Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 radiologie interventionnelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: radiologie interventionnelle   Ven 13 Juil 2012 - 23:22

Bonsoir
J'ai laissé les feux d'artifices humides pour regarder le bilan 2011 de l'ASN.
Après avoir lu ce qui concernait ma maison je baguenaude à droite et à gauche. Comme nous venons de finir une formation dans le domaine de la radiologie plutôt interventionnelle, j'ai voulu avoir confirmation des attentes de l'ASN à ce sujet.
Les directeurs d'hopitaux devraient lire ce chapitre. Wink


Synthèse
L’ASN estime qu’il devient urgent de prendre des mesures pour améliorer la radioprotection des patients et des travailleurs en radiologie interventionnelle, en particulier pour les actes interventionnels radioguidés réalisés dans les blocs opératoires. Si, pour certains aspects (effectifs en radiophysiciens, formation des utilisateurs, assurance qualité, audit des pratiques professionnelles), les propositions rejoignent celles de l’imagerie médicale, des actions spécifiques aux pratiques interventionnelles sont nécessaires.

Il convient d’augmenter la disponibilité des PCR et des moyens qui leur sont alloués pour combler les insuffisances constatées notamment dans les domaines de l’évaluation des risques, de l’analyse des postes de travail, du port des équipements de protection individuelle et des dosimètres, en particulier pour le suivi des doses aux extrémités ou aux cristallins de l’opérateur.

L’ASN estime également nécessaire qu’une initiative soit prise en direction des responsables des établissements de soins, publics et privés, et notamment des directeurs de CHU et CHR, en soulignant les risques spécifiques liés aux procédures interventionnelles pour les patients et les professionnels et en leur rappelant leurs obligations réglementaires en tant qu’employeurs.

Cette initiative devrait être accompagnée de recommandations concourant à une amélioration de la radioprotection dans ce domaine et, en particulier, d’une incitation forte pour doter les équipements existants de dispositifs permettant d’estimer la dose de rayonnements émise au cours des procédures radiologiques, lorsque ceux-ci en sont dépourvus. A cet effet, l’ASN, en concertation avec les directions concernées du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé, a adressé, en novembre 2011, un courrier aux directeurs généraux des ARS dressant un état des lieux de la radioprotection en milieu médical. Ce courrier souligne, à cette occasion, les améliorations qui semblent nécessaires concernant la radioprotection des patients et des personnels de santé, notamment sur le plan des ressources humaines.

Par ailleurs, l’ASN a invité les sociétés savantes et les organisations professionnelles représentant les radiologues ainsi que les praticiens non radiologues (cardiologues interventionnels, chirurgiens vasculaires, neurochirurgiens, orthopédistes, etc.) qui réalisent des actes de radiologie interventionnelle, à intensifier leurs efforts en matière de formation et d’élaboration de guides de bonnes pratiques.
Les actions identifiées par l’ASN ont été transmises aux différentes parties prenantes (autorités sanitaires, professionnels de la santé).

Du fait des insuffisances constatées en radioprotection dans le domaine de la radiologie interventionnelle, l’ASN maintient le contrôle de la radiologie interventionnelle en priorité nationale dans son programme d’inspection 2012.

Parfois les PCR toutes seules font appel à des sociétés privées pour assurer une partie de la radioprotection en interne. Et bien ça n'a pas l'air de fonctionner mieux, aux dires de l'ASN !
Si vous aussi vous voulez mettre les remarques de l'ASN en exergue, allez-y ! Le forum du cirkus accueille tous les talents.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: radiologie interventionnelle   Sam 14 Juil 2012 - 12:37

Les feux d'artifice ont été annulés chez moi. Un rattrapage est prévu ce soir , je me dépéche...
Pour notre domaine qui nous intéresse, la radioprtection, je suis trés interrogatif sur l'exposition du personnel en bloc opératoire. Je viens du domaine industriel pour être actuellement PCR dans le domaine médical.
Il est certain qu'aucun chef d'établissement du domaine industriel ne laisserai son personnel dépasser les valeurs d'exposition réglementaires. Dans le domaine médical ces valeurs sont régulièrement dépassés, souvent pas méconnaissance.
Depuis peu , j'ai reçu une alerte de dose par l'IRSN. le dosimètre de l' opérateur, un chirurgien , indique une valeur de 24 mSv. Vous avez bien lu. Je rencontre le chirurgien. Il m'explique qu'il ne porte pas son tablier de plomb. Il a mal au dos avec ce machin et que cela ne sert à rien . Que faire avec mon statut de tirailleur sénégalais devant un DIEU.
Vous connaisez la différence entre dieu et un chirurgien?
Réponse: Dieu n'est pas chirurgien!!!
Malgré tout , je reste positif , au vue du classement niveau 1 par l'ASN lors d'une intervention en zone spécialement réglementée (CH Hyeres)
Comparer sur la déclaration un chirurgien comme salarié de l'établissement, il n'existe plus aucunes valeurs!!!
Revenir en haut Aller en bas
SKATING
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: radiologie interventionnelle   Sam 14 Juil 2012 - 13:53

electron a écrit:
Vous connaisez la différence entre dieu et un chirurgien?
Réponse: Dieu n'est pas chirurgien!!!
on dit, couramment qu'un bon fou-rire vaut un beefsteak, là électron, tu m'as donné à manger pour huit jours !!!
je vous jure que c'est plus facile dans le milieu industriel, mes deux filles sont infirmières et lorsque je les entend parler des "MANDARINS", des IBODES, des INF et encore on peut faire un distinguo entre celle qui relève ses manches et les "SUSU", des Aides soignantes et des SHSH, les militaires sont ridicules en hierarchie !!!
Et même entre eux, je suis devenu ami avec une neurochirurgienne qui m'a évité le fauteuil roulant et elle méprise les anesthésistes ; elle dit :
- à quoi tu reconnais un urologue = il ya du pipi sur ces chaussures,
- à quoi tu reconnais un gastro = il y a du caca sur ses chaussures,
- à quoi tu reconnais un anest = il y a du café sur ses chaussures,
oui, travailler dans ce milieu de prétentieux, je vous admire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
skat
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: radiologie interventionnelle   Sam 14 Juil 2012 - 15:54

Bonjour
Pour donner aussi des éléments "positifs" (humm !), car tous les praticiens n'ont pas la même prétention d'acquérir un statut de divinité, la peur fait parfois bouger les choses, notamment chez les jeunes générations.
Dans au moins deux établissements hospitaliers que je connais avec de gros plateaux techniques (inerventionnel, scanners, bloc opératoire) des médecins utilisant régulièrement les rayons X présentent des pathologies de types cataractes et aussi cancer. Comme certains décèdent cela commence à faire poser des questions (des bonnes questions) et à réagir ! Les jeunes n'ont peut-être pas envie de laisser leur vie au travail.
Espérons que cela ait des vertus pédagogiques et que le radioprotectionniste ne soit pas considéré comme "l'empêcheur d'opérer en rond" (67ème degré pour les médecins qui liraient).
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
teuf05
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: radiologie interventionnelle   Lun 16 Juil 2012 - 1:32

mouai...ça va m’ennerver je le sens...

Je pense que les problèmes sont connus mais les inspections nous fournissent de jolies lettres de suite qui ne servent à rien...
J'ai eu le désespoir d'espérer une mise en demeure à ma dernière inspection pour que cela bouge un peu... au final j'ai tout de même obtenu une action corrective de 5 lignes qu'il faut lire 8 fois pour comprendre a peu près ce que ça veut dire (et encore un responsable a compris l'inverse de moi...).
Au final je sens qu'on va me donner la RP patient en cadeau sans rien de plus ... donc coté travailleurs ça va sentir le cochon grillé dans pas longtemps...

Ca serait bien que l'ASN soit plus ferme si on veut que la radioprotection soit réellement appliquée dans les établissement de santé. Et je pense que mettre la pression (mais une vraie bonne grosse pression) sur la direction des établissements de santé me semble obligatoire !

Aujourd'hui la radioprotection est portée par quelques illuminés qui vont passer des centaines d'heures, souvent en plus de leurs fonctions initiales, à essayer d'améliorer le système... Ces perles ne sont que trop rarement connu par leur direction, alors soutenu...

J'ai l'habitude de dire que je suis un privilégié, je suis à temps plein, j'ai quelques moyens, etc.. mais imaginez que je n'ai jamais discuté avec mon DG ! un comble lorsqu'on va vous demandé par la suite de mettre en place des système de management de la sécurité efficace pour un établissement... je n'ose pas imaginer dans des petites structures...

Pour ce qui est des sociétés privés...je suis encore plus sévère (et ceux qui me connaissent savent que je réalise des prestations privées aussi) : encore un eldorado laissé sans contrôle...
au final des études de poste ni faites ni a faire, des zonages arc en ciel de bisounours, des formations travailleurs qui frôlent le vieux stand up devant les alcoolos du bar du coin...


Bref M. ASN , SOS d'un PCR en détresse Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pcrstrategie.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: radiologie interventionnelle   Mar 17 Juil 2012 - 0:08

electron a écrit:
Malgré tout , je reste positif
Comme quoi un électron peut être positif et refuser de s'annihiler.
C'est peut-être un peu bêta, mais j'y vois plus qu'une coïncidence.

Oui les choses bougent, notamment grâce à l'implication des PCRs sur le terrain, mais aussi une oreille plus attentive des jeunes médecins.
Mais la partie est loin d'être finie : les organes reconnus comme radiosensibles par une proportion notable de jeunes médecins se limitent aux gonades et au cerveau.
Il y a donc du boulot.

Et un iceberg, énorme, devant nous : le cristallin est beaucoup plus radiosensible que nous l'avons d'abord cru. Avec encore trop peu d'études avec les photons de basse énergie comme c'est le cas des RX diffusés,. Et trop peu d'estimation rigoureuse de la dose cristallin dans nos études de postes.

Nous avons émis l'idée avec Network (que Teuf et Kloug connaissent bien) que l'école de Rennes, qui forment les futurs directeurs d'établissement de santé, consacre un peu de temps à l'aspect radioprotection pur dans son programme de gestion de risque.

BaldaquInsubmersible
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: radiologie interventionnelle   Mar 17 Juil 2012 - 7:54

Bonjour
L'idée émise par Network et balda me semble absolument incontournable.
Il FAUT des aspects radioprotection dans le cursus de formation des directeurs d'établissement de santé.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
teuf05
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: radiologie interventionnelle   Mar 17 Juil 2012 - 11:11

L'idée de sensibiliser les futurs directeurs d'établissement de santé me semble plus qu’intéressante. On y va quand ?!!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pcrstrategie.fr
Romu
Saltimbanque
Saltimbanque



MessageSujet: Re: radiologie interventionnelle   Jeu 19 Juil 2012 - 23:29

teuf05 a écrit:


Pour ce qui est des sociétés privés...je suis encore plus sévère (et ceux qui me connaissent savent que je réalise des prestations privées aussi) : encore un eldorado laissé sans contrôle...
au final des études de poste ni faites ni a faire, des zonages arc en ciel de bisounours, des formations travailleurs qui frôlent le vieux stand up devant les alcoolos du bar du coin...


Un peu sévère effectivement, certaines essaient de bien faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: radiologie interventionnelle   Ven 20 Juil 2012 - 10:47

teuf05 a écrit:
L'idée de sensibiliser les futurs directeurs d'établissement de santé me semble plus qu’intéressante. On y va quand ?!!! Wink
C'est en route, mais on dans la trêve estivale on aura pas d'avancée concrète.
Donc rendez-vous début septembre, n'hésite pas à me relancer à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
 
radiologie interventionnelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les effets secondaires des rayon x en radiologie interventionnelle
» Simulation de demande d'autorisation pour radiologie interventionnelle
» Définition Radiologie interventionnelle
» Vérification calculs épaisseur plomb pour les murs d'une salle de radiologie
» Radiologie portable et grand public

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: