Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 radioprotection et bloc opératoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: radioprotection et bloc opératoire   Lun 18 Oct 2010 - 22:32

Je ne suis pas manip' et marmotte ne m'a pas payé pour dire cela, mais j'ai encore eu la semaine dernière un exemple concret de dose patient et personnel avec et sans manip' présent dans la salle (ostéosynthèse vertébrale pour être précis), le gain de dose a été de 100 % pour le patient et 150 % pour le chirurgien quand le manip déclenchait les rayons.

Il y a une gradation dans l'optimisation au bloc en fonction de plusieurs investissements en radioprotection*.
La présence d'un manip fait partie de ces axes d'optimisation et permet le développement des autres.

En gros, la gradation selon la présence manip' est :

  1. manip totalement absent du bloc
  2. manip passant de temps en temps répondre aux questions et/ou faire le CQ
  3. manip venant faire la mise en place, le réglage de l'appareil et le centrage en début d'intervention
  4. manip présent pendant toutes les interventions utilisant les RX
  5. manip attaché au bloc et pouvant s'investir comme référent en radioprotection (contrôle des tabliers, dosis d'ambiance, participation aux formations du personnel, etc..).

Je ne pense pas qu'il faut que tous les blocs tournent dans le mode -5-.
Mais ce n'est qu'au stade -3- qu'on commence à améliorer quelque chose.

Je traîne pas mal mes sabots dans les blocs, et je crois fermement que la présence régulière de manips au bloc va s'imposer peu à peu.
Peut-être même qu'un jour dans une journée nationale de radioprotection consacré à l'interventionnel, on ne laissera plus dire que le médecin doit former l'infirmière à la manipulation de l'ampli , mais on précisera bien qu'il peut laisser le contrôle de l'ampli au manip.

* il y a aussi les EPC, EPI, les techniques alternatives aux RX, la formation, la mise en place d'une culture radioprotecion...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: radioprotection et bloc opératoire   Mar 19 Oct 2010 - 17:19

Bonjour à tous , inscrit depuis peu je me jette sur la piste . J'intervins aussi dans les blocs , comme PCR . Je confirme , les blocs restent un gros probleme. L'expostion reçuent par les intervenants médecins, IBODE, IADE et j'en passe sont certainement sous évalués.

Pour la bonne raison que les dosimétres passifs ne sont pas portés. Les dosimétres actifs mis en en place depuis 6 mois n'ont pas plus de succès . On observe des médecins avec des positions assises et le tube au dessus de la tete( examen Hallus valgus par exemple), d'autres avec des simples caches gonade faisant office de tablier ( examen de verterbroplastie par exemple) et d'autre qui tirent sur la rallonge électrique pour un reset de l'ampli de brillance.

Alors , apres les études de poste et des conclusions avec des doses importantes, je me suis dit que cela va changer . Les études de poste , chiffré enregistré ou l'exposition dépasse les 100 µSv par intervention vont apporter une prise de consience . Hé bien rien , les EPI toujours pas portés , les consignes avec des belles couleurs vert jaune et parfois oranges ne sont pas luent et voir méme mis à la poubelle.

Il reste encore les formations , et la, toujours pas d'IBODE , d'IADE et encore moins de médecin. Seules les manips sont présentent.

Nous sommes encore à l'age de la préhistoire de la radioprotection dans les blocs. Mais je ne desespére pas il y encore le patient et la sensibilisation du médecin sur l'exposition du patient. Des manip dans les blocs , c'est aussi une priorité et une obligation. Les vistes de l'ASN font progressé la radioprotection. Des spécialités malgré tout progressent comme la cadiologie (Formation patient réalisé par un cardiologue) , la neuroradiologie (effet de Strabourg) .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: radioprotection et bloc opératoire   Mar 19 Oct 2010 - 19:49

Bonjour électron et bravo pour ta contribution.

Tes mesures sur l'hallux valgus m'intéressent énormément !
Car quand j'ai fait les études de poste, j'avais une exposition du cristallin plus faible avec tube en haut qu'en bas.
Ce n'est pas vrai dans le cas général, mais j'avais interprété que cela était au fait que pour l'hallux valgus le pied est posé sur l'ampli ce qui permet de travailler dans des conditions d'imagerie bénéfique.

Serais-tu d'accord pour mettre en commun des données ?
Par exemple PDS, dose poitrine chir, dose au-dessus du tablier sur 20 patients chez toi et 20 patients chez moi.

Je précise que j'ai aussi ce phénomène sur l'ablation de l'ostéosynthèse du poignet et que pour les 2 interventions un manip est présent dans la majorité des opérations.

Merci par avance de ton aide
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: radioprotection et bloc opératoire   Mar 19 Oct 2010 - 22:29

Merci à tous pour vos messages, avec tous ces clowns je n'avais pas de doute de la réussite de ce site et maintenant j'en suis convaincu.
Tout à fait d'accord avec Baldaquin sur sa gradation, en effet nous sommes nombreux à vivre cette problématique .
Par ma longue expérience!!!j'ai connu la période où les manipulateurs étaient présents en permanence dans les blocs (CHU) mais l'intérêt était essentiellement lié au développement des films argentiques!!!occasionnellement pour la réalisation des actes (je provoque juste un peu!!)
actuellement nous devons faire face encore à un déficit de manipulateurs , .,des contraintes budgétaires , une réorganisation hospitalière en pôle (la priorité pour un pôle intégrant les blocs n'est pas forcément l'emploi d'un manipulateur!!), le développement de techniques interventionnelles plus irradiantes , des cliniciens non spécialistes des rayonnements ionisants qui les utilisent comme un outil pour exercer leur art. Pour gérer cette situation j'essaie comme PCR de l'établissement en relation avec mes collègues PCR référents et le cadre du pôle imagerie de prôner l'objectif à moyen terme de placer des manips aux blocs mais dans un premier temps de se réapproprier le bloc pour les techniques les plus irradiantes, difficile dans l'organisation qu'un manipulateur soit présent lors de repérage scopique!!
Concernant les formations, mobiliser les chirurgiens, cliniciens demande beaucoup de persévérance, de s'appuyer sur la Direction des affaires médicales et de la CME. Lors des formations j'avais conjointement lancé les "invitations" avec un universitaire en radiologie qui intervient sur la radiobiologie, (cela donne du poids!!) . Si certains répondent présents sans grand enthousiasme, paradoxalement les sessions sont très positives et riches dans les discussions (attention, cela ne marche pas à tous les coups!!!nous avons quelques dinosaures réfractaires à ces formations mais nous ne renonçons pas !!!) parmi les motifs de satisfaction: un chirurgien vasculaire m'a demandé une diapositive pour compléter un diaporama pour une présentation sur une technique opératoire où il compléta son argumentaire par une optimisation de la dose extrémités de l'opérateur (voie d'abord plus distale)

Je ne suis pas surpris par les résultats de Baldaquin sur les Hallux valgus, en effet les conditions d'imagerie sont favorables pour optimiser la qualité de l'image (structure au contact du récepteur, diaphragme..), nous sommes en basse tension avec très peu de diffusé. Quant à Electron oh oui le port des dosis pose problème et minimise les résultats
là aussi un manip dans le bloc avec un peu de bouteille pourrait veiller à ce port à l'image de l'IBODE qui veille au respect de l'aseptie et qui n'hésite pas à demander au chirurgien de changer de gants...
Encore merci pour ces échanges
Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: radioprotection et bloc opératoire   Ven 7 Déc 2012 - 18:28

Invité a écrit:

"Les doses sont les mêmes, qu'on mette le dosimètre ou pas." Qui n'a jamais entendu ça au bloc ?
Sauf que là, en persuadant les chirs de porter le dosimètre, on quantifie la dose.
...
L'interventionnel est un enjeu annoncé par l'ASN et ces services sont normalement inspectés tous les 3 ans.
...
Vu comme ça 3 ans, c'est assez fréquent. Parole de baldaquin !

Qu'en penses-tu ? Qu'en pensez-vous ?

Bonsoir,
Je reprends le post de Baldaquin (bien que ça ne fasse pas encore trois ans) et j'interroge l'assistance pour savoir si elle aurait une idée quant à la pénétration de la dosimétrie passive dans le monde chirurgical orthopédique.
Je précise de suite que je considère comme acquis qu'en CHU et qu'en CHR, ça finira par fonctionner mais que dans le privé qui représente plus de 60% du panel, c'est pas gagné.
Les chirurgiens sont vacataires en majorité, donc devraient avoir leur PCR et souscrire pour leur propre dosimétrie.
En pratique, j'aimerai compléter le tableau suivant issu des données DREES pour 2011 :

Tous Cabinet Public Privé non luc. Privé luc. Autres
Nb. Chir. Ortho. 2.668 1.606 871 65114 12
Nb Dosi.

Si ça marche, on pourrait voir ainsi les autres interventionnels.
Dom
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: radioprotection et bloc opératoire   Ven 7 Déc 2012 - 20:06

salut
ch public: dosi passive portée par 1 sur 2 au total
comme le dosi actif, remarque quand on est borné
georges
Revenir en haut Aller en bas
teuf05
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: radioprotection et bloc opératoire   Ven 7 Déc 2012 - 21:10

Proposition : plutôt que d'acheter des radiamètres nous pourrions acheter des tasers.

Pas de dosi paf coup de taser... histoire de faire sentir l'effet des rayons ?

Bon ok dehors

Teuf05 en mode psychopathe

PS : +1 à M. Balda
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pcrstrategie.fr
LE JUEZ
Curieux
Curieux



MessageSujet: Re: radioprotection et bloc opératoire   Mar 24 Juin 2014 - 11:57

Bonjour,

Je suis nouveau sur le forum, et aussi en tant que PCR. je travaille dans un bloc ou la radioprotection est plus ou moins respectée et je souhaiterais voir d'autre facon de travailler afin d'ameliorer notre bloc. Nos activités sont principalement des CORO, ATC, RF, PMK, DEF, Embo Ut...

Connaissez vous un centre qui pourrait me servir d'exemple pour la radioprotection en cardio vasculaire.

Les cardiologues souhaiteraient m'y envoyer afin d'obtimiser nos techniques. cheers 

A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
EleneBB
Chauffeur de salle
Chauffeur de salle



MessageSujet: Re: radioprotection et bloc opératoire   Mar 15 Juil 2014 - 19:24

Bonjour tout le monde, voilà un sujet super à la page, dont tout le monde parle Very Happy 

Pour ma part PCR CH Avignon, nous travaillons dur dur, parés une visite ASN très chaude au Bloc OP (sortie de deux internes sans DOSI passive et Opérationnelle) Ils ont eu peur au bloc, et à la direction de l'amende encourue par personnel sans dois et non formé).

y'a du boulot et c'est intéressant. Nous avons déjà formé la totalité des chirurgiens à la RadioPatients et Travailleurs  cheers  oui oui, ça c'est fait, tout le personnel de Bloc susceptibles de travailler en Zone Contrôlée aussi Very Happy Very Happy 
Un travail de sape énorme. Mais on ne lâche pas. 

Quant au Bloc Cardio-Vasculaire (4 salles: Cardio et Electrophysiologie) indépendant du Bloc Général, là nous sommes au top, et si tu veux venir faire un tour @LE JUEZ sans problèmes, si c'est pas trop loin de ta contrée Very Happy.

Cette courte histoire pour vous dire que il faut se battre tous les jours, que les "manips" ont tendance à disparaître des Blocs, moi je trouve ça nul, la jeune génération qui arrive est très motivée pour travailler dans de bonnes conditions, il faut les garder et les faire participer à un vrai travail, pas seulement de déplacer les engins Very Happy .
Nous y croyons et faisons en sorte que les choses évoluent.

Bravo bon sujet...  Cool
Revenir en haut Aller en bas
domH
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: Re: radioprotection et bloc opératoire   Mer 16 Juil 2014 - 20:54

EleneBB a écrit:

Pour ma part PCR CH Avignon, nous travaillons dur dur, parés une visite ASN très chaude au Bloc OP (sortie de deux internes sans DOSI passive et Opérationnelle) Ils ont eu peur au bloc, et à la direction de l'amende encourue par personnel sans dois et non formé).

Qui en a déjà vu des amendes ?
Revenir en haut Aller en bas
 
radioprotection et bloc opératoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» radioprotection et bloc opératoire
» Infirmier de bloc opératoire
» PCR au bloc opératoire
» zonage dans un bloc opératoire
» Shampooing : produit, mode opératoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: