Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 dosimetre opérationnel vs passif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lcx2007
Trapéziste
Trapéziste



MessageSujet: dosimetre opérationnel vs passif   Ven 18 Jan 2013 - 14:56

Bonjour,

Quels rayonnements détectent le dosimètre passif et opérationnel?
Je croyais que le passif était béta, gamma et X et opérationnel gamme et X, mais j'ai lu dans une doc technique que le dosimètre opérationnel détectait aussi les béta...
Je croyais qu'ils étaient arrétés par le plastique du dosi opérationnel...

emmanuelle
Revenir en haut Aller en bas
SKATING
Contorsionniste
Contorsionniste
avatar


MessageSujet: Re: dosimetre opérationnel vs passif   Ven 18 Jan 2013 - 16:21

Désolé de faire de la pub pour APVL, mais je parle de ce que je connais ; les EPD MK2 mesurent les Béta Gamma et X. Il est vraissemblable que la concurance fasse la même chose
Revenir en haut Aller en bas
Mister_Xxx
Saltimbanque
Saltimbanque



MessageSujet: Re: dosimetre opérationnel vs passif   Ven 18 Jan 2013 - 16:54

Bonsoir,

A noter d'ailleurs que les neutrons peuvent aussi être mesurés.

Après tout dépend du modèle qu'il faudra choisir suivant l'activité du personnel et de la société.

Mais t'inquiètes la majorité font Bêta, Gamma. (je serais même tenter de dire tous les dosimètres personnels).
Revenir en haut Aller en bas
SKATING
Contorsionniste
Contorsionniste
avatar


MessageSujet: Re: dosimetre opérationnel vs passif   Ven 18 Jan 2013 - 17:32

Mister_Xxx a écrit:
A noter d'ailleurs que les neutrons peuvent aussi être mesurés.
Oui, tu as raison Mister_Xxx, mais il est important de signaler, qu'au moins chez APVL, il te faudra deux dosi opérationnels si tu veux tout mesurer :
- un pour Bêta, Gamma et X,
- un second pour les neutrons,
Revenir en haut Aller en bas
Gamma.Lambda
Trapéziste
Trapéziste
avatar


MessageSujet: Re: dosimetre opérationnel vs passif   Ven 18 Jan 2013 - 17:44

Bonsoir,
la plus part des dosimétres opérationnels sont équipé d'un semi conducteur, protégé par un équivalent tissus de 1cm, ils mesurent donc du Hp(10). Sans rien devant le semi conducteur, les élément en mesure d'interagir sont les béta (de forte énergie pour traverser 1cm d'équivalent tissus) et le rayonnement électromagnétique (gamma-X). Certains dosimètres disposent d'une fenêtre équivalent à 70µm, ils sont donc d'autant plus sensible aux rayonnements béta (exemeple DMC 2000XB) ils effectuent une mesure Hp(0,07).
Enfin en positionant devant une diode un matériaux tel que du B10, produisant des réactions (n,alpha) peuvent alors être sensible aux rayonnements neutron, ils font alors du Hp(10) neutron.
Pour mémoire sur une installation vous devez choisir ue dosimétrie opérationnelle en fonction de la nature du risque (si neutron mesure neutron obligatoire) Fut un temps on pouvait paramétrer des alarmes de doses gamma en intégrant le risque neutron. Exemple sur zone vous avez un spectre en débit d'équivalent de dose composé à 50%de gamma et 50% de neutron, vous souhaitez informé oulimite votre personnel par une alarme pour une dose Halarme=Hneutro+Hgamma. Ne disposant que d'une dosimétrie gamma, vous pouviez paramétré votre alarme sur Hgamma=50% de Halarme. Dans ce type de cas mef à ce que le spectre d'exposition ne varie pas...

Pour ce qui est de la dosimétrie passive, il existe généralement des dosimétres spécifiques pour les neutrons, qui sont associés aux dosimétres passif effectuant la surveillance gamma+béta sous les 2 profondeur de référence 1cm et 70µm. Voici un éclaté d'un OSL + NP3 le NP3 est destiné à la mesure neutron:

bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Gamma.Lambda
Trapéziste
Trapéziste
avatar


MessageSujet: Re: dosimetre opérationnel vs passif   Ven 18 Jan 2013 - 19:48

Re-bonsoir,
je voulais juste ajouter que la réaction n,alpha sur le B10, qui génère des alpha d’une énergie spécifique et un noyau de recul (Li7) animé d'une énergie cinétique tout aussi spécifique (Li7) permet de déterminer à l'avance la variation de tension aux bornes du semi conducteur lorsque cette interaction se produit, il n’y a donc pas d’influence gamma sur la mesure neutron.
Pour ce qui est de la démonstration du bilan énergétique et du partage de l'énergie cinétique dans cette réaction je laisse mon ami gluonmou s'en charger (pas que je sache pas mais je sais que ce genre de chose lui tiennent à coeur).
Juste un point la plaquette est positionée sur le semi-conducteur donc pas de problème pour les alpha d'y interagir dedans.
Revenir en haut Aller en bas
 
dosimetre opérationnel vs passif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» dosimetre opérationnel vs passif
» Dosimétrie opérationnelle (active)
» Caractéristiques du dosimetre passif
» dosimetre non nominatif
» Un saut opérationnel.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Instrumentation en RadioProtection :: Dosimètres : passifs et opérationnels-
Sauter vers: