Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Radioprotection et conception du bloc opératoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Radioprotection et conception du bloc opératoire   Mer 3 Mar 2010 - 20:12

Bonsoir à tous,
Au delà des petites difficultés méthodologiques, je vous invite à vous interroger sur les éléments dont dispose un décideur qui fait construire un nouveau bloc opératoire ou le fait rénover avec la nouvelle gouvernance visant à la "transversalité", l'efficience, patati et patata.
Ce brave homme logera là-dedans un "pôle" ou un "bout de pôle" ou "plusieurs pôles", chacun constitués pour schématiser d'un responsable (un médecin spé, anesthésiste, cardio... sûrement pas un radiologue), d'un cadre de santé (manip radio, ça m'étonnerait) et d'un cadre administratif.

Ces braves gens vont faire leurs courses en référentiels divers chez l'HAS because accréditation (mais la radioprotection HAS, c'est une ligne), la MEAH où c'est pas plus (Eux, c'est pourtant des pros de l'imagerie et de la radioprotection mais pas de la radioprotection au bloc : y a pas).

Accessoirement, s'ils sont très bons, ils sauront qu'un ampli mobile au bloc, c'est à la radio de se démerder pour le déclarer, que le manip, ON NE LE VERRA PAS POUR CES MACHINES, bref, on achète et on discute après. En plus, y a des bonnes occases. La scopie pulsée, c'est quoi ??? Twisted Evil

Bon appétit.

Dom
Revenir en haut Aller en bas
Klax
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Radioprotection et conception du bloc opératoire   Mer 3 Mar 2010 - 20:18

ok, le monde médical, c'est définitivement pas pour moi...


_________________
J'aime pas les matins...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Radioprotection et conception du bloc opératoire   Mer 3 Mar 2010 - 20:23

Bonsoir
Moi je trouve ça très intéressant. Merci dom de nous donner des informations venant de personnes de terrain.
Du temps où j'étais à l'ASN nous avions rarement des infos de cette nature en "inspection" (j'en ai fait pas mal aussi en milieu médical), ce qui ce comprend aisément (difficile de tout dire à un inspecteur) et encore plus rarement sur les investissements potentiels et les relations avec les autres autorités.
KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
Klax
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Radioprotection et conception du bloc opératoire   Mer 3 Mar 2010 - 20:34

c'est pas que ce n'est pas intéressant, c'est que je manque de vocabulaire pour comprendre le post...

Du coup je retourne m'assoir sur les gradins.

_________________
J'aime pas les matins...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Radioprotection et conception du bloc opératoire   Mer 3 Mar 2010 - 20:50

Honnêtement c'est pas tout de meme un peu en passe d'évoluer ca?
De ce que j'en entend et en vois par des membres du corps médicale que je connais intimement il a tout de même un peu plus de prise de conscience des enjeux et des implications de choix que il y a même 5 ans...maintenant ca reste un tel parc et une telle envergure que ca se fera aps en 1 an...enfin j'dis ca j'dis rien...c'est juste ce que je vois avec une famille de chir, dentiste et infirmières bloc op'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Radioprotection et conception du bloc opératoire   Mer 3 Mar 2010 - 21:08

Klax a écrit:
c'est pas que ce n'est pas intéressant, c'est que je manque de vocabulaire pour comprendre le post...

HAS : Haute autorité en santé : entre autres missions, améliore la qualité en santé,
MEAH : mission nationale d'expertise et d'audit hospitalier.
Ce sont actuellement les deux piliers méthodologiques pour avancer en santé.

Transversalité, efficience, qualité, gouvernance, accréditation, référentiels, vous devez comprendre. Partout où l'état gouverne, on parle comme ça...

Pôles : id° mais plus récent. Nouvelle organisation de l'hôpital version 21ème siècle visant les synergies, etc.

Scopie pulsée : scopie par impulsions réduisant le temps d'émission et donc la dose délivrée.

Ampli mobile au bloc : appareil de fluoroscopie ayant pas mal des performances d'un appareil fixe.
- Il lui manque la puissance, la grille escamotable, la dernière image, etc..., les moyens de protection collective (bas volets...),
- Il a un maniement facile (sauf les astuces de radioprotection) et dès sa naissance, même en CHU (centre hospitalier universitaire), a été manipulé par infirmières, aides soignantes...
- il profite enfin d'un trou législatif, qui l'assimilant à un appareil de radio au lit, le dispenserait (???) de zonage, plombage, plumage et ramage, donc d'autorisation ! Je ne sais pas si ç'est vrai que c'est dispensé, mais les administratifs, ils font souvent comme si. Et c'est bon pour le porte monnaie. Pas de manip aussi. En radiologie aussi, c'est apprécié que les manip aillent plus trop au bloc.

J'espère que vous comprenez mieux pourquoi ça dérape souvent. Mais de moins en moins, peut-être.
Merci de votre attention.
Bonne nuit.
Dom
Revenir en haut Aller en bas
Klax
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Radioprotection et conception du bloc opératoire   Mer 3 Mar 2010 - 21:14

Merci Dom pour les explications

_________________
J'aime pas les matins...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rpcirkus.org
Fred
Homme-canon
Homme-canon



MessageSujet: Re: Radioprotection et conception du bloc opératoire   Mer 3 Mar 2010 - 21:34

Je pense que le malaise (ou un des malaises) vient du fait qu'un ampli de bloc est un appareil mobile (ben ouais, y des roues (en même deux!!!!)). De ce fait, l'appareil étant destiné à effectuer des actes radiologiques dans des salles différentes, aucune règle de conception des bloc n'est imposée (d'ailleurs, un ampli est utilisé pour des actes per-opératoires, tout comme un appareil de radiographie mobile est destiné à des malades intransportables ) Tout ceci était peut être vrai il y a 20 ans mais aujourd'hui, on utilise des appareils mobiles en service de réanimation, et ça "tire" tous les matins avec des infirmières autour (no comment sur les règles élémentaires de RP!!!); Il y a des blocs où on trouve limite un ampli par bloc (les amplis sont considérés encore comme des appareils mobiles car ils ont encore leurs roues.. mais on ne risque pas une crevaison.)
Je pense qu'aujourd'hui, les installations fixes sont bien gérées en France, par contre, pour les mobiles, il y a du boulot... Ce qui me gène en tant qu'"inspecteur" dans un OA (je sais que l'ASN n'aime pas trop que l'on utilise cette appellation), c'est que l'on va "embêter" un dentiste car l'huisserie de sa porte n'est pas plombée, mais au bloc, que les IBODE, les anesthésistes,... se fassent exposés, tout le monde s'en fout...
Fred
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Radioprotection et conception du bloc opératoire   Jeu 4 Mar 2010 - 4:09

Fred a écrit:
Je pense que le malaise (ou un des malaises) vient du fait qu'un ampli de bloc est un appareil mobile (ben ouais, y des roues (en même deux!!!!)).


Nous y voilà !
Moi qui ne connaît pas grand chose à la réglementation, je lis :

"On considère comme appareil à poste fixe, tout appareil installé dans un local ou couramment utilisé
dans un même local tels qu’un appareil portatif de radiographie industrielle pour le contrôle non
destructif utilisé en un même lieu ou encore un appareil mobile de radiologie médicale
régulièrement utilisé dans les mêmes salles
. "(Circulaire DGT/ASN n° 01 du 18 janvier 2008 relative à l’arrêté du 15 mai 2006)

A mon avis, ce n'est pas le texte fondateur.

A vos plumes et bonne journée

Dom
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Radioprotection et conception du bloc opératoire   Jeu 4 Mar 2010 - 6:25

Bonjour à tous,

Oui, pour les locaux où l'ampli mobile est utilisé couramment, il faut considérer les critères des salles à appareil fixe (augmenter la surface de la salle, plomber les parois) pour l'optimisation de l'exposition des personnels.

Comme cette approche [utilisation récente= poste fixe] est récente est qu'on ne peut pas pousser les murs des blocs opératoires existant, cela se fait sur les locaux neufs et changera donc un peu à la fois.

Baldaquin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Radioprotection et conception du bloc opératoire   Jeu 25 Oct 2012 - 10:46

2 ans après je reprend ce sujet pour savoir si ces problèmes rencontrés par les amplis au BO dans des structures non adaptées sont en passe de se solutionner réglementairement grâce aux groupes de travail et au "rapport zonage" de Mr Barbey entre autre.
Un membre de ces groupes de travail fait il partie des clowns par hasard?

bravo à tous les membres de ce cirque, moi je préfère les jolies trapézistes Wink
Revenir en haut Aller en bas
 
Radioprotection et conception du bloc opératoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» radioprotection et bloc opératoire
» Infirmier de bloc opératoire
» PCR au bloc opératoire
» zonage dans un bloc opératoire
» Shampooing : produit, mode opératoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Aspects pratiques de la Radioprotection :: Le monde médical-
Sauter vers: