Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 modification d'une LPCS (limite pratique de contamination surfacique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: modification d'une LPCS (limite pratique de contamination surfacique)   Mar 28 Fév 2012 - 11:09

Bonjour
Je cherche a imposer une limite de contamination labile maximum pour le travail sans APVR
le guide pratique "radionucléides et radioprotection" donne des LPCS limite pratique de contamination surfacique qui sont calculé en fonction de la LPCA , de l'AI20 ingestion / inhalation et basé sur 2000 heures de travail par an.
Jeune radioprotectionniste , je suis plutôt à la mode RCA , DPUI, et 800 heures.
Mais comme j'ai trouvé que 1 RCA=2.5 LDCA , vous semble t-il possible de faire un raccourci vers une nouvelle limite à 2.5 LPCS ?
(LPCS labile Co-60 =20 Bq.cm-² -> nouvelle limite à 50 Bq.cm-²)
merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: modification d'une LPCS (limite pratique de contamination surfacique)   Mar 28 Fév 2012 - 11:32

Bonjour
Je vais être un tantinet taquin sur cette affaire.
Pourquoi imposer une limite pratique de contamination surfacique ?
Pour moi (et c'est tout à fait personnel) on élimine toute trace de contamination labile et le plus vite possible. C'est aussi un principe d'optimisation, surtout si le personnel travaille sans protection respiratoire.
Il y aura probablement d'autres avis.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: modification d'une LPCS (limite pratique de contamination surfacique)   Mar 28 Fév 2012 - 12:06

bonjour
bien évidemment c'est aussi comme cela que je le "concevais".
hors dans le cas présent, je me trouve opposé à un exploitant ayant une activité soumise au rendement et dont je suis le prestataire.
historiquement une valeur de contamination surfacique (bien trop élevée à mon sens) avait été tolérée et je cherche a pouvoir justifié de descendre cette limite.
merci
Revenir en haut Aller en bas
Thrr-Gilag
Ventriloque
Ventriloque
avatar


MessageSujet: Re: modification d'une LPCS (limite pratique de contamination surfacique)   Mar 28 Fév 2012 - 14:59

A mon sens, tu ne pourras passer par ce raisonnement une fois que tu auras estimé ton facteur de remise en suspension dans l'atmosphère (où alors tu connais déjà la valeur prise en compte pour ta LPCS).

Avec un facteur de remise en suspension, tu passe d'une activité surfacique à une activité volumique, et tu peux dès lors de raccrocher aux LPCA ou RCA.

Le but étant de prendre le bon facteur de remise en suspension en fonction des activités du labo.
C'est à mon sens sur ce facteur que tu peux jouer pour justifier de descendre la limite qui te gêne (notamment en tenant compte des conditions incidentelles).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: modification d'une LPCS (limite pratique de contamination surfacique)   Mar 28 Fév 2012 - 15:48

bonjour
si je me base sur les vdo, le repère est 1 vdo Co-60(M)= 1230 bq.m-3
mon appareil de prélèvement atmosphérique est réglé au 1/10eme de cette limite soit 123 bq.m-3
si j'utilise le coef de remise en suspension standard dans un grand volume fermé et ventilé = 10-4 m-1 (plus restrictif que le 10-6 que je crois qui est utilisé sur EDF)
est bien je suis a 123 bq.cm-2, mais si j'ai bien compris cette valeur correspond a l'influence de la contamination atmosphérique sur l'exposition externe ?

donc je ne crois pas pouvoir me rattaché au valeurs de contamination atmosphérique ( RCA / VDO / LPCA /...)

c'est pourquoi je souhaitais me rapprocher des LPCS (20 Bq-cm-2 en Co-60) mais les mettre a jour pour me rapprocher des outils actuels

je sais bien que laisser travailler du personnelle sur de la contamination labile sans APVR est a la limite de la moralité , mais il va falloir y aller d'étapes en étapes, et il faut que je leur trouve une limite qui dans un premier temps serai acceptable, et puis ......

merci pour vos participations
Revenir en haut Aller en bas
guichard08
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: modification d'une LPCS (limite pratique de contamination surfacique)   Mar 28 Fév 2012 - 21:11

SALUT
sur un chantier superieur a 400 Bq/cm²(en beta )en contamination labile transferable ,dans les INB, port de protection respiratoire obligatoire.Appel du service radioprotection dès que le résultat après mesure de contamination surfacique labile transférable, supérieur a 40 Bq/cm²pour determiner les conditions d interventions.
en souhaitant une bonne reception.
Revenir en haut Aller en bas
Thrr-Gilag
Ventriloque
Ventriloque
avatar


MessageSujet: Re: modification d'une LPCS (limite pratique de contamination surfacique)   Mar 28 Fév 2012 - 21:47

1 LPCA correspond à une concentration volumique (Bq/m3) amenant 20 mSv en 2000 h de travail.
Cette valeur tient compte de la dose interne et externe (en supposant que l'on baigne dans une atmosphère homogène pour ce dernier point).

Dans ton cas, 20 Bq/cm² avec un facteur de 10-4 de remise en suspension donne 20 Bq/m3.
La LDCA étant de 490 Bq/m3 (la valeur a sûrement évoluée depuis), on se retrouve par avoir 0,04 LDCA.

De mémoire le port du masque est habituellement demandé à partir d'une LDCA.
Maintenant, cela amène à vouloir faire intégrer 20 mSv à tes travailleurs, et ce dans des conditions normales d'exploitation.

Tu peux donc jouer sur le fait que ta boîte désire ne pas atteindre ces 20 mSv d'une part, et d'autre part vérifier si ton facteur de remise en suspension est en adéquation avec le travail qui y est fait. De mémoire le 10-6 d'EDF n'est valable qu'en cas d'activité réduite (circulation, légère manip, ...). Elle peut monter jusqu'à 10-4 selon la granulométrie (typologie résidus de corrosion chez EDF). Dès que l'activité est supérieure, EDF utilise des facteurs de mise en suspension d'activité massique liée à l'activité génératrice du terme source.

En espérant que cela puisse t'aider.

PS : cela étant dit, port du masque ou pas, dans les labos que j'ai eu le plaisir de visiter, la consigne est toujours de nettoyer les tâches de contamination, ne serait-ce que pour éviter sa dissémination.
Revenir en haut Aller en bas
Thrr-Gilag
Ventriloque
Ventriloque
avatar


MessageSujet: Re: modification d'une LPCS (limite pratique de contamination surfacique)   Mar 28 Fév 2012 - 21:53

En ajout, je rappelle aussi que ces valeurs de LPCA sont valables pour une atmosphère soumise à une ventilation correcte, c'est à dire ne souffrant pas de zone morte, et donc de zone de surconcentration... Comme c'est un cas d'école qui n'existe que rarement, tu peux aussi exploiter le fait que localement, au niveau de ta tâche de contamination, la concentration effective est plus importante.

Le calcul précédent ne s'appliquant pas forcément si on s'amuse à respirer au dessus de la dite tâche.
Le plus simple n'est-il pas d'évaluer l'activité à proximité de cette tâche avec une aspiration sur filtre, ce qui te donnerait une activité volumique réelle en ce lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: modification d'une LPCS (limite pratique de contamination surfacique)   Mar 28 Fév 2012 - 22:17

Bonsoir
Je m'en tiens à ce que j'ai dit malgré tous les calculs.
Ces valeurs limites ne sont pas facilement compréhensibles pour les opérateurs et même les radioprotectionnistes.
C'est le risque que les personnes travaillent de manière continue et permanente avec des contaminations de surface.
Sans arler des coefficients de remise en suspension très variables selon les conditions physiques et de passage, etc..
Je n'ai jamais été enclin à les utiliser ou les faire utiliser.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
guichard08
Jongleur
Jongleur



MessageSujet: Re: modification d'une LPCS (limite pratique de contamination surfacique)   Mar 28 Fév 2012 - 22:22

salut
tous a fait d accord avec kloug. basé sur le principe ALARA justifier optimiser limiter
bonne reception
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: modification d'une LPCS (limite pratique de contamination surfacique)   Mer 29 Fév 2012 - 10:57

bonjour

@Thrr-Gilag : baisser la valeur max de 20 mSv interne+externe dans le cadre d'optimisation de dose me semble parlant et compréhensible pour mes interlocuteur.
je m'orienterai la dessus pour définir des valeurs de conta.

@kloug : dans les différents postes que j'ai pu occuper (experience plus courte que la tienne, je l'accordes), la manière dont on peut faire appliquer la radiopro diffère énormément, du fait que le PR soit de la même entreprise ou non, ou que l'exploitant soit soumis a un rythme de production à rendement ou non. Dans mon cas présent, je suis dans le cas le moins favorable... et si je propose, avec la meilleure volonté du monde, des conditions qu'ils trouveront trop restreintes , il ne les accepteront pas.
D'où ma volonté de pouvoir justifier avec le plus de crédibilité possible une nouvelle limite (l'appui sur formule mathématique est plus difficilement contestable)

juste pour revenir a mon post initial (toutes vos réponses sont tout de même très intéressante) la LPCS est basé sur la LPCA , y a t-il l'équivalent pour la RCA dans quelques littérature que ce soit ?

merci pour l'intérêt que vous portez a mon problème.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: modification d'une LPCS (limite pratique de contamination surfacique)   Mer 29 Fév 2012 - 11:09

Bonjour
La LPCA tout comme le RCA n'ont aucune existence légale. donc la LPCS non plus
J'ai justement créé le RCA (avec d'autres personnes bien entendu) pour ne pas avoir le mot "limite" à gérer. On peut donc tout à fait comparer les deux et mettre en place la valeur que l'on veut. Je crois qu'il y a effectivement un facteur 2,5 entre les deux. On pourrait très bien définir un indicateur comme RCS "repère de contamination surfacique". Nous avons d'ailleurs travaillé sur la question quand il a fallu définir le critère de propreté radiologique dans le cas de la déclaration de l'événement significatif en radioprotection n°3, pour les installations nucléaires de base.
Mais attention !
A partir du moment où tous vos documents définissent une valeur (LPCA ou RCA) à vous de la respecter et de la faire respecter.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Thrr-Gilag
Ventriloque
Ventriloque
avatar


MessageSujet: Re: modification d'une LPCS (limite pratique de contamination surfacique)   Mer 29 Fév 2012 - 16:10

Je sais que chez EDF il y a des classement des salles, que je ne maîtrise absolument pas, mais qui fait intervenir la contamination labile il me semble. Peut être est-ce un point de départ pour instaurer un repère de contamination qui serait plus adéquat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: modification d'une LPCS (limite pratique de contamination surfacique)   Mer 29 Fév 2012 - 16:37

bonjour
@kloug : pourrai-tu m'en dire plus sur le le critère de propreté radiologique (au CEA donc ?)
les documents applicables mentionnent des VDO (c'est bien la LDCA qui s'en rapproche le plus ?)
merci
Revenir en haut Aller en bas
 
modification d'une LPCS (limite pratique de contamination surfacique)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» modification d'une LPCS (limite pratique de contamination surfacique)
» Limite Pratique de Contamination Labile
» Calcul de limites Pratiques de Contamination Surfacique (LPCS)
» Contamination surfacique Alpha
» Seuils de contamination surfacique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: La RP en INB-ICPE-
Sauter vers: