Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 detection de la radioactivité alpha et rosettes des sables radioactives?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: detection de la radioactivité alpha et rosettes des sables radioactives?   Ven 19 Fév 2010 - 19:14

Bonjour,

J'ai un détecteur à rayonnement gamma et béta quartex. Si celui-ci indique une activité normale est-ce que je peux avec certitude éliminer la présence d'uranium et de radon dans mon échantillon? ou du moins savoir qu'il y en a pas une quantité dangereuse?

En effet j'ai depuis une éternité dans mon jardin des rosettes des sables qui se décomposent à cause de la pluie.
Un ami m'a dit que c'était dangereux si elles venaient d'une zone d'essai nucléaire du sahara d'ou ma question.

merci d'avance pour vos réponses ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: detection de la radioactivité alpha et rosettes des sables radioactives?   Ven 19 Fév 2010 - 19:52

Bonsoir
Je suis allé rechercher les éléments que donne la CRIIRAD sur son site à propos de ce compteur

DESCRIPTIF TECHNIQUE (voir tableau)
Cet appareil léger et compact est équipé d’un tube Geiger Müller sensible aux rayonnements bêta et gamma. Il est garanti 2 ans et a été testé au laboratoire de la CRIIRAD.

INTÉRET ET LIMITE D'UTILISATION
Cet appareil vous permettra :
- D’estimer l’exposition externe due aux rayonnements gamma en un lieu donné ;
- De contrôler de petits objets de la vie courante susceptibles d’être radioactifs (montres, faïence…);
- De détecter la présence de sources radioactives ou de niveaux de contamination importants dans l’environnement.
Ce compteur Geiger, comme tous les radiamètres classiques, ne permet cependant pas de répondre à tous les problèmes de radiodétection et de radioprotection. Les émissions de type alpha ne sont pas détectées (ex : le radon). De faibles niveaux d’irradiation ne pourront pas être mis en évidence.
Cet appareil est destiné à l’usage des particuliers en tant qu’outil de prédétection et ne saurait être recommandé pour des usages professionnels.
Il est fait mention que les alpha ne sont pas détectés.
Mais si vos échantillons contenaient des produits radioactifs il y en aurait de différentes natures :
D'abord de l'uranium dont les descendants émettent aussi des bêta et des gamma, mais aussi des produits de fission du à la réaction en chaîne.

petit point wikipédia :
Explosion nucléaire
Une fois la masse critique atteinte, la réaction en chaîne est déclenchée. Dans une réaction complète, chaque noyau de la matière fissile se divise en deux noyaux plus légers (produits de fission) et libère en plus des neutrons. Ces derniers vont alors percuter d'autres atomes de matière fissile, qui à leur tour vont libérer des neutrons et ainsi de suite. La réaction en chaîne est déclenchée, et la matière dégage une énergie colossale en comparaison de la quantité de matière fissile mise en jeu. Cependant, dans une bombe atomique, seule une petite fraction (parfois très faible) du matériau fissible est effectivement consommée avant d'être dissipée par l'explosion, ce qui diminue d'autant la puissance de l'explosion par rapport à celle disponible dans la masse fissible.

Et ces produits de fission émettent des bêta et des gamma. Le césium-137 qui a une période de 30 ans (l'activité diminue de moitié au bout de 30 ans) serait un très bon candidat à la détection.

Donc pour faire une synthèse : si vous aviez de la radioactivité dans vos échantillons vous l'auriez détecté, même si le compteur n'est pas celui que nous utilisons dans le domaine professionnel.
Si celui-ci indique une activité normale vous pouvez éliminer avec certitude la présence de radioactivité. Ou en tout cas en dessous de votre limite de détection, la gamme de mesure annoncée étant de 0,05 à 9,99 µSv/h. Nous recevons naturellement de l'ordre de 0,2 µSv/h de manière tout à fait naturelle.

A très bientôt
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: detection de la radioactivité alpha et rosettes des sables radioactives?   Ven 19 Fév 2010 - 20:56

merci beaucoup pour cette réponse rapide et bien documentée:je vais dormir beaucoup plus tranquille.

d'autrepart si j'ai bien compris le césium 137(émetteur gamma si je me souviens bien) est un descendant de l'uranium?

Bonne continuation et merci encore

trés cordialement Eric Clamen
Revenir en haut Aller en bas
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: detection de la radioactivité alpha et rosettes des sables radioactives?   Ven 19 Fév 2010 - 21:22

Bonsoir Eric
Le 137Cs n'est pas un descendant de l'Uranium en tant que "fils" consécutif d'une désintégration, mais est un produit de fission de l'uranium, un noyau instable provenant de la cassure du noyau d'uranium.
Fred qui joue au prof
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: detection de la radioactivité alpha et rosettes des sables radioactives?   Ven 19 Fév 2010 - 21:57

Bonsoir
Eh ben comme ça je peux me reposer un peu chouette !
Merci Fred.
Et si tu as d'autres questions Eric n'hésite pas. Il y aura toujours quelq'un pour t'aiguiller et t'aider.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
 
detection de la radioactivité alpha et rosettes des sables radioactives?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Radioactivité
» ambre et radioactivité
» centre ALPHA ROYAN 17
» Centre Alpha près de Royan.
» radioactivité...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Instrumentation en RadioProtection :: Radiamètres - Mesures d'ambiance-
Sauter vers: