Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
 

 détection alpha

Aller en bas 
AuteurMessage
lcx2007
Trapéziste
Trapéziste



détection alpha Empty
MessageSujet: détection alpha   détection alpha EmptyVen 15 Fév 2013 - 11:32

Bonjour,

Comment est mesurée la dose recue par du personnel exposé uniquement aux rayonnements alpha?
Les dosimètres ne mesurant pas ce rayonnement, comment fait on pour estimer la dose recue?.
emmanuelle
Revenir en haut Aller en bas
PEPEJY
Funambule
Funambule
PEPEJY


détection alpha Empty
MessageSujet: Re: détection alpha   détection alpha EmptyVen 15 Fév 2013 - 12:06

bonjour,

le parcours moyen des détection alpha 2567232129 de 5 MeV est péniblement de 4 cm dans l'air. Donc, le seul risque avec les détection alpha 2567232129 c'est la contamination en surface et interne. je ne vois pas comment évaluer une dose non reçue!! par contre, les désintégrations détection alpha 2567232129 sont souvent suivi de désexcitations détection alpha 326480004, qui elles, sont facilement détectables.

PPJ
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



détection alpha Empty
MessageSujet: Re: détection alpha   détection alpha EmptyVen 15 Fév 2013 - 20:50

Bonsoir
Pas de dose externe avec les alpha.
C'est en principe ce qu'on a du vous apprendre dans un cours de radioprotection digne de ce nom.
Après si c'est la dose interne on passe par des modèles métaboliques généraux d'abord, puis les médecins affine le calcul de dose en prenant les paramètres physiques de l'individu exposé en interne.
Ils prennent aussi en compte les formes physico chimiques des produits contaminants, leurs organes cibles.

KLOUG
Revenir en haut Aller en bas
 
détection alpha
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Instrumentation en RadioProtection :: Dosimètres : passifs et opérationnels-
Sauter vers: