Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Rejet en médecine nucléaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Rejet en médecine nucléaire   Mer 5 Déc 2012 - 21:53

Bonsoir les Klowns,

Un petit exercice à vous soumettre, pour correction.

Voici l'énoncé:
La demi-vie du Tc-99m est 6h, sa demi-vie biologique est 24h pour le corps entier. Il est exclusivement excrété par l'urine. On injecte à un patient 200 MBq de cet isotope. Le patient urine 2/3 litre toutes les 8heures, pour la première fois 8h après l'injection. Evaluer l'activité volumique de ces urines.

Voilà ma résolution:
Via la relation: 1/T_eff = 1/T_phys + 1/T_bio, on en déduit la demi-vie effective du Tc-99m qui est de 4.8 heures

Par ailleurs:

Activité présente dans tout le corps = Activité dans les urines + Activité présente dans le reste du corps

Si je réécris cette relation pour l'instant t=8h (càd 8h après l'injection), cela donne:

200 106 x exp[-8xln(2)/6] = Activité dans les urines + 200 106 x exp[-8xln(2)/4.8]

79 MBq = Activité dans les urines + 63 MBq

==> Activité dans les urines = 16 MBq, dilué dans 2/3 litres, soit 24 MBq/litre

Qu'en pensez-vous ?
(d'autant plus que la réponse fournit par le prof donne ~81 Bq/litre !)

Merci à tous pour votre aide !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rejet en médecine nucléaire   Mer 5 Déc 2012 - 22:11

Bonsoir
On injecte le technétium par voie intraveineuse non ?
Donc le produit radioactif sa se répartir dans le sang et les autres liquides extra cellulaires. En plus pour une scintigraphie il faut savoir où va se fixer le produit. pour une scinti osseuse c'est sur les os..
Mais la période effective concerne le corps dans sa totalité.
Si je réécris cette relation pour l'instant t=8h (càd 8h après l'injection), cela donne:
200 106 x exp[-8xln(2)/6] = Activité dans les urines + 200 106 x exp[-8xln(2)/4.8]

Pour moi c'est non

C'est donc 200 MBq injecté mais surement pas le complément calculé qui se retrouverait dans les urines...
Donc il y a un petit quelque chose à faire du côté des volumes de liquide, (nous avons au moins 5 litres de sang), du pourcentage fixé au niveau des os (ou de l'organe ciblé) et vérifier l'énoncé du problème.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rejet en médecine nucléaire   Jeu 6 Déc 2012 - 12:22

Merci pour ta réponse Kloug.
Je sentais bien que ça coinçait quelque part. Mais l'énoncée est donné tel quel... bref, il est aussi foireux que ma réponse... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
 
Rejet en médecine nucléaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Séisme et centrale nucléaire...
» TRICASTIN : "Sortir du nucléaire" réclame une date d'intervention à EDF pour la barre "suspendue"
» DCNS Cherbourg va construire une centrale nucléaire immergée
» Le réacteur nucléaire de Flamanville.
» Le pic de consommation et le nucléaire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: