Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Efficacité d'un confinement dynamique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Efficacité d'un confinement dynamique   Jeu 24 Mai 2012 - 19:31

Bonjour à tous et à toutes,

Etant assez anxieux de nature, je me permets de prendre un peu votre temps afin de trouver (peut-être), une réponse (rassurante) à mon questionnement actuel. Toutefois, je vais vous exposer les raisons qui me conduisent à me poser autant de question. Smile
Il y a deux ans, j'ai effectué une expertise sur un morceau de plaque de partition (un coupon si vous préférez, de longueur de 25 cm pour une largeur de 10) en ZC.

Les caractéristiques radiologiques de ce coupon sont les suivantes:

-présence d'alpha "fixé" dans une couche d'oxyde de 20µm d'épaisseur (c'est une couche d'oxyde qui recouvre le coupon en inconel 718) (je n'ai pas su de quel radioélément il s'agissait, même si on me dit qu'il s'agit surement de l'américium 241)
-présence de béta "fixé" dans une couche d'oxyde de 20µm d'épaisseur .

.........

Bref, j'ai dû, par rapport à un programme technique, découper 4 zones sur une des face du coupon (là où il y avait de l'oxyde) d'environ 2cm² chacune. (je l'ai fait sous hotte, et le coupon ne présentait pas de particules non fixé)
Etant donné que j'ai utiliser la méthode de la diffraction des rayons X pour connaitre ce pourquoi j'étais venu, j'ai dû enlever la couche d'oxyde (avec ses alpha et béta) pour ne pas introduire de contraintes mécaniques dans le matériau. Pour ce faire, j'ai utilisé une attaque électrochimique avec du chlorure d'ammonium sur l'oxyde. (Pour info, et pour ceux ou celles qui en savent pas ce qu'est une attaque électrochimique, il s'agit, pour faire simple, de venir enlever une couche de matière à l'aide d'un générateur, et d'une cellule d'attaque électrochimique (avec un coton imbibé de chlorure d'ammonium) en bout de cellule: c'est à cet endroit que se produit l'attaque)

Pour être clair, j'étais à peu près à un mètre du coupon pendant l'attaque électrochimique, et la hotte d'aspiration se trouvait à moins de 40 cm au dessus du coupon., pendant la manip'.

Je sais que je n'ai pas travaillé avec toutes les protections qu'il aurait fallu, mais je ne connaissais pas, à l'époque des faits, le principe du suivi des mouchoirs pour contrôler une possible contamination interne avec des particules alpha. j'aurai surement dû mettre un heaume ventilé De plus, lors de la signature du Plan de prévention, mon interlocuteur technique m'a assuré que cette manipulation telle que définie comme je vous l'explique, ne présentait pas de risque de dispersion des alphas dans l'atmosphère, car il considérait que le fait de venir poser un coton imbibé de chlorure d'ammonium sur la zone oxydée (présence d'alphas) + extraction puissante au dessus de la manip, réduisait le risque à 0. (ce qu'il appellera plus tard, un confinement dynamique). (Et moi, très con sur le coup, je lui ai fait confiance, c'était mon premier chantier en ZC).

Pour info, une attaque électrochimique génère des vapeurs.

Bref, j'aimerai connaître vos avis sur la question suivante: pensez-vous que j'ai été contaminé alpha (en interne j'entends)? (Alors ça parait peut-être dingue ce que je demande, surtout deux ans après les faits, mais je m'interroge quand à la période biologique des éléments potentiellement inhalés ou ingérés tels que le PU/ l'am241 etc...

A l'heure d'aujourd'hui, soit deux ans après les faits, puis-je encore espérer savoir si je suis contaminé (en faisant contrôler mes urines/selles), ou bien est-ce trop tard?
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Efficacité d'un confinement dynamique   Jeu 24 Mai 2012 - 19:54

Bonsoir,
les émetteurs alpha ont en règle générale, des périodes biologiques relativement longue (de mémoire, le 239Pu a une Tb de 200 ans...).
Pour dire si tu as été contaminé ou non, lors de cette manip, pas, pas simple, je dirais que le risque zéro n'existe pas pale . Mais bon, ça fait pas forcément avant ta problématique.
Par contre, depuis deux ans, tu as peut être déjà eu des anthroporadiamétries?

_________________
Fred :pig:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Efficacité d'un confinement dynamique   Jeu 24 Mai 2012 - 20:04

Oui, j'ai passé plusieurs anthropogammamétries d'entrée et de sortie sur sites nucléaires.

Sauf pour le cas des alphas "purs", le reste aurait été détecté je pense non?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Efficacité d'un confinement dynamique   Jeu 24 Mai 2012 - 20:11

Bonsoir
L'anthroporadiamétrie ne mesure que les gamma.
A postériori je ne sais pas ce que pourrait donner une analyse d'urine et une analyse de selles deux ans après. Si il y avait du plutonium sous forme transférable (rapide ou modérée) on peut penser qu'il a été se fixer sur l'organe cible qui est la surface de l'os. Après la désorption, je ne suis pas suffisament versé sur ce domaine pour rendre un avis pertinent.
Je vais essayer de me renseigner sur ce point.
A priori il faudrait avoir aussi une petite idée de l'activité initiale qui aurait pu être incluse dans cet échantillon. On pourrait faire alors une simulation avec des valeurs probablement exagérées.
A bientôt donc
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Efficacité d'un confinement dynamique   Jeu 24 Mai 2012 - 21:08

Tout d'abord, merci pour vos réponses rapides, ça fait du bien d'en parler ^^

Je vais essayer de retrouver la fiche caractéristique de l'échantillon.

Par contre, je ne sais pas si je me suis bien exprimé, mais je voulais savoir également si vous pensiez que le confinement dynamique, tel que décrit dans mon explication, permettait d'annihiler tout risque d'introduction par voir respiratoire des radioéléments présents sur l'échantillon (Alpha notamment).

Normalement, en raisonnant logiquement, si je mets la zone où se trouve l'oxyde contenant des alphas (2cm²) en contact avec un liquide, que je frotte légèrement avec mon coton imbibé de ce même liquide, tout en "arrachant" l'oxyde par électrolyse, et qu'en plus, je dispose d'un boa d'aspiration puissant à 40 cm au dessus de cet manip, le risque d'une contamination reste très faible non? (de mémoire, j'ai contrôlé avec une sonde alpha le coton et la cellule d'attaque après manip, et l'aiguille indiquait une présence "majeure" (disons que j'ai dû changé d'échelle sur la sonde, de mémoire))
Statistiquement, je ne vois pas pourquoi j'en absorberai plus à l'intérieur de moi, qu'à l'extérieur, sachant qu'en plus c'était des zones extrêmement réduites (2cm² à nu), les quantités ne devaient pas être très grandes.

Est-ce qu'il y a également, par défaut, une cartographie systématique du chantier, en fin d'intervention, par le service SPR de l'exploitant du CNPE? Je veux dire, s'il y a dispersion de particules alpha, on peut les retrouver ailleurs que dans mon organisme non?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Efficacité d'un confinement dynamique   Ven 25 Mai 2012 - 7:49

Bonjour
L'efficacité d'un système d'aspiration reste efficace mais limité. Tout dépend de la distance à laquelle tu le positionnes par rapport à un échantillon. 40 cm c'est loin car le diamètre du boa doit plus petit ou équivalent.
Mais comme tu le fais remarquer à l'issue du chantier les contrôles radiologiques fait par le SPR aurait mettre en évidence une contamination de surface autour du poste de travail. A savoir simplement s'il a fait des mesures en alpha (pas toujours de prime abord évident).
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
 
Efficacité d'un confinement dynamique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» arbre dynamique
» Efficacité céléstène?
» collier d'ambre... une vrai efficacité!!!
» Programme Dynamique
» efficacité d une pierre?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde industriel (nucléaire diffus)-
Sauter vers: