du parcours, le rendement de freinage est de l'ordre de 80 % et ne cesse de baisser. Ce qui fait que le pouvoir d'arrêt ne cesse lui aussi de baisser, alors que c'est l'inverse à basse énergie ou avec des particules chargées lourdes. On obtient le graphe suivant (en rouge l'énergie qui chute et en bleu le pouvoir d'arrêt) :



2) Intensité de 300 µA.
En ramenant la surface du faisceau à 1 cm2 (mais je suppose qu'elle était plus faible), cela correspond à un débit de fluence de 5E11 électrons par cm2 par s.
En mettant la main dans un tel faisceau (pure hypothèse, car un tel faisceau, sous vide, était inaccessible), cela correspond à un débit de dose de 258 Gy par seconde
Quand même!!

Si on remplacait les électrons par des muons, électrons lourds (105 meV) et instables, alors paradoxalement le parcours est plus grand car le muon est trop lourd pour faire du rayonnement de freinage (en dessous du TeV). Il va donc plus loin ( 325 cm dans l'eau) et le débit de dose est plus faible (175 Gy/s)

Son profil de dose est très différent :


La différence de comportement entre ces 2 "électrons" augmente encore lorsque l'énergie augmente.
A 7200 MeV, l'électron a un parcours :
- dans l'eau de 1,8 m alors que le muon à un parcours de 27 m
- dans le plomb de 3,5 cm et le muon 4 m

Voili voilou

C'était la minute du professeur Gluonmou

Revenir en haut Aller en bas
 
Parcours / Portée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parcours / Portée
» la sage femme françoise...Mon parcours avec les sages femmes
» 1ère grossesse... un parcours du combattant ?
» préparation du parcours
» Quel parcours ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Un peu de théorie :: Interaction rayonnement-matière-
Sauter vers: