Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Iode 131

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SheepeR
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Iode 131   Mer 14 Mar 2012 - 17:37

Bonjour à tous les Klows!

Voilà je viens vous demander un avis de professionnels concernant l'irathérapie.

Je me suis "amusé" à calculer le débit d'équivalent de dose à 1m d'une gélule d'Iode131 de 3.7GBq.
J'ai trouvé 172µSv/h, ce qui semble concorder avec les valeurs que j'ai trouvé dans une présentation de Mr Rehel(175µsv/h).
Cependant, sur le forum Rp Cirkus, j'ai trouver d'autres valeurs à savoir 240 et 360 µSv/h.
Y'a-t-il des pros qui ont pu mesurer ce débit dans des conditions de travail?

De plus, la législation préconise de réaliser un dimensionnement des murs de la chambre avec une source de 5.5GBq=> OK!
mais concernant le zonage, doit-on prendre une source de 3.7GBq(ce qui me parait logique) ou de 5.5GBq?

Enfin, la législation (et oui encore), nous demande d’évaluer les rejets liquides et gazeux, d’où mes deux questions:
- Comment estimer la sudation d'un patient? (pour évaluer l'activité des eaux de douches qui sont rejetées)
- Comment estimer le rejet de radioactivité par voie aérique?

Enfin dernière question avant de vous ennuyer, j'ai lu que l'iode se fixait à 30% sur la thyroïde et était éliminée à 70% par les urines, OK mais ces 70% sont-ils rejetés aux premières urines, ou sur une période effective?

En espérant que vous pourrez m'aider Smile

JM
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iode 131   Mer 14 Mar 2012 - 21:01

Bonsoir
Avec une formule approchée (pour avoir les ordres de grandeurs et faire ça en moins de 20 secondes sans abaques et sans codes de calcul) je trouve à 1 mètre d'une gélule (le plus long c'est d'écrire le texte) à nue :
187 µGy/h en prenant compte les gamma significatifs.
Concernant le zonage c'est par rapport aux sources habituellement utilisées donc 4 GBq.
Les premières urines concentrent pas mal d'activité, mais il y a des rejets après.
Je n'ai pas fait de mesures spécifiques sur ce point.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
SheepeR
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Iode 131   Mer 14 Mar 2012 - 21:20

Oui Kloug merci d'avoir répondu! J'ai appliqué ton cours à la lettre en prenant compte des 3 gammas et des 3 bêtas principaux, en passant par le Kerma Smile
Revenir en haut Aller en bas
SheepeR
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Iode 131   Dim 18 Mar 2012 - 12:07

Bonjour à tous!

Je relance le sujet, car j'ai une autre question qui me turlupine!

Toujours avec l'iode 131, je voudrais dimensionner des murs de protection en prenant compte du facteur build-up de Taylor.
Sachant que: ɣ: 365keV (82%)
637keV (7%)
284keV (6%)
β: 606keV (90%)
334keV (7%)
248keV (2%)

Dois-je calculer le build-up pour toutes les énergies de chaque type de rayonnement, ou bien juste les plus énergétiques de chaque type de rayonnement (365kev et 606kev)?
Enfin les build-up gamma et bêta sont-ils sommable?
Revenir en haut Aller en bas
SheepeR
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Iode 131   Dim 18 Mar 2012 - 12:40

Après réflexion, les Bêtas ne sont pas a prendre en compte (car absorbé dans le mur)
cependant quelle énergie prendre en compte pour les gamma?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iode 131   Dim 18 Mar 2012 - 16:38

Bonjour
En principe la valeur µx varie en fonction de l'énergie. Donc la valeur de build up aussi.
Ensuite c'est fonction de l'écran et de son épaissuer (µx), x faisant partie des éléments à rpendre en compte.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iode 131   Dim 18 Mar 2012 - 17:01

SheepeR a écrit:
Après réflexion, les Bêtas ne sont pas a prendre en compte (car absorbé dans le mur)
cependant quelle énergie prendre en compte pour les gamma?

Bonjour, tu as :

il te faut donc calculer les BU pour chaque énergie et faire la somme.
Revenir en haut Aller en bas
SheepeR
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Iode 131   Dim 18 Mar 2012 - 20:13

Merci à Kloug et à H*(10) pour les infos!
Revenir en haut Aller en bas
SheepeR
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Iode 131   Dim 18 Mar 2012 - 23:29

Re!

Après de nombreuses lectures "J.C ARTUS et P. FAUROUS, N. PIGELET médecine nucléaire" et "Évaluation de la contamination atmosphérique des services de médecine nucléaire IRSN", il apparait que l'évaluation de la contamination atmosphérique d'une chambre de traitement fluctue entre 600 et 90 Bq/m3.

Toutes ces valeurs ont été mesurées à l'aide de prélèvements d'air (et mesure sur filtre).
ma question est la suivante:
Comment estimer au mieux cette contamination atmosphérique, dans le but d'estimer les doses reçues par le personnel? (sachant qu'une étude de poste est indispensable avant la mise en service des chambres de traitement)

J'ai pris pour hypothèse une contamination de 10 LDCA (14.2.10^3 Bq/m3) à t=0
Cependant, avec la configuration de la chambre (Volume de la chambre: V= 36m³
Taux de renouvellement: R= 5.h⁻¹
Débit de ventilation: Q= 180.m³.h⁻¹)
la contamination de la chambre tombe à 3.15E-49 au bout de 24h.
Qu'en pensez vous? Peut-on dire, qu'en condition de chambre ventilée, la concentration est nule au bout de 24h?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iode 131   Lun 19 Mar 2012 - 20:56

Bonsoir,
tu as :

et

avec d le débit respiratoire.
Si cela peut t'aider
Revenir en haut Aller en bas
SheepeR
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Iode 131   Lun 19 Mar 2012 - 23:13

Oui H*(10), c'est la formule que j'ai utilisé. Cependant, comme j'ai dit au bout de 24h y'a plus rien!
Alors que ça ne doit pas être le cas en conditions réelle.
De plus cette formule est valide dans le cas d'une émission spontanée.
Un patient est considéré comme spontané ou continu?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iode 131   Mar 20 Mar 2012 - 0:04

Bonsoir
L'émission est continue mais va en décroissant.
D'autres étudiants de MASTER ont planché sur le même sujet. Ils étaient encadrés par l'unité d'expertise médicale de l'IRSN.
Nous avions également tenté de modéliser le système avec d'anciens collègues du SERAC (IRSN).
Mais c'est souvent le terme source qui est le plus difficile à déterminer. La ventilation pulmonaire est en particulier un point à prendre en compte et aussi tous les excrétas.
Je vais essayer de retrouver des éléments sur ce sujet là.
KLOUG

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iode 131   Mar 20 Mar 2012 - 7:49

Bonjour,
Juste en passant, il est intéressant de prendre en compte la période effective.
Une bonne partie (75 % en moyenne, mais très variable selon les patients) partira effectivement dans l'urine.
Je n'ai pas fait de prélèment atmosphérique fait dans la chambre : j'attends un préleveur moins bruyant ou un patient un peu sourd.
BaldaquIndisponible
Revenir en haut Aller en bas
SheepeR
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Iode 131   Sam 24 Mar 2012 - 0:09

Bonjour, merci a ceux qui ont apporté des éléments concernant mon problème.
Je relance avec une autre question:
Connaissez vous une fournisseur d'iode 131 sous forme de gélule?
Et avec vous une idée du débit de dose au contact de l’étui de protection?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iode 131   Sam 24 Mar 2012 - 7:25

Cisbio, Covidien, ...
Les gélules sont das des fioles en verre, elles-même dans des conteneurs en plomb.
Les activités des gélules varient (185 MBq - 5,5 GBq) et les épaisseurs de plomb itou, selon le catalogue du fournisseur et la demande.
Revenir en haut Aller en bas
SheepeR
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: Iode 131   Sam 24 Mar 2012 - 15:58

Bonjour à tous, une autre question:
Dans le but de réaliser un prévisionnel de dose (étude de poste) pour les Radiopharmaciens et les médecins au niveau des extrémités, je recherche des ordre de grandeurs concernant les débits de doses pour la préparation et l’administration des gélules avec et sans leur protection.
Avis aux professionnels!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iode 131   Sam 24 Mar 2012 - 17:17

Bonjour
Il vaudrait mieux ne pas prendre le gélule à la main, compte tenu de son activité.
De l'ordre de 0,2 mGy/h à 1 mètre pour une gélule de 4 GBq (sans protection), ça fait 100 fois plus à 10 cm, soit 20 mGy/h !
Dans l'ouvrage "radionucléide et radioprotection" il doit y avoir d'autres données.
Sinon avec les codes de calcul.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iode 131   Dim 25 Mar 2012 - 22:21

Bonsoir,
Pour des gélules de 4 Gbq, j'ai mesuré des débits de dose de 2 à 7 mSv/h aux extrémités, variabilité expliquée un peu selon la personne mais surtout selon les différentes étapes de la préparation.
Autant dire que pour un nouveau service (ce que je crois est le cas pour Sheeper), il vaut mieux s'entraîner à froid longuement avant de manipuler la première gélule. bounce

NB : En France, les préparations sont à mon humble avis plus souvent effectuées par les manipulateurs que par les radiopharmaciens ou les médecins, mais je ne connais pas tous les services.

Revenir en haut Aller en bas
 
Iode 131
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Examen pd la grossesse : vitamine D et iode
» Le sel de table
» Pelade
» Grossesse et maalox
» Maître Iodé (Sea Spray)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: