Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Zonage vs code du travail.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Niko
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Zonage vs code du travail.   Mar 12 Juil 2011 - 19:06

[HS] Il me semble que la rapidité est chose courante en Midi Pyrénées [Fin du HS]
dehors
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org/
Scully
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Zonage vs code du travail.   Mar 12 Juil 2011 - 19:42

Niko a écrit:
[HS] Il me semble que la rapidité est chose courante en Midi Pyrénées [Fin du HS]
dehors

Revenir en haut Aller en bas
dolmen
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Zonage vs code du travail.   Mer 13 Juil 2011 - 14:23

je prends note
merci
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Zonage vs code du travail.   Ven 18 Jan 2013 - 15:23

KLOUG a écrit:

Dans l'ancienne réglementation la limite d'exposition était de 50 mSv par an (ou douze mois consécutifs, mais je ne le dirai pas à chaque fois) et le législateur avait défini un temps de travail de 2000 heures par an. En faisant la division on obtenait 25 µSv/h. Tiens ça vous rappelle quelque chose !
Et puis les recommandations de la CIPR, la 60 en l'occurence, ont fait que l'on a changé le concept de détriment ainsi que le facteur de risque.
On a d'ailleurs défini un facteur de risque pour les travailleurs et la population.
Nous sommes passé de 1,65.10-2 par Sv à 7,3.10-2 par Sv pour la population et 5,6.10-2 par Sv pour les travailleurs.

Le facteur de risque augmentant il a bien fallu diminuer la limite d'exposition. Pour le public on est passé de 5 mSv à 1 mSv (7,3/1,65 = 4,4 soit 5) et pour les travailleurs on aurait du passer de 50 mSv à (5,6/1,65 = 3,4 soit 4) 12,5 mSv par an ! Impossible ! Infaisable ! (dixit certains exploitants ou médecins au niveau international). Des discussions de "marchands de tapis" s'en sont suivi pour aboutir à 100 mSv sur 5 ans avec la possibilité d'aller une année à 50 mSv. C'est d'ailleurs ce qu'il y a dans la directive européenne 96/29.

La France a choisi de faire strictement la division 100/5 = 20 mSv par an.
Et puis on a changé le temps de travail en passant aux alentours de 1600 heures.
En faisant la division 20 mSv / 1600 on obtenait 12,5 mSv/h.
La discussion qui a eu lieu était la suivante : il faudrait augmenter notablement les protections biologiques existantes pour respecter cette valeur horaire au risque que certains planchers s'effondrent ! Pas possible et aussi trop cher ! Optimisation mon cher, aussi bas que raisonnablement possible !
Les centrales nucléaires, les installations du CEA mais aussi les hôpitaux allaient avoir bien du mal à respecter la réglementation.
On a retourné le problème dans tous les sens. L'arrêté zonage a eu 33 versions différentes avant d'aboutir à ce que vous connaissez !

Pour finir avec : on garde pour la limite haute de zone contrôlée la valeur de 25 µSv sur une heure d'exposition (pas en débit de dose).
Mais avec un changement dans la façon d'appréhender le travail.
D'abord disparition du temps de travail comme référence. Plus de 2000 heures plus de 1600 heures.
C'était donc aux personnes en charge de la radioprotection d'estimer le TEMPS d'EXPOSITION et d'éviter que dans le cas d'une source radioactive émettant en continu avec un débit de dose de 25 µSv/h les travailleurs ne dépassent la valeur de 20 mSv.
Soit 800 heures ! 800 heures de travail exposé... Et c'est bien une grande différence avec le temps de travail !

KLOUG
J'ai bien aimé la petite histoire...

Et en plus comme j'aime bien déterrer les topics qui sont bien, j'en profite.

Ce petit texte va peut-être m'aider avec mon petit problème.

J'ai un diffractomètre à RX auto-protégé, le constructeur me garanti un DED à 10cm< 1µSv/h.

Si je table sur une utilisation pendant 100% du temps de travail (ce qui n'est pas le cas), un mois avec 23 jours travaillés, 7h par jour, ça donne 161 µSv/mois.

Or, quand je regarde la circulaire DGT/ASN n°1 du 18 janvier 2008 relative aux conditions de délimitation des ZS et ZC, je vois que la limite entre ZPublique et ZS est de 80µSv/mois (page6)
... Ce qui voudrait dire que le générateur devrait être dans une zone surveillée? Si j'explique que les gens n'y travaillent pas en continu et que le générateur n'a pas le shutter d'ouvert en permanence, je peux expliquer une évaluation à la baisse pour ramener à une dose mensuelle cohérente avec une zone publique?

Question subsidiaire, il faut coller un patch au générateur de type: "trisecteur noir sur fond jaune"?

Question subsidiaire 2: si le générateur est en zone publique, est-ce qu'il faut une signalisation à l'entrée du local indiquant la présence d'un générateur à RX?

J'imagine qu'un nouveau topic aurait été plus adapté à mes questions, mais le rappel historique de Mr Kloug valait bien cette entorse.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Zonage vs code du travail.   Ven 18 Jan 2013 - 15:55

Bonjour
Attention question subsidiaire des subsidiaires
Si je table sur une utilisation pendant 100% du temps de travail (ce qui n'est pas le cas), un mois avec 23 jours travaillés, 7h par jour, ça donne 161 µSv/mois.
100 % du temps de travail = 100 % du temps d'exposition ?
Si j'explique que les gens n'y travaillent pas en continu et que le générateur n'a pas le shutter d'ouvert en permanence, je peux expliquer une évaluation à la baisse pour ramener à une dose mensuelle cohérente avec une zone publique : oui c'est bien ce qu'il faut faire

Question subsidiaire, il faut coller un patch au générateur de type: "trisecteur noir sur fond jaune"? A voir si le générateur peut être exempté (en fonction de la tension de fonctionnement notamment). Si oui pas d'étiquette. Si non étiquette

Question subsidiaire 2: si le générateur est en zone publique, est-ce qu'il faut une signalisation à l'entrée du local indiquant la présence d'un générateur à RX?
NON

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Zonage vs code du travail.   Ven 18 Jan 2013 - 16:05

Tension supérieure à 30kV, donc oui.

Merci pour les réponses, toujours aussi rapide et efficace. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
 
Zonage vs code du travail.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Suppresion de l'article 87 bis du code du travail-
» le droit du travail expliqué
» Congé parental : 80%
» un employeur peut il vous faire souffler dans le ballon
» Dans quelles conditions un salarié peut-il contester le reçu pour solde de tout compte ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde industriel (nucléaire diffus)-
Sauter vers: