Forum technique de RadioProtection Cirkus

Le portail de la RadioProtection pratique et opérationnelle - www.rpcirkus.org
 
RP CirkusRP Cirkus  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Partagez | 
 

 Métrologie : recherche de doc.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cafi95
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Métrologie : recherche de doc.   Mar 26 Fév 2013 - 11:05

Bonjour à tous !

Je viens de réaliser mes premières mesures avec mon B20, en vol (CDG-NRT-CDG) et dans les rues de Tokyo, pendant une marche de 5h00.

Premiers résultats :

- en vol : la dose cumulée est très inférieure à celle calculée par le prog. Sievert. 30µSv mesuré pour 70µSv estimé par Sievert.

Normal, car le B20 ne compte pas toutes les particules, est limité aux énergies entre 10keV et 3MeV (avec le filtre H*(10)) et calcule un débit de dose à énergie constante. Bref, je m'attendais à une sous-estimation, mais pas à ce point là. On est environ 60% plus bas !

Par ailleurs, le programme Sievert est en cours de ré-étalonnage avec du matériel et des personnels de haut vol ! Il y a fort à parier que cet écart va encore se creuser à l'avenir !

- à Tokyo : aucune contamination émergente du bruit de fond (mesuré à Paris). La journée était ensoleillée et l'exposition mesurée a chuté de moitié au couché du soleil. Pas de "hot spots" détectés. Qq pics à 2cps/s, sporadiques et non liés à un lieux particulier.

Bref, tout paraît normal. Very Happy

Donc se pose ma question :

Quelle méthodologie utiliser quand la contamination (si elle existe), se situe au niveau ou en dessous du BdF ?

(notion de limite et de seuil de détection).

Pour simplifier : quel ouvrage pourrais-je acquérir pour me former (sérieusement) aux principes de métrologie en RP ?

Merci pour tout conseil !

Je m'aperçois que le problème est loin d'être trivial (je n'en avais jamais douté !)

Philippe

Revenir en haut Aller en bas
Amak
Acrobate
Acrobate



MessageSujet: Re: Métrologie : recherche de doc.   Mar 26 Fév 2013 - 12:53

Bonjour Philippe,
Merci pour ces infos concrètes et passionnantes.
Je ne suis pas sûr de comprendre ta question :
"Quelle méthodologie utiliser quand la contamination (si elle existe), se situe au niveau ou en dessous du BdF ?"

- parles-tu de méthodo de détection ou de décontamination ?
- si une conta est sous le BdF, il est tentant de te répondre qu'on ne va pas la détecter.

Je fais l'hypothèse que tu parlais de détection et que le BdF est celui des cps/s.
En ce cas il est possible de faire des mesures cumulées sur des temps longs et une analyse spectrométrique pour voir si ce BdF a une signature de radioactivité "naturelle" ou s'il montre une présence de radioactivité particulière.
Mais :
- c'est inaccessible au B20 (je crois que tu peux faire des mesures cumulées longues, mais pour montrer que c'est signaficatif, arme-toi d'un calendrier plutôt que d'une montre).
- d'autres klowns compléteront/infirmeront mes propos.

Revenir en haut Aller en bas
Gluonmou
Contorsionniste
Contorsionniste



MessageSujet: Re: Métrologie : recherche de doc.   Mar 26 Fév 2013 - 17:41

Bonsoir,

Citation :
- en vol : la dose cumulée est très inférieure à celle calculée par le prog. Sievert. 30µSv mesuré pour 70µSv estimé par Sievert.

Le rapport ne me semble pas monstrueux : on est dans l'ordre de grandeur. De plus à fluence égale les doses étant globalement proportionnelle à l'énergie des photons, il n'est pas étonnant qu'on en loupe la moitié, puisque le dosimètre n'est pas étalonné pour les fortes énergies qu'il voit beaucoup moins bien ( je crois que je ne suis pas très clair ).
Je suis totalement d'accord avec Amak : seul un temps d'acquisition long peut faire émerger un signal significatif, s'il y a "quelque chose", bien entendu. Le pb étant que lorsque l'on ne sait pas ce qu'il y a , on ne sait pas à l'avance le temps nécessaire pour faire émerger un signal net (un pic en spectro gamma). En plus les choses évoluent en racine carrée du temps : si un signal est égal à la moitié du SD (donc noyé dans le BdF) pour un temps donné, il faut compter 4 fois plus longtemps pour qu'il soit atteigne le SD, où l'on commence tout juste à le voir, avec de toute façon une grosse incertitude.
Bonsoir
Revenir en haut Aller en bas
cafi95
Ventriloque
Ventriloque



MessageSujet: Re: Métrologie : recherche de doc.   Mar 26 Fév 2013 - 19:28

Bonjour à tous !

Merci beaucoup pour vos avis, parfaitement clairs.

Oui ... et le problème est d'autant plus difficile à résoudre que l'on se déplace en permanence !

Mais pour une première approche, c'est une bonne méthode qui me permet d'obtenir des ordres de grandeurs.

Cette après-midi, j'ai fait le même type de mesures dans Paris pour avoir une base de comparaison (environ 5h00 également).

Jeudi, je repars à Tokyo où je referai la même après-midi de mesures.

Je verrai s'il y a une différence avec les mesures précédentes.

Ensuite, je mettrai les courbes sur le forum et l'on pourra en discuter.

Tout cela promet d'être passionnant !

Sinon, je viens de trouver chez Gibert un livre parfait que je conseille ; croustillant à souhait !

« Calculs de doses générées par les rayonnements ionisants
Principes et utilitaires »
de Alain Vivier et Gérald Lopez

Un must ... très agréable à lire et très clair.

Je pense que je vais trouver bon nombre de réponses à mes questions.

Pour revenir aux mesures à bord, je ne sais pour l'instant trop quoi tirer de ces mesures. Si l'écart par rapport au prog. Sievert est suffisamment proportionnel (on ne voit pas pourquoi il le serait, mais je verrai à la longue), peut-être pourrai-je fixer un seuil d'alarme temps réel ... et redescendre de quelques marches en cas de fureurs cosmiques ?! Juste une idée en passant ... J'en parlerai à ma PCR, avec qui j'ai tout juste fait connaissance, qui est vraiment quelqu'un de passionné avec qui l'on peut communiquer avec franchise.

Il est certain que le B20 n'est pas l'appareil qu'il faudrait dans ce cas et les campagnes de mesures actuellement menées (officiellement) sont par rapport aux miennes un peu comme si je voulais mesurer la vitesse du vent avec un doigt mouillé !!! Mais bon, cela me permet d'apprendre et de comprendre. Juste pour le plaisir.

Donc affaire à suivre ! Very Happy

Philippe




Revenir en haut Aller en bas
 
Métrologie : recherche de doc.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» à mon tour (recherche)
» À la recherche de mes aïeux avant 1600 A.D.
» Besoin de vos talents pour une recherche en 2eme age !!!
» recherche capsules de bib!
» recherche ex M 908

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum technique de RadioProtection Cirkus :: Instrumentation en RadioProtection :: Radiamètres - Mesures d'ambiance-
Sauter vers: