Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 chasubles plombées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sakura72
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: chasubles plombées   Mer 7 Déc 2011 - 15:42

Bonjour,

Surtout que personne ne saute au plafond !
Un MER de médecine nucléaire de mon centre hospitalier me pose une question sur l'utilité (!) d'une chasuble au TEP. Il a entendu parler d'une étude (à Nice ?) sur ce sujet. En avez-vous connaissance (ou pas) ?
Deux paravents mobiles sontà disposition pour injection et pour installation des patients mais le poids dissuade souvent les MER de les utiliser, surtout s'il faut les déplacer à chaque fois.

A très bientôt

Sakura72
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: chasubles plombées   Mer 7 Déc 2011 - 15:48

Bonjour
Non il n'y a pas de quoi sauter au plafond. Toute question est intéressante.
Si j'en crois le thème du post il s'agit de l'utilisation d'émetteurs bêta plus.
Donc production de photons de 511 keV.
Il suffit de regarder les courbes d'atténuation du plomb (ou équivalent si vous préférez) pour voir qu'à l'énergie de 511 keV cela n'a pas une très grande utilité !
A moins que ce soit une épaisseur supérieure à celle utilisée, mais là c'est encore plus lourd.
Les PCR dans le domaine médical complèteront.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: chasubles plombées   Mer 7 Déc 2011 - 16:01

Bonjour,
Le tablier au plomb au TEP n'est utile que pour le scanographe associé, pas pour le TEP.
Par exemple, si quelqu'un reste dans la salle d'examen pendant le scanner.

Sinon, l'atténuation très faible à 511 keV ne compense pas l'augmentation fréquente du temps d'exécution des tâches.
Donc le tablier plombé peut induire une augmentation de l'exposition des personnels.
Revenir en haut Aller en bas
sakura72
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: chasubles plombées   Mer 7 Déc 2011 - 17:12

C'est bien ce que je pensais et ai indiqué mais le MER avait l'air tellement sûr de lui...

Merci beaucoup et bonne soirée

Sakura72 Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: chasubles plombées   Mer 7 Déc 2011 - 21:48

Petit exercice pratique qui peut rapporter gros :
Vous avez des sources de 18F, une chasuble ou un tablier plombé et un radiamètre en état de fonctionner :
1. vous faites une mesure de débit de dose à une certaine distance de la source;
2. vous refaites la même mesure, à la même distance, en ayant interposé entre la source et votre débitmètre, votre tablier ou votre chasuble;
3. vous comparez les valeurs obtenues;
4. vous rangez votre tablier dans un placard....
PS : déjà mis en application dans un service de curiethérapie avec des fils d'192Ir - beaucoup plus efficace que de très long discours.... affraid

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
CastorJr
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: chasubles plombées   Mer 7 Déc 2011 - 22:14

baldaquin a écrit:
L'atténuation très faible ne compense pas l'augmentation fréquente du temps d'exécution des tâches. Donc le tablier plombé peut induire une augmentation de l'exposition des personnels.
Oui. Surtout pour ceux qui se sentiraient protégés - à tort - par leur tablier. Je pense en particulier au personnel soignant qui intervient dans les chambres d'hospitalisation de curiethérapie (exemple de Fred avec l'iridium) ou de radiothérapie métabolique à l'iode 131 (l'exercice pratique marche aussi avec l'iode).

Bonne soirée,
CastorJr
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: chasubles plombées   Mer 7 Déc 2011 - 22:29

Je vous rappelle l'ouvrage de référence "ADP : Association de Défense du Plomb" que nous a concoctée Manu 42 et que vous trouverez ici.
D'ailleurs, une petite pensée pour Manu ( ) ainsi qu'à l'équipe de l'association PCR Rhône Alpes ( ) qui ont LEUR journée demain....

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: chasubles plombées   Mer 7 Déc 2011 - 22:35

Bonsoir
Voui ! J'en suis.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: chasubles plombées   Mer 7 Déc 2011 - 22:42

Ben vi, tu animes si je ne m'abuse...
Je crois que Klax sera aussi présent..
Moi, je devais initialement faire un contrôle d'un labo de SNS, et j'ai depuis été "réquisitionné" pour animer... Décidément, on ne veut pas que je vienne vous voir Exclamation
Passe le bonjour à toute l'équipe du Cirkus qui fera le déplacement demain et bonne présentation .
Sur ce, bonne nuit, j'suis mort Sleep

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: chasubles plombées   Mer 7 Déc 2011 - 23:29

Tant qu'à faire, pour l'exercice pratique, utilisez plutôt un dosimètre opérationnel dessus et un autre sous le tablier porté par le travailleur pour comparer :
-Le radiamètre à position fixe donnera une atténuation faible, mais mesurable, qui ne prendra pas en compte les facteurs temps et distance.
-Par exemple je mesure env. 10 % pour l'iode 131 avec un tablier plomb de 0.5 mm.
=>Ce qui pourrait conduire à penser que le tablier reste un atout.
Alors que l'analyse de poste (bin oui, des mesures au poste de travail avec de l'optimisation) montre une augmentation de la dose, notamment due à l'augmentation de la durée des tâches à faible distance.
Revenir en haut Aller en bas
sakura72
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: chasubles plombées   Jeu 8 Déc 2011 - 8:15

Encore une fois merci à vous tous.
Bonne journée à tous.

Sakura72
Revenir en haut Aller en bas
 
chasubles plombées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» waterline
» Radioprotection du patient au scanner (tablier plombé)
» Epaisseur tablier plombé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: