Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Le génie de la lampe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le génie de la lampe   Mar 22 Nov 2011 - 11:54

Bonjour à tous
Petite anecdote qui m'a été rapportée par une de mes anciennes élèves à propos de formation PCR. Je mets tout au conditionnel, car il faudrait avoir de précisions supplémentaires.
Deux personnes travaillant dans une société qui commercialise des lampes "basse consommation" suivent actuellement un stage de personnes compétentes en radioprotection. Ce serait à la demande de l'ASN.
Pour ceux qui n'aurait pas suivi l'actualité, il y a même une demande d'exemption sur le bureau du haut comité pour la transparence :
http://www.hctisn.fr/documentation/dossiers/liste_csp/lampes_elc/communique_lampes_elc.pdf
Certaines lampes à décharge produites ou importées puis commercialisées, notamment sur le marché français, contiennent une petite quantité de substances faiblement ionisantes (Krypton 85, Thorium 232) permettant d’assurer un allumage rapide et fiable des lampes concernées mais également d’en prolonger la durée de vie et la performance. Le Krypton 85, sous forme gazeuse, participe à l’amorçage fiable de la lampe et à l’initialisation du processus de décharge qui produit la lumière dans la lampe. Le Thorium 232, mélangé au tungstène des électrodes ou sous forme de sel métallique, est utilisé pour ses propriétés métallurgiques et
permet de renforcer la résistance des électrodes de certains types de lampes dans des conditions extrêmes de température.
Ces lampes offrent de nombreux avantages que l’on ne retrouve pas dans d’autres lampes. Ainsi, les lampes à décharge permettent d’obtenir des quantités de lumière importantes avec un bon rendement énergétique. Elles offrent aux professionnels des solutions permettant des économies d’énergie et participent à l’objectif de réduction des gaz à effet de serre. Par ailleurs la longévité très importante de ces lampes est un avantage économique car il n’est pas nécessaire de les remplacer
fréquemment. Il n’existe donc pas d’autres technologies qui permettent d’obtenir une telle quantité de lumière.

Par ailleurs, plusieurs études réalisées par des organismes indépendants (AIEA, HPA,…) démontrent que lorsque plusieurs de ces lampes sont utilisées, les personnes en contact avec ces lampes ne sont pas exposées à des doses efficaces supérieures à 10 μSv/an quels que soient les scenarii et les phases du cycle de vie de ces
produits (distribution, utilisation, élimination). Ces lampes ne présentent donc aucun risque pour la santé et l’environnement et elles remplissent les critères permettant d’envisager une exemption d’autorisation pour les utilisateurs selon les normes fondamentales de sûreté (BSS) de l’AIEA.


Du coup, n'était-il pas urgent d'attendre un peu avant de demander une formation pour nos deux personnes citées précédemment ?
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Diabolo
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Le génie de la lampe   Mar 22 Nov 2011 - 14:25

je ne suis pas certain , mais ce type de lampe n'est il pas celui qui équipe nos lampadaires zurbains qui mettent 10 minutes a s'allumer ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Le génie de la lampe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lampe Néon ...
» Fabriquer une lampe à huile
» Lampe de mineur
» Lampe projection plafond
» Lampe de sel VS méfaits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Réglementation :: Décryptage réglementaire-
Sauter vers: