Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 C:S bQ/cm2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lcx2007
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: C:S bQ/cm2   Mer 29 Fév 2012 - 17:54

Bonjour à tous,

Pourquoi tout les matériels ne sont ils pas en Bq/cm2 (certains c/s) alors que c'est notre référentiel...Le but étant de savoir si nous sommes superieur à 4Bq/cm2 en béta sur EDF?
cordialement
Revenir en haut Aller en bas
daima
Saltimbanque
Saltimbanque



MessageSujet: Re: C:S bQ/cm2   Mer 29 Fév 2012 - 18:44

Car les rendements de détection sont différents selon les radionucléides.

X cps pour tel RN ne donnera pas forcément la même valeur d'activité surfacique pour un autre.

Si tu connais quel RN principal tu dois chercher avec ton contaminamètre, tu peux alors le régler de sorte pour avoir directement des valeurs en Bq/cm².
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C:S bQ/cm2   Mer 29 Fév 2012 - 19:57

Bonsoir
Non seulement les rendements de détection mais aussi les supports sur lesquels est déposée la contamination. Bitume, béton, acier inox, peinture, herbe, etc, donnent des rendement de mesure très différents.
Autre point : les surfaces de sonde sont différentes et rien ne dis que la contamination mesurée est totalement captée par le détecteur. Cela dépend grandemment de la surface contaminée.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Thrr-Gilag
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: C:S bQ/cm2   Jeu 1 Mar 2012 - 9:53

Cela dépend par ailleurs de l'utilité que l'on veut faire d'un détecteur : présence ou absence de contamination significative : les valeurs peuvent être fournies en c/s, tant qu'on indique la limite à partir de laquelle on estime qu'il y a contamination sur l'appareil de mesure.

ça évite d'obtenir des "Bq/cm² équivalent qqchose".
Revenir en haut Aller en bas
ICTO+
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: C:S bQ/cm2   Sam 3 Mar 2012 - 14:16

Et puis EDF ne prend comme référence bêta que le Bq de Co60. Il existe tout un monde à l'extérieur des CNPE, industriel, médical, recherche, qui utilise moultes radioelements avec des énergies tellement différentes que réduire tout ça à "chez nous c'est 4 Bq/cm2" me parait un peu exagéré.
Les appareils qui indiquent des c/s vont à l'essentiel. Ensuite il vous appartient de savoir ce que vous mesurez ( et dans quelles conditions) pour vous permettre de passer en Bq, voire Bq/cm2, mais là, j'ai des doutes.

ICTO+
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mpe-site.com
oblivion
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: C:S bQ/cm2   Lun 5 Mar 2012 - 10:36

Le rendement géométrique est aussi à prendre en compte pour passer d'un taux de comptage à une activité surfacique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C:S bQ/cm2   Lun 5 Mar 2012 - 16:35

de toute façon, un affichage Bq/cm², n'est qu'une conversion c/s * réponse / surface

alors autant éviter les erreures et prendre la donnée source que l'appareil mesure : le C/S
Revenir en haut Aller en bas
maxlamenace
Saltimbanque
Saltimbanque



MessageSujet: Re: C:S bQ/cm2   Jeu 7 Juin 2012 - 1:00

Bonsoir à tous,

Je profite de ce topic pour poser une petite question. J'ai un décontaminamètre (bêta) qui m'affiche des Bq (équivalent Cobalt 60). Etant donné que je connais sa sensibilité (0,15 c/s/Bq) je peux revenir à la valeur en c/s.

Comment puis-je faire pour convertir ce nombre de c/s en Bq (équivalent Césium 137) ? Quelles informations dois-je demander au constructeur ?

Est ce qu'il serait complètement fou de considérer 1 Bq (équivalent 137 Cs) = 1 Bq (équivalent 60 Co) en admettant que le comportement du GM est le même pour des bêta de 513 et 317 keV ?

Je vous remercie et excusez moi si je n'ai pas posté au bon endroit !

PS: Merci pour ce super site (et forum), ils m'ont éclairé à de nombreuses reprises Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C:S bQ/cm2   Jeu 7 Juin 2012 - 8:38

Bonjour
La question a posé concerne le rendement de mesure en fonction de l'énergie.
pas sûr qu'il y ait l'information sur le site dans
http://www.rpcirkus.org/liens/fournisseurs-prestataires/appareils-mesure
En principe l'écart des énergies bêta est faible, mais se pose une autre petite difficulté. les appareils sont sensibles aux gamma.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
maxlamenace
Saltimbanque
Saltimbanque



MessageSujet: Re: C:S bQ/cm2   Jeu 7 Juin 2012 - 10:00

Bonjour,

Merci pour votre réponse !

J'ai fais un petit test ce matin, j'ai une petite source de Césium 137 et j'ai placé un morceau de plastique (2 cm environ) devant cette dernière. Je pense donc que la majorité du rayonnement bêta est arrêté. J'ai approché mon contaminamètre et là rien ne ce passe (alors que quand j'approche mon contaminamètre de ma source sans plastique, il s'affole).

Je pense que je peux négliger l'erreur induite par les gammas.

Je pense que je peux dire qu'avec mon contaminamètre j'ai 1 Bq (équivalent 137 Cs) = 1 Bq (équivalent 60 Co) , en gardant à l'esprit que mon erreur relative doit être revue à la hausse.
Revenir en haut Aller en bas
deedoff
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: C:S bQ/cm2   Jeu 7 Juin 2012 - 13:20

ICTO+ a écrit:
Et puis EDF ne prend comme référence bêta que le Bq de Co60. Il existe tout un monde à l'extérieur des CNPE, industriel, médical, recherche, qui utilise moultes radioelements avec des énergies tellement différentes que réduire tout ça à "chez nous c'est 4 Bq/cm2" me parait un peu exagéré.
Les appareils qui indiquent des c/s vont à l'essentiel. Ensuite il vous appartient de savoir ce que vous mesurez ( et dans quelles conditions) pour vous permettre de passer en Bq, voire Bq/cm2, mais là, j'ai des doutes.

ICTO+
+1
Revenir en haut Aller en bas
http://cartoandco.eklablog.com/
contaminatorfou2
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: C:S bQ/cm2   Sam 9 Juin 2012 - 23:04

Oui Deedoff et icto+, a mon sens c'est une hérésie qu'un appareil affiche un résultat de comptage en Bq, ormis quelques cas particuliers il est très difficile de maitriser la géométrie de mesure, le ou les RN impliqués et donc remonter à une activité. Certains appareil permettent la sélection d'un RN dans une bibliothèque et livrent des résultats en Bq pour le RN sélectionné, je me suis livré à quelques essais avec des sources d'étalonage (alpha, beta et gamma) et les résultats sont navrants ! vive le comptage classique, un SD et une LD pour s'en sortir....
Revenir en haut Aller en bas
http://ensosp.fr
Nico
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: C:S bQ/cm2   Dim 10 Juin 2012 - 11:14

cheers Pour Conta

C'est ce que je montre dns le formations que je donne, notamment aux futures PCR.
Revenir en haut Aller en bas
benjamin14
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: C:S bQ/cm2   Mer 8 Aoû 2012 - 10:45

Bonjour,

Ancien EDF et nouvel arrivant dans le domaine hospitalier, j'aimerai faire des procédures de controles de contamination surfacique. Actuellement, en medecine nucleaire, le personnel se controle et quand l'aiguille "bouge" trop, la personne se décontamine et se lave les mains.
J'aimerai que le personnel ai une valeur seuil à ne pas depasser dependant du bdf biensur...
Comment puis je faire?

merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C:S bQ/cm2   Mer 8 Aoû 2012 - 13:38

Bonjour benjamin,
Je ne suis pas sûr qu'il faille raisonner en mesure quantifiée en ce cas.
La plupart des radiopharmaceutiques sont décontaminables et tant qu'il y en a, il faut essayer de l'enlever.
De plus, il y a plusieurs radionucléidesen médecine nucléaire et ces détecteurs sont souvent des compteurs proportionnels, je crois qu'il faut privilégier la sensibilité à la quantification.
Ton expérience EDF arrivant en médecine nucléaire m'intéresse énormément. Nous avons des échanges avec le secteur électronucléaire au sein des réseaux, mais pas encore assez d'échanges de REX.
Sur le domaine de la mesure de contamination et leur gestion, nous avons pas mal de choses à nous dire. Very Happy
BaldaquINB
Revenir en haut Aller en bas
benjamin14
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: C:S bQ/cm2   Mer 8 Aoû 2012 - 14:40

Donc si je comprends bien, on ne fait pas de mesure mais un depistage. Il n'y a pas de "seuil" à proprement parlé et l'attitude à adopter est d'éliminer la contamination.

Revenir en haut Aller en bas
benjamin14
Funambule
Funambule



MessageSujet: Re: C:S bQ/cm2   Mer 8 Aoû 2012 - 14:43

Si il n'y a pas de valeur de seuil de contamination, à partir de combien de fois le bdf les operateurs doivent ils considerer qu'il y a de la contamination??
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C:S bQ/cm2   Mer 8 Aoû 2012 - 15:32

Citation :
Donc si je comprends bien, on ne fait pas de mesure mais un depistage. Il n'y a pas de "seuil" à proprement parlé et l'attitude à adopter est d'éliminer la contamination.
C'est mon point de vue, mais il faut que nous échangions pour l'améliorer. Wink
Citation :
Si il n'y a pas de valeur de seuil de contamination, à partir de combien de fois le bdf les operateurs doivent ils considerer qu'il y a de la contamination??
Sur les main-pieds, il y a une mesure en continu du bruit de fond entre deux personnes.
Pour un constructeur, l'alarme est réglée à 2 bdf.
Pour l'autre, c'est réglable.

Revenir en haut Aller en bas
Canberra-France
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: C:S bQ/cm2   Lun 13 Aoû 2012 - 17:37

maxlamenace a écrit:
J'ai un décontaminamètre (bêta) qui m'affiche des Bq (équivalent Cobalt 60). Etant donné que je connais sa sensibilité (0,15 c/s/Bq) je peux revenir à la valeur en c/s.

Comment puis-je faire pour convertir ce nombre de c/s en Bq (équivalent Césium 137) ? Quelles informations dois-je demander au constructeur ?

Est ce qu'il serait complètement fou de considérer 1 Bq (équivalent 137 Cs) = 1 Bq (équivalent 60 Co) en admettant que le comportement du GM est le même pour des bêta de 513 et 317 keV ?

Selon les caractéristiques que tu as indiqué je crois comprendre que le contaminamètre en question est le MCB2 cheers .
Nous n'avons pas mesuré la réponse pour le Cs-137, par contre nous l'avons fait pour le Co-60 et le Cl-36.
L'énergie moyenne du Co-60 est d'environ 96 keV, celle du Cl-36 de 250 keV, et enfin celle du Cs-137 de 174 keV (cette fois une intensité à 95%).

L'énergie moyenne du Cs-137 étant à mi chemin entre celle du Co-60 et celle du Cl-36 on peut pronostiquer que la réponse au Cs-137 serait également à mi chemin entre celle au Co-60 (0,15 c/s par Bq) et celle du Cl-36 (0,30 c/s par Bq) soit une réponse au Cs-137 d'environ 0,22 c/s par Bq study.
Ce n'est pas une valeur garantie mais plutôt un ordre de grandeur.

De manière générale nous préconisons dès que c'est possible de réaliser des mesures en c/s Exclamation .
Cependant avec nos sondes récentes vous avez la possibilité de relier votre sonde directement à un PC via le cordon ad-hoc.
Puis en mettant une source d'activité connue en contact avec la sonde le logiciel CSPS calculera la réponse et inscrira la valeur dans la mémoire de la sonde.
Ainsi il sera possible d'avoir un affichage en Bq Equivalent pour le radioélément cherché.

Christophe
Revenir en haut Aller en bas
contaminatorfou2
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: C:S bQ/cm2   Ven 17 Aoû 2012 - 14:33

Canberra-france à dit :
Citation :
L'énergie moyenne du Co-60 est d'environ 96 keV, celle du Cl-36 de 250 keV, et enfin celle du Cs-137 de 174 keV (cette fois une intensité à 95%).

Là, si je ne m'abuse, on parle de beta, or le MCB2 ou tout autre GM du même type est aussi sensible au gamma et les gamma sont bien présents (et en force) dans le 60 Co, aussi même derière un écran plastique le MCB 2 réagit.
Je ne comprends pas comment on peut dissocier les gamma pour cette mesure ?
(en même temps je ne comprends pas toujours tout...)
Revenir en haut Aller en bas
http://ensosp.fr
Canberra-France
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: C:S bQ/cm2   Lun 20 Aoû 2012 - 12:09

En effet le MCB2 est bien sensible au Gamma.
Mais sa sensibilité gamma est vraiment très faible par rapport à sa sensibilité beta.
Il y a donc bien une part d'erreur dans ce mode de calcul, mais une part relativement faible.
D'autant plus qu'il y a encore d'autres facteurs d'erreurs surtout pour des mesures en Bq Eq.

Il faut vraiment retenir que la valeur indiquée dans le post précédant est un ordre de grandeur.
Il serait intéressant de faire des mesures mais nous n'avons pas de source adéquate à portée de main.
Revenir en haut Aller en bas
 
C:S bQ/cm2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Instrumentation en RadioProtection :: Contaminamètres - Mesures de contamination atmosphérique et surfacique-
Sauter vers: